AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Devoir à deux (Kang Tae Hyun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Lun 3 Nov - 14:38


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo


Ouvrir un œil me demande un effort que je qualifierai de phénoménal. Mes nuits sont difficiles en ce moment. Je n’arrive tout simplement pas à me faire à cette chambre que je dois partager, à cet environnement et cette ambiance lourde.  Du coup, je trouve le sommeil rapidement mais je me réveil plusieurs fois, parfois pendant un long moment où j'en profite pour cogiter. Il n'y a que la première nuit où j'ai réussis à me reposer véritablement. Encore une fois, je constate que je suis seul. Comme chaque matin. Vu que c'est comme ça depuis le début, je ne m'en inquiète pas plus que ça. Il m'a dit une fois qu'il allait courir tôt, et aujourd'hui n'a pas dérogé à la règle. Qu'il fasse ce qu'il veut de toute façon, on a pas de comptes à se rendre. Voila, à peine réveillé et je pense à lui. Je soupire en me frottant les yeux rempli de fatigue. Je dois mettre tout ça dans un coin de ma tête, l'enfermer avec un cadenas toute la journée, absolument tout. Une fois sur qu'il ne reviendra pas s’immiscer dans mes pensées, je finis par me traîner jusqu'à la salle de bain dans laquelle je prend tout mon temps pour me préparer. Une bonne douche, des vêtements amples, un peu de crème sur le visage pour redonner de l'éclat, et me voilà presque comme neuf.

Une bonne heure plus tard, je jette mon sac sur l'épaule tandis que je garde en main mon emploi du temps. Journée chargée mais sans plus. La matinée se déroule sans soucis. Je parviens peu à peu à me faire une place au sein des autres trainees. Les profs sont aussi très agréables, pédagogues et qui n'hésitent pas à encourager. Ça fait du bien, ça change de mes dernières années dans l'autre agence. Enfin, il est finalement l'heure de la pause de midi. Emmitouflé sous mon gros pull, je mange avec appétit. Je n'ai même pas pris le temps de me chercher une place à une table où j'avais quelques connaissances, j'ai tellement faim que je me suis posé sur la première chaise disponible et j'ai avalé mon repas en mois de dix minutes, c'est pour dire que j’étais affamé. Néanmoins, mes yeux ne peuvent s’empêcher de parcourir la salle de restaurant. Bizarre, mon roomate ne semble pas être là. Est ce qu'il a un cours à cette heure là ? Je devrai lui demander ce soir, je n'ai pas envie qu'il tombe malade en ne mangeant pas..Parce qu’après, c'est moi qui vais subir ses colères et sa mauvaise humeur, ce qui est hors de question.

Un peu distrait, je parviens dans la salle où se tient mon dernier cours de la journée, enfin. Je m'installe à ma table avant de sortir mes affaires pour prendre des notes. Cette séance est dédiée à l'écriture. Je grimace à l'entente du sujet.. Je ne sais pas écrire, je ne maîtrise pas assez les mots pour parvenir à les assembler et encore moins les chanter. Je m'empresse de m'excuser auprès de a prof qui vient de capter ma tète de déterré. Bonjour l'affiche devant les autres... Plus le cours se passe, plus mes craintes se confirment. Je suis devant ma feuille blanche depuis vingt bonnes minutes, je n'ai pas réussis à écrire le moindre mot. Je regarde rapidement les autres élèves, certains galèrent, mais dans l'ensemble, tous parviennent à écrire. Je fait tourner le stylo entre mes doigts, je suis sur que mon cerveau est en train de fumer tellement je réfléchis, mais rien à faire. Dans un soupire las,  je finis par abandonner. La prof passe plusieurs fois dans les rangs, elle semble dépitée de voir que je n'ai absolument pas avancé. Ce sera peut être mieux la prochaine fois.. Je n'ai tout simplement pas l'esprit à écrire, pas aujourd'hui, pas en ce moment. Enfin, elle me sauve la vie en annonçant la fin du cours. Libération ! Enfin, j'ai encre une fois parler trop vite..A croire que c'est fait exprès. Des devoirs ?! Oh pitié, pourquoi... ? Alors qu'elle appelle mon nom, je me relève en même temps qu'un autre élève. Il me dit vaguement quelque chose mais on ne sais jamais vraiment parlé. Elle nous annonce que le devoir sera à faire à deux, et que je suis en binôme avec Tae Hyun.  Je ne le connais même pas et déjà, je me sens mal pour lui. Tombé sur un boulet comme moi, j’espère qu'il ne m'en voudra pas trop.

Une fois libre, je range mes affaires et je me rapproche donc de mon partenaire de devoir. « Tae Hyun...Est ce que tu es occupé ? Parce que j'aimerai, en fait terminé le devoir rapidement si possible, histoire qu'on le fasse et qu'on n'en parle plus. »  En fait, je suis tellement sur que je ne pourrai pas vraiment participer et rendre un travail convenable, que plus vite il est fait, plus vite je pourrai l'oublier et passé sur autre chose. « Si c'est ok pour toi, on peut s'y mettre des maintenant. Ma chambre est vide, on s' installe et on écrit ? » Bon, même si comme ça, on a l'impression que je lui laisse le choix, c'est pas vraiment le cas. Enfin, encore faut-il qu'il acceptes.

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Mar 4 Nov - 2:12


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo


Je me réveillai en sueur et le coeur battant à mille kilomètres à l'heure. J'avais encore rêvé de mon père. De la veille de mon départ, de mes dernières paroles. Comme si je ne me torturais pas assez avec ça pendant la journée, il fallait aussi que mon inconscient m'inflige ça pendant la nuit... J'avais beau me répéter que je ne regrettais pas, que j'avais fait ce qu'il fallait et que je ne devais pas me prendre la tête avec ça, mes cauchemars et prises de tête n'arrêtaient pas. Ça faisait quatre ans maintenant que j'étais dans cette agence et parfois, il m'arrivait de me sentir vraiment bien. Mais à d'autres moments, sans forcément de raison quelconque, le Taehyun déprimé et angoissé refaisait surface. Et je me retrouvais là, assis sur mon lit, dans l'obscurité de ma chambre, la tête entre mes mains, à essayer de chasser mes idées noires pour avoir ensuite la force de me lever et d'affronter une nouvelle journée.
Sous les sourires, le maquillage et les beaux vêtements des idoles, le gens ont tendance à penser que leur vie est facile et qu'ils sont tous riches et heureux mais ils se trompent. Avant de parvenir au succès, toutes ces personnes ont dû vivre un enfer, repousser constamment leurs limites, abandonner tout ce qui risquait de les ralentir dans leurs progrès et subir une compétition rude contre leurs amis, les personnes avec qui ils vivaient et passaient leur temps. Et après ça, bien que je ne sois pas encore parvenu à cette étape, je peux vous dire que ça ne s'améliore pas vraiment : vous devez suivre des emplois du temps de folie, voyager énormément et vous n'avez aucun droit sur votre image donc vos amis et relations un peu plus sérieuses, ce n'est pas vous qui les choisissez.
Tout ça pour dire que la vie de trainee n'était pas vraiment facile et que la suite n'allait pas non plus être des vacances donc je n'avais pas le temps ni l'énergie de pleurnicher.

Après avoir pris une grande inspiration, je me levai et me jetai sous la douche. C'était assez inutile en y réfléchissant étant donné que j'allais devoir me laver à nouveau après mon footing mais l'habitude l'emportait sur la logique. En quelques minutes, j'étais prêt et partis courir le long de la Han River comme tous les matins depuis des années.

Mes cours de la matinée passèrent assez rapidement. J'essayais de ne pas trop penser et de me concentrer sur ce que racontaient les professeurs alors les aiguilles de l'horloge semblaient tourner plus vite.
A midi, je me pris un sandwich et un soda à la cafétéria et montais le manger sur le toit. J'avais peut être l'air d'un autiste asocial à déjeuner tout seul, là haut, mais ça n'avait pas grande importance pour moi. Je préférais être au calme pendant les pauses. Et donc je devais éviter de croiser n'importe quelle personne.
Au bout de quatre ans, on aurait pu penser que j'avais pu me lier d'amitié ne serait-ce qu'avec une personne, mais non. Je n'avais pas le réflexe d'aller parler avec les gens et ils ne semblaient pas non plus particulièrement s'intéresser à ce que j'avais à dire. En même temps, j'avais grandi seul chez moi et, même avec mes parents, nous n'avions jamais vraiment eu de réelle conversation, alors c'était tout à fait normal pour moi.

Les cours de l'après-midi furent plus longs. J'avais l'impression d'entendre encore et toujours la même histoire sur l'importance de l'image, comment gérer les scandales, etc. Je connaissais la théorie par coeur. Il n'y avait plus que la pratique qu'il me restait à travailler. Ce fut donc un soulagement pour moi de rentrer dans le cours d'écriture. C'était une des choses que je faisais le mieux et probablement celle qui me donnait le plus de plaisir à travailler.
A la fin du cours, le professeur nous annonça que nous aurions à travailler à deux sur un projet de chanson et qu'il avait fait les binômes lui-même. J'étais avec ce type qui était là depuis peu de temps. Je ne lui avais jamais parlé et n'avais même pas encore eu le temps de retenir son nom. C'était une bonne occasion de le faire.

J'étais en train de ranger mes affaires quand il s'approcha de moi.
« Tae Hyun...Est ce que tu es occupé ? Parce que j'aimerai, en fait terminé le devoir rapidement si possible, histoire qu'on le fasse et qu'on n'en parle plus. Si c'est ok pour toi, on peut s'y mettre des maintenant. Ma chambre est vide, on s' installe et on écrit ? »
Je fus assez surpris au départ et restai silencieux à le fixer avec un air interrogateur. C'était bien la première fois que quelqu'un me demandait de commencer le travail dès la fin du cours. Habituellement, je commençais toujours de mon côté et partageait (ou imposait, ça dépend du point de vue) mes idées avec mes camarades par la suite. C'était agréable pour une fois de voir quelqu'un de sérieux qui ne s'y prenait pas au dernier moment.
« Oui avec plaisir ! » Finis-je par dire, sortant de ma torpeur. « C'est toujours mieux de s'y prendre à l'avance ! Tu me guides jusqu'à ta chambre ? »
Je suivis le nouveau trainee à travers les couloirs jusqu'à ce que nous nous arrêtâmes devant la porte voisine à ma chambre. Je fronçai les sourcils et réfléchis un instant avant de demander :
« Tu partages ta chambre avec Shin Il ? »
Officiellement, Jang Shin Il était mon rival. Nous nous spécialisions tous les deux dans le rap et nous étions tous les deux très sérieux et parmi les meilleurs trainees de l'agence. Mais officieusement, j'avais beaucoup de respect et d'admiration pour lui. Nous ne nous étions jamais réellement parlés hors des cours mais grâce à lui j'étais obligé de me surpasser chaque jour. C'était peut être stupide mais je l'appréciais pour ça.
Il avait la chambre juste à côté de la mienne et je n'avais absolument pas remarqué que le nouveau avait été assigné là. Il faut dire que je quittais ma chambre vraiment tôt le matin et que le soir, j'étais complètement à la ramasse quand je rentrais, j'avais très facilement pu passer à côté de lui sans même le voir...


©️ Lady


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Mar 4 Nov - 16:43


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo



A part Shin Il, je ne connais encore personne à l'agence. Quelques jours sont insuffisants pour créer des liens, mais je pense que je suis sur la bonne voie. Après tout, je ne suis quelque de froid ou distant, c'est même plutôt l'inverse. Mais c'est évident que ça prend du temps. C'est la raison pour laquelle ce matin, je suis seul pendant les cours. Il faudrait que je me bouge, que j'aille à la rencontre des autres trainees, parce que je sais que seul, j'aurai du mal à y arriver. J'aurai besoin de soutien et de présence, surtout plus tard, quand je serai parvenu à devenir une idole.  Mais pour le moment..J'avoue manquer de conviction. Je suis bien trop lessivé mentalement pour faire un tel effort. Du coup, la matinée passe lentement, heure après heure, même si les cours restent pour l'ensemble assez intéressant. J'aime particulièrement le cours d'anglais. Bien sur, je ne suis pas bilingue loin de la, mais c'est une langue qui me plaît. Par contre, ma bonne humeur redisparait à la seconde où le cours de japonais commence. Ce n'est pas mon genre de me vanter mais, je suis d'un niveau quand même supérieur que ce qu'on nous enseigne. Il faut dire que passer des années à correspondre avec un japonais pur souche, ça aide pas mal à s'améliorer, même si il est vrai que j'ai un peu perdu.

Enfin, heureusement que la pause de midi arrive. Ça me permet de reposer mon cerveau un peu trop sollicité ces derniers temps. C'est pas fameux comme repas, mais tant pis, je l'avale rapidement assis seul dans mon coin. La cafétéria n'est pas vraiment remplie, une quinzaine de personnes tout au plus. J'en reconnaît certain car je les croise dans les couloirs des l'agence. Le petit groupe non loin de moi, je les connaît aussi. Enfin vaguement, on a quelques cours en communs mais parce qu'ils semblent déjà très soudés, je ne suis pas encore aller les voir. Et l'autre qui n'est même pas là..Bon, je ne perd pas de temps, je termine rapidement puis je rapporte mon plateau vide à l'endroit réservé pour. Cet après midi, je n'ai que trois cours, donc ça devrai aller.

Étant donné que mon horloge internet est perturbé, je manque de peu de m'endormir en plein milieux d'une explication du prof. Pourquoi nous parler déjà de comment se tenir dans la société du divertissement étant donné que nous ne sommes encore que des trainee ? Ne pas faire de scandale, ne pas faire de débordements, être disponible et prévenant...Je m’amuse avec mon crayon, faisant de petits dessins tout à fait immondes et qui ne ressemblent  à rien. Mais ça à du bon, car déjà la fin arrive, annonçant le dernière cours de la journée. C'est loin d'être mon préféré malgré le fait qu'il soit le plus intéressant. Oui, c'est très contradictoire et pourtant. J'aimerai avoir cette facilité de pouvoir poser des mots sur une feuille, de laisser mes pensées ou mes sentiments sortir a travers un stylo, mais je n'y parvient pas, malgré toute ma bonne volonté. De toute façon, je suis fait pour la danse, pas pour le coté intellectuel. J’espérais pouvoir m'en sortir mais la prof n'est pas de mon avis, car elle m'assigne un camarade et un devoir à rendre. Su-per. Bon, vu que je préférai le finir assez vite, je ne perd pas de temps et je file vers Tae Hyun, mon binôme pour cette chanson à rendre. Il paraît un peu surpris par ma demande. J’espère que je ne l'ai pas pris de court et qu'il n'a rien à faire.
« Oui avec plaisir ! C'est toujours mieux de s'y prendre à l'avance ! Tu me guides jusqu'à ta chambre ? » Hallelujah ! Il n'aurai pas pu me faire plus plaisir qu'avec cette phrase. « Exactement ». J’attends qu'il finisse de ranger ses affaires avant qu'on ne prenne de chemin de la sortie. « C'est parti alors». Il nous faut peu de temps pour atteindre la chambre.

Une main sur la poignée, je me tourne de demi vers lui. « Oui..Tu le connais ?! ». Surpris est un bien faible mot. J'hausse un sourcil un rapide moment.  « C'est toi notre voisin ? » Me reviens en mémoire cette dispute que nous avons eu, mon roomate et moi quand on s'est retrouvé comme deux idiots dans cette chambre. « J’espère qu'on ne t'as pas dérangé la dernière fois à force de gueuler. ». Enfin,je finis par ouvrir la porte. L’endroit est comme attendu, désert. Shin n'est pas encore rentré. Tant mieux, comme ça on pourra travailler tranquillement. Je balance doucement mes affaires sur mon lit réparé à la va vite et pas encore tout à fait stable. « Bon, c'est pas très grand mais on va faire avec. » Avec deux occupants, la pièce paraît évidemment plus petite. Preuve en est qu'il n'y a qu'un seul bureau et une seule chaise. « Je t'en pris, installe toi. Pose tes affaires sur le lit de Shin c'est bon. De toute façon il n'en sera rien ». Je rigole un peu..Pas vraiment sur de mes paroles. Assis sur mon lit, je regarde Tae Hyun. « J’espère que tu sais bien écrire parce que pour ma part, je te le dit tout de suite, c'est pas gagné. » Autant le prévenir de suite, qu'il n'est pas de surprise quand il se retrouvera avec un binôme muet.


©️ Lady


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Lun 10 Nov - 1:37


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo

Dong Soo se tourna vers moi avec un air interrogateur sur son visage. « Oui..Tu le connais ?! »
Je hochai la tête. Depuis son arrivée dans l'agence, Shin Il était mon principal rival. Il faisait du rap, comme moi, et avait le même côté "je ne vis que pour mon travail" que moi. Mais la compétition entre nous restait vraiment bon enfant. Nous n'étions pas du genre à se faire des crasses pour gagner en notoriété. Si l'un devait dépasser l'autre, il le faisait avec son talent et sa sueur. Pas autrement. Je crois même que je l'aimais bien au fond. On avait le même rêve quasiment et il avait l'air de savoir ce que c'était que de travailler et faire des sacrifices pour parvenir à son but. Au moins il me comprenait.
« C'est toi notre voisin ? J’espère qu'on ne t'as pas dérangé la dernière fois à force de gueuler. »
Je réfléchis un instant. C'est vrai que j'avais entendu Shin Il monter le ton et ce n'était pas comme quand je l'entendais travailler une chanson ou quoi que ce soit. Mais j'étais occupé avec mes propres affaires, je n'avais pas vraiment fait attention.
« Non t'inquiètes pas, tant que vous faites pas des trous dans les murs, je ne viendrais pas toquer à votre porte pour vous assommer avec ma guitare. »
Mais je devais avouer que ça m'avait intrigué. Si Dong Soo venait à peine d'arriver à l'agence, comment se faisait-il qu'il s'engueule déjà avec son compagnon de chambre ? Surtout que de ce que j'avais compris au fil des ans, Shin Il n'était pas vraiment le type de gars qui se met à crier facilement...
Je haussai les épaules et laissais mes questions dans un coin de ma tête. Après tout ce n'étaient pas mes affaires ! Tant qu'il ne me faisait pas crier moi, il ne devait pas y avoir de problème !
L'autre trainee ouvrit la porte et m'invita à rentrer. La chambre était identique à la mienne, excepté qu'il y avait deux lits et que les affiches au mur étaient différentes.
« Bon, c'est pas très grand mais on va faire avec. »

Oui, les chambres des trainees n'étaient pas très grandes, surtout pour ceux qui devaient les partager.
« Je t'en pris, installe toi. Pose tes affaires sur le lit de Shin c'est bon. De toute façon il n'en saura rien »
J'hochai la tête et m'exécutais. Ce n'est qu'après que je remarquai le deuxième lit, à moitié en train de s'effondrer. Ok, là par contre ça devenait bizarre.. Ils viennent à peine de se rencontrer, font beaucoup de bruit et.. cassent un lit ? C'était quoi le problème avec ces deux là, sérieusement ? Je jetai un regard interrogateur à Dong Soo mais choisis de ne pas lui demander d'explications. Je n'étais pas vraiment sûr de vouloir comprendre, en fait. Et nous devions nous mettre au travail.
« J’espère que tu sais bien écrire parce que pour ma part, je te le dit tout de suite, c'est pas gagné. »
Un sourire m'échappa. Si il y avait bien quelque chose dans lequel j'étais excellent, c'était l'écriture. Je le faisais depuis que j'étais gamin et j'adorais travailler sur des chansons.
« T'inquiètes pas, j'ai pas mal d'expérience dans ce domaine ! »
Je m'assis en tailleur sur le lit et sortis mon journal, un petit carnet noir dans lequel j'écrivais toutes mes chansons.
« Avant tout, puisqu'on va devoir la chanter également cette chanson, je dois savoir : tu es plutôt vocaliste ou plutôt rappeur ? »
Contrairement à ce que les gens pouvaient penser, les paroles des vocalistes et des rappeurs étaient complètement différentes. Pour les rappeurs, il fallait des vers plutôt longs, ça permettait de mettre du rythme et de donner du "flow" au rappeur. Pour les vocalistes, au contraire, il valait mieux s'en tenir aux phrases courtes pour que le chanteur ait la possibilité de faire des vocalises et monter dans à notes très aiguës.
« Ensuite il faut voir le thème de la chanson. En général c'est plus facile d'écrire sur quelque chose qui nous pousse dans des états extrêmes. Genre quelque chose qui te rend super heureux. Ou quelque chose qui te donner envie de tout casser. Ça peut être une personne aussi. Tu connais quelqu'un qui est capable de te pousser à un extrême ou à un autre ? »


©️ Lady


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Mer 12 Nov - 22:59


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo



Surpris, et je ne m'en cache pas. Ce n'est pas vraiment le fait que Tae Hyun connaisse Shin qui me perturbe, après tout, ce n'est pas une très grande agence. Tout le monde a déjà entendu parler de tout le monde. Ce qui m'intrigue plus, c'est qu'il à l'air de bien le connaître. Je me demande quand même dans quel contexte ils ont pu se rencontrer. Enfin, la question n'est pas là. On a un devoir à rendre, et j’espère pouvoir le finir le plus rapidement possible. « Non t'inquiètes pas, tant que vous faites pas des trous dans les murs, je ne viendrais pas toquer à votre porte pour vous assommer avec ma guitare. »  Je me met à rire, quelque peu rassuré. Entre notre dispute, le lit cassé, et tout ce qu'il s'est passé après la mémorable chute de mon roomate, je me demande tout de même comment il a fait pour ne rien n'entendre. « On fera attention aux murs alors. Pas envie de me prendre une guitare en pleine tronche. Mais je t’avouerai que certain en ont bien besoin..». Je finis par ouvrir la porte afin de le laisser entrer.

Je suis parti tellement rapidement ce matin que je n'ai pas vraiment pris le temps de bien rangé la chambre. Vu que mon lit est cassé et que l'autre refuse de me prêter une partie du sien, je dois dormir avec le matelas posé sur le sol. Du coup, une fois réveillé, j'ai tendance à le balancer un peu en vrac sur les lattes. De toute façon dans cette chambre, j'y suis pour une grande partie seul. Le matin, mon roomate a déjà disparu et le soir, il met du temps à rentrer. Enfin, j'aurai peut être du faire un effort aujourd'hui. Heureusement que l'autre coté de la chambre est clean, même si il ne s'agit pas du mien. Du coup, j'invite Tae Hyun à s'installer là pendant que, peu sur de moi, je m'installe sur le lit qui craque déjà. Je ne dis rien alors qu'il semble inspecter un peu la chambre. Je me demande bien à quoi il peut penser...

Pour le ramener sur Terre, je me décide à rompre le silence. Autant le prévenir avant histoire qu'il ne inquiètes ou s’énerve pas, je suis incapable d'aligner deux mots sur papiers. « T'inquiètes pas, j'ai pas mal d'expérience dans ce domaine ! »  Par-fait ! Bon, je ne vais pas non plus le laisser faire le travail tout seul, c'est un devoir à deux après tout. Mais je suis déjà soulagé que lui soit bon dans ce domaine. Comme ça, si il trouve ridicule mes propositions, il n’aura qu'à modifier. Je le laisse s'installer correctement. Dans ma tête, je ris un peu. Je sais que Shin n'aime pas spécialement prêter ses affaires, alors quand il saura que quelqu'un s'est installé sur son lit... Ça risque de retombé sur moi, mais c'est pas grave. Après tout, c'est juste pour travailler. Sa première question m'oblige à réfléchir quelque secondes. Je ne me vois pas lui répondre 'Aucun des deux, je suis danseur. Ça passe ?' Rappeur ou vocaliste ? Je me passe une main sur la nuque avant d'hausser un peu les épaules. « Vocaliste sans grande conviction. C'est que, je n'ai jamais ni chanter ni rapper donc c'est plutôt difficile de répondre à cette question. ». Bon après quelle est vraiment la différence ? Certes, le rap c'est parler rapidement, chose difficile. Mais chanter, c'est parfois faire des notes aiguës, c'est tout autant difficile. Alors l'un ou l'autre..

Les yeux rivés sur lui, je l'écoute dans le silence. Il me faut quelque secondes pour capter qu'il attend maintenant une réponse de ma part. « Tu connais quelqu'un qui est capable de te pousser à un extrême ou à un autre ? » J'ai l'impression que..Qu'il sais exactement. C'est un bien étrange sentiment, mais ce qu'il vient de me dire là, c'est comme si il parlais de quelqu'un en particulier. « Quelqu'un ? » Je me plonge dans mes souvenirs mais je n'ai pas a cherché longtemps, parce que c'est toujours la même personne qui revient. Est ce qu'il me pousse dans les extrêmes ? Clairement, oui ! « Y'a bien quelqu'un.En fait cette personne m’énerve mais..pas que. » Je suis totalement pris de court, c'est comme si j'avais perdu la faculté de réfléchir et de parler. Comment expliquer ce que je ressens, sentiments tellement contradictoires et puissants alors que je ne connais Tae Hyun que depuis quelques minutes à peine. Enfin, je m’obstine à me répéter que c'est pour le devoir seulement. Au pire, je lui dirai que rien de tout ça c'est vrai. Je quitte le matelas bancale pour faire les cent pas. Par où commencer ? « Tu vois, cette personne joue avec mes nerfs. J'ai fait une connerie, je le sais, je l'ai reconnu, je me suis excusé. Mais, je crois qu'il veux me le faire payer. Un coup, il m'en envoie plein la gueule, un coup il est comme une autre personne, il s'approche et me touche. Il dit que je ne compte pas pour lui, deux minutes après il me tiens comme si il avait peur que je m'éloigne. Ou bien, il refuse catégoriquement que je m'approche, et l'instant d’après il me plaque contre le mur, prêt à m'embr... » Les mais sur les genoux, je m’octroie une pause. Me lancer sur ce sujet est une putin de mauvaise idée en fait. Parce que des comme ça, j'en ai encore tout une panoplie. Je soupire pour la énième fois avant de me laisser tomber aux cotés de mon binôme. « Tu crois vraiment que c'est une bonne idée qu'on écrive à ce sujet ? » Je le regarde tandis que je grimace un peu. Je suis sur qu'avec tout ça, un parolier est capable d’écrire un ou deux textes, mais je n'en suis pas un, d'ailleurs je ne sais même pas si cette histoire qui me torture tant peut être décrite avec des mots. La vraie question étant, est ce qu'avec tout ça, Tae Hyun ne va pas simplement piquer un sprint pour rapidement s'éloigner du fou que je suis?


©️ Lady


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Sam 15 Nov - 3:27


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo

Un vocaliste, parfait ! C'était un avis personnel mais je préférais largement écrire des chanson où il y avait du rap et de la chanson à proprement parlé. Les harmonies entre les deux étaient compliquées mais tellement agréable à entendre une fois qu'elles étaient maîtrisées ! Je souris et commençai à réfléchir à des mélodies dans ma tête.
Après nous allions devoir réfléchir à un thème. J'écrivais beaucoup, mais ma vie n'était pas particulièrement intéressante. C'étaient donc souvent les même sujets qui ressortaient. Travailler là-dessus avec quelqu'un d'autre ça pouvait me permettre de rafraîchir ma playlist avec quelque chose d'un autre genre. Je lui posais donc la question.
« Quelqu'un ? Y'a bien quelqu'un.En fait cette personne m’énerve mais..pas que. »
Je fronçai les sourcils. Où est-ce qu'il voulait en venir ? Quelqu'un le poussait à bout mais en même temps il y avait autre chose ? C'était possible ça ? Parfois je me sentais vraiment perdu quand j'entendais les histoires des autres. Les relations humaines étaient vraiment quelque chose de très compliqué, d'après ce que j'avais remarqué au fil des ans. Et je devais avouer qu'à voir la tête que faisaient certaines personnes après des disputes ou des rejets, j'étais bien content de n'avoir jamais vécu ça. En même temps, je ne pouvais pas nier le fait que tout ça m'intriguait beaucoup. Les diverses situations semblaient tout à fait illogiques à mes yeux, mais pour les personnes à qui ça arrivait, tout avait un sens. Je n'avais jamais réussi à saisir ça. Pourquoi les gens continuaient à se prendre la tête avec une personne si ils savaient qu'ils allaient finir par souffrir ?
« Tu vois, cette personne joue avec mes nerfs. J'ai fait une connerie, je le sais, je l'ai reconnu, je me suis excusé. Mais, je crois qu'il veux me le faire payer. Un coup, il m'en envoie plein la gueule, un coup il est comme une autre personne, il s'approche et me touche. Il dit que je ne compte pas pour lui, deux minutes après il me tiens comme si il avait peur que je m'éloigne. Ou bien, il refuse catégoriquement que je m'approche, et l'instant d’après il me plaque contre le mur, prêt à m'embr... »
Je restai figé face à mon camarade, les yeux grands ouverts, ne sachant exactement ce que j'étais sensé faire. C'était assez personnel ce qu'il me disait là. Et j'étais assez étonné. Pas vraiment à cause de ce qu'il m'avait confié, que ce soit un "il" ou un "elle" je m'en fichais. Et je n'étais pas non plus curieux concernant l'identité de la personne dont il parlait. J'étais plutôt étonné parce qu'il s'était confié à moi ainsi alors qu'on ne se connaissait pas du tout. Habituellement, je n'étais pas le type vers qui on se tournait pour obtenir des conseils ou simplement vider son sac. J'avais l'image du gars complètement insensible qui ne comprendrait pas, même si on se tuait à lui expliquer de mille manières différentes. Et c'était vrai, dans un sens. J'imagine que Dong Soo n'était pas là depuis assez longtemps pour le savoir.
Mais tant mieux pour moi non ? J'allais peut être pouvoir l'aider dans ses choix, et il allait peut être m'aider à comprendre.
Le garçon laissa s'échapper un soupir avant de se laisser tomber à côté de moi.
« Tu crois vraiment que c'est une bonne idée qu'on écrive à ce sujet ? »
Je réfléchis un instant, choisissant bien mes mots, de peur de dire une connerie (comme j'avais l'habitude de faire).
« Je pense que les meilleurs chansons sont celles qui touchent aux sujets les plus sensibles. Après c'est quelque chose de très personnel donc c'est à toi de voir si tu es prêt à l'exploiter ou pas. Pour ma part, écrire m'a souvent permis de vider mon sac et éclaircir un peu ce que je ressentais. Mais je ne suis pas sûr d'être un bon exemple. Tu ne l'as peut être pas encore remarqué mais ici je suis un peu comme l'espèce de machine sans coeur que les gens préfèrent de pas fréquenter. » Avouais-je en rigolant.
C'était peut être triste mais ça ne m'affectait pas du tout. Je n'étais pas proche de ces gens alors ce qu'ils pensaient de moi m'importait peu. Mais je ne pouvais m'empêcher de me dire que justement, ça prouvait qu'ils avaient raison, que j'étais vraiment un type étrange.
« Quoi qu'il en soit, si tu décides d'utiliser ton histoire, je ferais de mon mieux pour agir en tant que personne normale, avec des sentiments ! » Déclarais-je en rigolant, tendant ma main vers mon binôme de manière à ce qu'il puisse la serrer.
Ok, ouais non, j'étais vraiment un type bizarre. Le pauvre allait me virer de sa chambre et faire attention à ne plus me croiser dans les couloirs à partir de maintenant !


©️ Lady


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Lun 17 Nov - 15:08


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo

Je dois bien avouer que la question de savoir si j'étais plus vocaliste ou plus rappeur m'a quelque peu fait rire à l’intérieur. Sincèrement, à part la danse, je n'ai jamais encore pensé à voir d'autre horizon. Je sais que je devrai m'y mettre, la danse ne me suffira pas pour parvenir au sommet. Alors à choisir, et pour le bien de tous, du moins un minimum, je préfère choisir le chant. Et vu que ça à l'air de le réjouir, ça me conforte dans l'idée.

La deuxième phase de ce travail d'écriture consiste à trouver un sujet intéressant. Là, je ne suis pas du tout inspiré. J'écoute énormément de chansons, le rythme n'est pas la seule chose importante dans la danse. Il faut connaître les paroles, les comprendre pour pouvoir faire passer le massage à l'aide de mouvements qui ponctuent les passages importants. Mais je me contente seulement d'écouter, je n'en ai encore jamais écrit. Sur le coup, je n'ai aucune idée de sur quoi on pourrai écrire. Heureusement que Tae hyun semble plus inspiré que moi. Enfin, après sa petite explication, il me pose une question. Question plutôt personnelle mais..bizarrement, j'en parle. Peut être un peu trop d'ailleurs, mais je ne m'en pas vraiment compte sur le coup. Je marche le long de la chambre en racontant ce qu'il m'arrive. Je n'ai même pas remarquer que le pronom 'Il' envahit mon récit. Je lui explique simplement dans quelle situation je suis, tout ce qui me traîne dans la tête de puis trop longtemps et qui me fait devenir de plus en plus dingue. C'est la première fois que je m' ouvre autant, surtout à une personne que je ne connais pas personnellement mais..Les mots fussent, véritables témoins de mon état. Avant de n'en dire trop, je finis par reprendre contenance, du moins à peu prés. Avoir parler autant m'a lessivé. Lui n'a pas bougé, il me regarde simplement. Je finis par m’asseoir sur le lit de Shin. Assis face à celui d'un an plus jeune que moi, j’attends sa réaction. C'est lui qui m'a poussé à parler, mais je reste tout de même inquiet. Peu de personnes restent compréhensives à ce genre de soucis, et comme je ne sais pas vraiment à qui j'ai affaire.. Vu son air un peu étonné, je finis par lui poser cette question du bout des lèvres dans un soupire plus que las. Le temps qu'il met à répondre me paraît un peu long. J'ai l'impression d'avoir fait une belle connerie à parler de ça. De quoi j'ai l'air moi maintenant ?  

« Je pense que les meilleurs chansons sont celles qui touchent aux sujets les plus sensibles. Après c'est quelque chose de très personnel donc c'est à toi de voir si tu es prêt à l'exploiter ou pas. Pour ma part, écrire m'a souvent permis de vider mon sac et éclaircir un peu ce que je ressentais. Mais je ne suis pas sûr d'être un bon exemple. Tu ne l'as peut être pas encore remarqué mais ici je suis un peu comme l'espèce de machine sans coeur que les gens préfèrent de pas fréquenter. »   
Sincèrement, je ne sais pas. Est ce que parviendrai à mettre les bons mots dessus ? Et est ce que ça me ferai vraiment du bien ? J'ai de sérieux doutes. Mais il à l'air d'y croire et d'avoir de l'expérience, alors pourquoi pas essayer ? Son rire me rassure un peu. Je suis content de voir qu'il ne me juge pas et qu'il reste lui même. « Si tu m'aides, alors peut être qu'on y arrivera, à faire cette chanson. Je..je ne suis pas vraiment sur de l'effet que ca fera, si ça me ferai du bien au ou le contraire, mais j'ai envie de voir. Mais je ne peux pas le faire seul.. » Je lui envoie un regard de sous entendus. Étant donné que je n'ai aucune talent pour l’écriture, j'ai besoin de son aide. Je me fiche de ce qu'on peut raconter sur lui. « Machine sans cœur ? Les gens sont cons. » Je me met un peu à rire moi aussi.

« Quoi qu'il en soit, si tu décides d'utiliser ton histoire, je ferais de mon mieux pour agir en tant que personne normale, avec des sentiments ! »

Je regarde un instant sa main tendue. Ce gars est vraiment étrange, j'ai l'impression de parler à plusieurs personnes. Un posé et un autre plus fou, à l'exact opposé. Mais c'est avec enthousiasme que je l'attrape pour la serrer, comme si nous scellions là un pacte. « Faisons ça alors ! ». Rapidement, je m relève du lit pour aller vers le bureau. Je fouille un peu histoire de trouver feuilles et stylos. Je me remet ensuite à ma place, en tailleur sur le lit, face à Tae Hyun.

« Par quoi on devrai commencer ? Le début sûrement non ? » Dis comme ça, la question paraît stupide. Mais ce n'est pas le cas, pas pour moi en tout cas. Je réfléchis en faisant tourner le stylo entre mes doigts. L'inspiration n'est pas au rendez vous de mon coté.. Je ne sais pas comment aborder le sujet. Par quoi commencer ? Le stage au japon ? Le promesse qu'on s'était faite ? Ou les retrouvailles 3 ans plus tard en Corée dans une agence ? Même les cours d'écritures que j'ai fait depuis mon arrivée ne m'ont jamais enseigné cela. En fait, tous mes espoirs reposent sur les épaules du plus jeune.

©️ Lady


Hors RP:
 


Dernière édition par Yoon Dong Soo le Jeu 20 Nov - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Mer 19 Nov - 0:23


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo

 « Par quoi on devrai commencer ? Le début sûrement non ? »
Je lâchai un petit rire. Oui commencer par le début était effectivement une bonne idée. Mais définir ce qu'était le début était souvent la chose la plus compliquée à faire. Pour ma part, je pouvais prendre l'histoire et la convertir en vers. Ajouter des rimes était devenu un jeu d'enfant à force. Mais on ne peut pas peindre une maison si elle n'a pas de murs. De la même manière, on ne pouvait pas écrire de chanson sans histoire. Là était mon principal problème. Et là était le point sur lequel Dong Soo allait être d'une utilité extrême.
« Le début c'est bien. Est-ce que tu peux me raconter le début de l'histoire dont tu m'as parlé ? »
Je ne voulais pas qu'il pense que j'étais ce genre de personne qui adore entendre des petits potins pour ensuite aller les raconter à qui veut l'entendre. Et pour être franc, je ne lui aurais jamais posé de question à propos de cette histoire, normalement. Mais sans la comprendre, je n'allais pas pouvoir écrire dessus.
Le problème était que, d'après ce que j'avais compris, cette histoire était très compliquée et je ne voulais pas que Dong Soo soit mal-à-l'aise. Raconter sa vie à un étranger, ce n'était pas quelque chose de très agréable. Alors je décidai de faire quelque chose que je n'avais JAMAIS l'habitude de faire : parler moi.
« Admettons que c'est de la fiction, d'accord ? Je connais une histoire à propos d'un type à qui on donnait tout ce qu'il voulait. Il vivait dans une grande maison et n'avait jamais manqué de rien. Sauf qu'il n'avait pas le droit de sortir et ne voyais jamais personne, pas même sa famille. Quand il en a eu marre, il a commencé à sortir en douce. Juste pour se promener, pour observer les gens autour de lui. Et quand ses parents l'ont surpris, ils se sont énervés et on essayé de l'enfermer encore plus. Ils avaient peur que le garçon fasse honte à la famille probablement. Alors le garçon a pété un câble et est partit. C'est la fin d'une histoire et le début d'une nouvelle. »
Bon.. alors à partir de maintenant, Dong Soo était la personne de l'agence qui connaissait le mieux l'histoire de Taehyun, si on omettait Kwang Hee, son cousin. C'était assez étrange comme sensation, de raconter quelque chose qu'on a jamais raconté à un inconnu. Mais ce n'était pas aussi désagréable que je l'imaginais.
« Ça reste fictif bien sûr. Mais c'est quand même compliqué de trouver quelque chose d'intéressant à dire là-dessus. C'est pour ça que ce serait mieux que tu inventes l'histoire toi. »Finis-je par ajouter. Bien évidemment, je n'étais pas stupide, je savais que Dong Soo avait compris que ce n'était pas fictif et que ce que je venais de lui raconter m'était vraiment arrivé. Mais c'était plus facile de cette manière.

©️ Lady


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Jeu 20 Nov - 13:56


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo

« Le début c'est bien. Est-ce que tu peux me raconter le début de l'histoire dont tu m'as parlé ? »
Plus facile à dire qu'à faire ! Pendant quelques secondes, je laisse mon esprit faire machine arrière, retourner à cette époque où tout allait encore bien entre celui que je considérais comme mon meilleur ami et moi. C'était une belle époque, sûrement la meilleure que j'ai vécue jusqu'à présent. Mais les choses ont tellement changées depuis, j'ai du mal à me dire que toute cette entente ai réellement pu exister entre nous vu ce que nous sommes devenus aujourd'hui. Un soupire traverse mes lèvres alors que j’arrête de faire tourner le stylo entre mes doigts. Je ne sais vraiment pas par où commencé. Mes yeux se lèvent du cahier vierge d'écriture pour les poser sur Tae Hyun.

J'écoute attentivement son histoire sans jamais lui couper la parole bien que j'ai de plus en plus de question à lui poser. « Ça reste fictif bien sûr. Mais c'est quand même compliqué de trouver quelque chose d'intéressant à dire là-dessus. C'est pour ça que ce serait mieux que tu inventes l'histoire toi. »
Je finis par sourire légèrement. Ses mots transpirent de vérité et de vécu. Je sais, j'ai deviné que cette histoire n'est pas fictive ou tirée de je ne sais où. Tae Hyun vient de me raconter son passé. Je ne lui ai pas demandé de faire cela, mais il a pris l'initiative seul. Sûrement pour m'encourager, pour me montrer qu'en parler ne relève pas de l'impossible. Je reste tout de même assez surpris qu'il le fasse. Après tout, on ne se connaît pas, alors le voir partager ainsi son passé fait naître en moi une volonté de faire de même. Si il a réussi, je devrai être capable de faire de même..Néanmoins, je ne peux de m’empêcher dans un premier temps de comparer nos histoires. A coté de ça, j'ai l'impression que mes problèmes sont vraiment mineurs. Je n'ai jamais vécu d'interdictions, de pressions par mes parents ou autre chose qui aurait pu pourrir mon enfance. A présent, j'arrive à un peu plus comprendre pourquoi il paraît si distant des autres..Mais je ne vais pas trop le questionner dessus pour le moment. Si il a fait passer cela pour une histoire fictive, il doit avoir ses raisons.

« Je vais essayer de faire comme toi alors. » Je m'installe bien comme il faut, j'attrape au passage un oreiller pour le caler entre mes bras. Je vais tout faire pour raconter mon histoire comme lui vient de le faire, sans trop omettre de détails. C'est la première fois que je vais autant me confier à quelqu'un à ce sujet alors je suis un peu mal à l'aise. Pourtant, très rapidement, je suis pris au jeu, mon esprit repars une fois de plus à l'époque où je n'étais qu'un ado.

« On devait avoir 12 ou 13 ans à l'époque. Je suis parti au Japon pour un stage de danse. Mon école avait fait en sorte que chaque élève soit accueillit par une famille le temps du stage, c'est donc comme ça que je me suis retrouvé chez Shin-Il. On avait le même rêve, la même hargne au travail, et une grande complicité était née entre nous. Puis je suis retourner au pays, mais ça n'a rien changé. On s’appelait tous les soirs, on s'envoyait des vidéos de dance pratice et on donnait son avis. On s'était fait la promesse qu'un jour, on intégrerait le même groupe... » Je n'ai même pas remarquer qu'à ce moment, j’étais en train de sourire comme un bien heureux. Sourire qui se ternit petit à petit parce que les bons moments font place aux pires.

« Pendant un entraînement, je me suis blessé à la cheville. C'était le matin et le soir même j'avais promis à Shin-Il de l'appeler. Mais je n'ai pas pu parce que tout venait de s'effondrer. Le docteur m'a certifié que je ne pourrai plus danser.. ». Je suis obligé de laisser passer quelques minutes. Alors qu'aujourd'hui, ma cheville ne me fait plus de mal physiquement, c'est bien à partir de ce moment là que j'ai fini par changer. « Je ne pouvais pas le voir dans cet état là, parce qu'à cause de ça, je ne pouvais plus honorer notre promesse. Alors j'ai coupé les ponts, du jour au lendemain, sans explications. »
Je jette un rapide coup d’œil vers Tae Hyun. J'ai un peu peur qu'il me juge. Il est possible qu'il ne comprenne pas, et je lui en voudrais pas, même le principal concerné n'a pas compris pourquoi j'ai agit comme ça.
« J'ai quand même finit par guérir et je me suis dépêché de reprendre la danse. J'ai même passé des auditions. Mais je n'ai jamais pu reprendre contact avec Shin-Il parce que je ne savais pas quoi lui dire. Ça faisait tellement longtemps... Et puis, j'ai fini par le revoir. Il est apparu dans mon ancienne agence alors que je m’entraînais. Il m'en a mis plein la gueule, il m'a même frappé.. » Je serre un peu plus le coussin alors que mon regard vide est posé sur le stylo que tiens Tae Hyun. Je prend une grande inspiration..J'ai encore tellement de chose à raconter.

« La deuxième fois, il est apparu alors que j'étais dans la merde, des gars voulaient me faire la peau dans la rue. Il s'est fait entailler la main à ma place. Après les flics et l’hôpital, je l'ai invité chez moi parce qu'il pleuvait fort. » Je me mord la lèvres inférieur, je sens le feu monté aux joues. « Je ne pourrai pas vraiment expliquer pourquoi ni comment mais..on a un peu dévié...Heureusement que nos parents sont arrivés au bon moment... » Je rit légèrement alors que je pris pour que mon roomate n'arrive pas dans la chambre à ce moment là... « A nouveau, on ne c'est plus parlé pendant plusieurs jours jusqu'à mon arrivée ici. Le destin a fait que nous somme devenus rommate mais..C’était trop étrange après ce qui s’était passé. Et j'ai eu beau lui expliquer pourquoi j'ai fait le mort toutes ces années, il n'a pas compris et encore moins accepté.». Je me rend soudainement compte qu'entre mes bras, c'est le coussin de Shin-Il que je serre, celui ci est empli de sa présence et de son odeur. Rapidement, je le lâche. A la place, j'entortille mes doigts, de plus en plus gêné. «J'imagine que tu me trouves bizarre..Tu sais, entre lui et moi y'a comme une force. Une attirance qu'on n'arrive pas vraiment à contrôler. C'est difficile de décrire ça. Mais il suffit qu'on soit juste tous les deux pour qu'une certaine atmosphère se mette en place entre nous, on oubli ce qu'il s'est passé avant et où on se trouve.. ».

Silence. Je sais bien que toute ces histoire est bizarre, qu'elle peut en mettre mal à l'aise plus d'un. Et j’espère que ce n'est pas le cas pour mon binôme. Je ne cherche pas de la sympathie ou qu'il soit d'accord avec moi. Je veux seulement qu'il comprenne ce qu'il m'arrive. J'ai l'impression d'en avoir trop dit et en même temps, je ne suis pas sur d'avoir réussi à expliquer mon cas... Enfin si de cette façon, j'ai pu lui permettre d'avoir une quelconque inspiration, j'en serai ravi.

© Lady


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Mer 26 Nov - 10:25


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo

J'écoutais attentivement mon binôme se confier, me donnant les détails sur chaque passage important de son histoire. Je dois avouer que je fus surpris à plusieurs reprises. Je ne me doutais absolument pas qu'il puisse y avoir quelque chose de sentimental entre Dong Soo et Shin Il. Je n'aurais d'ailleurs jamais imaginé que mon rival avait une préférence pour les hommes. Mais en même temps.. qu'est ce que j'y connaissais ? J'avais autant d'expérience qu'une pomme de terre en ce qui concernait les relations amoureuses. J'étais donc incapable de saisir les signes, aussi évidents soient-ils.
Maintenant que j'y pensais, ça devenait logique dans ma tête : la dispute que j'avais entendu dans leur chambre la veille, la tête de Dong Soo quand il a appris que je connaissais son colocataire, le lit cassé.. WOW. Attendez une minute... Comment le lit s'était-il cassé ? Mon regard se dirigea malgré moi vers le côté de la pièce qui semblait être à Dong Soo. Le lit était dans un état lamentable... mais après avoir examiné les dégâts, la cause semblait être qu'un poids soit tombé au milieu du lit. Ce n'était donc probablement pas le résultat d'une... nuit agitée ?
Je me mis à sourire, en m'entendant penser. Qu'est-ce que j'étais stupide ! De toute façon, je me fichais de ce qu'ils faisaient dans cette chambre, tant que moi je pouvais vivre tranquillement à côté. Ils pouvaient casser autant de lits qu'ils voulaient et de la manière qu'il voulaient, ça ne me regardait pas. Et ça ne changeait clairement pas mon avis sur chacun de ces garçons. Je connaissais Shin Il depuis un bail maintenant. Et tout ce qui était important pour moi, c'était qu'il continue à s'améliorer pour me permettre à moi aussi d'aller plus loin. Cette petite compétition entre nous me motivait à me surpasser. Et j'étais quasiment sûr qu'il en était de même pour lui.
Et quant à Dong Soo, je ne le connaissais que depuis très peu de temps mais il me semblait vraiment sympathique. J'avais pu voir qu'il était sérieux dans son travail et assez ouvert d'esprit. Son histoire m'avait touché. Ça avait dû être dur pour lui. Et les décisions qu'il a prit étaient compliquées. Et même si on lui reprochait ses choix maintenant, c'était admirable qu'il les ait pris. Il avait préféré sacrifier son bonheur pour qu'une personne importante pour lui puisse poursuivre son rêve.. C'était très noble.
« La seule chose que je trouve bizarre, c'est que tu ais pu tenir et que tu ais continué à avancer malgré tout ce qui t'es arrivé. Ça a dû être vraiment dur..  »
J'hésitai à me confier. Certes, nous venions de nous raconter nos histoires, chose qui était vraiment une nouveauté, en tout cas dans mon cas. Et Dong Soo semblait avoir été vraiment sincère dans son récit. Mais nous ne nous connaissions que depuis peu. Et je n'avais jamais vraiment été doué avec les autres. Est-ce que je voulais vraiment tenter de compatir ?
« Je t'avoues que je ne comprends pas tout. Je n'ai jamais aimé personne et je n'ai jamais vraiment été attiré par quelqu'un. Donc je ne suis pas sûr de saisir exactement ce que tu me racontes. Mais je trouve ça très noble ce que tu as fait pour Shin Il.. Jamais je n'aurais pensé que sous son air grognon, il cache des trucs comme ça. Je pense que ça m'aide à mieux le comprendre, maintenant. »
C'était la vérité. Comme moi, Shin Il n'était pas vraiment bavard. Il était très concentré sur son travail et s'accrochait dur à ses rêves. Mais il y avait toujours eu quelque chose en plus. Quelque chose que je n'arrivais pas à saisir.
« Excuses moi si c'est déplacé mais je dois te dire que j'espère que ça s'arrangera pour vous. C'est une belle histoire. Ce serait dommage que ça se termine comme ça. »Finis-je par ajouter.
Puis, sans attendre de réponse, je pris mon carnet et commençai à écrire quelques idées. Au bout d'une quinzaine de minutes, je donnais le cahier à mon binôme pour lui faire lire ce que j'avais écris.
Paroles :
 

Après un instant j'expliquais :
« Comme je te l'ai dit, je ne suis pas certain de saisir vraiment ta situation. Mais j'ai fais de mon mieux. Tu en penses quoi ? »


© Lady


HJ:
 


Dernière édition par Kang Tae Hyun le Sam 29 Nov - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Jeu 27 Nov - 13:44


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo

Je suis pas vraiment le genre de personne à me confier si facilement et avec autant de détails. Pourtant, des lors que Tae Hyun m'a demandé de lui raconter ce que je ressentais, je n'ai même pas hésité. Certes, le récit est long et surtout, j'ai l'impression de me perdre un peu dans mes explications, mais ça fait un tel bien de pouvoir enfin mettre des mots sur tout ce qu'il m'arrive. En plus, une chance supplémentaire est que mon binôme ne me coupe à aucun moment la parole. Il se contente de m'écouter attentivement.  Sur le coup, j'ai tellement parlé que je me demande si il a réussi à tout retenir. Finalement, je fini de parler et le silence s'installe. Je n'ose pas le regarder tout de suite, j'ai un peu peur de sa réaction...
Je le vois sourire du coin de l’œil. Je fronce les sourcils, qu'est ce qui peut bien le faire marrer dans ce que je viens de lui dire ? Mon regard suit le sien pour finalement s’arrêter sur mon lit cassé. C'est ça qui le fait rire ? Alors que j'ouvre la bouche pour lui demander la raison, j'ai comme une illumination. Ne me dis pas qu'il est en train de s'imaginer quelque chose quand même ?! J'imagine que c'est compréhensible, entre le fait que je lui parle de cette attraction et mon lit cassé, il doit croire que..Non ! N'importe quoi ! Il faut vite qu'il oublie cette idée, très vite, le plus rapidement possible !

Bon, finalement le sujet du lit est clos avant même de l'avoir abordé. Sa phrase me fait me rembrunir légèrement. Parce que oui, cette période a était très dur, mais j'ai appris récemment que ce n'étais pas seulement le cas pour moi et que je n'ai pas était le seul à souffrir malgré ma bonne volonté, bien au contraire...

Toujours assis en tailleur, c'est à mon tour d'écouter ce que Tae Hyun me raconte. Sa phrase me fait passer par plusieurs sentiments et expressions, de la surprise à la rigolade. J'étais persuadé que l'autre trainee s'y connaissait dans ce domaine, mais c'est vrai que je ne le connais pas encore pour tout savoir de lui. « Je ne pense pas que ce soit noble, c'est juste..normal ? Je voulais seulement qu'il poursuive son rève. » Mon sourire s'agrandit lorsqu'il évoque le caractère de Shin. Grognon lui va à merveille, c'est tout à fait lui. « Je suis content de savoir que vous vous entendez bien et que tu ne fasses pas attention à son regard. Ça lui attire pas mal d'ennui depuis toujours.. ». Je le pense vraiment, je suis content pour eux. Malgré que Shin soit quelqu'un qui paraisse assez froid et qu'il voit la plupart des autres comme des concurrents potentiels, il n'en reste pas moins que comme tous, il a besoin d'amis et de personnes pour le soutenir. Et à cause de mes choix, j'ai perdu cette place que je chérissais tant. Mais plus j’apprends à connaître Tae Hyun, plus j'ai l'impression que c'est quelqu'un de bien, alors j’espère que lui ne le fera pas souffrir comme j'ai pu le faire.

« On verra bien, mais si tu veux savoir..J'ai l'impression que le contact est vraiment rompu entre nous, je ne sais absolument plus comment lui parler. Mais je te remercie. »
Quand je le voit prendre son stylo et son bloc note, je m’arrête de parler. Il semble vraiment inspiré et j'en suis un peu étonné. Tout ce que je peux faire en attendant, c'est de patienter le temps que mon binôme  finisse. J'avoue ne pas être bien tranquille, et surtout , j'ai hâte de lire ses paroles. Au moins, il n'a pas besoin de moi comme prévu, ce qui m'arrange pas mal. Après quelques minutes qui me paraissent être bien plus longues, il me tend enfin son carnet. J'hésite une seconde avant de l'attraper d'une main.

Plus les mots défilent sous mes yeux, plus je sens mon cœur se tordre un peu.
« C'est..c'est parfait. Tu dis ne pas avoir compris pourtant, j'ai l'impression que tu as absolument tout saisi... ». Rapidement, je recopie ses mots pour les apprendre cette nuit car c'est demain que nous devons rendre la production. La main un peu tremblante, je fini par lui rendre son cahier avant de me la passer sur le visage. Cette soirée a été psychologiquement assez éprouvante, parler autant m'a complètement éreinté. Mais je suis content que finalement, Tae Hyun a réussi notre devoir, même si je n'ai pas était d'une grande aide. « Il ne nous reste plus qu'à présenter ton texte aux autres..Je me demande si il comprendra que c'est de lui que parle la chanson.. » Je me met à rire doucement, imaginant déjà sa réaction de là. « Je vais l'apprendre cette nuit par cœur. J'espère qu'on aura une bonne note.»

Je souris à Tae Hyun, ce soir j'ai fait la rencontre d'une personne vraiment intéressante et surtout, de très douée. J'espère qu'on aura plus souvent le cas de se revoir ou de travailler ensemble.  

©️ Lady


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   Lun 1 Déc - 1:32


Devoir à deuxKang Tae Hyun & Yoon Dong Soo

« C'est..c'est parfait. Tu dis ne pas avoir compris pourtant, j'ai l'impression que tu as absolument tout saisi... Il ne nous reste plus qu'à présenter ton texte aux autres..Je me demande si il comprendra que c'est de lui que parle la chanson.. »
Je souris à mon interlocuteur. J'étais content que la chanson lui plaise. C'est assez délicat d'écrire quelque chose qui concerne une autre personne. Mais en même temps c'était une expérience assez intéressante. Surtout dans ce cas où je ne connaissais absolument pas Dong Soo avant. Je devais avouer que je l'appréciais bien. Il avait l'air d'être une bonne personne. Et même si il avait vu que je n'étais pas la personne la plus sociable de la planète, il n'avait pas pris la fuite ou ne s'était pas comporté en gros enfoiré.
C'était assez étrange de penser que j'avais raconté mon histoire à ce type, alors que je ne m'étais confié à quasiment personne à ce sujet. Mais bon, vu ce qu'il m'avait confié par la suite, je n'étais plus vraiment mal-à-l'aise. Je me suis ouvert mais il aurait très bien pu m'inventer une histoire et garder ses distances avec moi. Je me demande si c'est ce que j'aurais fait...
« Je suis content qu'elle te plaise. C'était agréable de parler avec toi ! Et c'est beaucoup dire, venant de ma part ! »
Je lâchai un petit rire. Oui mon caractère particulièrement insociable me faisait rire parfois. C'était ridicule et je le savais. C'est pourquoi je riais.
« T'inquiètes pas, Shin Il n'est pas stupide, si tu chantes ça il comprendra forcément ! Et avec un peu de chance, ça apaisera les tensions ? »
Bon, fallait pas trop exagérer quand même. Shin Il était aussi déterminé que moi donc si il avait décidé de faire la gueule à Dong Soo, ce dernier allait devoir subir pas mal de trucs avant que les choses s'apaisent. Mais c'était une bonne personne, il n'y avait pas de raison que ça ne fonctionne pas !
« Tiens moi au courant, d'accord ? Si je peux aider, j'en serais ravis ! »
Je suivis Dong Soo jusqu'à la porte de ma chambre et finis par ajouter avec un clin d'oeil :
« Bonne chance avec ton colocataire ! »
Puis le trainee me fit un signe de la main et disparut dans la chambre voisine.


© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Devoir à deux (Kang Tae Hyun)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Devoir à deux (Kang Tae Hyun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Kang Dae Hyun
» Hyun-Sook ou Histoire de deux soeurs. [terminé]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-