AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stop it now ft Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Stop it now ft Abel   Sam 27 Sep - 21:11

Stop it now




Tenue L'automne est là, le temps commence à rafraichir, je préfère quand il ne fait pas trop chaud, c'est plus agréable pour s'entraîner. Le groupe est en pleine préparation pour la sortie d'un nouvelle album et donc il faut déjà mettre au point les chorégraphies, les répéter et garder la forme autant que le niveau. Je passe ma matinée dans ce sens. A midi, je mange avec mon meilleur ami à la cafétéria. Les autres membres nous rejoignent, l'ambiance est au rendez-vous bien que je reste assez silencieux comme d'habitude, Shin parle pour moi. Le repas englouti, une pause d'une demie heure plus tard, il est temps de se remettre au travail. Quand j'ai terminé, le milieu de l'après-midi est déjà là. Je passe dans les vestiaires prendre une bonne douche.

A cette heure-ci, Shin doit répéter dans la salle de musique ou composer, donc je ne le dérange pas. Vêtu d'un jean troué noir, d'une veste bleue à capuche et de baskets, je traverse la StarE. Les autres employés me saluent, je leur fais des signes de têtes, ou leur répond poliment si je les connais un peu. Puis je me fais interpeller par le responsable de la section Trainee. En général, ce n'est pas pour des choses positives et elles concernent Abel. Il est arrivé à l'agence après moi, tout le monde le trouvait prometteur et il aurait pu être lancé depuis longtemps si le décès de son ami ne l'avait pas complètement bouleversé et changé. A l'époque, on ne se parlait pas spécialement, j'avais aussi mes propres problèmes à gérer. Puis, lorsque c'est arrivé, on a fini par s'adresser la parole. Son asociabilité est un réel problème. L'agence ne va pas le garder toute sa vie, si elle voit qu'il ne sera finalement bon à rien, elle demandera à ce qu'il parte. Cela est logique, sauf que je trouve que c'est perdre un élément intéressant à intégrer à un  groupe.

L'homme rentre dans le vif du sujet. Les trainees se sont vus chargés d'un travail de groupe, Abel les a laissé tomber en fin de matinée. Celui-là alors... Je pose des questions sur son attitude, s'il a fait quelques progrès, mais rien. Mon vis-à-vis a l'air déplorer cela autant que moi. Seulement, cette fois, ça suffit, il ne peut pas continuer de cette manière. Je préviens mon aîné que je me charge de retrouver le fuyard puis le quitte afin de chercher mon cadet. C'est dans la salle de repos déserte à cette heure-ci que je le découvre dans un coin, assis à une table. Je traverse la pièce pour prendre place sur une chioe en face de lui. « Inutile de te préciser pourquoi je suis là, tu dois déjà t'en douter. » Ce n'est pas la première fois qu'on m'envoie vers Abel, je poursuis. « Écoute Abel, ça ne peut plus continuer de cette manière. Tu vas te faire virer si tu continues. C'est réellement ce que tu veux? » Mon ton est assez neutre en général, je ne l'agresse pas, mais j'ai un message à faire passer, bien que je sache qu'il ne m'écoutera pas complètement, tout ceci doit cesser et j'espère qu'il va finir par ouvrir les yeux sur le sujet. Entre temps, j'appuie mes coudes sur la table. Une chance qu'il n'y ait personne. C'est comme si j'avais un chat sauvage en face, ce n'est pas le meilleur animal pour s'entendre avec un loup. Shin va encore dire que je couve un de mes protégés en se moquant de moi. Je n'y peux rien, il a du talent et ce gâchis ne m'est tolérable, il faut au moins que j'essaie.  


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Stop it now ft Abel   Sam 4 Oct - 12:38

Bon sang, il fait de plus en plus froid... L'été est en train de s'en aller petit à petit et la fraicheur se fait de plus en plus présente. Je déteste l'automne et l'hiver. Ce sont toujours les périodes où j'ai un mal fou à me lever le matin. On est tellement bien dans son lit au chaud, dans l'obscurité, avec la paix et le silence. Loin des brouhahas inutiles et stupides des autres trainees. Mais bon,il faut bien que je commence à me préparer, à ce rythme je vais finit par être en retard. C'est donc d'un grand coup que je quitte mon lit, perdant un peu l'équilibre à cause du gros vertige qui me prend, et je file dans la salle de bain prendre une bonne douche chaude.

Une fois vêtu et tout prêt, je file prendre mon petit déjeuner -le plus important de la journée, on nous le répète chaque jour - seul à ma table, et remonte me laver les dents avant de filer dans les locaux réservés aux trainees. Quand j'entre dans la pièce d'entrainement, il y'a déjà pas mal de gens présents, et bien évidemment, aucun regard ne se pose sur moi, ce qui me donne un plaisir de paix et de satisfaction. Je crois bien qu'au fil du temps, ils ont fini par comprendre que me foutre la paix est la meilleure chose qu'ils puissent faire à mon égard. Je pose donc dans un coin mon sac, qui contient une grande bouteille d'eau, une serviette, un gel douche et mon téléphone portable, avant de commencer mes échauffements à la barre au fond de la pièce.

Quelques minutes plus tard, le responsable débarque et nous dit qu'il aimerait travailler nos attitudes de travail collectif. J'ouvre doucement la bouche, l'air dépité. Je suppose que nous allons donc devoir travailler en groupe, ce qui ne me plait guère. Il nous fait un speach de 20 minutes, certaines questions sont posées, et une fois terminé, il place chaque personne dans un groupe qui lui est particulièrement attribué. Moi, mon point fort est la danse. Je chante juste, mais ma voix n'a rien d'exceptionnel. Et évoluer vocalement ne m'intéresse pas de toutes façons... Si un jour je pouvais être lead dance d'un groupe, je crois bien que je n'aurai plus qu'à aller mourir heureux ! Encore faut-il que cette foutue agence se bouge l'arrière train et me fasse signer un contrat.

Bref, les personnes qui sont dans mon groupe ont l'air ravies de m'avoir avec elles -c'est ironique-. J'ai 5 garçons avec moi, ce qui fait que nous sommes 6 en tout. Je les regarde tranquillement chacun leur tour, et certains me rendent mon regard comme si de rien n'était. Mouais... Je vais pas rester ici bien longtemps. Un à le courage, que dis-je, la fougue incomparable, de me sourire et de me dire que je suis un très bon danseur. Je baisse automatiquement les yeux, et répond sans le moindre entrain :

-Merci.

Puis les travaux commencent. Chaque groupe a un responsable et ce dernier donne les consignes. J'écoute à moitié. Les heures passent et j'étouffe presque au milieu de ces 5 types, j'ai l'impression d'être emprisonné et de ne pas avoir ma liberté. Un moment donné, je finis par le montrer en étant de plus en plus désagréable : ignorer quand on me parle, ne pas répondre aux questions et bâcler mes pas de danse comme un vrai débutant. Avant la fin de la matinée, je finis par en avoir ras le bol, je prends mes affaires et quitte la pièce sans rien dire, sous les regards médusés des membres de mon groupe.

Je me rends ensuite dans ma chambre, poser mes affaires, et redescends avec un dossier et une trousse. Puisque j'ai du temps à tuer, autant continuer l'écriture. La salle de détente, vide à cette heure ci est un endroit vraiment agréable et silencieux pour écrire. Toutes les idées auxquelles j'avais pensé la nuit dernière pour mon scénario, je vais pouvoir les mettre un peu plus aux clairs et les classer dans l'intrigue.

Les heures passent, et je n'entends même pas la porte s'ouvrir et quelqu'un pénétrer la pièce. Je lève juste le visage, surpris de voir quelqu'un assis en face de moi. Sang Min. "Inutile de te préciser pourquoi je suis là, tu dois déjà t'en douter." Je le fixe trois secondes, et range mes feuilles dans mon dossier pour ne pas qu'ils les voient.

"Écoute Abel, ça ne peut plus continuer de cette manière. Tu vas te faire virer si tu continues. C'est réellement ce que tu veux?" Sérieusement, j'en ai marre d'entendre toujours la même chose. J'en ai marre qu'il se mêle toujours de mes affaires, qu'il fouille le nez dans ce qui ne le regarde pas. Il commence sérieusement à m'énerver.

-Tu pourrais déjà commencer par me dire bonjour, question de politesse.

Je ne lève pas le moindre regard sur lui et sort mon téléphone, pour jouer à un jeu. Il va bien falloir faire passer le temps. Je sens qu'il va m'épuiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Stop it now ft Abel   Lun 13 Oct - 4:43

Stop it now




Je le trouve donc dans la salle de détente. Comme à chaque fois que quelque chose me contrarie un peu, je vais directement à l'essentiel une fois que je suis assis en face de Abel. Il range des feuilles, elles ne sont pas ma préoccupation du moment, je ne leur porte aucune attention particulière. Tu pourrais déjà commencer par me dire bonjour, question de politesse. Cette phrase est tellement ironique. « Un adolescent rebelle qui abandonne ses camarades et quitte le cours sans même avoir prévenu son professeur est mal placé pour me parler de politesse. » C'est comme si je pouvais lire dans son esprit. « Si tu n'es pas content de me voir ou de m'entendre, arrange-toi pour avoir un meilleur comportement et je ne viendrai plus t'ennuyer. »

Voilà, c'est dit. J'ai autre chose à faire que de venir à lui juste pour les sujets qui fâchent. Puis la crise d'ado devrait être passée à son âge, le voir jouer sur son téléphone alors que je parle est une preuve de très grande maturité, c'est tellement flagrant. Si Shin-Il avait été là, il y a longtemps qu'il se serait énervé, aurait envoyé l'appareil exploser contre un mur et aurait secoué ce jeune un peu trop perdu. Ce n'est pas ma méthode d'action, je suis trop patient pour ça. « L'agence ne va pas te garder indéfiniment, ils parlent déjà de rompre ton contrat. » Selon les circonstances, mon flot de paroles peut s'avérer être plus conséquent. « Il va falloir que tu ouvres les yeux sur la situation. Tu es peut-être bon en danse, cela ne suffit pas pour intégrer un groupe. Si la motivation t'a quitté, autant le dire et tu rentreras chez toi. »

Je me demande bien pourquoi il reste s'il ne supporte plus d'être dans cet endroit. Enfin, je vais chercher une boisson au distributeur et reviens avec, en buvant une gorgée après l'avoir ouverte. Mon regard reste rivé sur le plus jeune. C'est tellement du gâchis de le voir ainsi, renfermé. Ma main tient toujours la canette, l'autre est dans la poche de ma veste. « Tu te rends compte de comment tu es devenu ? » Mon air sérieux n'a pas quitté mon visage depuis le début. « Tu vas droit dans le mur, Abel, tu ne peux plus continuer à juste te laisser porter, l'agence en a marre, tes enseignants aussi, ton ami serait bien affligé et peiné de voir ainsi... » La dernière partie de la phrase a été prononcé du bout des lèvres, pas trop fort, de dépit. Je sais très bien que c'est ce qui l'a bouleversé et l'a blessé à ce point, nous sommes peut-être comme une famille à la StarE, quand le malaise dure trop longtemps, ce n'est plus du ressort de l'encadrement d'ici, c'est aux véritables proches de la personne qui ne va pas bien de gérer cela. Je n'ai plus l'impression que ce soit un problème qui puisse se traiter aussi facilement, il n'y met aucune volonté et se complet là-dedans.Je ne suis pas son frère pour l'obliger à faire quoi que ce soit. Enfin, j'essaie malgré tout d'éviter le massacre, s'il se fait virer, la sensation d'échec risque bien de lui coller à la peau, il devra vivre avec.  Je sens que je vais avoir droit à un déchaînement de colère en ayant prononcé ces derniers mots, ce ne sera peut-être pas plus mal qu'il vide un peu son sac au lieu d'accumuler comme il le fait.    


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Stop it now ft Abel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Stop it now ft Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 05_ i just can't stop loving you
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» Caïn Abel, 1er Vampire ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-