AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kang Dong Wook ∇▲ no more dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Dim 19 Oct - 23:48


Kang Dong Wook
"i wanna big house, big cars and big rings. but actually i do not have any big dreams."
 

An-nyeong ha-se-yo!, comme vous le savez déjà je me prénomme Kang Dong Wook ! Je suis né le 6 janvier à Pyongyang en Corée du Nord. Je suis un jeune homme de 19 ans et je suis un technicien de surface à la StarE. Vous voulez encore en savoir plus sur moi, il se trouve que je suis bisexuel et actuellement célibataire. On me dit souvent que je ressemble à Park Ji Min (BTS), en plus sexy.


Anecdotes
••  Dong Wook est un joueur de basket à ses heures perdues. En dehors de ses heures de travail, il n'est pas rare de le voir aller dribbler avec les rares connaissances qu'il a pour se détendre un peu.
•• C'est un bon danseur. Il aurait eut l'occasion de faire carrière dans le domaine, mais sa conduite a entraîné un renvoi de l'agence qui l'avait acceptée. Si ça aurait put le dégoutter, ça ne l'empêche pas de continuer à prendre part à des dances battles, que ça soit dans la rue où à la StarE.
•• Pas grand appréciateur de l'excentricité, il a néanmoins une large préférence pour les personnes qui ont du caractère et du répondant.
•• Suite à la mort de son précédent rat, Monster, Dong Wook en a adopté un autre, qu'il a baptisé Jerry. Il aime beaucoup cette bestiole blanche à tête noire, et il lui arrive de se balader avec sur l'épaule... Non sans faire attention à ne pas se faire pincer par ses employeurs !
•• Il a horreur qu'on le prenne pour un gamin ou une personne qui ne connaît rien à la vie. Pas facile, quand on a un visage assez enfantin comme le sien.
•• Ancien dealer, il ne consomme pas pour autant. Du moins, pas vraiment... Peut-être un petit join de temps en temps, mais ça s'arrête là ! De même pour l'alcool, il n'en consomme que peu, au même titre que le tabac ordinaire.
•• C'est un vrai amateur de hip-hop et de rap, et n'est pas très ouvert musicalement parlant.
•• Dong Wook était du genre à chercher les ennuis. Une mauvaise habitude qui lui est plutôt passée avec le temps, même s'il n'est pas toujours des plus agréables – surtout envers les personnes qu'il n'aime pas. Mais il est bien loin du genre à se laisser faire, toujours prêt à en découdre quand nécessaire. Chose qui s’avère souvent nécessaire ces derniers temps. Depuis qu'il a tourné le dos à son ancien gang de rue en fait, sans mot dire. En revanche, il refuse toujours catégoriquement de recevoir de l'aide par rapport à ça.
Caractère
« Un petit con. » Il y a encore peu de temps, Dong Wook pouvait être aisément qualifié de la sorte. Insolent, dédaigneux, malfaiteur, violent. Très lunatique, aussi. Joueur et provocateur, n'hésitant pas à chercher les noises dès qu'une ombre d'occasion se présente. Mais les gens changent, et Dong Wook n'est pas une exception à la règle. Même si de toute évidence, cette évolution ne s'est pas faite du jour au lendemain, et qu'elle est le rendue de nombreuses claques prises – aussi bien littéralement, qu'au second sens du terme.

Un jeune homme froid et solitaire. Même s'il arrive à accorder sa confiance à certaines personnes, Dong Wook n'en reste pas moins une personne encore difficilement apprivoisable. Comme toujours, il reste une personne exigeante, mais qui accorde toute sa loyauté à quiconque a obtenu son estime. Peu causant, méfiant, parfois un peu cassant dans ses réponses. Une méthode qui reste entièrement sienne pour mettre les gens à l'épreuve et les analyser. Il a du mal à s'en remettre aux autres et à les avoir dans son estime. La preuve en est qu'il est aussi indépendant et fier, cherchant souvent – toujours à résoudre ses problèmes seuls.

Un peu aigri, aussi. Mais moins qu'avant. Avant, il aurait été du genre à assurer qu'il n'avait objectif dans la vie, qu'il n'en avait rien à faire. La faute à un passé difficile et aucun encouragement de la part de sa famille. Maintenant, la donne est un peu différente : s'il n'a toujours ni grande ambition ni grand objectif dans la vie, il se dit qu'il aimerait bien la passer un peu plus tranquillement. Depuis que les ennuis face à son ancien gang se sont manifestés, en fait.

Pas du genre à se laisser marcher sur les pieds et assez sanguin, Dong Wook est une personne qui a de la répartie. S'il ne viendra plus chercher les ennuis gratuitement – à moins que vraiment votre tête ne lui revienne pas, il n'hésitera pas à répliquer avec sarcasme et agressivité.

Un personnage relativement discret en couverture, en somme. Mais qu'en est-il quand on arrive en arrivant à l'approcher ? C'est sûrement là-dessus que Dong Wook a le plus changé. Tout indépendant et fier demeure t-il, il sera pourtant maintenant plus prompt à attraper une main tendue, plutôt que de la mordre. En somme, à se laisser un peu plus approcher et à se montrer un peu plus agréable. Un sourire se prend même parfois à arquer ses lèvres, et le jeune homme s'étonne des fois à se détendre et se montrer plus ouvert à autrui. Jamais dans l’excès de la personne très extravertie, bien sûr. Mais une chose est sûre : il ne veut plus être complètement seul, comme avant.

Histoire
Corée du Nord, Pyongyang. Un père, ancien minier. Une mère, serveuse. Un enfant. Ça, c'est le tableau de mes quinze premières années. Une époque à laquelle je repense peu souvent. Mais quand il m'arrive d'y songer, je suis envahi d'indifférence. Comme si cette histoire n'était pas totalement mienne, et que je regardais un tableau peint par un artiste doué à l’œuvre viscérale. Quelque chose de réaliste, certes. Mais qui ne m'appartient pas, qui m'est inconnu.

Un homme à la gueule usée par l'alcool, une femme absente et moi. C'est ça, mon esquisse. On le comprendra, je n'ai aucune estime pour mes parents – si tant est que j'accepte de les appeler ainsi. Je crois qu'au début, ma mère est contente de m'avoir. Et si je n'ai strictement aucun souvenir de cette époque, je pense qu'elle s'occupe correctement de moi. Et quand finalement, elle juge que je suis assez grand pour me débrouiller seul, elle s'éloigne, comme si son travail était terminé. Je ne la déteste pas pour avoir fait ça. Je me contente de l'ignorer et de la mépriser. Au début, je pense qu'elle a beaucoup de travail. Et puis, plus elle rentre tard, plus je me doute qu'il y a anguille sous roche. Je vis donc en grande partie avec mon géniteur – après tout, c'est le mot qui colle le mieux à cet homme, rossé par les coups.

Sur le plan scolaire, c'est pas la joie non plus. Mais ça n'a jamais été une de mes préoccupations. Personne pour m'encourager, recevoir des tatanes sitôt rentré à la maison, c'est pas très stimulant pour réussir. A l'âge de douze ans, je redouble, sans recevoir plus de sermon que d'habitude. Mes parents ne doivent pas se sentir très concernés. Et plus le temps passe, plus mes fréquentations sont mauvaises. Je zone en ville avec des bandes pas très recommandables. Ça interpelle ma mère.

Corée du Sud, Séoul. Un homme, dont je me fiche. Une femme, enfuie avec son fils sous le bras. Nous quittons notre pays. Je n'ai pas trop de ressenti là-dessus, si ce n'est que je trouve bizarre que ma mère m'emmène avec elle et son amant. On s'arrange pour passer la frontière par des moyens pas très licites, et on emménage dans la capitale. Ma mère me dit qu'ici, on va commencer une nouvelle vie. J'ai quinze ans et je me sens révolté. Ma mère retrouve un travail, mon beau-père aussi. Ils subviennent à nos besoins, plus que nécessaire. Elle m’achète ce que je semble vouloir. Elle cherche à compenser des années de négligence, je le sais. Et une fois encore, je ne lui offre en remerciement que mon mépris.

Je suis inscrit dans un nouveau lycée, j'y reste un an et suis renvoyé. Mauvaises notes, mauvaise conduite, impertinence et tutti quanti. Le tableau parfait d'un élève médiocre. J'ai seize ans et je décide d'arrêter l'école, car ça n'est plus obligatoire. Je cherche un travail, et dégotte un boulot de manutentionnaire dans une boutique de prêt-à-porter. Je prends mes repères dans Séoul, commence à nouer contact avec quelques zonnards membres d'un gang de rue. Je les rejoins, remplis mes poches de cocaïne et de billets. Mon objectif ? Partir de chez ma mère et devenir indépendant.

Le temps passe, je revends mes petits sachets, m'occupe comme je peux. Quand ça me dit, je dribble avec quelques connaissances. Et dès que faire se peut, je participe à des dances battles dans la rue. Je me fais remarquer, on m'accorde un peu d'intérêt, même si je n'en cherche pas particulièrement. Parmi ceux qui me repèrent, Bae Dong Chul. Un livreur de nouilles doué en danse. Il me prend sous son aile, mais les débuts ne sont pas faciles.

Dong Chul me convainc de me sortir de là où je suis et de passer une audition pour une agence d'idoles. J'en ai pas vraiment envie, mais ai plus ou moins le couteau sous la gorge. J'y vais, et suis reçu. On m'explique que je serai bientôt intégré dans un groupe de trainees. Ma mère me félicite.

Quelques semaines passent... Et je suis renvoyé, oui, à nouveau. Même topo que pour l'école : mauvaise conduite. Quelque part, je crois que je suis un peu déçu. Et surtout, dans une galère sans nom. Le gang que j'ai abandonné pour cette hypothétique nouvelle vie me cherche pour être parti sans la moindre trace. Les ennuis commencent vraiment. J'ai pas mal de problèmes, rentre souvent avec pas mal de bleus et le nez ou l'arcade en sang. Ma mère me fiche à la porte.

J'ai des économies, certes. Dealer, ça rapporte pas mal. Mais pas facile de convaincre un propriétaire d'accepter d'être payé avec de l'argent sale. Je suis à la rue, et me retourne vers la seule personne en laquelle j'ai encore assez confiance : Park Jung Su, un coatch vocal rencontré à l'agence d'idoles. Ou plutôt, c'est lui qui vient à moi. Et pour une fois, je ne rechigne pas à recevoir un peu d'aide. J'ai dix-huit ans et me retrouve à crécher chez lui, en attendant que je ne retombe sur mes pattes.

J'y reste environ un mois. Il m'encourage à me bouger et à trouver quelque chose pour gagner ma vie. Avec des antécédents comme les miens, c'est pas facile. Pourtant, une autre agence de starlettes accepte de m'engager. Comme balayeur. C'est pas très glorieux, mais au moins je gagne quelque chose. Aussitôt mon premier salaire en poche, je cherche un appartement. Rapidement, j'arrive à trouver une colocation. J'aurais préféré être seul, mais soit : astiquer le lino ne fait pas gagner des cents et des milles. Je n'ai pas trop le choix.


Derrière l'écran, il y a un cœur qui bat
Hey! Moi c'est Myuu.BANG!, j'ai 21 ansns, je fais du rpg depuislongtemps, je sais plus o/. Votre petit bijou je l'ai trouvé  par les joies des dcs. Je pense que le forum est \o/ tiptopEt pour finir non, je n'ai pas oublié le code, pour qui me prenez-vous? C'est validé par Jung Su mère poule et Blondie


fiche by snow sparrow.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.



Dernière édition par Kang Dong Wook le Lun 20 Oct - 22:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Lun 20 Oct - 0:03

Anh bébé Wild Wookie le retour Hug2

Le Jung Su en moi est tout heureux et l'autre blondasse (bordel j'ai un problèmes avec les blondes moi *tousse*) va le bouffer car il s'est tapé tout le ménage seul D8 tsshhh

BOn bah rebienvenue sur StarE, je suis vraiment contente que tu ressortes ce perso des cartons *o*. Bon courage pour le reste de la fiche et hésite pas si t'as une question Wink

Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Lun 20 Oct - 0:18

Bon. Même si tu atteint encore à ma virilité (vile !) : je suis contente de faire renaître bébé Wookie de ses cendres tel le phœnix qu'il n'est pas.
Et promis, Wookie a une bonne excuse pour avoir fait faux bond à Superman pendant ces longues heures d'astiquage é_è ♥
Merci en tout cas =D
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Lun 20 Oct - 0:48

Jimiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin *_____*
C'était le commentaire inutile xD

Re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Lun 20 Oct - 1:32

Mais. Genre j'avais pas capté qu'il y avait un Jong Up sur le forum ? T__T J'ai honte là !
Merci beau monsieur ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Lun 20 Oct - 16:50

Yoon Dong Soo a écrit:
Jimiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin *_____*
C'était le commentaire inutile xD

Tout pareil que lui Very Happy

Rebienvenue Jabberwookie :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Lun 20 Oct - 17:08

Merci ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Mar 21 Oct - 3:28

Congratulation !



Félicitation♥️! Et voilà, maintenant tu fais partie de la grande famille de StarE, attends-toi à te faire inviter souvent pour dîner/pan/ Anh quelle belle surprise quand j'émerge Very Happy, ça fait du bien de voir le petit avec du plomb dans la tête. Dong Sun est ravi, il va pouvoir enfin arrêter de passer la serpillère seul XD. Sinon comme d'habitude, fiche très agréable à lire et perso intéressant ( comment ça je suis une vendue rien qu'à cause du vava è_é c'faux, j'aimais déjà Wild Wookie avant T_T mince j'arrange pas mon cas...) Bref j'arrête de baver et te souhaite bon courage pour ta fiche de lien, ton tel toussa et hâte de te déflorer du rp avec Dong Sun  (obligée de la faire ah ah)
Demande de rp ♦️Demande de liens
©️ crédit fiche ; night sky

Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   Mar 21 Oct - 17:34

Merci tonton ♥ Et promis je te réserve mon premier rp !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kang Dong Wook ∇▲ no more dream   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kang Dong Wook ∇▲ no more dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kang Dong Wook ☆ « this ain't a scene, it's an arms race »
» Kang Dong Wook ∇▲ « thug life »
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciennes fiches-