AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Send me an angel ft Jung Su

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Send me an angel ft Jung Su   Dim 9 Nov - 4:38


Send me an angel
AVEC JUNG SU

Cela fait quelques semaines que je suis de retour des States avec des bons souvenirs plein la tête. Je ne vais pas nier que je serais bien resté plus longtemps, sauf que je ne pouvais pas passer le peu d'économies que j'ai uniquement dans ça. A mon arrivée sur le sol coréen, j'ai souri, content de retrouver mon pays malgré tout. Certains anciens fans de S.O.W m'attendaient, j'ignore comment elles avaient réussi à savoir que je rentrais par ce vol, leur accueil a été plus que mitigé. Avec amertume, j'ai réalisé que l'anonymat que je pensais avoir retrouvé n'était valable qu'aux États-Unis.

Le temps de me trouver un appartement, c'est dans la chambre d'un hôtel bas de gamme que j'ai vécu. Une chance que cet emploi m'a été offert à la Star Entertainment, sinon personne n'aurait accepté de louer à un petit jeune. Déjà que c'était assez compliqué de faire comprendre que non, mes parents ne viendraient pas signer, que j'avais bel et bien le droit légalement de gérer ma vie. Voir mon contrat de travail a rassuré le propriétaire du logement que j'occupe actuellement. Situé au dernier étage, ça me fait faire du sport en plus. L'immeuble est un peu ancien, à une quinzaine de minutes de l'agence en marchant vite. Mes voisins sont vraiment sympa, un couple de personnes âgées, ils m'ont même expliqué le fonctionnement de l'immeuble, ils possédaient aussi des meubles dont ils souhaitaient se débarrasser, alors je leur ai racheté, c'était facile de les ramener chez moi puisqu'on est sur le même palier. La dame me cuisine des gâteaux, moi qui n'ai jamais été proche de mes grands-parents, c'est tout comme. Personne ne peut résister à mon sourire d'ange.

Installé correctement, j'ai vite pris mes petites habitudes, notamment celle de passer beaucoup d'heures dans la salle de danse de l'agence. Les autres danseurs m'ont bien accueilli, certains me connaissaient déjà, donc cela n'a pas été bien compliqué de m'harmoniser à leur groupe. Les chorégraphes sont exigeants, mais intéressants, puis je n'ai pas perdu du tout en m’entraînant dans une école américaine réputée pour ça durant deux mois, c'est même le contraire. Très tôt, j'ai été prévenu que mon premier contrat allait être d'accompagner une idole dans le tournage de son MV, j'ignore de qui il s'agit, je préfère me concentrer sur l'apprentissage et perfectionnement de la nouvelle chorégraphie.

Le jour J, c'est serein que je débarque sur le plateau de tournage. Mes compagnons de danse sont déjà présents. Une assistante vient se charger de moi, il me faut passer par la case maquillage et habillage, épisode qui me rappelle ma carrière. Prêt, je rejoins les autres afin de garder les corps chauds. Le metteur en scène nous explique comment ce sera filmé, ce qu'il attend de nous. Ca me parait assez simple. Une autre assistante vient lui dire à l'oreille que quelqu'un est arrivé, l'idole apparemment. Je me demande qui ça peut bien être jusqu'à faire une tête de poisson globe une fraction de seconde lorsque je réalise qu'il s'agit de Jung Su... Mon regard se fixe aussitôt sur le sol, dites-moi que c'est une blague... J'inspire calmement, mon visage est déjà redevenu normal. Non, c'est bien lui, l'ironie est ouvertement de trop.

Enfin passons, j'ai tourné une page là-dessus. Ma présence n'est justifiée que par le fait que ce soit mon travail. Plusieurs heures sont nécessaires, entre les exigences du réalisateur et celles du perfectionniste Jung Su. Il n'a vraiment pas changé dans ce domaine. Une fois que tout le monde parvient à être satisfait, c'est dans le sens inverse que cela se passe. Pendant que je bois, m'étire, les autres se font une joie de se ruer vers les loges, les maquilleuses sont pris d'assaut pour retirer leurs œuvres sur leur peau. J'attends que ça se désengorge, troque ma tenue pour celle que j'avais en arrivant, puis prend des lingettes afin de me nettoyer le visage tout seul. Je ne laisse qu'un peu de crayon autour de mes yeux, ce qui fait ressortir mon regard. L'ordre dans mes cheveux remis, je constate que pas mal de personnes sont éparpillées un peu partout. Jung Su est seul, je vais au moins le saluer.

"Bonjour !" Un sourire sur les lèvres.

Je réalise alors que je suis devenu à peine plus grand que lui. Il ne va sûrement pas apprécier le connaissant, mais je compte bien grandir un peu plus tant que je le peux encore. J'essaie de faire le calcul dans ma tête du temps qui s'est écoulé depuis cette fichue nuit où j'ai pris le plus gros râteau de toute ma vie. Six mois, peut-être sept je dirais.

"Je ne savais pas que c'était pour toi ce tournage. J'ai cru que mes yeux me faisaient une blague au début." Léger rire.

Mon sac de sport rejoint le sol non loin de mes baskets, je le trouve lourd aujourd'hui. En tout cas, je suis bien content de ne pas avoir le cœur qui se sente plus ou au contraire de ne pas ressentir de rancœur ou un autre truc à la noix. Je ne vais mentir, son refus m'a fait sacrément mal, j'en ai vécu des choses pas joyeuses ensuite. En quelques mois, il y a eu beaucoup de changements, je pense que c'est ce qui se voit sur mon physique également. Le regardant du dessous de mes cheveux qui barrent mon front, je continue sur ma lancée.

"Laisse-moi poser les questions vitales." Petite pause. " Qu'est-ce que tu fais là??? Et comment tu vas aussi?" Mon regard se rive au sien et je dis un peu plus bas. "Ça fait longtemps..."

J'attrape sur la table derrière un gobelet avec du jus d'orange dedans. Il y a aussi de quoi se restaurer, c'est moins spartiate comme agence que certaines dont j'ai entendu parler. C'est pas comme si on surveillait spécialement mon poids, je peux toujours engloutir sans grossir avec tout le sport que je fais. Je bois en attendant qu'il se donne la peine de répondre, enfournant un petit cake en entier dans ma bouche que je mâche devant lui.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Send me an angel ft Jung Su   Mer 12 Nov - 14:25


Send me an angel
ft. Ahn Hyun Su♥

On ne pouvait pas dire que l'ex coach vocal avait chaumé ces derniers  mois entre la réécriture complète de son opuse et l'enregistrement de ce dernier. Il ne remercierait jamais assez Hyo Jin pour le geste qu'elle avait fait pour lui, bon même si le chanteur ne se faisait pas d'illusions, la femme d'affaire avait également parlé lors de cette décision. Voilà maintenant qu'il rentrait en phase terminal de son nouveau « baby » comme il se plaisait à l'appeler. D'ailleurs, si les automobilistes voulaient bien un peu se réveiller ce ne serait pas plus mal, à cause de ce maudit périph' il allait finir par être en retard à l'enregistrement de son MV la journée commençait très bien pour une personne ponctuelle avec une horloge interne intégrée. De ce qu'on lui avait dit, de nouvelles recrues allaient faire leurs débuts en tant que backdancer professionnels aujourd'hui. Enfin, pour être précis on avait demandé à l'Idol si il était dérangé ou non par la présence de ces jeunes, question qui n'avait pas manqué de le faire rire, demander ça à lui ? Bien qu'étant un perfectionniste dans l'âme l'Anglais était toujours le premier à donner leur chance aux débutants. Et puis si on ne les mettait pas à l'épreuve ces jeunes, quand auraient-il l'occasion de progresser ? Sur ces bonnes pensées, le bouchon commença à se résorber. Mais cela ne changeait rien, Jung Su étant à présent en retard .

Une fois arrivé à l'agence, c'est quatre à quatre qu'il gravit les escaliers, non désireux de se payer le luxe de minutes supplémentaires de retard pour avoir cédé à la paresse d'avoir prit l'ascenseur. C'est donc légèrement essoufflé qu'il déboula sur le plateau de tournage, s'excusant auprès de toutes les personnes présentes pour son retard occasionné par les bouchons matinaux. D'ailleurs, pas le temps de rêvasser, il fut invité par la styliste à se changer avant de passer par la case maquillage. Comme d'habitude, la maquilleuse s'occupant le plus souvent de l'artiste pesta contre son manque de sommeil évident avec une légère pointe d'inquiétude. Inquiétude intéressée en réalité, les femmes n'étant pas insensibles aux charmes de l'homme bien que son intérêt ne leur était pas réservé. Néanmoins, cela ne l'empêcha pas de patienter en jouant de ce fameux charme avec la jeune femme conquise.... Cette parenthèse achevée, il se plongea enfin dans son rôle d'Idol et dans le jeu imposé par ce MV à l'ambiance sombre. Il fut tellement absorbé par le travail qu'il n'avait pas remarqué la présence d'une personne qui n'avait pas quitté ses pensées depuis plusieurs mois maintenant... Les heures défilent, les prises de vues sont petit à petit validées par l’œil critique du metteur en scène et du chanteur. Ce n'est qu'après au moins cinq heures si ce n'est plus de dur labeur que le tournage s'arrêta là pour aujourd'hui, les prochaines prises nécessitant que la présence de Jung Su.

Enfin libérés les danseurs ne demandent pas leur reste pour s'engouffrer dans les loges et filer se restaurer. Jung Su lui ne se presse pas, non désireux de se faire bousculer ou quoique ce soit, et puis...il ne fallait pas l'oublier il restait un flegmatique Britannique fier de ce cliché à ses heures. Ne souhaitant pas déranger les maquilleuses bien occupé, il se charge lui-même de se démaquiller et également de remettre sa tenue sur le portant prévu à cet effet. De nouveau vêtu d'un marcel blanc et d'un jean cigarette noir, il était retourné sur le plateau afin de s'entretenir avec les techniciens, chose faite il fut de nouveau délaissé, lui laissant le loisir de se perdre dans ses pensées pour changer. Du moins, c'était avant qu'une voix familière ne le sorte de ses rêveries par un brusque tressautement.« Bonjour ! » Lui ? Ici... ? Le  chanteur fit volte face rapidement et eu la confirmation de ce qu'il se doutait. L'ex Maknae des SOW se trouvait devant lui, ça faisant longtemps déjà … D'un rapide coup d’œil, il eut également l’occasion de se rendre compte que le plus jeune avait bien poussé ces deniers mois et le dépassait à présent, pourquoi les jeunes étaient-ils aussi grands et lui aussi petit ? Une chance qu'il se rattrapait avec sa musculature...Son étonnement passé il répondit avec son habituel sourire doux aux lèvres au nouveau venu. « Bonjour Hyun Su, content de te voir ici. »

Néanmoins, l'Idol n'eut pas le temps d'en dire plus le jeune homme enchaînant directement. «  Je ne savais pas que c'était pour toi ce tournage. J'ai cru que mes yeux me faisaient une blague au début. » À ces mots l'aîné tiqua, sachant pertinemment que c'était une Mauvaise blague et que le plus jeune tentait de noyer le poisson par un petit rire qu'il accompagna pour sa part d'un léger sourire poli. Une chance, Hyun Su continua sur sa lancée en l'assaillant de questions. « Laisse-moi poser les questions vitales. Qu'est-ce que tu fais là ??? Et comment tu vas aussi ? Puis le cadet avait plongé son regard dans le sien, se faisant moins expansif, peut-être même un peu timide. Ça fait longtemps... » Ceci dit, le brun enfourna un cake dans sa bouche en attendant que son aîné ne se décide à lui répondre. Tout d'abord, le chanteur ne pu s'empêcher d'enlever une miette de ses doigts du coin de la bouche du danseur en riant légèrement. «  Et bien que ce soit pour poser des question ou manger tu ne perds pas ton temps. Bon alors maintenant que tu manges, je vais répondre à ces question vitales dans ce cas. Les médias ont que très peu relayé l'info et cette dernière est plus considérée comme une rumeur qu'autre chose par les fans. Néanmoins, comme tu peux le voir, ce n'est pas du vent et me voilà prêt à de nouveau prendre mon envol. Il prit un ton un peu plus bas, celui de la confidence. La directrice est une vieille amie à moi, ça l'a aidé à me tendre la main après mon départ précipité de notre ancienne agence... Après cela il reprit plus haut. Sinon je me porte bien si ce n'est qu'avec ce fichu stress j'ai balayé tous mes efforts et reprit la cigarette, je me disais bien que c'était trop beau... Et toi ? De et que je vois tu t'es reconverti en backdancer, ça fait longtemps que tu travailles ici ? Ah quoique, tu dois faire partie des nouvelles recrues c'est ça ?  J'espère que ces derniers mois n'ont pas été trop dur pour toi...Les fans n'ont pas été tendres de ce que j'ai pu lire ou entendre... »

Il reprit son souffle avant de poursuivre, attrapant son téléphone pour faire défiler des photos avant d'afficher celle qui l'intéressait où se trouvait les deux fauves de la maisonnée. « Presque sept mois maintenant... Shadow et Tora ont bien grandit comme tu peux le voir. Elle te cherchait souvent dans l'appartement d'ailleurs et ne quitte pas ce vieux sweat c'est une infection ah ah. Mais dis-moi....Le blond s'était approché en même temps qu'il avait laissé sa phrase en suspend, posant sa main sur l'épaule du jeune homme. Tu me traites de sale vieux con si je te dis qu'à moi aussi tu m'as manqué ? » Question risquée certes, mais le plus vieux n'avait pu s'empêcher de la poser, à présent suspendue aux lèvres toujours aussi charnues du brun...

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Send me an angel ft Jung Su   Mer 19 Nov - 10:57


Send me an angel
AVEC JUNG SU

L'ironie du jour n'avait rien trouvé de mieux à faire que de me trouver un travail en tant que danseur sur le MV de celui qui m'a brisé le cœur il y a plusieurs mois de cela. La chance s'était un peu mêlée de la partie en ne me faisant pas aller le saluer avant que tout ne soit terminé. Une visage démaquillé, ma tenue d'origine plus tard, je me suis donc rendu près de lui. Il a sursauté en entendant ma voix, s'est retourné rapidement, comme s'il avait un fantôme. Son regard inquisiteur a fait un bref tour de ce qui a changé chez moi, puis il m'a dit bonjour à son tour, se rappelant même de mon prénom. La belle affaire...

Il était évident que ma phrase n'était en rien une agression ou une moquerie, je ne pensais pas le retrouver ici de manière générale, je n'ai jamais sous-entendu que c'était en rapport avec le fait qu'il soit redevenu une idole et qu'il puisse enfin se lancer. N'empêche, je me montre curieux. On dirait qu'une éternité s'est écoulée depuis la dernière fois où je l'avais vu. Comme à son habitude, il s'est habillé de telle sorte que ça le mette en valeur, il sait que son atout majeur est son torse musclé, donc je ne peux que voir que de ce côté, rien n'a changé. Je lui pose plusieurs questions d'un coup, ensuite je peux commencer à manger.

Le bout de ses doigts vient récupérer une miette au coin de mes lèvres pendant qu'il rit, je n'ai aucune réaction par rapport à son geste, écoutant ce qu'il me dit. Je découvre donc que des rumeurs avaient circulé, que le secret sur son nouveau départ pas dévoilé, il s'avère qu'il va bien faire son retour sur la scène. Je suis content pour lui, depuis le temps qu'il le voulait, ça m'empêche pas de me resservir et de continuer à manger. A son ton plus bas, je tends l'oreille vers lui, ça dévoile une de mes clavicules au passage. Ce qu'il me raconte au sujet de la directrice me fait sourire en grand, je fais un léger oui, puis me remets comme j'étais. Il déclare bien aller, une partie de moi aurait bien aimé qu'il dise le contraire... Ensuite, il me renvoie des questions. Mais je commence par le début dans tout ce qui a été dit.

"Je n'étais pas au courant des rumeurs, je ne suis rentré que depuis deux semaines." Avouais-je en haussant un peu les épaules. "La directrice voulait que je me relance dans une carrière d'idole, sauf que je n'ai pas voulu, alors elle m'a proposé d'être backdancer. Pour le reste, j'évite d'aller dans les lieux trop fréquentés le visage dévoilé et ne lis pas tout ce qui se dit sur internet."

Je l'avais fait au départ, ça m'avait fichu un sacré coup au moral. Les gens peuvent vraiment être durs, alors qu'au final ils n'ont aucune idée de ce qui se passait en interne à l'époque. C'est un des arguments de poids qui m'a fait quitter le monde des paillettes sans regret. De toute manière, je ne me laisse pas abattre par ça, comme je le montre en continuant de me restaurer en piochant d'autres sucreries qui m'intéressent et en buvant de mon jus. Jung Su veut me montrer des photos de Tora et Shadow. Je touche ses doigts s'en faire exprès lorsque je prends l'appareil et que je découvre, surpris, à quel point elles ont grandi... C'est dingue. J'allais m'exprimer sur le sujet, sa main se pose sur mon épaule, ce qui me fait le regarder. J'avais cessé de mâchouiller ma nourriture qui forme une boule sous ma joue, puis je décide de terminer avant de donner mon opinion.

"Je dirais plutôt que tu en fais un peu trop là..." Avec le sourire malgré tout.

Il ne pouvait pas dire autre chose que ça ? Je n'ai pas été harcelé de messages ou d'appel de sa part pour me dire que je lui ai manqué en tout cas. A la place, le néant, j'ai dû traverser mes épreuves, seul. Alors franchement, qu'il recommence pas à sortir ce genre de platitudes. Je lui rends son téléphone ensuite.

"Qu'est-ce qu'elles ont grandi... Je n'en reviens pas ! Elles ressemblent à des chats adultes maintenant, j'ignorais que ça pouvait grandir aussi vite."

Je dépose mon verre sur la table, ma joue n'est pas loin de son épaule au passage, son odeur est toujours aussi agréable, mon souffle traîne quelques secondes sur sa peau, puis je m'essuie les lèvres du bout de ma langue, passant mes doigts dans mes cheveux afin de les remettre.

"Je pourrai te faire passer un autre sweat, histoire que tu puisses laver l'autre." Léger rire. "Je suis content de voir que tout le monde va bien chez les Park."

Une de mes mains vient dans la poche de mon pantalon. Des yeux, je scrute autour de nous. Il y a pas mal de personnes qui sont déjà partis. Je suppose que je ne devrais pas tarder non plus. Ce n'est pas comme si j'avais de bonnes raisons de rester là, c'est terminé le temps où on pouvait se parler des heures, ce n'est plus trop logique après tout ce temps. Je suis rassuré de n'avoir ni colère ni tristesse alors qu'il est en face de moi, pas d'emballement de mon rythme cardiaque, c'est un peu reposant on va dire.

"Bonne chance pour ton nouveau départ aussi. Je ne doute pas que tu vas rencontrer un franc succès. "

Mon téléphone se fait entendre, je reçois un message qui me fait un peu sourire malicieusement auquel je réponds. Finalement, je vais avoir de la compagnie ce soir. Le message envoyé afin de confirmer que je serai là, je range la téléphone dans ma poche puis regarde Jung Su.

"Il faut que j'y aille. Ça m'a fait plaisir de parler un peu avec toi. A un de ces jours !"

Je lui souris, charge mon sac sur mon épaule et commence à l'éloigner en me demandant ce que je devrai amener chez mon pote. 

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Send me an angel ft Jung Su   Mer 26 Nov - 22:04


Send me an angel
ft. Ahn Hyun Su♥

Pour une surprise ça en était une sacré, revoir Hyun Su ici après tout ce temps ? Surtout sur le plateau de tournage de son MV le sort était parfois capricieux et joueur, mais à ce point là. Avoir vu le jeune homme venir de lui-même l'avait étonné, lui qui pensait qu'il l'aurait évité, se pourrait-il qu'il ne lui en veut pas ? Le plus vieux entretenait ce fol espoir que quelques minutes avant de tomber dans une désillusion des plus totales. Il n'était pas idiot, il était clair que l'adolescent aurait préféré ne pas le revoir aujourd'hui, ni un autre jour en fait. Une conversation informelle s'était alors engagée. « Je n'étais pas au courant des rumeurs, je ne suis rentré que depuis deux semaines.Avoua le plus jeune en haussant légèrement les épaules. La directrice voulait que je me relance dans une carrière d'idole, sauf que je n'ai pas voulu, alors elle m'a proposé d'être backdancer. Pour le reste, j'évite d'aller dans les lieux trop fréquentés le visage dévoilé et ne lis pas tout ce qui se dit sur internet. » Comme à son habitude Hyo Jin avait su tout mettre en œuvre afin de ne pas perdre un talent, pour sûr qu'elle avait une idée derrière la tête la connaissant, ce qui faillit attirer un sourire aux lèvre du chanteur avant que les autres paroles de son cadet ne l'en empêche, c'était jeune pour vivre tout ça …. « Tu fais bien, les fans sont loin d'être tendres et les haters s'en donnent à cœur joie j'en sais une chose.... Je suis content pour toi que tu n'aies pas abandonné la danse, c'est tellement rare de pouvoir vivre de sa passion qu'il faut chérir cette chance chaque jour. Mais ..tu me dis que tu es rentré que depuis deux semaines ? Je suis trop indiscret si je te demande où tu étais en voyage jusque là ? Un petit silence s'installa, le plus vieux se grattant la tête, se pressant d'ajouter. C'est trop indiscret en effet désolé... »

Et il ne le fut pas autant qu'après avoir entendu les paroles du brun au sujet du fait qu'il lui avait manqué. « Je dirais plutôt que tu en fais un peu trop là.... »Le sourire était de trop à son avis. C'est ainsi que la main de l'ex-coach se retira le plus vite possible du jeune homme et qu'il reprit une distance raisonnable entre eux, autant ne pas gêner l'autre par son insistance. Pourtant il était sincère lorsqu'il disait ces mots, mais non désireux de gâter l'ambiance Jung Su préféra garder le silence, préférant se recentrer sur les deux petites boules de poils qui partageaient sa vie . « Qu'est-ce qu'ils ont grandi....Je n'en reviens pas ! Ils ressemblent à des chats adultes maintenant, j'ignorais que ça pouvait grandir aussi vite. » Nouveau frôlement ou presque pour les deux hommes, comme si un champ de force invisible les attirait l'un vers l'autre, ne préférant pas jouer avec le feu l'Idol préféra se décaler d'un demi pas en faisant mine que sa position était inconfortable. «  Les chats grandissent en effet très rapidement en à peine six mois ils atteignent presque déjà leur taille adulte, c'est pour ça que j'ai tout un tas de photos de cette période là. Si tu veux je peux t'en passer, Shadow était ta petite protégée au départ... » Il se rappellerai toujours de ce jour où il avait surprit Hyun Su trempé avec cette petite boule de poils frémissante mais déjà au caractère bien trempé entre les mains, de la suite de cette fameuse journée également..... Mais c'était le passé et il ne fallait plus penser, de toute manière son cadet se chargea bien de le faire sortir de ses pensées.

« Je pourrai te faire passer un autre sweat, histoire que tu puisses laver l'autre.Un léger rire entrecoupant les paroles du danseur. Je suis content de voir que tout le monde va bien chez les Park. » L'ex coach vocal resta un instant interdit, non tout n'allait pas chez les Park en voyant les étrangers qu'ils étaient devenus l'un pour l'autre, je jeune homme avait sous-estimé l'importance qu'il avait prit en si peu de temps pour Jung Su. Hélas, l'aîné restant ce qu'il est il n'avait pu se résoudre à offrir quelque chose qu'il n'avait pas au plus jeune. Et maintenant il y avait cette chose qu'il savait qu'il devait à tout prix étouffer dans l’œuf avant qu'il ne finisse par blesser l'ex SOW. « Bonne chance pour ton nouveau départ aussi. Je ne doute pas que tu vas rencontrer un franc succès. » Le téléphone du danseur sauvant un instant Jung Su qui ne savait que dire face à ces mots si ce n'est merci. Le SMS envoyé le jeune homme relève la tête une nouvelle fois sur son aîné. « Il faut que j'y aille. Ça m'a fait plaisir de parler un peu avec toi. A un de ces jours ! » Le chanteur soupira avant d'attraper le fuyard délicatement mais néanmoins fermement par le bras. « Il semblerait par contre que cela n'aille pas aussi bien que tu les prétends chez les Ahn ... Tu sembles pressé de rejoindre ton ami mais ça ne m'empêche pas de vouloir savoir ce qui a bien pu te changer autant en six mois, tu vas mal, ça sent Hyun Su.... » Ce prénom étant prononcé comme un charme empêchant le brun de le quitter avant de se confesser à lui, il n'étaient pas devenu des étrangers l'un envers l'autre en si peu de temps si ?

Le chanteur relâche sa prise doucement en laissant sa main glisser sur l'épiderme du plus jeune tout en soupirant . « Je m'inquiète Hyun Su et malgré tout ce que tu peux croire ...Oui tu m'as véritablement manqué...Mais après que tu aies ignoré mon sms je me suis dit que je me devais de ne pas insister, peut-être que j'aurais du.... Je suis vraiment désolé.... » Désolé pour quoi ? De ne pas avoir répondu à ses sentiments ? De l'avoir laissé seul ? De le retenir aujourd'hui alors qu'il semblait peu à peu l'oublier ? Peut-être pour tout et plus que cela, le blond ne savait plus très bien …

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Send me an angel ft Jung Su   Mar 2 Déc - 19:28


Send me an angel
AVEC JUNG SU

Jung Su me dit qu'il sait le mal que peuvent faire les haters à un artiste, surtout quand ce dernier perd son groupe. Je sais déjà qu'il a dû subir les foudres de plusieurs à une certaine époque, néanmoins, il ne m'a pas reconnu, lui, donc je n'ai jamais abordé le sujet et je ne compte pas le faire dans l'état actuel des choses. Si je n'ai salué, c'est plutôt parce que je croyais qu'il m'avait vu et que j'ai estimé que cela le faisait moyen de faire comme si je l'avais pas vu après avoir passé plusieurs heures à tourner. Si j'avais su que ce n'était pas le cas, il y a longtemps que je serais de retour dans mon appartement. Il semble intrigué par le fait que j'ai dit ne pas être rentré depuis longtemps, sauf que je n'ai pas besoin de répondre, il comprend tout seul que cela ne le regarde plus. Il est sorti de ma vie sans même se retourner, qu'il l'assume.

Je lui fais bien sentir qu'il n'a pas à me dire que je lui manquais, j'ai surtout l'impression qu'il a été contraint de se rappeler de mon existence parce que je me suis pointé devant lui. Il ne traîne pas pour retirer sa main de mon épaule. Cela m'arrange beaucoup que la conversation dérive rapidement sur les chats. C'est vrai que Tora et Shadow ont trop grandi, j'ai vraiment raté plein de choses. Le chanteur me propose de me faire passer des photos des chats durant la période que j'ai manqué, j'approuve d'un léger signe de tête.

« Mon adresse mail est toujours la même. »

Là, c'est bien pour qu'il sente que s'il avait voulu me transmettre ce genre de documents en temps et en heure, il aurait largement pu le faire. Malgré tout, je propose à mon tour de faire passer un nouveau vêtement pour le donner à Shadow le temps qu'il puisse laver l'autre. Par contre, je ne compte pas spécialement le faire en main propre, le déposer à l'accueil de l'agence et demander à la femme de l'accueil qu'elle se charge de le prévenir sera bien suffisant. Il faut que je continue à me faire à cette idée que nous sommes devenus des connaissances, rien de plus. Avec le temps et mon emploi du temps, je vais pas le revoir de si tôt. J'ai réussi à faire connaissance avec des employés de la StarE, j'en ai retrouvé certains, il faut que je continue d'avancer. Je prends congés après avoir reçu un message, pressé de partir rejoindre la personne qui me l'a envoyé, mais mon bras se fait attraper, ce qui me fait direct à moitié retourner et je pose mes yeux noirs métalliques sur le responsable qui n'est autre que Jung Su. Ses paroles me font tiquer.

« "Les" Ahn? » J'insiste particulièrement sur le pluriel. « Il n'y en a qu'un seul, moi. »

Le ton sur lequel je le dis me trahit légèrement. Il a la belle vie lui tient, alors que je n'ai personne qui m'attend chez moi, ni humain, ni animal. Il est celui qui a gardé Shadow, même si je l'ai trouvé, elle n'a jamais été mon chat. Et il me gonfle vraiment à parler d'une éventuelle famille Ahn comme celle des Park qui n'a jamais existé. Seulement j'arrive à ravaler ce début de colère tout en l'écoutant poursuivre dans sa lancée. Mon regard n'a pas lâché le sien, je recule très légèrement afin qu'il cesse de m'effleurer.

« Arrête de t'excuser alors que tu ne sais même pas pour quoi tu le fais, ça me fait me sentir encore plus nase. » Mon téléphone sonne, je ne décroche pas. « Quant à ton soi-disant message, je ne l'ai jamais reçu. Tu m'as déjà vu ne pas répondre à un te des SMS quand-bien même on s'était pris la tête ? La réponse est non car ce n'est pas mon genre. Si je l'avais eu ton message, je t'aurais répondu, même si ça avait été un truc désagréable comme un efface mon numéro. » Profond soupir de lassitude.

Ce que je n'aurais pas répondu bien entendu, car, malgré tout, j'aurais réellement apprécié avoir son soutien dans ce que je traversais. Souvent je me suis répété que je ne souhaitais pas qu'il soit au courant de quoi que ce soit, excepté que je le connais, il ne me lâchera pas. N'empêche, je n'ai eu aucun message, bien qu'il ne soit pas du genre à mentir sur ce genre de choses, donc je vais le prendre pour comptant.

« Comme je sais que tu ne vas pas me lâcher, je vais répondre à tes questions. Les départs du groupe m'ont vraiment fait mal, je ne savais plus trop où j'en étais et il a fallu que tu viennes me sortir que toi aussi tu t'en allais. T'es venu me dire au revoir et voilà, fin de l'histoire de ton côté. Sauf que ce n'était pas mon cas. Au travail j'étais tellement absent et pas concentré, je faisais des erreurs de débutant et la foi n'était plus là. Notre manager, Eun Hee, s'en inquiétait au point qu'un soir elle m'a embarqué avec elle manger dehors à l'insu de tous. En discutant avec, j'ai fini par comprendre ce que je ressentais et, comme je savais que c'était ma dernière chance, j'ai débarqué chez toi pour me manger un monumental râteau. » Je baisse les yeux pour préciser tout bas tout en ravalant ma salive. « Ça m'a tellement fait mal... » Ma main vient frotter ma nuque, je secoue un peu la tête pour me reprendre. « Bref. Au final, tout le monde a suivi sa voie, laissant Killian, Lee Chun et moi derrière. Il fallait supporter la haine de certains fans et vivre avec l'amertume d'avoir été laissé tomber du jour au lendemain. Je ne me voyais pas continuer ainsi, être en groupe c'était trop dépendre de plein de personne. Mon groupe venait de s'écrouler et mon monde aussi d'une certaine manière, je n'avais personne avec qui parler de ça parce que le seul qui aurait pu me soutenir c'était déjà détourné de moi. De retour chez ma mère, je lui ai annoncé que je comptais quitter le groupe aussi et l'agence. » J'ai un rire jaune en regardant de nouveau Jung Su. « Ma mère ne jure que par mon frère qui est tellement parfait que je n'ai jamais existé chez moi. Mais là, depuis que j'étais rookie, ça faisait bien dans ses conversations de dire qu'elle a un fils connu, alors elle ne voulait pas que ça s'arrête. Elle n'a pas compris mon argumentation. Encore une fois, on m'a pris pour un gamin qui décide sur un coup de tête alors que chacune de mes décisions est toujours réfléchie. Elle m'a consigné dans ma chambre en voulant me faire changer d'avis. Je n'ai pas plié et, comme elle ne voulait pas entendre raison, j'ai entamé les démarches pour me faire émanciper. Ce qui m'a pris plusieurs mois, t'aurais vu sa tronche devant le juge. » J'ai un léger sourire moqueur et triste aussi. « Les Ahn n'ont jamais existé, elle m'a envoyé une gentille lettre dans lequel elle me fait passer pour le fils ingrat et aussi m'annoncer qu'elle ne veut plus jamais entendre parler de moi. » Légère pause. « J'étais tellement dans un sale état qu'avec la maigre somme d'argent que j'avais reçu de l'agence, je l'ai en partie dépensé en me payant un stage de danse durant deux mois aux USA. En rentrant, je me suis fait engager ici et j'ai trouvé un appartement. Tu vois, tout va super bien dans le meilleur des mondes. J'ai l'habitude d'être tout seul, c'est ainsi depuis toujours. Tu n'étais pas là quand j'avais besoin de toi, tu as ta vie et j'en ai jamais pas autant fait partie que je le pensais. Maintenant, je me suis fait une raison. Je n'attends plus rien de qui que ce soit. »

A présent que j'ai tout raconté, j'espère qu'il va me laisser tranquille. Je commence d'ailleurs à m'éloigner avec mon sac sur l'épaule. Ressasser tout cela m'a rendu fragile d'un coup.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Send me an angel ft Jung Su   Mer 10 Déc - 9:27


Send me an angel
ft. Ahn Hyun Su♥

Et bien, et bien, on ne pouvait pas dire que les retrouvailles entre eux étaient des plus joyeuses. Le jeune homme se montrant distant, presque froid avec Jung Su, lui en voulant d'une manière ou d'une autre. Rares étaient les fois où l'ex coach vocal avait pu recevoir autant de froideur de la part de quelqu’un. Mais comme à chaque fois, la douleur était tout aussi cuisante, bien que le plus vieux dissimulait toujours avec adresse ce ressentit auquel Hyun Su semblait être devenu hermétique. Lui qui le comprenait si bien semblait avoir tout oublié de sa façon d'être, tant mieux, au moins il commençait à guérir de  l'affection qui lui rongeait le cœur il y a encore quelques mois … Détester une personne était une bonne transition avant de passer à l'indifférence, c'était les étapes clefs du deuil amoureux...Mit mal à l'aise par cette situation l'Idol s'était empressé de changer de sujet, se mettant à parler de ses protégés et en particulier de celle du plus jeune bien qu'il semblait peu enclin à un jour retourner la voir, se contentant d'un « Mon adresse mail est toujours la même. » Au moins cela avait le mérite d'être clair, le danseur faisant au passage une nouvelle fois passer le message, il ne voulait plus rien avoir à faire avec son interlocuteur. Le chanteur lui aurait bien dit qu'il n'avait qu'à pas venir lui parler par pure politesse et s'enquérir de ce qu'il devenait si il était aussi pressé de le quitter. Mais bien évidement, comme à chaque fois qu'une parole plus haute qu'une autre voulait franchir le seuil des lèvres de l'homme sage qu'il était, ces dernières restaient résolument closes.

La suite de l'échange est tout aussi désagréable, non pas que le jeune homme était grossier mais toute cette froideur, déjà que le milieu de ma musique était remplie de faux semblant, alors  forcer la conversation entre deux individus qui semblaient ne plus rien avoir à faire ensemble c'était inimaginable pour l'aîné. Toutefois, Park Jung Su restant Park Jung Su il avait bien remarqué le malaise sous adjacent chez le jeune homme, ignorant toutefois quelle était la source de ce mal viscérale ancré profondément dans le cœur de Hyun Su. De ce fait il lui avait attrapé le bras, le retenant encore un  peu, ne pouvant se résoudre à le laisser ainsi. «   'les Ahn ? Il n'y en a qu'un seul, moi. » Le danseur se cabrant une nouvelle fois en retirant vivement son bras. «Arrête de t'excuser alors que tu ne sais même pas pour quoi tu le fais, ça me fait me sentir encore plus naze. Bien que le téléphone du jeune homme se mit à sonner, il ne décrocha nullement ce dernier.  Quant à ton soi-disant message, je ne l'ai jamais reçu. Tu m'as déjà vu ne pas répondre à un te des SMS quand-bien même on s'était pris la tête ? La réponse est non car ce n'est pas mon genre. Si je l'avais eu ton message, je t'aurais répondu, même si ça avait été un truc désagréable comme un efface mon numéro. » Le tout étant conclut d'un long soupir lassé. Jung Su avait bien évidement conservé son calme avant de répondre, bien que son fort intérieur hurlait sur le jeune homme, néanmoins les bras croisés sur son torses indiquaient que le blond se repliait lui aussi sur lui-même encaissant tant bien que mal les paroles désagréables de son interlocuteur. «  Sachant pertinemment que je suis à l'origine d'une partie de ton malaise, si, je sais très bien pourquoi je m'excuse. Désolé, le ton étant clairement ironique ici, que cela vous froisse monsieur Ahn. Le plus vieux remettant ainsi un bref instant le jeune homme à sa place, ou du moins tentant connaissant l'animal déchaîné qu'il avait face à lui. Quant à ce message.... Il attrapa son portable et fit rapidement défiler ses conversations jusqu'à celle datant d'il y a un peu plus de six mois, agitant sous le nez du jeune homme le « soi-disant message »  qui était le suivant : « Bonsoir Hyun Su, je sais bien qu'il est un peu déplacé de ma part de venir t'ennuyer, mais je m'inquiète pour toi et j'aimerais que tu saches que si le besoin est je suis là …. Bonne soirée. Jung Su . » Il est bien réel . Et non ton argument n'est pas valable car que je sache je n'avais pas repoussé tes sentiments, tout avait changé à ce moment là . Mais bref c'est passé... »

Hyun Su connaissant encore un peu bien malgré lui l'autre, il savait pertinemment que l'ex coach n'allait pas le lâcher comme ça sans savoir ce qu'il s'était passé. S'en était alors suivit un long discours du plus jeune que le chanteur avait écouté attentivement. Tout départ était un déchirement, Jung Su en ayant fait l'amère expérience il y a quelques années de cela. Il était bien difficile de se remettre de cette  épreuve quand bien même on ne s'entendait pas forcément avec tous les membres . Puis, Hyun Su lui dévoila les rouages de ses sentiments naissant puis révélés au grand jour par l'intervention de son manager qui elle, avait bien saisi l'origine de son mal. Si il avait pu voir tout cela...Mais pour lui ce n'était que des sentiments d'ado, ce n’était pas sain de s'éprendre de lui, ni de coucher avec lui tout court d'ailleurs... À l'évocation du prénom de son cousin le cœur du plux vieux s'était serré. Killian...Il y a bien longtemps qu'il ne l'avait pas revu ni eu de ses nouvelles, le jeune homme étant resté aux abonnés absent, ayant bien fait comprendre par cette attitude qu'il en voulait à Jung Su pour s’être en allé ainsi. Et puis...il restait la marionnette de son ancienne agence, il n'avait guère son mot à dire dans cette histoire hélas. Néanmoins la peine ressentie n'était pas moins lourde à  porter pour autant, il avait tant fait pour lui et voilà comment il avait été remercié. Bien évidement, Jung Su garda une nouvelle fois ce fait pour lui, préférant écouter le jeune homme et la suite de son noir récit. Ce dernier ne s’arrangeant pas, bien loin de là, semblant encore plus s’assombrit au fil des mots de Hyun Su . L'ex coach n'avait jamais particulièrement apprécié la façon de faire de la mère du jeune homme, son ressentiment à son égard se confirmant de part ses actes envers le danseur. Quelle mère pouvait agir de la sorte ? Les parents ne devaient-ils pas assistance à leur progéniture quoiqu'il arrive ? Les liens du sang avaient-ils si peu de valeur à ses parents indignes si l'on peut leur accorder ce nom ? Toutefois l'émancipation du cadet l'étonna, enfin...pas tant que cela au vu de sa force de caractère, il avait bien du courage ce gamin... Ainsi il était parti en stage afin de se couper de tout, voilà l'explication quant au fameux SMS qui n'a jamais trouvé son destinataire, quel malheureux concours de circonstances...Si il l'avait envoyé plus tôt il aurait pu épauler le jeune homme. Pourquoi fallait-il que le destin s'acharne toujours sur nous ? Question qui ne trouvera cruellement jamais de réponses.

Sonné, dans un premier temps Jung Su n'avait pas vu le danseur s'éloigner son sac négligemment jeté sur son épaule. Néanmoins, une fois remit, il s'était empressé de rejoindre Hyun Su et de l'attirer à lui dans un recoin vide . Autoritairement ses bras étaient passés autour du corps du désormais presque plus adolescent, le gardant contre lui dans une ferme étreinte. « Je ne pouvais pas te laisser partir ainsi Hyun Su.... si tu savais comme j’aurais aimé pouvoir t'aider plus tôt, s'il ta plaît laisse-moi moi au moins l'occasion de le faire maintenant. Je ne t'aime pas comme tu le voudrais, mais crois-moi ces derniers mois j'ai eu tout le loisir de me rendre compte que tu comptais énormément pour moi... Et puis tu te rappelles ? Nous sommes censé être seuls à deux, comment j'ai pu manquer à une telle promesse... »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Send me an angel ft Jung Su   Ven 12 Déc - 1:40


Send me an angel
AVEC JUNG SU

Bien entendu que je ne serais pas venu le saluer si je n'avais pas cru qu'il m'avait vu, après tout, je n'ai pas à me cacher comme un voleur, je n'ai rien fait de mal. Tout le monde ne peut pas en dire autant et je suppose que s'il s'excuse, c'est qu'il est moins réaliste là-dessus. Son ironie me fait froncer légèrement les sourcils, il se prend pour qui à me parler ainsi alors que je suis poli depuis tout à l'heure et que je me force à garder mon calme car il est clair que cela ne sert à rien de se prendre la tête avec un type qui m'a jeté de sa vie ? Ce serait lui donner trop d'honneur. Comme je n'ai pas dû exprimer assez visiblement que je ne mettais pas en doute son histoire de SMS, il se sent obligé de chercher sur son téléphone et me le faire lire, ne m'en privant pas le moins du monde, curieux du contenu. Ensuite, il me sort un truc pas très clair sur le fait, dans son esprit uniquement, qu'il n'a pas repoussé mes sentiments. On a pas assisté à la même scène...

"Et qu'est-ce que ça change au juste ? Absolument rien, la finalité reste la même."

Ce message n'est jamais parvenu, savoir qu'il y en avait eu un d'envoyé ne m'apporte pas plus de réconfort pour autant. Cela ne change absolument rien à la douleur que j'ai éprouvé, à cette tristesse et à ce profond sentiment d'abandon, incompris et emprisonné par ma mère dans une tour d'ivoire comme je finis par lui expliquer à mesure que je le mets à la page sur les sept derniers mois de ma vie qui n'ont pas été de tout repos. Même si je ne souhaitais pas qu'il sache, c'était le seul moyen d'avoir la paix ensuite, qu'il comprenne que j'ai dû faire sans lui et que j'y suis parvenu, ne lui en déplaise. Je dois bien reconnaître que Dong Soo m'a bien aidé dans tout cela, bien que j'avais pas envie de voir qui que ce soit au début. Quant à ma mère, je n'arrive pas à me montrer rancunier ou fâché contre elle, j'avoue ne pas saisir son mode de fonctionnement et elle ne me donnera sûrement jamais de réponses satisfaisantes. A sa décharge, elle s'est retrouvée privée de son mari peu de temps après ma naissance, cela ne devait pas être facile, les mères élevant leurs enfants seules ne sont pas bien vues dans notre pays, même si elle n'était pas la responsable de son célibat. Ou alors c'est moi qui suis encore trop clément avec elle.

A présent que j'ai déballé les événements de ces derniers mois, je prends mon sac histoire de bien mettre de la distance entre nous deux. Il a été assez clair par le passé, je ne dois plus compter sur Jung Su quoi qu'il en dise tout de suite. C'est tellement facile de se rappeler de l'existence de quelqu'un juste parce qu'on l'a de nouveau sous les yeux... Alors que je m'éloigne, je me fais attraper, mais cette fois j’atterris plus loin dans un recoin et je sens deux bras m'enlacer assez fortement, exprimant que le plus vieux n'en a pas terminé avec moi apparemment, mon sac glissant de mon épaule sous ce geste. Il va parler, je le devine, c'est de la logique. Mon corps reste tendu, mes deux mains se sont mises défensivement sur son torse par réflexe, souhaitant le repousser. Sa voix grave fend à nouveau le silence. Plus il parle, plus je tourne la tête à l'opposée et plus mes défenses commencent à se baisser. Mes yeux sont dissimulés par mes cheveux. La dernière phrase m'achève, je repense à cette phrase qu'il cite et dont je suis l'auteur. Ce soir-là, il n'avait pas relâché ses défenses pour autant et j'avais fini par partir. Je ne veux tellement pas me laisser aller devant lui... J'ai assez pleuré après m'être fait remballer, il n'est pas question que je recommence et pourtant... Pourtant mes bras tombent avant que je ne me mette à l'enlacer aussi, collant nos corps, le visage niché dans son cou.

Mes mains sont dans un  premier temps agrippées à son haut, mes yeux me piquent signe qu'ils pourraient très bien déverser encore leur flot, sauf que je ne le veux pas. Je prends sur moi en sanglotant légèrement, je soupire, ces  bras m'avaient manqué. Pourquoi je dois me sentir aussi bien à cet endroit qui n'est pas pour moi ? La cruauté de la vie me dépasse...

"Je te pardonnerai pas une seconde fois de la trahir..." Chuchotais-je contre sa peau.

Les choses sont claires, il n'a pas intérêt de vouloir revenir dans ma vie si c'est pour se barrer pour des raisons qui n'ont rien à voir avec moi. Changer d'agence ne signifie pas ne plus voir les personnes que l'on connaissait là-bas, c'est trop facile de donner cette excuse. Plus personne n'est dans le coin, le plateau a enfin été déserté entièrement à part nous deux. Par réflexe, par manque, mes mains finissent par se mettre à plat sur son dos et à bouger lentement, comme pour venir le serrer plus fort. Nos corps en contact, l'attraction qui me poussait déjà vers lui avant refait surface. Je peux la sentir dans la moindre de mes cellules, mon rythme cardiaque s'accélère, je frotte un peu mon visage dans son cou, les lèvres entrouvertes qui permettent à mon souffle de caresser sa peau à mesure que je remonte. Son odeur est toujours aussi enivrante, j'ai bien conscience que c'est du grand n'importe quoi. Mon activité sexuelle n'a pas été réduite au néant depuis que je ne l'avais plus vu et pourtant c'est comme si j'avais subi des mois d'abstinence.  Mes doigts se posent sur ses poignets, suivent la courbe de ses bras et mon regard finit par accrocher le sien, sans équivoque. Le désir est là, violent, je le veux et ça fait si longtemps... Mes mains bifurquent sur son torse, jusqu'à pouvoir se poser sur ses joues pendant que mes lèvres, impatientes, viennent se loger sur celles si tentantes du blond. Je dois être complètement fou de vouloir tout ceci, seulement, je ne m'arrêterai pas, car je ne suis pas le seul à en avoir envie. Je peux sentir nos corps se faire écho, s'appeler, pressés de se retrouver. Ma bouche s'enhardit, ma langue aussi. Puis je décolle un peu pour le fixer encore.

"Su..." Soufflais-je de ma voix déjà devenue rauque.  

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Send me an angel ft Jung Su   Mer 31 Déc - 21:02


Send me an angel
ft. Ahn Hyun Su♥

L'échange, bien que poli en apparence, restait résolument bien trop houleux pour Jung Su qui s’empêtrait un peu plus à chaque réponse de sa part. Hyun Su ayant ce dont pour le comprendre si bien et si mal à la fois, un comble n'est-ce-pas ? Il semblerait qu'une nouvelle fois les quiproquo aient été  légions, cela ne changeait pas de leurs disputes alors qu'ils étaient encore à la NG. Comme quoi on retombe toujours très facilement dans ses vieux travers, les habitudes étant bien souvent aussi tenace que la mauvaise herbe impossible à totalement éradiquer. Voulant prouver sa  bonne foi le blond avait tendu son téléphone au plus jeune avec le fameux message n'ayant jamais pu rejoindre la boîte de réception de son destinataire. Un bien triste concours de circonstance à l'avis de l'Idol, un beau gâchis même... Néanmoins, cela ne sembla guère faire changer d'avis le danseur qui s'était empressé de lui rétorquer « Et qu'est-ce que ça change au juste ? Absolument rien, la finalité reste la même. » Un soupir las avait alors traversé les lèvres mi-closes de l'aîné qui ne savait plus vraiment que dire au fil des minutes . Hyun Su n'avait pas tort, le résultat était là, ce message n'était pas arrivé et l'aide tant attendue n'était pas venue. Toutefois, l'ex coach vocal ne pouvait se contenter  d’acquiescer, un autre point le chiffonnait bien trop pour cela. « La finalité reste certes la même, je sais bien que ce message ne t'offre aucunement du réconfort. Mais tu avais le droit de le lire, après libre à toi d'en faire ce que tu veux...  »Voilà il n'avait rien d'autre à dire sur ce sujet, à quoi bon s'acharner à pousser une charrette par le côté. Il était le premier fervent défenseur des causes perdues, mais sur ce coup là, il s'avouait vaincu, l'ouragan Hyun Su était bien trop fort pour lui.

Après cela s'en était suivi un long monologue de la part du plus jeune qui n'avait pas manqué de faire se serrer le cœur de son interlocuteur au fur et à mesure de sa triste narration. Affronter autant de choses seul, quel épreuve horrible pour un garçon aussi jeune que Hyun Su, la culpabilité et le remords étreignant instantanément le blond. Touché par la profonde détresse latente de cette personne chère à son cœur, il n'avait pu que se hâter de l'attraper et l'enlacer étroitement. Bien évidement, le jeune homme s'était tendu à ce contact repoussant même mollement de ses mains le torse de celui qui avait empiété sur son espace vitale. Mais les mots avait un pouvoir insoupçonné, et à l'évocation des mots prononcés par le brun il y a quelque mois de cela ce dernier avait progressivement lâché les armes jusqu'à lui même passer ses bras autour du corps de l'autre. Jung Su avait pu sentir peu de temps après le visage du danseur venir se poser dans son cou à la recherche de son parfum, son souffle caressant délicieusement son épiderme qui était déjà parcouru d'agréables frissons. Ce gamin avait bien trop de pouvoir sur lui, même un désenvoûtement n'y ferait rien.... « Je te pardonnerai pas une seconde fois de la trahir... » Oh ça non, il ne le ferait plus... Ses bras raffermissant leur étreinte au même moment, indiquant ainsi au plus jeune qu'il tiendrait sa promesse cette fois-ci. Toutefois, la tendresse de ce moment céda déjà devant l'alchimie infernale faisant rage entre les deux hommes. Quelques secondes, un souffle, un battement de paupière et voilà que les lèvres charnues de Hyun Su se mouvaient déjà contre la sienne qui n'était resté guère peu de temps en reste en venant dévorer avec envie sa partenaire de jeu retrouvée. Un ballet que trop connu et pourtant si exaltant s'était engagé et les langues avides de caresses avaient retrouvé sans mal la partition qui faisait vibrer l'autre, une telle alchimie ça le dépassait...

Le souffle court les deux amantes se désolidarisent et le brun en avait profité pour glisser de sa voix rauque un «  Su.. » presque implorant, surnom donné lors de leurs moment intimes.  La raison du plus vieux déjà précédemment fortement mis à mal sombra dans l'oubli le plus total. À présent il avait faim et soif de celui qui le rendait passager clandestin de son  propre corps. Le regard de Jung Su avait rapidement trouvé pour eux un cagibi qui leur laisserait tout le loisir de se redécouvrir encore et encore, leur permettant de se retrouver passionnément. Les reins déjà fiévreux, le plus vieux ne s'était guère éternisé sur le plateau et avait embarqué d'une main ferme mais douce le danseur à sa suite. La porte refermée derrière eux, il s'était  à nouveau jeté tel un affamé sur les lèvres du brun qu'il dévorait avec ardeur, le déshabillant avec une ardeur qu'il n'avait pas connu depuis de nombreux mois déjà, parcourant de ses mains inquisitrices ces terres familière qu'il chérissait avec dévotion.  La suite, c'était entre lui et Hyun Su...Pourvu que cette étreinte ne tourne une nouvelle fois en liaison dangereuse...

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Send me an angel ft Jung Su   

Revenir en haut Aller en bas
 

Send me an angel ft Jung Su

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-