AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Mar 4 Nov - 17:39


What the  fuck am I doing here ?
FT JANG SHIN IL

Lorsque j'ouvris les yeux, la première chose que je vis fut une boule lumineuse sur un fond bleu qui m'aveugla et me brula les pupilles. Le soleil. Rien que le fait d'ouvrir mes paupières me demandait un effort considérable. Je ne m'étais jamais sentit aussi mal. Étais-je tombé malade ? Et pourquoi avais-je une aussi bonne vue sur le ciel ? Habituellement, lorsque je me réveillais, la première chose que je pouvais voir était ma photo avec Kwang Hee aux États Unis quand on était gamins. Et si je voulais voir le ciel, je devais me lever et aller passer ma tête par la fenêtre. Dans ce cas, où est-ce que j'étais ? Je n'aurais pas pu aller dormir chez mon cousin vu que le dortoir des célébrités nous était interdit et jamais je ne serais repartit chez mes parents.
Je rassemblai toutes mes forces pour pouvoir tourner la tête à droite et observer les lieux et finit par me trouver nez à nez avec... SHIN IL ?!
Je poussai un cri et fis un bond en arrière. Nous étions endormis l'un collé à l'autre, ses bras enroulés autour de ma taille et les miens autour de sa nuque et.. QU'EST CE QUE NOUS FAISIONS TOUS LES DEUX EN SOUS-VÊTEMENTS PUTAIN ?
J'essayai de rassembler mes esprits, de me rappeler de ce qui c'était passé. Il y avait forcément une explication logique.
Je me souvenais d'avoir terminé mon devoir d'écriture puis d'être allé me doucher. Ensuite j'allais descendre manger mais mon téléphone avait sonné. Ma mère. Elle avait quelque chose d'important à me dire. Quelque chose à propos de mon père. Je n'arrivai pas à me rappeler quoi. Ça m'avait mit dans un sale état. Le genre d'état ou tu n'as envie que d'une chose, c'est de te jeter sous un pont. Alors, comme à chaque fois où j'avais besoin de réfléchir, j'étais monté sur le toît. Sauf que cette fois-ci il n'était pas désert. Shin Il. C'était donc à ce moment là qu'on s'était vus. Sauf que... Après ça... je ne me souvenais d'absolument rien. Se pouvait-il qu'on ait... ? Non, non, impossible. Je n'étais pas gay. Enfin je n'y avais jamais vraiment réfléchis, pour être honnête. Mais je n'avais jamais ressentis une quelconque attirance pour Shin Il. Du respect oui. De l'admiration. De l'affection à la limite mais pas d'attirance. Et même en plein désespoir je n'aurais pas fait quelque chose comme ça avec quelqu'un trouvé par hasard sur un toît !
Allais-je me mettre à pleurer ? Je rassemblai mes genoux contre mon torse et enroulait mes bras autour. Ça faisait un peu une position d'autiste mais je n'aimais pas vraiment me retrouver à moitié nu devant quelqu'un, même si cette personne avait le même sexe que moi. Je devais réfléchir. Je devais me souvenir.
Est-ce que lui s'en souvenait ? Le pauvre semblait aussi déboussolé que moi.
" Shin Il.. " Murmurais-je, peu sûr de moi. " Est-ce que tu te souviens d'hier soir ? Est-ce qu'on a.. " Putain Taehyun, à 20 ans tu n'es même pas capable de dire ce mot ? Coucher ensemble. Même les puceaux pouvaient le dire ! Pourquoi fallait-il que tu sois toujours aussi coincé ? Peut être que Kwang Hee avait raison. Peut être que je devais l'accompagner à une soirée, me prendre une bonne cuite et ramener une fille - ou un mec - à ma chambre une bonne fois pour toutes... AH ! UNE CUITE ! Des souvenirs refaisait surface mais ils n'étaient pas très clairs.
J'avais échangé quelques mots avec Shin Il. Et puis nous étions tous les deux descendu en bas de l'agence, au seven eleven. Après ça nous étions à nouveau sur le toît. Avec un sac plein de bouteilles.
Putain... Si la première fois que je buvais de l'alcool, je finissais comme ça, j'allais peut être devoir oublier l'idée des cuites. Ce n'était clairement pas fait pour moi...

© EKKINOX


Dernière édition par Kang Tae Hyun le Lun 19 Jan - 14:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Jeu 6 Nov - 3:04


What the fuck am I doing here ?
AVEC TAE HYUN

Ouch bordel... C'est quoi tout ce bruit à l'intérieur de ma tête? On dirait qu'un marteau-piqueur s'est invité dans mon crâne... Quoique... Il n'a pas l'air d'être venu tout seul. Puis... C'est moi où il ne fait pas super chaud? Il me semble bien que le chauffage a été lancé partout, donc pour quelle raison j'ai froid? Et... C'est quoi cette lumière aveuglante? On dirait pas que je suis dans ma chambre. En plus, je me sens barbouillé... Une espèce de petit cri aiguë non loin de mon oreille se répercute comme un écho dans mon crâne. Qui ose...? Mes prunelles noires s'ouvrent presque au ralenti. La luminosité est trop vive, je suis obligé de basculer sur le côté  afin de l'avoir dans mon dos. Après avoir papillonné des yeux à plusieurs reprises, je réussis à voir. Mon Bras. Nu. Nu??? Mon regard voyage, c'est même pire que ça, je ne porte plus que mon boxer.. Merde !!!! Qu'est-ce qui s'est passé encore??!

Question existentielle numéro deux: où suis-je? J'ai dû mal à affronter le soleil qui me donne mal aux crâne, la réponse est donc dehors excepté que je ne me rappelle pas du tout avoir été à l'extérieur... Mes yeux scrutent autour de moi, le toit? Ah ouai ça me revient, j'en ai eu ras-le-bol de devoir supporter mon boulet de roomate et surtout ce fichu truc qui m'attire vers lui, j'avais trouvé refuge ici afin d'avoir la paix. Dans l'absolu, ça ne marche pas le moins du monde... Chaque soir je suis allongé pas loin de lui, le sommeil me fuit et c'est le calvaire sérieux... Il est déjà de retour dans ma tête...

Question existentielle numéro trois: il n'y a pas eu un cri tout à l'heure? Qui dit voix dit personne dans le coin. Je me rassois un peu brusquement lorsque je remarque la présence de Tae Hyun. Oh putain... Il est aussi en boxer... Sa peau n'a aucune marque, la mienne non plus. Qu'est-ce qui s'est passé entre hier soir et ce matin bordel?? Il n'y a absolument rien autour pour se cacher, pourvu que aucun employé ne débarque avant qu'on ait résolu ce bordel !! Il a l'air d'un autiste, je ne vois pas pour autant mieux que mettre mes genoux devant mon torse, la honte... Et ma fichue tête qui me lance... C'est un calvaire. Je suis maudit, c'est pas possible.

"Je me rappelle que t'as débarqué sur le toit et rien ensuite... C'est le blanc. Et toi?" D'une voix un peu acerbe sans le vouloir.

La situation me déplaît. Il n'y est apparemment pas pour grand chose. C'est juste une manière d’évacuer la frustration d'une telle histoire complètement décousu dans mes souvenirs. J'espère que sa mémoire fonctionne mieux que la mienne.

"Est-ce qu'on a quoi?"

J'essaie de l'inviter à terminer sa phrase, pendant ce temps je cherche un petit moment avant de trouver de quoi il parle. C'est juste impossible qu'il se soit passé quelque chose de sexuel vu nos états, on aurait été bien cons, si on l'avait fait ici, de remettre nos boxers.

"Je n'ai pas mal au cul. Si toi non plus, c'est qu'il s'est rien passé."

Péniblement, je me mets debout et commence à regarder partout. Nos vêtements ne sont nulle part. Par curiosité, je regarde vers le bas de l'immeuble. Ah si je les vois, dans un buisson. Qu'est-ce qui a bien pu se passer? On ne peut pas rester ici indéfiniment, si on nous trouve, on est mal. Ma longue cicatrice en travers de mon dos n'est plus du tout dissimulée, je déteste ça.

© EKKINOX


Dernière édition par Jang Shin-Il le Mer 26 Nov - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Lun 10 Nov - 1:01


What the  fuck am I doing here ?
FT JANG SHIN IL

"Je me rappelle que t'as débarqué sur le toit et rien ensuite... C'est le blanc. Et toi?"
Je restai figé avec un air torturé sur mon visage. Comment est-ce qu'un truc comme ça avait pu arriver ? Est-ce que c'était une blague ? Est-ce que c'était un bizutage ?
Je fus exaspéré par ma propre stupidité en m'entendant penser. Qui nous auraient bizuté ? Nous étions deux des trainees les plus anciens. C'était débile comme idée...
Mais dans ce cas-là, nous nous étions infligés ça nous même ? Je jetai un coup d'oeil aux alentours, espérant comprendre ou me rappeler de quelque chose. Je détestais ce sentiment d'impuissance. Et le fait d'être en sous-vêtements devant mon principal rival n'aidait pas vraiment, je devais l'avouer.
Le toit était vide, désert, si on omettait Shin Il et moi et cet espèce de sac plastique qui trainait sur le côté. Peu être que...
Je rassemblai mes forces pour atteindre le sac. Me lever provoqua une migraine épouvantable et je cru que j'allais vomir tout ce que j'avais pu avaler la veille sur.. bah moi même en fait vu que je n'avais pas de vêtements.
Retombé au sol, j'ouvris le sac et y découvris une bonne demi douzaine de bouteilles d'alcool toutes différentes les unes des autres et toutes... vides. Je me souvenais d'avoir été acheter des bouteilles. Mais je pensais en avoir acheté deux. Et je pensais qu'il s'agissait de bières. Pas de soju et de... tequila ?
Des images et quelques répliques me revinrent alors en mémoire. Nous étions dans le supermarché, à la recherche d'alcool et avions trouvé un rayon plein de bouteilles de couleurs, formes et volumes différents.
" Tu sais ce que tu veux ? Moi je n'ai jamais vraiment bu alors je n'ai absolument aucune idée du goût de ces machins... " Avais-je avoué. Shin Il avait observé le rayon puis avait fait non de la tête avec un air dépité.
" Bon, on a qu'à en prendre plusieurs, comme ça on goûte différentes choses ! " Avais-je alors proposé.
Bon.. eh bien cette si brillante idée venait de moi apparemment.
" Je.. Je crois qu'on est descendus au supermarché et que comme nous ne savions pas quoi prendre, j'ai proposé qu'on prenne plusieurs choses pour goûter. Vu l'état des bouteilles, on a pas fait que goûter apparemment.. " Expliquais-je au garçon qui se tenait à côté de moi.
Puis vint la question. Ça me perturbait car je n'avais aucun souvenir de ça. Pourquoi étions nous en sous-vêtements ? Où étaient passés nos vêtements ? Mais Shin Il ne parut pas comprendre dans l'immédiat.
"Est-ce qu'on a quoi?"
Je devins rouge comme une tomate. J'avais beau avoir quasiment 20 ans, je restais plus coincé qu'un gamin de 14 ans. En même temps, il fallait me comprendre : je n'avais jamais vraiment été un pro des relations sociales et je n'avais même jamais embrassé personne donc j'avais un peu du mal avec ces sujets. Heureusement Shin Il finit par comprendre.
"Je n'ai pas mal au cul. Si toi non plus, c'est qu'il s'est rien passé."
Je me mit à paniquer, tentant discrètement de déterminer si oui ou non j'avais décidé de jouer la fille pour ma première fois. En même temps vu que je n'avais pas la force de me lever, il fallait que je vérifie ça discrètement. Je passai donc ma main vers mon arrière train.. puis me mis à rigoler nerveusement, lorsque je me rendis compte d'à quel point la situation était ridicule.
" Non je crois que c'est bon. Heureusement, sinon j'aurais eu tellement honte que je me serais probablement jeté du toit ! Enfin, je vais pas dire que je suis super à l'aise là tout de suite non plus... "
J'avais beau avoir beaucoup d'estime pour Shin Il, nous étions quand même tous les deux quasiment nus et la dernière fois que je m'étais retrouvé ainsi devant quelqu'un devait être quand j'avais cinq ans et que ma nourrice m'avait forcé à prendre un bain.

Shin Il se leva et se dirigea vers la rembarre de l'immeuble. Quoi, il s'était souvenu de quelque chose et ça l'avait tellement traumatisé qu'il avait envie de se jeter de 6 étages de hauteur ?
Je me précipitais vers lui, préférant quand même assister à un drame, avant de comprendre son acte en suivant son regard. En bas de l'immeuble, jetés sur les buissons, je reconnu mon jean et mon t-shirt gris.
" Merde.. On fait comment pour retourner au dortoir sans vêtement ? "
Je m'imaginais déjà les idoles, le personnel et tous les autres trainees nous dévisager et hurler, nous pointant du doigt. Puis la police venir et nous enfermer pour atteinte à la pudeur...

© EKKINOX


Dernière édition par Kang Tae Hyun le Lun 19 Jan - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Mar 18 Nov - 7:02


What the fuck am I doing here ?
AVEC TAE HYUN

Ça devrait être interdit d'avoir autant mal au crâne... Mais qu'est-ce qui m'a pris la veille? Je ne me rappelle de rien pour le moment, Tae Hyun a l'air aussi paumé que moi sur ce coup. Je n'ai même pas douté que ça ait pu déraper malgré nos tenues respectives, pas parce que je n'ai pas mal, juste parce que ma tête est trop remplie de mon abruti de roomate que pour me rendre sensible à qui que ce soit d'autre. Il est l'élément déclencheur, sans lui, pas de problème niveau physique, surtout qu'il n'est pas présent. D'ailleurs, si mon rival semble gêné, me tenir en face de lui ne me fait ni chaud ni froid. Je pense qu'on peut dire de manière objective qu'il est loin d'être moche à regarder et qu'il doit avoir du succès, excepté qu'il est loin d'arriver à la cheville de l'autre. Oh merde... Je viens vraiment de penser ça?? Ah non... Je vais mettre cela sur mes restes d'alcool dans mon sang. J'efface directement de ma mémoire.

Chacun essaie de se souvenir, il agite un sac dans lequel je regarde avant de grimacer. Tout ce qu'il y a comme bouteilles vides... Tu m'étonnes que je me rappelle de presque rien. Un flash-back, enfin, me permet de me souvenir que j'avais trouvé refuge sur le toit et que Tae Hyun s'est ramené aussi. Il n'avait pas l'air d'humeur, moi non plus, je ne sais plus comment on a convenu de boire de l'alcool. Dans le magasin, il a choisi puisque je n'y connais rien. J'avais de sérieux doutes, ce que je lui ai dit à la caisse d'ailleurs, que l'on pourrait boire tout ça. J'avais faux sur toute la ligne... Il faut vraiment que je cesse de déconner, ce genre d'incidents est très mal vu.

"Je me rappelle vaguement du magasin. Sérieux, j'espère qu'on a bu qu'ici et qu'on est allés nulle part ailleurs, sinon on est morts et on pourra dire adieux à notre rêve de gloire..."

Debout, je suis allé voir le bas de l'immeuble, nos fringues sont dans les buissons, on ne pourra jamais les récupérer, tout du moins pas en sous-vêtements. En me tournant, je me dirige vers la porte qui mène à l'escalier, vérifiant dans un premier temps si personne n'arrive. Ensuite, je le fixe, il est sérieux en posant sa question ?

"On ne peut pas attendre que quelqu'un débarque ici. Il fait froid, on va être malades. Il faut réussir à aller de l'autre côté sans croiser personne. Avec de la chance, on trouvera peut-être des vêtements sur le trajet."

Je lui fais signe de la tête de me suivre. Le mal de crâne me dérange, j'ai aussi la bouche pâteuse, la soif me gagne, la faim aussi. Et franchement, je n'aurais rien contre la possibilité d'aller aux toilettes. Pour le moment, je descends lentement les escaliers à l'écoute du moindre bruit et donc dans le plus grand silence. Heureusement, avec le wushu, j'ai appris à me déplacer sans bruit. Parfois, je vérifie que Tae Hyun ne galère pas pour descendre les marches. Une fois en bas, je penche la tête une seconde, le couloir semble désert. Je l'invite alors à avancer. Au bout de trois pas, la sonnerie de l'ascenseur qui s'ouvre à l'étage. Je fais demi-tour directement, un brin paniqué, collé contre le mur de l'escalier. Une chance que les autres qui viennent d'arriver à l'étage se dirigent dans l'autre sens. Je soupire de soulagement.

"Allez, on y retourne et reste pas loin de moi." Dis-je, tout bas.

Nouvelle tentative qui nous permet d'avancer bien plus, je vérifie sans arrêt devant et derrière. J'espère qu'il n'y a pas de caméras de surveillance dans tous les coins... Lentement, mais surement, on arrive à l'autre cage d'escalier. Personne. La porte se referme derrière nous, je fais une pause. Si je me rappelle bien, c'est ici qu'il y a les ateliers des stylistes, le studio photo et les plateaux de tournage. Je me demande ce qu'il vaudrait mieux faire, continuer à avancer ou essayer de se chopper des vêtements.

"A ton avis, on se risque à aller jusqu'aux ateliers?" Mon regard intense et sombre est rivé à celui de mon aîné.

© EKKINOX


Dernière édition par Jang Shin-Il le Mer 26 Nov - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Mer 19 Nov - 17:05


What the  fuck am I doing here ?
FT JANG SHIN IL

"On ne peut pas attendre que quelqu'un débarque ici. Il fait froid, on va être malades. Il faut réussir à aller de l'autre côté sans croiser personne. Avec de la chance, on trouvera peut-être des vêtements sur le trajet."
Je fus pris d'un rire nerveux. Nous étions sur le point de descendre dans les locaux de l'agence, en sous-vêtements, et vu la position du soleil, il était déjà relativement tard, donc les couloirs allaient être pleins de personnes pressées. Qu'est-ce qui nous arriverait si nous nous faisions attraper ? Moi si j'étais la directrice de l'agence et que je tombais sur deux trainees en boxers, qui se baladent dans les couloirs, je penserais : soit que ce sont des pervers exhibitionnistes, soit que ce sont deux obsédés qui viennent de s'envoyer en l'air... oui en fait des pervers quoi. En tout cas ça finirait pareil : par un renvoit !
C'est assez compliqué de briser un contrat avec une idole parce qu'il y aura toujours les fans qui la soutiendront derrière et toute la pression médiatique. Mais deux pauvres trainees ? Tout le monde s'en tape monumentalement ! Nous risquions notre place - et donc notre avenir - tous les jours ici. Nous n'avions pas le droit à l'erreur. Et ça, en occurrence, c'était une grosse, GROSSE ERREUR.
Mais de toute façon il ne restait plus rien à faire à part tenter de s'en sortir. Shin avait raison, si nous restions sur le toit, nous allions finir gelés, et un des fumeurs qui venaient régulièrement prendre leur pause cigarette ici allait finir par nous trouver. J'acceptais donc de suivre mon cadet dans les escaliers. Au moins à l'intérieur il faisait plus chaud !

Nous étions parvenus à atteindre l'étage inférieur, et nous apprêtions à y entrer quand le bruit que faisait l'ascenseur en s'ouvrant nous fit sursauter tous les deux. Je fis un bond en arrière et me plaquais contre le mur (oui parce qu'évidemment, un type d'1m76 en caleçon ça se remarque pas du tout si il est plaqué à un mur blanc !). Après un court instant, Shin il se tourna vers moi.
"Allez, on y retourne et reste pas loin de moi." En même temps, où voulait-il que j'aille ? Les escaliers étaient vaiment pas larges et à moins que je veuille exhiber mon corps à toute l'agence, j'étais obligé de prendre le même chemin que lui...
Il passa la tête à l'intérieur avant de me demander :
"A ton avis, on se risque à aller jusqu'aux ateliers?" Je pris quelques secondes pour réfléchir. En général les ateliers n'étaient pas vraiment utilisés pendant la matinée. Et il y avait toujours tellement de choses éparpillées en bazar dans ces salle qu'il serait facile pour nous de nous y cacher.
" C'est probablement l'endroit où on a le moins de chance de rencontrer des gens. Et puis je doute sincèrement qu'on arrive à atteindre les dortoirs sans se faire remarquer donc on a rien à perdre !"
Nous attendîmes donc un instant, de manière à vérifier que le couloir était bel et bien vide, avant de nous faufiler à l'intérieur. Shin Il semblait savoir ce qu'il faisait, alors j'essayais de le suivre, imitant ses pas.
En quelques minutes, nous nous trouvâmes face aux ateliers. Et heureusement, il ne semblait y avoir personne.
" Si on cherche des vêtements, le plus logique c'est d'aller vers l'atelier des stylistes. C'est la porte de droite je crois !"
Nous ne devions pas trop traîner. Il suffisait d'une seconde pour tout mettre à l'eau. Je pris donc le devant et ouvrit la porte que j'avais indiqué. L'intérieur était immense et plein de rubans, paillettes et tissus en tout genre... mais j'avais beau chercher du regard, je ne voyais pas de vêtements à proprement parler.
J'allais me tourner vers Shin Il pour lui demander ce qu'il voulait faire quand des bruits de pas résonnèrent pas loin de nous. Je saisis donc le bras de mon cadet et l'entrainais à l'intérieur de l'atelier, fermant rapidement la porte derrière nous.
"Bon, je crois que c'est le bon moment pour dire qu'on est royalement dans la merde."

© EKKINOX


Dernière édition par Kang Tae Hyun le Lun 19 Jan - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Mer 26 Nov - 23:03


What the fuck am I doing here ?
AVEC TAE HYUN

Autant j'ai conscience qu'il faut garder la tête froide dans cette situation, autant le plus vieux semble pris d'un rire nerveux alors que je lui annonce qu'il nous faut rejoindre notre dortoir sans se faire attraper. J'espère qu'il n'y a pas de caméras de surveillance partout dans l'agence sinon on est morts et aussi qu'il ne va pas céder à la folie ou tout autre geste excessif qui nous ferait repérer. D'ailleurs, à peine descendus du toit par l'escalier, il me faut me plaquer contre le mur quand des employés sortent de l'ascenseur. Je me rappelle absolument pas ce qui m'a motivé à jeter mes fringues en bas de l'immeuble, mais je me dis que ce n'est pas possible d'avoir été aussi con... Enfin, je m'en rappelle toujours pas. C'est déjà une bonne chose je suppose que de ne pas avoir dévié d'une autre manière qui aurait été, elle, nettement plus gênante.

Finalement, on a traversé l'étage sans problème et on a atterri au sixième, là où se trouve les plateaux de tournage et aussi les ateliers. Qui dit ateliers dit forcément vêtements. Enfin c'est ce que je pense, sauf que je préfère lui demander, car cela fait faire un détour au niveau des escaliers et j'estime la situation à quitte ou double. En plus, mon mal de crâne ne m'aide pas vraiment à réfléchir comme il faut. Mon aîné approuve mon choix, c'est donc à nouveau sur le qui-vive que je traverse le couloir qui s'étend devant nous. Je prie aussi pour qu'il y ait réellement de quoi se vêtir et qu'on ne soit pas venu en vain. Arrivé dans une des salles, je constate qu'il y a beaucoup de morceaux de tissu et pas l'ombre d'un vêtement confectionné, ce qui me fait lâcher un soupire. Blasé, je n'ai pas le temps de savourer ma désillusion que des bruits de pas résonnent de là où on était. Merde... D'un rapide coup d’œil, il n'y a qu'un seul endroit où se cacher. Je lui fais signe de me suivre, me précipitant dans un des placards en fermant la porte derrière nous. Les employées se mettent à parler tout en déposant un portant, de fringues je suppose, bien que je ne vois rien du tout d'où on est. Le meuble où on est n'est pas très grand, je reste immobile afin d'éviter un contact involontaire. Je retiens un peu mon souffle, ça me stresse de devoir attendre là-dedans, on a encore plus l'air louche que sur le toit... Lorsqu'elles se décident à se barrer, j'expire longuement.

"Putain, on l'a échappé belle..." Dis-je dans un chuchotement.

Ensuite je sors du placard m'assurer qu'elles sont bien parties. Dans la foulée, je m'approche du portant remplis de vêtements. De filles… Je grimace puis échange un regard dépité avec mon aîné. On a vraiment la poisse…

"Ce que je vais dire, j'aurais préféré ne jamais le faire. On a pas beaucoup de temps, on ne sait pas quand elles vont revenir. Plus on perd de temps, plus l'agence va grouiller d'employés. On a pas le choix." De l'index je montre les fringues sûrement un peu trop petite pour nous. "C'est toujours mieux de mettre ses trucs que de se balader en boxer. Les ateliers de maquillage et coiffure sont pas loin non plus. Il nous fait une tenue de camouflage pour descendre."

Et là j'attends son avis, je pense que l'expression sur son visage va valoir son pesant d'or. Plus jamais je ne toucherai à une goutte l'alcool.  

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Sam 29 Nov - 8:03


What the  fuck am I doing here ?
FT JANG SHIN IL

J'étais en train de désespérer, m'imaginant déjà me faire traiter de nudiste ou d’exhibitionniste et me faire virer de l'agence comme un moins que rien, quand la poignée de la porte se tourna, me provoquant quasiment un arrêt cardiaque.
Nous nous jetâmes littéralement dans le placard le plus proches et même pas deux secondes plus tard, un groupe d'employées entrèrent dans la salle qui avait été notre refuge, ne se doutant pas qu'il pouvait y avoir deux mecs à moitié nus enfermés dans le placard à quelques mètres d'elles. Elles semblaient être là pour amener des choses mais je n'étais pas sûr. Leur discussion tournait autour des rumeurs concernant Ra Hae et après ce qui sembla être une éternité, nous entendîmes la porte se fermer.
Shin Il sortit en premier, vérifiant que la voie était libre, et je m'empressais de le suivre. J'allais crier "Hallelujah" en voyant le portant remplis de vêtements qu'elles avaient apporté... avant de remarquer qu'il s'agissait UNIQUEMENT de  vêtements de filles.
Cette constatation provoqua un gros blanc (déjà que nous n'étions pas bavard à la base, je vous laisse imaginer la scène) qui fut finalement brisé par Shin Il.
"Ce que je vais dire, j'aurais préféré ne jamais le faire. On a pas beaucoup de temps, on ne sait pas quand elles vont revenir. Plus on perd de temps, plus l'agence va grouiller d'employés. On a pas le choix. C'est toujours mieux de mettre ses trucs que de se balader en boxer. Les ateliers de maquillage et coiffure sont pas loin non plus. Il nous fait une tenue de camouflage pour descendre."
Je déglutis et jetai à nouveau un oeil aux vêtements, peut être pour vérifier qu'ils ne s'étaient pas miraculeusement transformés en jeans et t-shirt simples. Je vous laisse deviner que ce n'était pas le cas. Donc je devais accepter et regarder la réalité en face : si je voulais rester dans l'agence, j'allais devoir porter ça, et être absolument convaincant en tant que fille. Parce que dans les deux cas, si nous nous faisions attrapés, nous étions fichus, mais deux copines bizarres se remarque moins que deux imbéciles qui se baladent en boxers..
Mais avant de me lancer là-dedans, je devais m'assurer de quelque chose...
"Shin Il.. Il va de soi que tout ce qui se passe ici et tout ce qui s'est passé hier soir reste.. confidentiel. On est d'accord ?" Il avait autant à perdre que moi donc c'était une question assez stupide mais vu la situation, je préférais quand même demander..
Je nous voyais bien, plus tard, quand nous serrons connus, être tous les deux invités à une émission et que Shin Il sorte " oh bah le jour où j'en ai le plus appris sur Tae Hyun, c'était quand on a traversé l'agence quasiment nus, qu'on s'est enfermés dans un placard et qu'ensuite on s'est travestis en femmes. D'ailleurs, j'ai pris une photo quand il ne me voyait pas. Vous voulez que je vous la montre ?"
Je savais qu'il ne le ferait pas, mais bon, vu l'ampleur, il y avait toujours une petite crainte...

Après ça, nous sortîmes de la salle et nous dirigeâmes vers les atelier esthétiques. Ce qui m'interpella en premier furent la file de perruques sur un meuble à gauche. Dieu était-il enfin avec nous ? Ce vieillards devait bien se marrer à nous regarder galérer !
Je m'approchais et inspectais les différentes coupes et couleurs, avant de finalement opter pour des cheveux longs, noirs et lisses, qui me permettraient de passer plutôt inappeçu. Le problème c'était qu'une perruque, j'en avais jamais approché, du coup pour me mettre le truc sur la tête c'était assez compliqué...
" Heu.. Shin Il... est ce que tu peux m'aider à mettre ma perruque ? "
Je ne savais pas vraiment si j'étais sensé rire ou pleurer à ce moment là...

© EKKINOX


Dernière édition par Kang Tae Hyun le Lun 19 Jan - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Lun 8 Déc - 0:00


What the fuck am I doing here ?
AVEC TAE HYUN

La tête que mon aîné fit manqua cruellement d'expression et c'était évidement tout le comique de la scène qui ne volait pas haut, tout était ainsi depuis que je me suis réveillé en boxer sur ce toit. Je m'approche du portant avec les vêtements en question, seule porte de salut à mes yeux, après avoir parlé de cette idée à mon compagnon d'infortune. Si je trouve une tenue à ma taille, ce sera déjà un miracle. Les femmes d'un mètre quatre-vingt-quatre ne courent pas les rues dans ce pays. En plus j'ai beau avoir l'air fin, je ne le suis pas tant que ça au niveau des épaules et des bras.  Alors que j'essaie de trouver mon bonheur, Tae Hyun me pose une question qui me fait aussitôt braquer mon regard volontairement menaçant sur lui.

"Si tu oses parler de ça à qui que ce soit ou que tu essaies d'évoquer cette histoire devant moi, je te tue, c'est clair?"

Je ne plaisante pas. C'est la honte assurée si ça s'apprend, je ne veux plus entendre parler de ça si, avec de la chance, on parvient au dortoir sans se faire prendre. Après plusieurs minutes, chacun de nous prend des affaires qui lui semblent adapter à la situation d'urgence. Je rajoute un éventail pour ma part, ce n'est pas la saison pour avoir chaud, mais c'est super pratique pour dissimuler son visage derrière. Je n'ai aucun talent en maquillage ou autre truc de gonzesses. En tout cas, je me retrouve à quitter l'atelier couture et à suivre, après avoir vérifié rapidement que personne ne nous avait vu, mon aîné dans la partie coiffure. Des perruques ! Je commence à trouver un peu louche qu'on tombe coup sur coup sur des trucs qui nous arrangent... J'espère que c'est pas une émission cachée où les spectateurs sont en train de se marrer de notre malheur, sinon il va y avoir un mort dans leur équipe. Pendant que je cherchais de quoi mettre sur ma tête, j'entends le plus vieux parler, ce qui me fait le regarder à nouveau.

"Tu me demandes ça à moi ? T'as de l'espoir... En tout cas, il vaut mieux s'habiller d'abord, sinon les cheveux vont s’emmêler sur la perruque et on se fera sûrement engueuler à cause de ça."

D'abord, comme je viens de lui conseiller, j'enfile la tenue que je me suis trouvé. Si quelqu'un nous voit, j'ai plus qu'à me faire seppuku pour laver mon humiliation. Je mets donc cette robe à manches longues, cachant mes gros bras avec une veste par dessus, c'est un peu étriqué, il ne faudra pas que je fasse de faux mouvements. Tae Hyun s'est aussi habillé, je ne fais aucune remarque sur son look, le mien n'est pas mieux. D'abord, je prends le filet puis lui pose sur la tête afin que ses cheveux courts ne dépassent pas et éviter que la perruque ne glisse une fois que je parviens à lui mettre de la bonne façon. Après je m'occupe de la mienne, mes cheveux sont donc long, légèrement ondulés et noires, vaut mieux se fondre dans la masse. Le côté du maquillage me pose une sacrée colle... Bon OK, j'ai vu ma mère se farder sans y porter la moindre attention, seulement, vu nos tronches dans le miroir, ce ne sera pas du luxe. Je n'ai pas le temps de l'ouvrir qu'une des maquilleuses débarque, tombant sur nous deux.

Employée: "Bonjour ! C'est vous les deux nouvelles ?" Elle s'approche de nous, je déglutis, on est mort c'est certain. "Ma responsable m'avait prévenu qu'il y aurait du travail, elle ne mentait pas." Rajoute-t-elle rigolant cette conne.

Mon poing se serre derrière ma robe, mes lèvres commencent déjà à s'entrouvrir pour la remettre à sa place. Elle se prend pour quoi ? 

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Dim 18 Jan - 23:37


What the  fuck am I doing here ?
FT JANG SHIN IL

Nous nous habillâmes rapidement avec les vêtements que nous avions trouvés sur place. Jamais je n'aurais cru qu'un jour, je finirais par porter une mini-jupe en jean avec un pull avec une photo de chat dessus. Même si j'étais une fille, je n'aurais probablement jamais porté ce genre de vêtement. Ça pouvait être mignon sur certaines personnes.. mais comment qui que ce soit peut vous prendre au sérieux quand vous vous baladez comme ça ?
J'aurais pu me lamenter sur ce qui était en train de nous arriver mais franchement, je n'en avais pas la force et ça n'aurait pas fait avancer les choses. Je subissais donc simplement mon triste destin et j'essayais de limiter les dégâts au maximum.
Shin Il accepta de m'aider à mettre ma perruque. Et heureusement d'ailleurs, parce que jamais je n'aurais deviné que cet espèce de filet devait se mettre en-dessous. Il n'était pas vraiment à l'aise avec cette chevelure brune entre les mains mais en même temps, quel mec normal l'aurait été ? De plus, cette horrible gueule de bois qui me compressait le cerveau devait aussi le torturer lui.
Nous étions sur le point de nous lancer dans l'étape maquillage quand la porte s'ouvrit soudainement et qu'une employée de l'agence entra.
"Bonjour ! C'est vous les deux nouvelles ? Ma responsable m'avait prévenu qu'il y aurait du travail, elle ne mentait pas."
Son entrée m'avait tétanisé, mais ses mots me réveillèrent instantanément. J'avais beau avoir la tête dans le cul, d'être tombé tellement bas que j'avais dû me balader dans l'agence à moitié à poil et d'être allé jusqu'à me mettre une perruque sur la tête, il me restait quand même un minimum de dignité.
Elle se prenait pour qui cette idiote ? Même en travestis, on était clairement plus mignonnes qu'elle ! Pffff...
J'avais envie de lui mettre deux baffes et de retourner directement à ma chambre. Mais ça ne nous aurait rapporté que d'autres ennuis. Nous devions donc être plus malins.
Bon, on ne pouvait pas la laisser nous maquiller. Si elle s'approchait un tout petit peu plus de nous, elle n'aurait aucun mal à remarquer les traces de rasage sur nos visages. Même si nous étions quasiment imberbes tous les deux, il restait tout de même des endroits sur nos visages qui illustraient clairement que nous étions des hommes.
J'eu alors comme une révélation.

" Enchantée Unnie ! Je suis sûre que vous êtes tellement douée que vous nous rendrez jolies ! Par contre, vu que ça risque d'être long, je ferais mieux d'aller aux toilettes avant de commencer.. Shin.. Hye... Tu veux bien m'accompagner pour.. surveiller que personne n'entre ? "
Je racontais n'importe quoi et franchement, j'avais envie de rire et de pleurer en même temps. Je venais de trouver un prénom féminin à Shil Il, donc évidemment, j'étais mort de rire intérieurement mais ma nausée que j'essayais désespérément de contrôler me rappelait à quel point nous étions dans la merde. D'où cette envie de pleurer.
Avant que la maquilleuse ne puisse répondre, je lui adressai un de ces sourires hypocrites que j'avais observé tant de fois sur le visage de certaines trainees ( et autres filles en général ) et entraînais Shin Il hors de la pièce avec moi. Quand nous fûmes hors du champ de vision de l'employée, je laissai s'échapper un petit rire. On avait eu chaud !
" Bon, elle va pas tarder à se demander pourquoi on revient pas. On ferait mieux de se grouiller. Les dortoirs ne sont pas loin et tant qu'on ne parle à personne, je ne pense pas qu'on se fasse emmerder. Par contre si nos colocs respectifs nous voient rentrer comme ça, ils risquent de se poser des questions.. "
C'était le gros bordel mais je ne sais pas pourquoi, je fus pris d'un fou-rire. Peut être le stress ou l'adrénaline. La situation était tellement lamentable que ça en devenait drôle..
A défaut de pouvoir me souvenir de la veille, je n'étais pas prêt d'oublier cette journée !
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Jeu 29 Jan - 11:40


What the fuck am I doing here ?
AVEC TAE HYUN

Pendant que c'était la galère autant à s'habiller qu'à mettre les perruques sur nos têtes respectives, il avait fallu qu'une grosse conne qui nous a pris de haut directement fasse son entrée. Elle nous laisse d'ailleurs muets au début, comment on peut sortir des trucs de ce genre avec une tronche pareil? C'était l'hôpital qui se moque de la charité... Puis elle avait beau faire la maligne, vu la couche de maquillage qu'elle a sur la tronche, c'est qu'elle doit être encore moins joli. Ce n'est pas l'envie de la remettre à sa place qui me manque, d'ailleurs mon regard croise une seconde celui de mon aîné, il est évident qu'il pense la même chose au sujet de cette vieille.

Le souci principal est bien qu'elle risque de nous griller, il n'y a pas que le rasage qui n'est probablement plus de près par rapport à la veille, il y a nos haleines, notre pomme d'Adam. Bref, on aurait pu se farder tout seul, mais elle, c'est un gros risque à prendre. En plus, elle se pose même pas de question de croiser une coréenne, à savoir moi, qui fait un mètre quatre-vingt-cinq, comme quoi elle est vraiment pas maligne. Mais Tae Hyun se voit inspirer d'un coup divin, je ne parle pas, mais le laisse baratiner la maquilleuse. Le prénom qu'il m'a trouvé me fait tiquer, enfin passons, si on peut se débarrasser de cette débile, je ne vais rien dire. Je fais un oui de la tête et le suit en dehors de la pièce, ne manquant pas de presser le pas.

"Quelle conne sérieux... Enfin bien joué pour l'improvisation."

A l'évocation de la possibilité que mon roomate me voit ainsi, je compte bien tout faire pour que ça n'arrive pas. Ensuite, les autres étages sont bien plus tranquilles. C'est quand on arrive au niveau du hall que ça se corse un peu car on a pas d'autres choix que de le traverser. Je jette un bref coup d'oeil et, à chaque fois qu'on croise quelqu'un, j'essaie d'avoir l'air d'une fille timide, cachant un maximum mon visage derrière mon éventail, saluant les personnes. Je crois enfin qu'on va arriver à la porte qui mène au passage souterrain, mais un vieux se met sur notre route. Il ne m'est pas inconnu, des filles l'ont souvent traité de pervers. Pas de chance pour mon aîné, il a flashé sur lui. Alors que je commence à perdre patiente devant le comportement dragueur à deux balles du type, il ose mettre une main aux fesses de Tae Hyun sous mes yeux. Du coup, réflexe de ma part, je le sèche en lui mettant mon poing dans la figure, son corps tombe inconscient sur le sol. Paniqué, je pousse le trainee dans le passage, courant derrière lui jusqu'au dortoir en espérant que ça nous retombera pas sur la gueule.

Devant la porte de ma chambre, je tends l'oreille pour vérifier qu'il n'y a personne, ce qui est le cas, donc j'ouvre la porte. Puis mes yeux se reportent sur mon compagnon d'infortune.

"Pas un mot. Plus jamais d'alcool. Le vieux ne nous reconnaîtra jamais, si on vient nous interroger, on était ensemble à réviser dans ta chambre. Sur ce..."

Je ne demande pas mon reste, je pénètre dans la chambre, me débarrasse de ses fringues qu'il faudra que j'aille ramener plus tard. La douche est salvatrice, je m'habille de nouveau vêtements à moi cette fois. Des cachets contre le mal de crâne avalés, je me rends en cours. La rumeur comme quoi le vieux s'était fait frapper par une grande fille dont il ne se rappelle pas trop le visage a vite fait le tour, bien fait pour lui...

Spoiler:
 

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   Jeu 29 Jan - 23:53


What the  fuck am I doing here ?
FT JANG SHIN IL

Nous avions réussi à échapper à la psychopathe qui ressemblait à un thon qui venait de se perdre en mer et avions traversé les autres étages sans problème. Je pensais que nos soucis étaient terminés et que nous allions pouvoir enfin rentrer à nos dortoirs mais un dernier obstacle se mit sur notre route. Un très gros obstacle puant la cigarette et le parfum pour homme.
Je n'avais jamais vu ce type de ma vie mais Shin Il se mit directement sur la défensive lorsque nous le croisâmes. Nous tentâmes d'esquiver le vieux dans le couloirs, marchant droit devant nous, pratiquement collés au mur  opposé à lui mais ça ne fit que le motiver à venir vers nous.
Il commença à parler en me reluquant avec un sourire dégueulasse mais je n'entendis même pas ses paroles. La seule chose que je compris fut sa main contre mes fesses. La réaction normale aurait été de s'énerver après lui et de le frapper.. mais j'étais trop sous le choc pour faire quoi que ce soit. Heureusement, Shin Il vint à ma rescousse et lui mit une droite monumentale. Note à moi-même : ne jamais trop emmerder Shin Il sous peine de finir défiguré.
En quelques minutes nous étions loin de lui. Je me tournais vers le trainee et lâchais un soupir.
" Oppa.. Qu'est-ce que tu es fort ! Je devrais t'engager comme garde du corps personnel ! " Dis-je en rigolant avec une voix féminine.
Peu de temps après, nous étions devant nos chambres voisines, enfin à l'abris d'une quelconque controverse.
Shin Il me conseilla de me taire concernant cette histoire. Comme si j'allais aller me vanter de m'être travestit tellement bien que je me suis fait agresser sexuellement par un vieux porc dans un couloir...
Malgré tout, même si ça avait été une aventure éprouvante, je pense que j'allais en garder un bon souvenir. Je connaissais très peu Shin Il. Et grâce à cette soirée où nous avions finis complètement déchirés, nous nous étions un peu confiés l'un à l'autre. Et je ne parle même pas du souvenir de sa tête une fois qu'il était habillé en fille. C'était une image que j'allais retenir encore longtemps.
J’acquiesçais simplement et rentrai dans ma chambre. La seule chose à quoi je pensais à présent était une bonne douche et me jeter sur mon lit. Malheureusement j'allais devoir attendre pour la sieste. J'étais déjà en retard à mon premier cours..  

©️ EKKINOX

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )   

Revenir en haut Aller en bas
 

What the fuck am I doing here ? ( Ft Jang Shin Il )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's a joke? [Jang Shin Il]
» Lee Hwon f.t Jang Geun Suk
» Eve ☆ you don't cry ☆
» Jang Seong Hee ft Lee Chae Rin - CL from 2NE1
» Summer Yong Jae ft Choi Seung Hyun / Summer Jun Hee ft Jang WooYoung [2pm]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-