AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A moment with you [PV Tae Hwan ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Sam 1 Nov - 21:33


Tae Hwan & Mun Hee

« The beginning  »  


Tout avait été annoncé lors d'une grande conférence de presse où tous les employés connus avait siégé non loin du directeur. L'agence n'allait pas survivre à ce scandale sans précédent, la simple dissolution de mon groupe n'aurait pas suffi à satisfaire toutes les personnes en colère. J'avoue avoir été drôlement surpris d'apprendre cela, bien que je sois allé demandé au plus âgé du groupe que je considère comme un membre de ma famille, au même titre que les autres, sa version des faits. Après écoute, j'ai décidé de le croire. Le mal était néanmoins fait, il n'y avait plus qu'à tourner la page. De mon côté, avec ma maladie qui avait fini par être soignée, j'aspirais à autre chose que de poursuivre cette vie d'idole à deux cents à l'heure. Et puis, j'avais à présent quelqu'un dans ma vie, ou plutôt dans mon cœur. Ça me fait toujours trop étrange d'avoir ce genre de pensées que j'aurais trop de fois qualifié de niaises par le passé, excepté que c'est le cas. J'ai failli ne plus voir quelqu'un de spécial à mes yeux. Maintenant, nous avons décidé de reprendre tout depuis le début.

Les échanges de messages via nos téléphones se sont faits plus importants. Avant, on ne s'en envoyait que pour se retrouver et reprendre notre petit jeu favori, provoquer la jalousie chez l'autre, se disputer et se réconcilier à l'horizontal. On ne se mettait pas d'accord sur le jour du rendez-vous suivant, tout était improvisé et cela me plaisait, je le reconnais. Cette histoire a duré deux ans quand-même, puis cela a changé et le retour en arrière n'était plus possible. Au début, je mettais une volonté incroyable à me convaincre qu'il n'y avait rien, j'étais tellement têtu et surtout effrayé, ce n'est pas très viril de l'avouer, mais c'était le cas. Puis j'ai découvert que j'allais mourir quelques mois après sans greffe et, à partir de ce moment, je n'ai surtout pas voulu qu'il soit au courant, qu'il en souffre d'une quelconque manière. Pourtant, en matière d'entêtement, Tae Hwan s'avère être largement à mon niveau voire plus. C'est dans une dispute, la pire de toutes, que j'ai fini par l'avouer. Ensuite, notre nuit a été douloureusement inoubliable et durant plusieurs mois, j'ai disparu de sa vie.

Lorsque nous nous sommes revus, je suis parvenu à le convaincre de nous laisser une chance en commençant par le début. Toutefois, j'ignore s'il ressent ce même sentiment qui me brûle tant. J'ai l'impression d'avoir fait un retour en arrière, la première fois où j'étais sorti avec quelqu'un. Mon stress est perceptible dans tout mon corps, j'ai beau essayé de faire des exercices de méditation ou de souffle, c'est encore pire que si je devais monter sur une scène devant un public de milliers de personnes, ce que je préférerais nettement car, dans toute cette masse, il ne serait pas là. Tout la différence réside dans le simple fait que seul Tae Hwan compte, tout comme son avis ou ce qu'il pense.

Alors me voilà comme un idiot depuis la veille devant mon miroir a essayé toutes les tenues possibles et inimaginables que j'ai dans ma gigantesque garde-robe. La vérité est que j'ai réussi à l'inviter au restaurant ce soir. Franchement, je me suis cru dans un drama à feuilleter plein de magasines afin de déterminer le lieu où l'on se retrouverait. C'est vraiment un casse-tête lorsqu'on veut plaire. J'ai tellement peur de mal faire, de le braquer, que cela me donne la sensation de marcher sur une corde raide. Enfin, après une séance de shopping frénétique, j'ai trouvé ce que j'allais mettre, chanceux que je suis. Comme je suis en avance sur le lieu du rendez-vous, d'une bonne heure, je me fais pitié sur ce coup, je suis entré dans le restaurant dans le but de vérifier qu'il est assez calme, que le service est convenable, je n'ai pas choisi un endroit où le costume est obligatoire, il ne faut pas pousser et cela ne me ressemblerait pas le moins du monde. J'ai donc soigné ma tenue malgré tout, une chemise et un jean noir, et me suis installé au comptoir en sirotant une boisson sans alcool tout en fusillant du regard les aiguilles de l'horloge en face car elles n'avançaient pas assez à mon goût. Ensuite, je me dis qu'il ne faut pas que j'ai l'air d'attendre depuis des lustres, donc je paie mon verre et ressors de l'endroit, me tenant devant. Sur mon visage, un bonnet et un masque de type médical dissimule mon identité, les haters ne laissent pas encore de répit aux membres de notre défunt groupe, parmi tant d'autres. Le froid commence à se faire sentir à en cette période, je suis bien content d'avoir mis une veste chaude. Après quelques minutes, j'aperçois sa silhouette qui se rapproche, ça me fait sourire un peu derrière le masque. J'ignorais qu'il s'était teint les cheveux en blond, cela lui va carrément bien. Mon cœur s'emballe comme un dingue, c'est le moment de montrer mes talents de narrateur-acteur afin de ne pas bégayer.

« Bonsoir. » Dis-je en baissant mon masque, mon petit sourire sur les lèvres. « Le blond te va très bien. »

C'est tout ce que j'ai trouvé à dire, c'était bien la peine de baratiner des tonnes de personnes sans souci pour ne pas être fichu de trouver mieux. Notre addiction n'a pas du tout l'air d'avoir disparu, c'est pas le moment que je dérape, ça fait si longtemps que je n'ai pas… Ça suffit maintenant, je ne veux pas qu'on reparte dans ce sens, même si c'était super agréable, bien trop. Je lui fais signe de rentrer à l'intérieur avec moi, il ne fait toujours pas très chaud. Le serveur nous accueille, ma réservation avait été faite donc une table à l'écart de la vitrine nous a été attribuée, je peux donc retirer ma tenue de camouflage et m'asseoir après Tae Hwan.

« Je ne suis encore jamais venu manger dans cet endroit, il a de bonnes critiques, j'espère qu'on ne sera pas déçus. » Mes yeux se rivent aux siens. « Ca fait bizarre de commencer par une conversation normale entre nous… Mais, je demande malgré tout, comment vas-tu ? » Un petit rire amusé ponctue ma phrase.  
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Dim 2 Nov - 12:02

Mun Hee & Tae Hwan
A moment with you ♦



Depuis que mon ancienne agence a fermée, j’ai trouvé un nouveau job. Je commence à m’y faire petit à petit et j’ai déjà fait de bonnes rencontres. J’ai même retrouvé des amis. Aujourd’hui est un jour spécial puisque je dois revoir Mun Hee. La discussion que j’ai eue avec Jae Sun ne fait que tourner en boucle dans ma tête. Je ne le connais pas depuis longtemps, mais il y a quelques jours je ne me sentais pas au meilleur de ma forme, justement à cause de ce que je ressens. Je ne suis pas trop du genre à me confier, pourtant c’est moi qui ai demandé à Jae Sun de venir me voir et je lui ai tout raconté. J’ai fait de mon mieux pour éviter de rentrer dans les détails, mais il connait en gros tout ce qu’il s’est passé entre nous. Il m’a bien dit qu’il est loin d’être un pro en amour, mais d’après lui on s’est complètement trompé depuis le début sur la nature de notre relation. Il a aussi ajouté, et c’est sans doute ce qui m’a le plus perturbé, que c’était à moi de faire le premier pas avec Mun Hee.

Je ne sais pas d’où lui ai venu cette idée stupide. J’ai déjà eu du mal à l’accepter moi-même. Ça n’a pas non plus été des plus facile d’en parler à un de mes meilleurs amis, alors en parler au principal concerné ? Ce n’est pas demain la veille que ça arrivera … Comme je l’ai dit à Jae Sun, je ne sais pas exactement ce que Mun Hee veut en reprenant cette relation depuis le début. J’ai aussi peur de mes propres sentiments. Je ne suis pas familier avec tout cela et je ne sais pas comment m’y prendre. Pour ce soir, je soigne ma tenue, sans en faire trop. Je ne sais pas où Mun Hee va m’emmener, il m'a juste dit qu’on irait au restaurant. Oui, parce qu’il m’a invité et bien sûr je n’ai pu qu’accepter. J’ai fait de mon mieux pour essayer de ne pas trop me prendre la tête avec ça, avant le jour J, mais c’est vraiment difficile. J’ai passé toute la journée à n’attendre qu’une chose, que la soirée arrive. J’ai l’impression de me comporter comme une adolescente. Je crois que je n’ai jamais pris autant de temps pour me préparer avant un rendez-vous. J’avoue aussi que je n’en ai pas eu des centaines, mais bon …

Je tourne en rond comme un lion en cage, mais je ne veux pas arriver trop en avance, même si j’en ai vraiment envie, bien sûr je ne veux pas non plus arriver en retard et prendre le risque de le faire attendre. Je finis par partir, faisant de mon mieux pour rouler prudemment sur la route. Je me gare non loin du restaurant et je marche jusque là-bas. Accélérant le pas au fur et à mesure que j’arrive. J’aperçois une silhouette familière qui attend. Un sourire se dessine sur mes lèvres, mais j’essaie de me contrôler. Son sourire me fait beaucoup trop d’effet.

- Bonsoir. Merci … J’avais envie de changer.

Je passe une main dans mes cheveux un peu nerveux et faisant de mon mieux pour ne pas le laisser paraître. Je suis content qu’il aime ma nouvelle couleur de cheveux. Ce serait mentir de dire que je ne me suis pas demandé s’il aimerait lorsque je suis allé chez le coiffeur. Je le suis à l’intérieur sans dire un mot. Derrière lui, je ne peux pas m’empêcher de détailler son corps brièvement et de repenser à notre relation d’avant. Avant que je sois au courant pour sa maladie, avant que je ne le pense mort pendant des mois. Je suis tellement content qu’il soit encore là. Même si le jour de nos retrouvailles j’ai commencé par tout gâcher. Puis je me suis laissé aller en larme dans ses bras … Nous nous installons à une table à l’écart et c’est Mun Hee qui prend la parole en premier, j’en suis incapable. Voilà encore une preuve que je ne suis pas prêt de faire ce que Jae Sun m’a dit. À savoir parler de mes sentiments, faire le premier en quelque sorte. Son regard croise le miens et je lui adresse un petit sourire.

- Je suis sûr que tu as fait un bon choix et qu’on ne sera pas déçu, répondis-je simplement.

Un petit rire m’échappe lorsqu’il commente le fait de commencer une conversation normalement. C’est vrai qu’avant ce n’était pas vraiment par des mots que l’on commençait. On discutait même très peu au tout début, c’était juste physique. On a fait du chemin en deux ans, mais ça me fait un peu peur de savoir comment ça va se terminer.

- Je vais très bien, je m’adapte petit à petit à ma nouvelle agence. Et toi ? Tu te remets bien ?


Premièrement je voulais parler de sa maladie en posant cette question, mais au final cela peut aussi concerner le fait que son groupe s’est dissout. Ça ne doit pas être facile, ça faisait plusieurs années qu’ils étaient tous ensemble. Je refais allusion à ce qu’il disait tout à l’heure.

- Ce n’est peut-être pas habituel de commencer une conversation normale entre nous comme tu dis, mais je suis tout de même content de pouvoir passer une soirée comme ça avec toi,
dis-je sincèrement.

Je le regrette un peu sur le coup, car à force de dire des trucs comme cela, je ne veux pas qu’il soupçonne ne fait que j’ai des sentiments beaucoup trop forts pour lui. Mais c’est la vérité après tout … Et j’ai de plus en plus de mal à le cacher.


Spoiler:
 

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Mer 5 Nov - 6:16


Tae Hwan & Mun Hee

« The beginning  »  


Je me tiens face à celui que j'attendais et qui s'avère être pile à l'heure. Sa nouvelle couleur de cheveux ne m'échappe pas, elle adoucit ses traits. Déjà qu'il était beau avant, c'est encore pire maintenant. Mon côté jaloux ressort aussitôt à l'intérieur, il faut dire que je n'ai jamais supporté durant nos petits jeux que qui que ce soit le détail et encore moins le touche sous mes yeux. Auparavant, je me souciais pas de ce qu'il faisait du reste de son temps ou avec qui, or, ce n'est plus le cas à présent, je serais blessé et en colère de savoir qu'il entretient les mêmes occupations qu'à l'époque. Pourtant, ce n'est pas le moment de dériver encore dans la jalousie, cette première soirée est importante, il me faut maintenir ma concentration.

"Si le restaurant est décevant, le journaliste qui l'a recommandé dans son article va m'entendre..." Dis-je une fois assis à la table, avec un sourire amusé.

En réalité, je ne plaisante pas, il faut que le repas soit à la hauteur afin que la soirée devienne un bon souvenir. Je dois reconnaître que c'était bien plus simple avant, c'est compliqué de passer son temps à faire attention à ce que je dis ou fais car je crains d'envenimer la situation contre mon gré en ayant une remarque habituelle, c'est-à-dire plus piquante ou cassante. J'ignore comment je dois me situer, me comporter, il est plus vieux que moi, je n'ai pas envie de passer pour un naze, surtout pas devant lui. En plus, je n'ai aucune espèce d'idées de ce qu'il ressent, il m'est trop précieux pour que je veuille le faire fuir d'une quelconque manière, ce qui m'a motivé à lui demander de tout reprendre depuis le départ. Au moins, il me répond qu'il se porte bien, un sourire naît sur mes lèvres.

"Te connaissant, tu as dû vite prendre tes marques. C'est certain qu'il n'est pas évident de tout recommencer à zéro ou presque, mais je suis sûr que tu seras de nouveau aussi sollicité qu'à Black Label."

La question m'est retourné, je sens qu'il est encore inquiet, il me demande déjà souvent lors de nos échanges de SMS si je vais bien. Son inquiétude n'a plus lieu d'être à mes yeux, seulement, j'ai rapidement saisi que c'est un trait de son caractère qu'il n'a pas l'air de livrer à tout le monde.

"Je ne sens presque plus rien, il sait me rappeler à l'ordre en tirant un peu lorsque je veux en faire un peu trop. Depuis presque un mois je me suis remis au sport, ça a été assez dur de retrouver ma musculature, mais il faut bien puisque je suis devenu mannequin à plein temps."

Je n'ai parlé du groupe, je ne veux pas qu'il s'inquiète encore plus à cause des fans mécontents qui me mènent un peu la vie dure, comme aux autres membres. Un sourire charmeur vient se loger sur mes lèvres ensuite, je pense que c'est assez évident de constater qu'en effet, je suis davantage musclé qu'avant. Son discours me fait dévoiler encore plus mes dents, il a parfois ses petits élans ainsi où il trouve le moyen d'exprimer un peu son attachement d'une certaine manière. Je m'appuie mes coudes sur la table, rivant mes yeux dans son regard que j'aime tant.

"Nous sommes deux à l'être. J'avais vraiment envie de te voir."

Cette phrase lâchée, le serveur revient près de nous. J'en avais oublié de regarder la carte, omnubilé par l'homme en face de moi, donc il est plus simple de lui commander à boire pour commencer. Je laisse Tae Hwan le faire en premier lorsqu'il s'est décidé, indiquant que le cocktail sans alcool me conviendra très bien. L'employé s'éloigne et mon attention se focalise sur le chorégraphe.

"Je me suis rappelé d'un détail l'autre soir, le chaton que j'avais trouvé durant la tempête, qu'est-il devenu ?"

Son sort m'intéresse un peu. Il ne m'est pourtant pas possible de demander ce qu'il a fait du souvenir que je lui avais laissé dans la main. Peut-être ne vaut-il mieux pas me faire trop d'espoir. Il avait l'air sacrément remonté la fois où je l'avais invité chez mes parents afin de donner des explications quant à mon silence et à ma survie. Il ne serait pas surprenant, au vu de son caractère fougueux et de son entêtement, qu'il l'ait jeté avec tout ce qui aurait pu lui rappeler mon existence. Ensuite, je me décide à lire la carte en détail, il faut bien que je me décide sur quelque chose et tout a l'air appétissant sur le papier. Le serveur revient dans un premier temps avec nos boissons, repartant dans la foulée. J'en repose ce que je tenais, attrape mon verre et le tient prêt à le choquer avec le sien.

"A quoi trinquons-nous ?"

Il y a plein de choses et rien à la fois qui me vienne dans mon esprit. C'est toujours aussi étrange de constater que mon rythme cardiaque se situe un peu au dessus par rapport à d'habitude, je suis vraiment accro, n'est-ce pas ? Ce n'est pas près de se terminer, sauf s'il décide que ce n'est pas possible. Et encore, je ne serais sûrement pas capable de le laisser partir, après tout, j'ai failli le perdre aussi dans un sens.  
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Mer 5 Nov - 11:37

Mun Hee & Tae Hwan
A moment with you ♦



J’ai attendu toute la journée, que la soirée arrive et maintenant que je suis en face de lui, je ne sais plus quoi dire ou faire. La conversation que j’ai eu avec Jae Sun me revient, mais ce n’est pas une bonne idée d’y penser maintenant, ça va plus me perturber qu’autre chose. Nous entrons dans le restaurant et le serveur nous fait nous installer à une table à l’écart. J’essaie de le rassurer sur le fait qu’il n’y a pas de raison pour que le repas ne soit pas à la hauteur et qu’il a certainement fait un bon choix. Sa réponse me fait sourire. Quand je suis avec lui, je me demande comme j’ai fait pour tenir plusieurs mois sans le voir et sans aucune nouvelle … Bon il faut dire que mon état n’était pas des meilleurs et puis je le croyais définitivement parti de ce monde, alors des nouvelles je n’en attendais plus vraiment. Il me pose une question assez banale et je lui réponds honnêtement, pour la lui retourner ensuite. C’est sûr qu’avant on ne commençait pas par ce genre de politesse. Soit on se criait dessus pour ensuite finir dans mon lit où ça finissait comme ça directement.

Toutefois, ça n’est pas désagréable, au contraire. Je me soucis beaucoup plus de lui aujourd’hui, avant j’avais juste besoin de me satisfaire physiquement. C’est bien plus fort que cela maintenant et c’est pour cela, que ça m’effraie autant. Il me fait beaucoup trop d’effet et devenir dépendant de quelqu’un ça ne me rassure pas du tout. Je sais que si on venait à nouveau à être séparé, j’en souffrirais encore plus et je ne veux pas revivre en pire les mois où il était absent.

- J’espère … En tout cas je vais tout faire pour que ce soit le cas !

Je suis plus que prêts à prouver de quoi je suis capable et je ne suis pas du genre à me laisser abattre si facilement, du moins la plus part du temps. Mun Hee répond ensuite à la question que je lui ai retourné. C’est plus fort que moi de m’inquiéter, je ne veux pas le perdre à nouveau. Je sais être froid et détaché les trois quart du temps, mais quand je tiens à quelqu’un je ne peux pas contrôler ce côté papa-poule. J’espère au moins que je ne suis pas trop lourd avec ça, car je le lui demande aussi souvent par SMS … Je lui rends son sourire et je suis forcé de constaté qu’il a effectivement reprit du muscle. C’est loin d’être désagréable à regarder, mais je m’abstiens de tout commentaire.

- C’est bien que tu ais trouvé autre chose à faire, j’espère que ça te plait au moins le mannequinat.

J’aurais pleins de photos à admirer comme ça, mais encore une fois je le garde pour moi. Puis j’ai encore mieux, puisque je peux profiter de l’admirer en vrai. Je lui dis alors simplement que je suis content de pouvoir passer ce genre de soirée avec lui. Sa réponse me fait sourire et je suis incapable de détourner mon regard du sien. Le serveur vient prendre nos commandes, mais nous n’avons pas encore choisis, bien trop occupés à discuter. Je commande un cocktail et Mun Hee fait de même, mais sans alcool. Il doit faire attention à son rein c’est compréhensible et je suis plutôt rassuré de voir qu’il ne le prend pas à la légère. Une fois le serveur parti, c’est Mun Hee qui reprend la parole en premier. Il me questionne à propos du chat qu’il a trouvé, le dernier soir où nous nous sommes vus.

- Je l’ai gardé, j’ai cherché ses maîtres mais personne ne s’est manifesté, commençais-je par dire simplement. Un chat de plus ou de moins, je ne suis plus à ça près et il s’entendait bien avec les autres. Enfin elle, c’est une femelle. Je l’ai appelé Tsuki, ça veut dire Lune en japonais.

J’arrête les explication ici ne voulant pas paraître encore plus niais en ajoutant que ça se dit aussi Moon en anglais et que ça me faisait penser à lui. Je l’ai aussi gardé, parce que d’une elle n’avait pas de maître alors je n’allais pas l’abandonner, puis c’était Mun Hee qui l’avait trouvé, alors ça me faisait comme un souvenir de lui.

- Elle a bien grandit maintenant, elle est adorable, super collante et câline mais adorable, dis-je en riant.

Je reste silencieux quelques instants et je touche machinalement la chaine qui est autour de mon cou, cachée par le col de ma chemise. Le pendentif étant aussi dissimulé sous mon haut. Je ne porte pas ce collier pour faire joli, bien qu’il le soit, ou le montrer à tout le monde, mais juste parce que c’est un souvenir précieux, comme un porte-bonheur. Alors j’ai pris l’habitude de le laisser cacher sous mes hauts. Je ne l’enlève jamais, sauf quand je risque de l’abîmer. Je le sors et un léger sourire se dessine sur mes lèvres.

- J’ai gardé ça aussi …

Je lève les yeux vers lui, sans rien ajouter de plus. Je fais comme lui et je regarde la carte, relevant la tête vers lui, lorsqu’il me demande à quoi nous trinquons. Je n’avais même pas fait attention au serveur, qui est venu nous donner nos boissons.

- Hum … À notre nouvelle vie dans cette nouvelle agence ? À nos retrouvailles aussi, on n’a pas encore pu fêter cela !

Je lui adresse un grand sourire, approchant mon verre du siens. Même si sur le coup nos retrouvailles ont bien faillis être gâchée par mon sale caractère. Je suis content de le revoir … Tellement content.

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Ven 7 Nov - 7:07


Tae Hwan & Mun Hee

« The beginning  » 


JJe ne doute pas une seule seconde qu'il va s'en sortir, je connais ses qualités en tant que chorégraphe, ce n'est pas de parti pris, il est vraiment bon dans ce qu'il fait et si l'agence l'a recruté, c'est bien qu'il est tout à fait capable. En tout cas, je n'ignore pas qu'il est également très volontaire, qu'il a un caractère assez fort pour ne pas se laisser abattre, ou encore dépassé. En plus, je suis réellement content que nous soyons dans la même cette fois. Cela s'avère plus pratique si on peut se croiser. Mon nouveau métier, enfin j'avais déjà posé avec les autres ou en solo avant, donc ça ne me perturbe pas, je sais comment cela fonctionne.

"Plusieurs idées me sont venues en tête." Petite pause, je ne le quitte pas des yeux. "Le critère qui m'a permis de me décider est que je voulais avoir assez de temps pour me consacrer à ma nouvelle priorité."

Nul besoin de le dire plus explicitement, bien entendu que je parle de l'homme en face de moi. J'ai assez profité de la vie d'idole, je tiens à me poser un peu, à prendre du temps pour ce qui m'est important. J'estime qu'il l'est, que ce que j'espère que nous viendrons l'est également. Mon ancien emploi ne me permettait pas de choisir mes activités, de m'arranger mes plannings, je ne devais que suivre ce qui était prévu par l'agence. Avec mon manager, je me suis mis d'accord, ce n'est pas non plus comme si j'étais à court d'argent.

"J'ai fait quelques shootings et prochainement, un défilé pour un couturier est prévu. Ce sera une totale nouveauté." Léger sourire.

Je l'ai interrogé sur le petit chat que j'avais découvert durant la tempête. A mesure qu'il me parle de l'animal, me voilà rassuré qu'il se porte bien et je suis à moitié surpris que Tae Hwan l'ait gardé. Le nom qu'il lui a donné et l'explication qu'il me fournit font à nouveau s'emballer mon cœur. Il est de plus en plus sollicité celui-là.

"Tu es adorable, vraiment."

Dans le sens de digne d'être aimé, pas de mignon. Il est certain qu'elle s'est trouvée une bonne maison où on prendra soin d'elle. L'objet que je vois ensuite autour de son cou, me fait oublier une seconde de respirer, il n'a pas idée à quel point je suis soulagé et content de savoir qu'il le possède encore, mieux, qu'il le porte. Le serveur est venu nous ramener nos boissons, je trinque avec lui à ce qu'il a proposé, après tout, on a célébré ni l'un ni l'autre jusqu'à ce soir. Je bois une gorgée de ma boisson qui est plutôt bonne, je jette un œil dans sa direction afin de remarquer un quelconque signe de déplaisir lorsqu'il avale un peu de la sienne. Ses lèvres me laissent songeur. Je suis irrécupérable... Ensuite, je repose mon verre et tends mon bras de son côté, les doigts saisissent doucement le pendentif qu'ils touchent de manière familière comme ils l'ont fait tant de fois.

"Une partie de moi a regretté de t'avoir laissé un autre souvenir supplémentaire qui serait sûrement devenu pénible. J'ai été tellement égoïste avec toi cette nuit-là... J'avais juste envie de te laisser quelque chose que tu pourrais avoir envie de chérir et qui t'aurait montré que tu étais bien plus spécial que ce qu'on a toujours cru être l'un pour l'autre. Je souhaitais au fond que tu ne m'oublies pas, que quelqu'un, pas n'importe qui, se souvienne de moi comme j'étais réellement. Les mois suivant, je n'ai fait que crouler sous les regrets à propos de nous. Je m'étais fait à l'idée que je m'en sortirai pas et découvrir tout ça... Je ne voulais pas mourir, pas te laisser. C'est là que je me suis promis de revenir vers toi si un miracle se produisait et me voici." Sourire sur la fin. "Je suis heureux que tu l'aies gardé et, si tu veux bien, j'aimerais que tu le gardes pour de bon."

Mes doigts relâchent l'objet, il faut vraiment que je me décide au niveau du choix de mon plat, je ne cherchais pas non plus à plomber l'ambiance, sauf que les mots sont sortis, pour leur seul et unique destinataire. Néanmoins, je poursuis le sujet en donnant une petite anecdote.

"C'est un cadeau de mes parents lorsque j'étais enfant. Jamais je ne la quittais, sauf au travail, elle restait dans ma poche si je ne pouvais l'avoir autour du cou. Plusieurs fois, la chaîne a été changée. Les disputes étaient nombreuses entre mon frère et moi." Je ris doucement.

Enfin, j'ai trouvé ce que j'allais manger, la carte fermée rejoint la table. A présent que je suis libre, j'admire cet homme en face de moi, c'est vraiment dire de ne pas pouvoir le toucher, l'embrasser, d'avoir un geste vers lui. Déjà, je ne peux me permettre de relâcher ma vigilance, les journalistes et autres seraient trop heureux de me voir bien trop proche d'un autre homme, et aussi parce qu'il vaut mieux éviter de retomber dans la facilité, l'appel de mon addiction est trop séduisant.

"Tu ne m'as jamais parlé de tes parents ou de ta famille. Quel genre d'enfant étais-tu?"

C'est vrai que je ne sais presque rien de sa vie, il ne m'a jamais laissé y entrer tout comme je n'ai jamais désiré en faire partie. Maintenant, la donne a été modifiée. Il me parait logique de savoir ce genre de choses vu les sentiments qui m'habitent. Puis c'est sûrement moins abrupte pour un premier rendez-vous de parler de ça plutôt que de rentrer dans le vif du sujet délicat. Il avait l'air assez perdu chez mes parents, je me demande même s'il a compris pourquoi je lui ai demandé de tout reprendre depuis le début. En a-t-il réellement envie? Je suppose que oui sinon  il ne serait pas là, excepté que s'il n'a pas saisi le but de tout cela, cela rend mon raisonnement incertain.  
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Ven 7 Nov - 16:59

Mun Hee & Tae Hwan
A moment with you ♦



Je ferais tout pour faire mes preuves à la StarE, Mun Hee me connait suffisamment pour savoir que je ne me laisserais pas abattre si facilement. Cependant, ce soir je n’ai pas vraiment envie de parler boulot. Je veux juste profiter d’être avec lui. Bien que je sois très content qu’il ait lui aussi trouvé une nouvelle activité et qui lui plait en plus de cela. Je me contente de lui sourire, ne voulant pas me faire de faux espoir sur cette « nouvelle priorité » dans sa vie. Je ne me permets pas non plus de lui poser la question. Je n’ai jamais cherché à faire partie de sa vie, même si sur la fin j’en avais de plus en plus envie. Alors je ne vais pas m’imposer d’un seul coup et être trop indiscret. Si on doit apprendre à se connaître ce sera petit à petit, on a déjà assez précipité les choses sur certaines choses. Mun Hee m’explique qu’il a déjà fait quelques shooting et qu’il défilera prochainement. Mon regard toujours accroché au siens je lui souris.

- Bonne chance pour ça alors, mais je suis sûr que tu vas très bien t’en sortir.


Je ne suis pas un professionnel de ce milieu, mais je pense que Mun Hee a de bonne qualité pour être mannequin, il est beau, il a un corps de rêve et je m’arrête ici, car je ne devrais plus penser de cette manière. Puis l’agence l’a recruté alors il n’y a pas de raison que ça se passe mal ! Ensuite la conversation change complètement. Il me parle du petit chat qu’il a trouvé il y a quelques mois. Je lui explique que je l’ai gardé après une recherche de ses maîtres, qui n’a mené à rien. Je lui dis aussi le prénom que je lui ai donné et sa signification. Je n’en dis que la moitié, pour ne pas paraître trop niais, je ne sais pas s’il fera le rapprochement … Les quelques mots qui suivent me font légèrement sourire et je baisse la tête un peu gêné. Je pense qu’il a compris vu ce qu’il vient de dire et ça n’a pas l’air de lui déplaire non plus. Pour encore changer de sujet je sors le pendentif que j’ai toujours autour du cou depuis son départ. Le serveur vient nous donner nos boissons et nous trinquons. Je bois quelques gorgées, un léger sourire flottant toujours sur mes lèvres.

Mun Hee se penche vers moi pour toucher le collier, frôlant mes doigts au passage. Je lâche le bijou pour le laisser faire et je l’écoute attentivement. Je ne sais pas trop comment réagir face à ce qu’il me dit. Encore changer de sujet rapidement pour ne pas passer un moment gênant ou tout simplement laisser parler mon cœur ? Sans en faire trop évidemment, je ne veux pas qu’il sache, pas encore. Mon cœur s’emballe en l’entend dire qu’il voulait me montrer que j’étais important à ses yeux … Et en fait à peu près toute ses paroles me font du bien et me donne envie de sourire comme un idiot.

- Honnêtement au début ça m’a traversé l’esprit, de m’en séparer. Il est resté plusieurs jours sur ma table de nuit mais … Chaque fois que je le voyais je pensais à toi et au fait que tu me manquais. Puis j’ai finis par le porter constamment, sauf quand je risquais de l’abîmer. Tu n’avais pas à regretter de me l’avoir laissé, c’est vrai que certains souvenirs faisaient mal, et que je n’avais pas forcément besoin de cela pour penser à toi, mais dans un sens … J’aimais l’idée d’avoir un objet à toi, toujours avec moi. C’est devenu comme une sorte de porte-bonheur, même si je ne suis pas vraiment du genre à croire à ce genre de choses. Je suis vraiment heureux que tu sois de nouveau-là, même si au début j’ai encore faillis tout gâcher …

Je ne m’étale pas trop et encore moins sûr l’état dans lequel j’étais quand toute la colère et la rancune sont retombées suite à son départ brusque et son absence de nouvelle. Je n’ai pas vraiment envie de m’en souvenir là tout de suite et ni d’en parler. Je pense que l’essentiel est dit de toute façon. Il me surprend un peu en me demandant de le garder. Surtout qu’après il m’explique la provenance de ce bijou.

- Tu es sûr que tu veux que je le garde ? Il a l’air d’être précieux pour toi …

Ça me touche vraiment qu’il me demande cela, mais ça me gêne aussi. Il a l’air d’y être attaché. Je choisis également ce que je vais prendre ce soir. Lorsque je relève la tête de la carte, Mun Hee a le regard rivé sur moi et je me contente de lui adresser un sourire. J’ai l’impression que tout est devenu un peu délicat entre nous, pas dans un sens péjoratif. C’est juste qu’avant on couchait ensemble et il n’y avait aucune gêne entre nous. Alors on pourrait croire que ce serait toujours le cas maintenant. Visiblement non, j’ai l’impression d’être à mon premier rendez-vous et de craindre le moindre faux pas. C’est un peu cela en fait, c’est mon premier rendez-vous avec Mun Hee et j’ai peur de mal faire quelque chose, son avis m’influence beaucoup plus désormais. Il me question sur ma famille, sujet un peu délicat … Enfin, juste à propos de mon père, mais il n’est pas censé le savoir.

- J’étais loin d’être un ange, commençais-je simplement en riant un peu. C’était ma sœur jumelle Ye Jin qui avait ce rôle, quand je ne l’entrainais pas dans mes bêtises, on s’entendait très bien, quand on ne se chamaillait pas, comme tous les enfants je suppose. Je n’ai jamais trop aimé l’école non plus, ce qui m’attirait c’était la musique et la danse. Ce qui m’a attiré les foudres de mon père, mais c’est encore autre choses.

Je n’aime généralement pas parler de mes relations tendues avec mon père. Cependant, si Mun Hee me le demande, je lui disais, j’ai envie de m’ouvrir à lui. Chose que je déteste faire habituellement et qui n’était pas du tout courante dans notre relation passée.

- Et toi ? Tu as dit que tu avais un frère, c’est ça ?

J’ai aussi envie d’en savoir plus à son sujet. Autant prendre les choses petit à petit et on verra bien où ça nous mèneras, même si je sais de quoi j’ai envie … Je ne pourrais pas forcer Mun Hee s’il ne le désir pas.

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Sam 8 Nov - 5:44


Tae Hwan & Mun Hee

« The beginning  » 


Je n'ai aucune inquiétude concernant mon avenir professionnel. Cela peut paraître prétentieux, mais ce ne m'est pas indispensable d'être mannequin, j'avais juste envie de saisir cette opportunité qui s'est offerte. J'aurais très bien pu retourner à la vie normale, anonyme, j'ai longtemps hésité d'ailleurs à choisir cette voie. Malgré tout, je ne me vois pas non plus ne rien faire de mes journées. Surtout que la seule personne qui me motive à vouloir trouver plus de temps à lui accorder travaille de longues heures par jour comme un acharné, donc cela ne servirait pas à grand chose. Et puis, quelqu'un qui n'a pas d'emploi digne ce nom ne donne pas envie de se lancer dans quelque chose de plus sérieux n'est-ce pas? Je gamberge beaucoup trop.

L'histoire du chaton est arrivée dans la conversation qui continue son avancée à mesure que d'autres sujets sont rajoutés. Je ne peux que constater à quel point il est adorable, le dire tout haut semble lui avoir fait plaisir autant que le gêner. Tae Hwan m'a expliqué déjà qu'il n'était pas familier avec tout ça, d'ailleurs, j'avais aussi confié ne pas connaître grand chose. Néanmoins, on n'est plus des ados, on ne peut se comporter comme tel si on veut devenir quelqu'un d'important dans la vie de l'autre, y trouver sa place. Dans ma lancée, j'ai parlé de mon ressenti lorsque j'avais laissé ma chaîne dans sa main. Le silence s'installe une seconde avant qu'il ne se décide à me faire part de sa manière de vivre la chose. Mes yeux ne le quittent pas une seule seconde, je ne réalise que trop bien  à quel point il a déjà dû souffrir. C'était bien la preuve qu'on n'était pas vraiment un plan cul comme on s'est longtemps obstinés à vouloir le penser. Le fin me fait rire doucement, se remémorer le passé ne doit pas qu'être une source de tristesse.

"Ta colère était justifiée et, très franchement, j'ai espéré un tout autre accueil, mais avec du recul, ça n'aurait pas été toi si tu avais réagi autrement." Puis je rajoute avec un petit sourire amusé. "J'aime aussi ce côté de ta personnalité, ça se confirme que je dois être masochiste." Taquin.

Il n'est pas forcément nécessaire que l'ambiance soit tendue, sombre ou je-ne-sais quoi d'autre. Je pense qu'on ne sera pas l'abri d'avoir des désaccords voire des disputes parfois, sauf que je n'aspire plus à ce qu'elles soient aussi nombreuses que par le passé. C'était bien à l'époque, seulement, je m'en suis rapidement lassé et ne pense pas être le seul d'accord à ce propos.

"Il l'est autant que tu l'es. C'est pour cela qu'il doit rester avec toi. Il ne peut aller à personne d'autre."

Ce n'est pas dit que, en repensant plus tard à la soirée, je ne me traite pas de gros sentimental à avoir osé sortir cette phrase. Malgré tout, je me suis promis de ne plus rien cacher, même si, dans le fond, il reste un aveu très important que je n'ai pas encore fait. Pas que je ne m'en sente pas capable, je redoute surtout d'aller trop vite et qu'il m'évite ensuite. Le serveur vient prendre nos commandes, les note dans sa tête et repart aussitôt partager l'information avec le cuisinier, scène à laquelle je n'assiste pas. Souhaitant surtout en apprendre davantage sur Tae Hwan, je l'interroge sur sa famille, étonné de découvrir qu'il a une sœur jumelle. L'imaginer turbulent m'est assez facile, mon sourire revient sur mes lèvres.

"Si ta jumelle est aussi belle que tu l'es, j'imagine très bien que tu as dû beaucoup te soucier d'elle." Le frère aîné en moi a parlé, je faisais pareil avec la mienne. "Tu avais déjà un côté passionné et déterminé à l'époque. Je serais curieux de voir des photos un jour." Dis-je, amusé.

Il me semble percevoir une pointe de froideur ou de colère lorsqu'il évoque son père, je n'insiste pas dessus, vu qu'il vient un peu d'éluder le sujet. Tout le monde ne peut pas s'entendre avec tous les membres de sa famille, cela me rappelle mon frère avec mon père, toujours à sens unique bien entendu. Une nouvelle gorgée ravive l'humidité dans ma bouche, il souhaite en apprendre aussi plus sur moi, j'en suis vraiment content.

"Pour être exact, j'ai un frère et une sœur, tous les deux plus jeunes que moi. Ma mère a eu la joie de donner naissance à des triplés." En général, ça surprend à chaque fois que je dis cela. "Il-Sung, mon frère, est né le second, ma sœur, Eun Sil, a été la dernière à sortir. Je te laisse imaginer l'ambiance d'avoir trois petits diablotins dans la maison, surtout que nos voisins venaient souvent chez nous et qu'ils avaient des jumeaux eux." Léger sourire. "Très tôt, ils ont voulu être idoles. Moi, je ne voulais que jouer de la guitare, devenir meilleur que mon père et composer comme il le faisait, écrire des textes. Seulement c'est Il-Sung qui a hérité de son don de la composition. En grandissant, les choses ont changé hélas entre nous deux."

Je pense en avoir assez dit, il ne se gênera pas s'il souhaite en connaître un peu plus. Je ne veux pas l'ennuyer non plus avec mes histoires de famille, bien que je regrette sincèrement ne pas m'entendre mieux avec mon frère qui a carrément disparu de la circulation. Je pensais qu'à après notre discussion à l'hôpital, il mûrirait, il faut croire qu'il n'est toujours pas prêt à le faire, je ne vois plus quoi faire d'autre. Je sors mon téléphone de ma poche, afin de chercher quelques photos prises tout les trois, mon frère fait toujours un peu la tronche dessus, mais on a l'habitude. Dans la foulée, je fais passer l'appareil vers Tae Hwan pour qu'il voit à quoi ils ressemblent, sauf que j'ai oublié que s'il quitte le menu et revient sur l'écran de veille, il verra une image de lui endormi, prise le dernier soir chez lui.   
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Sam 8 Nov - 12:07

Mun Hee & Tae Hwan
A moment with you ♦



Après une brève discussion sur nos jobs respectifs, Mun Hee me questionne à propos du chaton. Je l’ai gardé, même si j’avais déjà cinq chats. Personne n’est venu la récupérer, alors que je cherchais ses maîtres. Je n’allais pas la laisser tout de même. Puis elle me rappelait Mun Hee puisque c’est lui qui l’avait trouvé. Ce qui explique aussi le nom que je lui ai donné, qui me le rappelait également. Certes me souvenirs de lui, les mois où il était absent me faisait mal, mais j’avais tout de même besoin de ses souvenirs. C’est difficilement explicable. Je ne voulais pas l’oublier malgré la douleur et je ne le pouvais pas non plus. Ces longs mois m’ont prouvé qu’il était beaucoup plus important pour moi que ce que je pensais. Comme il l’a fait précédemment, je me confie un peu à lui, lui expliquant mon ressentis. J’évoque nos retrouvailles quand il m’a demandé de venir le voir chez ses parents et ça le fait rire. Au moins il détend l’atmosphère. Je souris légèrement et encore plus en entendant ses paroles. Nos regards ne se lâchent plus. Mun Hee me dit de garder son collier même s’il est revenu. Sur le coup je ne suis pas trop sûr, il a l’air d’y tenir et c’est un cadeau de ses parents.

- Merci, ça me touche … Je vais le garder alors.

Il vient tout de même de sous-entendre que je suis précieux à ses yeux, évidemment que ça me fait plaisir, mais je n’arrive pas à lui retourner ces mots. Certes, je le pense, mais j’ai peur de trahir mes sentiments. J’ai peur qu’il finisse par comprendre que je l’aime et je redoute vraiment la réaction qu’il pourrait avoir. Jae Sun a dit qu’il y avait de forte chance que mes sentiments soient réciproques, mais les pires scénarios tournent quand même en boucle dans ma tête et je ne veux pas le perdre. Après que le serveur soit venu prendre nos commandes, Mun Hee m’interroge sur ma famille. Je peux aisément parler de ma sœur et de ma mère avec qui je suis très proche. Mon père c’est plus délicat, l’ambiance risque de se refroidir si je parle de lui.

- Oui elle trouve mon côté protecteur très étouffant parfois, mais bon … Je n’y peux rien, je suis comme ça. Je dois avoir quelques photos chez moi, je pourrais t’en montrer si tu veux ?

Je lui souris encore une fois, je ne peux faire que cela quand je le vois. Il me fait sourire et me sentir bien. Je ne veux pas aller trop vite, mais j’aimerais que ça se finisse bien entre nous, du moins de la manière dont je veux que ça se termine … Je ne suis pas très patient certes, mais là je suis prêts à faire tous les efforts du monde pour reprendre cette relation au début et prendre mon temps, juste pour lui. Je relance la conversation sur son frère et finalement j’en apprends même un peu plus. Je l’écoute en buvant un peu de ma boisson. L’écouter me parler de tout cela me fait sourire. C’est sûr que déjà des jumeaux c’est du travail j’en sais quelque chose, alors des triplets. Si je comprends bien il ne s’entend pas avec son frère. Je ne pose pas de question, comme il a eu la délicatesse de ne pas le faire à propos de mon père. Mun Hee sort son téléphone et me le temps pour me montrer une photo de son frère, sa sœur et lui. Ils sont adorables tous les trois. Je regarde la photo quelques secondes et réflexe je veux éteindre l’écran du téléphone pour le lui rende mais je me suis visiblement trompé de bouton, retournant sur le menu. Je fronce les sourcils en voyant la photo, ce n’est pas que ça ne me plais pas, je suis juste … Surpris, c’est le mot. Je retourne le téléphone vers lui.

- C’est quoi ça ? demandais-je.

Mon ton n’est pas du tout agressif ou quoique ce soit du genre, je veux juste savoir. Dans un sens … Ça me plait de savoir qu’il avait une photo de moi sur lui, même si elle a l’air d’avoir été prise à mon insu. Je ne vais pas lui sauter à la gorge juste pour cela, les prises de tête avec lui, j’en ai eu assez. Cependant, je ne peux pas faire taire mon côté curieux.

- Je ne veux pas que tu crois que ça me contrarie, je ne m’attendais juste pas à ce que tu ais une photo de moi dans ton téléphone. Ce n’était pas trop dans nos habitudes avant …

J’essaie de le taquiner un peu, car je ne veux pas qu’il se sente mal à cause de cette photo et du fait que je l’ai découverte. Le serveur vient alors nous apporter nos plats, marquant une brève pause dans la conversation et ce moment assez gênant.

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   Sam 8 Nov - 22:17


Tae Hwan & Mun Hee

« The beginning  » 


Enfin, Tae Hwan m'a envoyé un signal clair qu'il a compris ce que je voulais dire et a osé me répondre qu'il en était touché. Je ne m'attendais pas spécialement à ce qu'il se soit plus direct, je pense, ou peut-être que j'espère plus qu'autre chose, que je ne suis pas le seul à ressentir quelque chose d'assez fort. Mais j'essaie de ne pas trop me faire d'illusions, sinon la chute n'en sera que plus haute encore. Lorsqu'il me raconte que sa sœur le trouve étouffant, je ne peux qu'approuver de plusieurs signes de tête tout en souriant.

"La mienne clame la même chose, alors que je ne me mêle pas de sa vie, excepté quand des types bizarres lui tournent autour. J'ai hâte de voir les photos en tout cas."

Ce sera un pas de plus dans la vie de l'autre, il n'est pas si courant de montrer des photos d'enfance ou de famille. Tae Hwan a déjà rencontré ma mère puisque le jour de nos retrouvailles, il est resté manger avec nous. Mon père était en déplacement à l'autre bout du monde. Mon frère et ma sœur possèdent leur propre logement, ne revenant pas à la maison familiale. Les sourires s’enchaînent entre nous deux, c'est bien la preuve qu'on commence à se sentir un peu plus à l'aise dans la situation, qu'on est également content de se retrouver ce soir et que le moment passé ensemble continue d'être agréable.

Je lui parle de ma famille, comme il me l'a demandé. Ensuite, innocemment, je fais partager une des photos sur mon téléphone, celle avec Il-Sung et Eun Sil.  Son geste accompagné de sa nouvelle question me font réaliser directement de quoi il parle. Je récupère l'appareil en touchant un peu ses doigts au passage, le rentrant dans ma poche. C'est une erreur monumentale qui pourrait me coûter beaucoup. Puisque je mets un certain temps à trouver mes mots, Tae Hwan s'empresse de me préciser qu'il n'est pas fâché, simplement surpris, ce qui me fait aussitôt bien moins stresser.

"Pour quelle raison tu aurais dû être le seul à avoir un souvenir à garder de l'autre? Je suis parti sans te réveiller, je ne souhaitais pas que tu gardes en mémoire une scène d'adieu ou le souvenir de moi passant la porte de ton appartement en sachant que je ne reviendrais jamais. Alors j'ai pris cette photo de toi à ton insu, c'était aussi comme avoir un peu de ta personne toujours avec moi." Petit sourire.

Le serveur amène notre commande, le repas se déroule sur la même idée de légèreté. Au final, ce n'était pas si compliqué de trouver des sujets sur lesquels converser. La nourriture était bonne, mon estomac a bien été rempli. Je me suis même laissé aller à dévoiler mon intérêt immense pour les glaces, le sport demain ne sera que plus intensif, ce n'est pas grave. Le temps s'égraine, inexorablement. Je n'ai pas spécialement envie que la soirée se termine, cela a été un peu compliqué de l'organiser. D'un commun accord, on décide qu'il est temps de retourner chez nous. Il se fait tard, Tae Hwan est sûrement fatigué de sa journée, la mienne a été aussi chargée à sa manière, celle du lendemain le sera encore davantage. Il me semble de payer la note et, pour ne pas vexer le plus âgé que moi, je lui promets que ce sera lui la prochaine fois.

Juste avant de sortir dehors, je renfile mon manteau que je ferme, l'hiver se rapproche à grands pas, il ne fait toujours pas très chaud, surtout quand le soleil n'est plus là depuis plusieurs heures. Il me faut aussi remettre mon bonnet et mon masque. J'attends que Tae Hwan se prépare à sortir dehors. Devant la vitrine de l'établissement, je jette un regard autour de nous. Vu l'heure, les rues sont nettement moins fréquentées.

"J'ai passé une agréable soirée, j'espère que l'on pourra refaire ça à l'occasion." Léger sourire. "A la prochaine !"

C'est assez dur de partir ainsi, c'est ce que je me dis alors que je commence à amorcer un mouvement afin de lui tourner le dos, mon véhicule étant garé quelques mètres plus loin. Mais, au dernier moment, je m'arrête, me tourne à nouveau vers lui, attrapant doucement son poignet, je baisse mon masque juste le temps d'embrasser sa joue.

"Bonne nuit Tae Hwan." Murmurais-je pas loin de son visage.

Ensuite, je remets mon déguisement, plus satisfait de la fin de la soirée de cette manière. Arrivé près de ma moto, je défais l'antivol, récupère mon casque que je mets, puis je m'éloigne de l'endroit en espérant que d'autres fois suivront celle-ci. Une fois chez moi, une douche et au lit.  
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A moment with you [PV Tae Hwan ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A moment with you [PV Tae Hwan ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-