AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm glad to see you ft Wild Wookie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: I'm glad to see you ft Wild Wookie   Mar 11 Nov - 6:18


I'm glad to see you
ft. Kang Dong Wook

Voilà près de six mois qu'il avait quitté son ancienne agence....Si on lui avait dit tout cela il y a un an, l'ex coach vocal aurait bien rit. Il est vrai que tout s'était enchaîné si rapidement en l'espace de même pas un an. Tout avait commencé pour lui alors que le groupe de l'un de ses protégés de l'époque avait vu l'un de ses backdancer blessé à quelques heures  à peine de leur show . Jung Su ayant conservé un niveau honorable en danser et jouissant d'une excellente mémoire s'était proposé pour remplacer le blessé et ainsi sortir de l'embarra les Rookies. Pour le coach, ce n'était qu'une simple main tendue à des gars qu'il appréciait et non le tremplin d'une aventure à cent à l'heure. Et pourtant, tout était allé très vite.... Le soir même du concert les réseaux sociaux avaient connu une averse de post mentionnant la présence inattendue d'une ex Idol sur les planches. Les rumeurs furent nombreuses nostalgie de la scène ? Comeback en préparation ? Et il en passe, c'était tout bonnement dingue de voir les fans de son ancien groupe se demander si « Angel oppa n'allait pas revenir sur scène ». Dingue certes, mais pas pour tout le monde, le directeur de son ex agence ayant flairé un filon en or et le blond fut convoqué très rapidement afin de recevoir un exemplaire de contrat lui promettant un album. Le pianiste fut étonné de recevoir pareil offre, mais les frémissements de la scène étaient encore présents dans ses veines et ne demandaient qu'à être amplifiés, il ne pouvait que signer. Les mois qui suivirent furent synonyme d'un travail intense afin de pouvoir lancer l'idole avant que l'effet de buzz ne soit retombé. Hélas tout ne se déroula pas aussi bien que prévu.... L'album de l'artiste prêt à être lancé dans l'arène impitoyable des charts, une altercation sans précédent avait éclaté entre lui et son ancien employeur, une chance que l'ex leader des  Miяaقз avait fait de études de droit, ce qui lui avait permit de rompre sans ciller ce contrat.

Aujourd'hui, le voilà à nouveau à la case départ. Il lui avait fallut bien quelques mois afin de se remettre de ce semi échec, une chance pour lui que Hyo Jin s'était rappelée à lui, sans elle, il serait sûrement en train de cuver après une énième soirée bien trop arrosée.Une fois reprit tel le phœnix sillonnant dans son dos, il avait alors pu renaître de ses cendres et se lancer dans la réécriture de son album, quel beau gâchis tout de même...Mais là n'était pas la question, après avoir passé nombre de nuits à narguer le sommeil et duper la fatigue, un nouvel opus avait put voir le jour et une promotion être lancée. À présent, il ne manquait plus que le MV de la chanson phare de son projet à tourner et cette dernière étape ne le ferait pas languir plus longtemps étant fixée la semaine prochaine, il avait tellement hâte.

Mais pour le moment, c'était une toute autre pensée qui occupait l'esprit du chanteur.... Voilà déjà plusieurs semaines qu'il était resté sans nouvelle de Dong Wook, les jeune homme n'était certes pas du genre à le harceler de textos, mais de là à le laisser dans ce flou, ce néant des plus totale il y avait tout un monde. D'ailleurs quand on parle du loup... le vibreur du portable de l'ex coach vocal l'informa qu'il avait reçu un message. Envoyeur ? Jaber Wookie, enfin il se décidait à arrêter de jouer les fantômes. Comme d'habitude, le jeune avait trouvé un raison x pour passer chez son aîné, mais Jung Su n'était pas dupe, sachant pertinemment que cette fameuse raison n'était qu'une excuse permettant au fier technicien de surface d'avoir un peu d'attention de la part de l'ex coach. Bien trop heureux d'enfin pouvoir revoir son protégé pour lequel il se faisait un sang d'encre, c'est qu'il s'y était attaché à ce petit idiot en un an. La cohabitation avait été assez drôle les quelques mois où il l'avait hébergé, néanmoins, il devait l'admettre, il s'ennuyait bien souvent de cette présence dans les lieux, une chance que les deux fauves adoptés au courant de l'année . Fauves qui avaient par ailleurs bien grandit, n'ayant plus rien des deux boules de poils qui déambulaient dans le vaste duplex et miaulant lorsque lors petites patte étaient trop fatiguées pour les porter.

Trois heures moins le quart, il serait peu-être temps de passer autre chose se dit l'idol qui était déjà en pyjama, ne s'attendant pas à une visite ou bien à une sortie de dernière minute. Ayant à présent à charge deux petits êtres, il préférait leur tenir compagnie et se faire plus casanier, ce qui n'était pas un mal lorsque l'on sait toutes les contraintes qu'impose une sortie lorsque l'on est connu. Enfin changé et après s'être passé un coup d'eau, le voilà fin prêt à l'acc....Et bien, et bien, Dong Wook n'avait pas traîné ce soir, ce qui finit de persuader le plus vieux que le technicien de surface avec eu quelques déboires. Idée qui ne put qu'être confirmée après qu'il ai ouvert la porte et découvert des points trônant sur l'arcade du jeune homme. « Aller entre... » Il referma la porte et laissa son cadet se déchausser et se débarrasser de sa veste avant de reprendre la parole. « Tu me suis dans la cuisine ? Les deux monstres ont faim et ce sera l'occasion pour que tu me racontes ce qui a bien encore pu t'arriver sale gosse pour ne pas me donner de nouvelles. » Un petit rire traversant au même moment les lèvres de l'ex coach qui ne put se retenir d'ébouriffer affectueusement la crinière de son protégé, sachant pertinemment que ce dernier bougonnerait. Une fois installés après avoir nourri les deux fauves de la maisonnée Jung Su invita de la main le plus jeune à s'installer au bar de la cuisine américaine seulement rénovée du plus vieux déjà installé à son perchoir préféré. Pour les non-initiés au JungSunisme, comprendre le séant en équilibre à moitié posé sur le bord de l'évier, place qui lui permettait de pouvoir se faire un petit plaisir sans enfumer ses convives. «  Je te sers quelque chose ? Tu as peut-être  faim non ? Enfin au pire, fait comme chez toi, un petit clin d’œil complice appuyant les dires du blond, et sinon... tu m'en parles de cette jolie blessure de guerre ou je vais devoir te cuisiner.. » Voilà, maintenant le sujet était lancé...

© EKKINOX


Dernière édition par Park Jung Su le Sam 15 Nov - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: I'm glad to see you ft Wild Wookie   Mer 12 Nov - 4:03


Ça faisait un moment que Dong Wook songeait qu'il était temps de reprendre contact avec Jung Su. Mais comme à chaque fois où il avait une pensée du genre, le même problème se posait : comment faire ? A chaque fois, il faisait en sorte de trouver un prétexte pour retrouver l'ex coatch. Mais ô grand jamais, il ne lui dirait qu'il aurait juste envie de discuter parce que voilà, ça lui manquait, tout simplement. Non, une fois encore, la fierté du nord-Coréen l'empêchait de faire des aveux du genre, qui laisseraient supposer qu'il avait juste besoin d'un peu d'attention, de temps à autres.

Il ne savait plus trop quel prétexte il avait trouvé, cette fois-ci. Il s'était juste accroché à la réponse aussitôt reçue de la part de Jung Su. De toutes façon, il savait que ce dernier savait que ces prétextes n'étaient là que pour la couverture. Mais bon, c'était devenu une sorte d'habitude. Quoi qu'il en soit, aussitôt ses longues heures de labeur terminées, le jeune homme s'était mis en marche pour atteindre l'appartement du chanteur. Qui par chance, n'était pas très loin de l'agence.

Les escaliers rapidement gravis, il frappe à la porte de Jung Su, qui ne tarde pas à lui ouvrir. Sommé d'entrer, Dong Wook pénètre dans l'appartement, se débarrassant aussitôt de sa veste pour la déposer sur un porte-manteau, toujours habitué. Une fois est-il déchaussé, le chanteur lui propose de le suivre dans la cuisine, non sans le sermonner doucement pour ce silence de quelques temps, tout en ébouriffant la chevelure ébène du plus jeune. Celui-ci marmonne un peu, avant de suivre en silence.

Une fois installé sur un tabouret haut, Dong Wook est invité à se servir, s'il avait faim ou soif. Il daigne enfin ouvrir la bouche : « J'vais peut-être me faire un truc à grailler ouais, j'ai pas bouffé depuis ce matin. » Ceci étant dit, il quitte son assise pour partir en quête de quelque chose à manger.

C'est alors que les sujets fâcheux débarquent. Fâcheux, dans le sens où cette marque à l'arcade découlait d’événements peu envieux. Mais pour une fois, le jeune homme ne rechigne pas trop à répondre à la question. Occupé à se préparer quelque chose, il hausse mollement les épaules, les yeux rivés vers son occupation. « Boh, pas plus... Comme toujours, en fait. Les types du gang qui me sont tombés dessus. » explique t-il. « M'ont même pété une dent l'autre jour. Par chance, un pote a débarqué pour leur en coller une, ils ont déguerpis fissa. » ajoute t-il. Sandwich improvisé fini, il vient reprendre place au comptoir, assiette posée devant lui. « Tiens sinon, j't'ai pas dit... » commence t-il, le temps de finir une bouchée. « J'ai participé à une battle l'aute jour, y'avait des mises. J'ai réussi à m'faire quelques wons en arrivant premier. » explique t-il, avant de rabaisser les yeux vers son plat. Quelques bouchées sont reprises, avant qu'il n'en revienne à Jung Su : « Et toi sinon, l'vieux ? Qu'est ce que tu racontes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: I'm glad to see you ft Wild Wookie   Sam 15 Nov - 17:44


I'm glad to see you
ft. Kang Dong Wook

Et bien, le jeune homme s'était fait désirer avant de donner un signe de vie, c'était bien la première fois qu'il avait fait attendre aussi longtemps l'ex coach. Fait qui avait laissé supposer à Jung Su que Dong Wook avait eu quelques problèmes, supposition qui avait bien vite été validée à la vue des points présent sur l'arcade sourcilière de son protégé. Il avait tout d'abord retenu ses questions, se contentant d’ébouriffer affectueusement la crinière sombre de son cadet qu'il avait invité à le suivre dans la cuisine,se doutant bien que ce dernier devait avoir une faim de loup. Le technicien mit en effet peu de temps avant d'opter pour la préparation d'un sandwich. « J'vais peut-être me faire un truc à grailler ouai, j'ai pas bouffé depuis ce matin. » Cette affirmation fit soupirer légèrement le blond qui lui avait envoyé une éponge dessus avec un petit sourire désabusé sur les lèvres. « Tu auras l'air fin le jour où tu feras un malaise car tu n'as rien dans le ventre, je me demande ce que vous avez dans la tête les jeunes parfois. Bien mon sermon de vieux con étant terminé continue donc ce sandwich et fais-en moi un aussi par la même occasion, guetter tes appels ça creuse. » Jung Su ayant finit sa petite pique en tirant légèrement la langue un sourire plus taquin sur le visage à présent, son but n'étant pas de braquer le jeune homme.

Néanmoins, on ne peut rester indéfiniment des sujets plus sérieux et le chanteur s'était fait curieux quant à la raison de cette blessure sur la peau du Nord Coréen. «  Boh, pas plus...Comme toujours, en fait. Les types du gang qui me sont tombés dessus. M'ont même pété une dent l'autre jour. Par chance, un pote a débarqué pour leur en coller une, ils ont déguerpis fissa. » Le Britannique eu un regard sur sa cigarette qu'il aurait bien imaginé écrasée au milieu du front de cette bande de...de petits cons il fallait le dire.... « Il est bien sympa ce pote, et doit avoir une sacré droite aussi pour mater des petites frappe en un coup, ta colloc' a du aussi bien râler la connaissant . À ce rythme là elle pourrait bientôt se reconvertir dans le médical. Enfin...je ne vais pas me répéter, tu sais ce que je pense sur ce quartier. Il marqua une pause le temps d'expirer une bouffée bleutée. Et sinon le taf' ? Tu t'y plais bien malgré les horaires ? C'est d'ailleurs étonnant que je ne te croise jamais alors que la StarE est comme ma résidence secondaire. Il prit un air suspicieux. Hum avoue, tu fuis le vieux car tu as peur qu'il te fiche la honte hein ? Il éclata de rire. T'as bien raison, c'est ce que je ferais je pense. »

Ce sujet abordé, le plus jeune avec son sandwich de prêt s'était à nouveau installé derrière le bar. «  Tiens sinon, j'tai pas dit..J'ai participé à une battle l'autre jour, y'avait des mises. J'ai réussi à m'faire quelques wons en arrivant premier. Et toi sinon, l'vieux ? Qu'est-ce que tu racontes ? » L'ex coach avait fait mine de tirer un chapeau imaginaire tout en mimant des applaudissements. « C'est normal, tu es doué, une chance que tu ne laisses pas ces aptitudes rouiller....Tu sais Dong Wook, je suis lourd avec ça mais...tu gâches ce talent en t'obstinant à le laisser au monde de la rue. Tu sais...Un petit sourire d'ange fleurissant sur les lèvres de l'idol, l’innocence même. Je suis en pleine recherche de backdancer, mais je dis ça, je dis rien... Sinon moi ? Oh et bien je serai devant les caméras la semaine prochaine, mon album est enfin bouclé, je croyais ne jamais en voir la fin, je devrais songer un jour à être moins perfectionniste. Un petit rire bref résonna dans l'air, Jung Su étant absolument pas sérieux en disant cela, un tel mania du contrôle ça ne se refaisait pas. J'ai hâte d'en finir avec ce MV et de pouvoir commencer la prom' . Par contre un petit truc, j'espère que tu bouderas moins ton portable, un sms c'est rapide et ça m'évitera de me demander si tu ne t'es pas fait achever par ta coloc' qui en avait marre de toi. D'ailleurs elle est mignonne cette petite... »L'ex Leader ayant un air entendu, après tout c'était de l'âge au jeune homme, et puis c'était l'instinct de marieuse du blond, il ne pouvait lutter contre.

Un bruit le stoppa néanmoins dans sa tentative honteuse de faire se mettre en couple les deux jeunes gens. Il secoua la tête tout en écrasant sa cigarette dans le cendrier posé sur le rebord de la fenêtre de la cuisine. « Tiens, la cavalerie arrive, désolé pour toi, mais tu vas être bien poilu en sortant d'ici, ils sont tous les deux en train de faire leur mue d'hiver... » Et en parlant des loups... Les deux félidés des lieux arrivèrent avec fracas dans la cuisine. Le timide Tora prenant place sur une chaise en regardant par en dessous Dong Wook tandis que Miss Shadow était déjà installée devant l'assiette du jeune homme à quémander des caresses tout en tentant de vilement subtiliser des bout de nourriture en ronronnant comme un tracteur. «  Il semblerait que tu leur ai manqué aussi aux deux monstres, une chance que tu n'aies pas Jerry avec toi. Quoique ils sont tellement bêtas qu'ils auraient été capable de fuir en le voyant. »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: I'm glad to see you ft Wild Wookie   Mar 9 Déc - 0:17


Jung Su lance une éponge et sermonne doucement le plus jeune. Il avait beau ne pas être si vieux que ça, ce dernier avait quand même des sacrés relents de papa poule, aux yeux de Dong Wook. Ce dernier soupire doucement et secoue la tête. Ouais, les jeunes, hein... Pour le coup, même s'il n'avait effectivement pas eut le temps de se nourrir ce midi, le nord-Coréen n'était pas du genre à se laisser affamer ! Au contraire, il avait même plutôt bon appétit, sans pour autant trop se laisser à la gourmandise.

Entendant la requête de son aîné, Dong Wook saisit deux nouvelles tranches de pain de mie et se met à la tâche. Le second sandwich prêt, il vient prendre place tout en tendant son assiette à Jung Su. Il explique brièvement les griefs qu'il avait eut avec son ancien gang, Rien d'extraordinaire, en somme... Tout du moins, dans son monde à lui, quoi ! Même si c'était le genre de routine dont le nord-Coréen se passerait bien, dorénavant. Au sujet de son pote qui était venu lui donner un coup de main, Dong Wook confirme : « Tu m'étonnes qu'il a une bonne allonge, il est quasiment pro en boxe... Ça aide ! » Ça l'étonnait toujours un peu d'y penser, d'ailleurs. Dong Sun, boxe... L'imaginer sur un ring c'était tout un concept, lui qui était plus du genre agneau qu'autre chose ! Au sujet de Yuan, il a un simple hochement de tête : pour sûr, elle lui avait foutu un sacré savon avant de l'aider à se rabibocher. Une gerbe de fumée est soufflée tandis que Jung Su a quelques mots au sujet de ce quartier. « Ouais, je sais. Mais j'ai pas le choix pour l'instant. » marmonne l'adolescent, avant d'enfoncer ses dents dans le sandwich. Au sujet de son travail, il poursuit : « Ça va finalement, mais heureusement qu'il y a Dong Sun, quoi... Je me ferais bien chier, sans lui. » Et il savait que la réciproque y était, l'intéressé lui ayant avoué lors d'une dernière soirée. Dong Wook voulait bien croire que les heures de travail en solitaire n'avaient pas été des plus drôles pour la tête blonde.

Un petit soupir amusé filtre les lèvres du jeune homme quand Jung Su estime qu'il l'évitait pour éviter d'avoir la honte. « Hah, tu m'encourages pas à essayer de te croiser, là. » souligne Dong Wook, plus pour taquiner qu'autre chose. Bon, c'est vrai que des fois il tentait un peu d'éviter de voir Jung Su à l'agence. Il savait pas trop pourquoi... Pour éviter les côtés papa-poule justement, ouais !

L'adolescent raconte ensuite qu'il avait récemment participé à une dance battle, finissant à la première place. Jung Su n'en semble pas étonné... Mais bien sûr, l'ex-coach ne pouvait pas passer ce sujet à la trappe sans rien ajouter : une fois encore, il rappelle au garçon qu'il était dommage de laisser ce talent à la rue. Dong Wook a un petit grognement bougon. « T'sais bien que ma dernière expérience hors-rue a pas porté ses fruits... Puis j'suis pas comme toi, être sur le devant de la scène m'intéresse pas. » Le Britannique souligne ensuite qu'il était en recherche de backdancers. « Pour ton MV ? » demande le nord-Coréen sans tourner les yeux vers son vis-à-vis. Pas qu'il était intéressé hein... C'était plus de la curiosité, lui semblait-il ! Jung Su ajoute ensuite que son album était enfin terminé , et qu'il n'allait donc pas tarder à passer devant les caméras. Dong Wook apprécie « Bien ouéj. Faudra que tu me fasses écouter ça. »

Jung Su semblait presser d'en avoir fini avec tous ces détails techniques en tout cas, histoire de pouvoir passer à la phase promotionnelle. Dong Wook voulait bien le croire, même s'il ne pouvait qu'imaginer ce que ça donnait. Nouveau petit sermon de la part du vieux, qui somme le jeune homme de vérifier plus souvent son portable. « Ouais, ouais... » répond mollement le concerné, faisant à moitié la sourde oreille. Pour pas longtemps en tout cas, puisque son voisin souffle un petit sous-entendu au sujet de sa colocataire. « N'y pense même pas. » gronde Dong Wook en adressant un regard noir à Jung Su. Et histoire de pas avoir droit à plus de paroles du genre, il enchaîne direct : « Et toi alors, avec Hyun Su ? »

Les deux boules de poile débarquent comme des furies dans la pièce à vivre, l'un venant prendre place sur une chaise, paresseusement, l'autre se hissant sur le comptoir en quête de miettes devant l'assiette vide du jeune homme. Ce dernier élève la main pour caresser Miss Shadow, l'animal ronronnant de bon cœur. Un petit sourire élève les lèvres du jeune homme quand Jung Su fait allusion à un face à face entre les deux chats et son rat, Jerry. « Ça aurait été pire avec Monster, je pense. » La bestiole faisait un peu peur, sur ces derniers jours, fallait bien l'admettre. « Et je prendrai pas le risque que Jerry soit bouffé par un de ces deux neuneux, justement. » dit-il tout en grattouillant la tête de l'un deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: I'm glad to see you ft Wild Wookie   Mer 10 Déc - 15:04


I'm glad to see you
ft. Kang Dong Wook

À peine arrivé voilà que le plus jeune soupirait, un sacré phénomène quand il s'y mettait. Encore une fois il devait rouspéter intérieurement en se demandant pourquoi il était venu se prendre les sermons du viexux Jung Su, ah oui il lui manquait très probablement. La fierté de Dong Wook, une donnée de l'équation dont se passerait bien l'ex coach qui se faisait toujours un sang d'encre entre chacune de ses apparitions, les jeunes étaient vraiment des ingrats parfois ! Bon sauf quand il s'agit de nourriture, là le Nord-Coréen s'était contenté de saisir deux tranches du paquet afin de servir également son hôte qui ne se fit pas prier pour enfoncer généreusement ses crocs dans le sandwich fraîchement préparé. Il pouvait lui faire la morale, il n'avait pas fait mieux avec son café matinal dans le ventre, mais ça il ne lui dirait pas. Vous connaissez ce célèbre adage, le préféré des adultes oui, fait ce que je dis pas ce que je fait, ce soir là le chanteur illustrait parfaitement ce dernier. Ce serait notre petit secret entre lui et nous ! La suite du programme ne réjouit pas l'aîné … Encore et toujours ces problèmes de gang, Dong Wook semblant un peu plus embourbé à chaque fois qu'ils se voyaient. Il ne fait jamais bon vivre de tremper un jour dans des histoires de gang, Dong Wook en était la preuve vivante. « Tu m'étonnes qu'il a une bonne allonge, il est quasiment pro en boxe... Ça aide ! » Un jeune homme qui fait de la boxe technicien de surface... hum.. ça lui disait quelque chose... Mais oui ! Nam Dong Sun, le cousin du canard couveur !  « Dong Sun c'est ça ? Petit sourire sachant qu'il avait tapé dans le mille. Je connais bien son cousin nous... partageons les mêmes goûts quant aux nanars bien moisis, ça rapproche. Il rappe si je ne m'abuse non ? » On ne refait pas un ex coach vocal, déformation professionnelle oblige.

Quelques mots sont échangés quant au quartier où résidait actuellement le brun, ce qui n'était absolument pas au goût de Jung Su. Ce qui fit instantanément grommeler le jeune homme. «  Ouai, je sais. Mais j'ai pas le choix pour l'instant. » Soupir de la part de l'Idol qui secoue la tête. «  C'est vrai que ce n'est pas comme si tu avais un endroit accueillant où loger en attendant de trouver un logement décent.... » Le sujet avait été abordé nombre de fois, mais ils divergeaient toujours, à croire que pour que le plus jeune quitte ce quartier il fallait le séquestrer ici, les jeunes et leur lubies... Le sujet du travail de Dong Wook fut également abordé. Il y avait plus gratifiant que technicien de surface, mais c'était un métier comme un autre qui permettait de ramener un salaire à la fin du mois. « Ça va finalement, mais heureusement qu'il y a Dong Sun quoi... Je me ferais bien chier, sans lui. » L'aîné eu un petit sourire mimant des lèvres un 'so cuuuuute' avec un petit sourire taquin. «  Content de voir que cela se passe bien de ton côté, mais méfies-toi je suis quasi sûre qu'un jour Jae Duk parviendra à le débaucher et à en faire un Trainee. Enfin je n'espère pas pour toi car si tu me dis que tu rouilles sans lui... ça risque d'être un peu plus problématique. » En parlant de l'agence et de sa faune, le chanteur avait fait la remarque au Nord-Coréen qu'il ne le croisait guère dans les couloirs de la StarE. « Hah, tu m'encourages pas à essayer de te croiser, là. » Nouvel envol d'éponge sur le jeune homme, il l'avait mérité ce vilain garnement !  « Les jeunes, aucun respect, puis tu sais je n'aurais guère le temps de trop de foutre la honte Dong Wook, je suis fort occupé et lors de mes pauses... Un petit sourire équivoque étirant les lèvres de l'ex coach... nous allons dire que je fais plus ample connaissance avec les autres employés. » Traduit du langage JungSunien cela donnait je m'amuse à folâtrer à droite à gauche avec tout être de sexe masculin bien fait. Ce qui n'était pas une nouvelle pour le plus jeune qui avait lors de leur cohabitation surprit le plus vieux plus d'une fois en agréable compagnie, on ne se refait pas...

Par la suite le sujet dérive sur la dernière battle remportée haut la main par le cadet. Comme à son habitude Jung Su n'avait pu s'empêcher de lui rappeler à quel point il gâchait son talent, mais rien n'y faisait. « T'sais bien que ma dernière expérience hors-rue a pas porté ses fruits... Puis j'suis pas comme toi, être sur le devant de la scène m'intéresse pas.  Et c'est bien pour cela que le plus vieux avait évoqué sa recherche de bakdancer. Pour ton MV ? » Sa cigarette écrasée et la fenêtre fermée Jung Su avait légèrement rit. «  Pour quoi d'autre j'aurais besoin de danseur hein ? Et tu sais un backdancer n'est pas tellement que cela sous le feu des projecteurs, bon après certaines starlettes sont assez invivables...mais ça c'est de partout... » Quant à son album . «  Bien ouéj. Faudra que tu me fasses écouter ça. » Un sourcil s'était ostensiblement relevé et un petit sourire taquin avait fleuri sur les lèvres du blond. «  Même mes parents ne parlent plus en verlan, et après c'est moi le vieux hein ? Sinon je te jouerai un des morceau au piano histoire que tu te fasses une idée, le reste c'est secret défense, un petit clin d’œil ponctuant ses dires, mais je te passerai un CD quand ils seront édités si tu veux. »

Il avait hâte d'en finir avec l'accouchement de cet album qui n'avait que trop duré, surtout ave son changement d'agence... Bien que cela signifiait qu'il allait devoir se remettre aux SMS du plus jeune pour avoir des nouvelles. «  Ouais, ouais... » se contenta de répondre mollement le jeune homme qui reçut alors une nouvelle éponge, la dernière qui siégeait dans l'évier en fait, dommage plus de munition... Sinon ne perdant pas le nord Jung Su avait enchaîné au sujet de la jeune colocataire de son interlocuteur, ce qui lui valut un regard noir «  N'y pense même pas. » Il haussa les épaules innocemment, ils auraient été bien assortis pourtant avec leurs deux mauvais caractères . « Et toi alors, avec Hyun Su ? » Le café que venait de se servir le blond eut bien du mal à passer. «  De quoi ?!! Comment tu es au courant ? Petit moment de battement. Il va falloir que j'apprenne à être plus prudent au téléphone à la maison moi, espèce de fouine va !  Sinon Pas vu depuis cet été, à vrai dire, il n'a pas très bien digéré le râteau que je lui ai mit. Pourtant je n'ai jamais promis de sentiment, je n'étais pas prêt pour une nouvelle relation... Mais maintenant... je m'en mords les doigts. Enfin bref, de toute façon la vie sentimentale, ce n'est pas compatible avec la vie d'Idole je suis bien mieux célibataire. » Voilà c'était une très bonne réponse ça ! Bien qu'il n'y croyait pas lui-même, la solitude commençant de plus en plus à lui peser depuis près de trois ans maintenant...

C'est alors qu'il fut sorti de ses pensées moroses par l'arrivée de la cavalerie nous avons nommé Tora et Shadow les Sir et Dame de la cour Park. Shadow n'ayant pas traîné pour partir à la recherche de reste, Tora, plus timide, était resté en retrait . Le plus vieux se leva d'ailleurs afin d'attraper le petit mâle et de le poser sur ses genoux où il ferma instantanément les yeux en ronronnant. « Ça aurait été pire  avec Monster, je pense. Et je prendrai pas le risque que Jerry soit bouffé par un de ces deux neuneux, justement. » Neuneux en train de se faire gratter la tête tout de même. «  Neuneux ? Quel beau surnom, vous avez entendu ? Et toi Shadow arrête de réclamer de la nourriture, tu verras quand tu seras stérilisée, ça va être beau ton ventre qui traînerait par-terre... Il secoua la tête exaspéré par le comportement de ses animaux. D'ailleurs il va bien ton petit rat ? IL ne traumatise pas trop ta colloc' ? » Après tout ce genre de bête n'était pas pus apprécié que cela par la gente féminine...

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: I'm glad to see you ft Wild Wookie   Sam 17 Jan - 22:24


Dong Wook hoche simplement la tête alors que Jung Su prononce le nom de son compère de balais. Etonné que le plus vieux le connaisse ? Pas vraiment… Certes, il ne s’y attendait pas. Mais le monde de la Star Entertainment était petit, et on avait vite fait de connaître quelqu’un, ne serait-ce que de vue. C’était d’autant plus vrai pour le chanteur, qui avait une bonne pelleté de connaissances. Il explique d’ailleurs qu’il connaissait bien le cousin de Dong Sun, partageant avec lui certains intérêts communs en matière de cinéma. Le nord-Coréen opine. Ce gars-là avait l’air un peu spécial, pour ce que son ami lui avait dit… Le manager des Moonlight, une sorte de tyran mordu de films de requins, qui prenait un malin plaisir à malmener les papilles gustatives de son cousin… Qui pourtant, ne manquait pas de l’apprécier ! A vue de la description dressée par la tête blonde, Dong Wook devait bien avouer qu’il avait eu un peu de mal à comprendre. Jung Su semble ensuite au courant des talents musicaux du maître de Tornado le balai, que le jeune homme confirme par un mouvement de tête, avant d’avaler sa bouchée. « Ouais. J’ai eu droit à une démonstration l’autre soir, ça a l’air qu’il s’débrouille bien. Comment tu l’sais ? Son cousin ? »

La conversation en vient au quartier où résidait l’agent d’entretien. Jung Su, soupirant, ne manque pas à cette occasion de rappeler que le plus jeune pouvait revenir ici quand bon lui semblait. Nouveau soupir de la part de Dong Wook. « Ouais, je sais. » Il fait une petite pause, le temps de mordre à nouveau dans son sandwich. « Mais j’veux pas laisser Yuan habiter seule là-bas, elle galère financièrement. Perdre son coloc’, c’est retourner chez ses parents et elle veut pas. Puis bon, j’suis bien là-bas. » Même si c’était synonyme de quelques accroches nocturnes… Notons qu’au moins, cette fois-ci il ne sortait pas son habituel discours sur sa chère indépendance, même si elle restait une de ses motivations phares à ne pas retourner vivre chez Jung Su. « Et t’as bien l’droit à ton intimité, aussi. » souligne-t-il.

Ils en viennent à nouveau à parler de Dong Sun, Jung Su mettant en garde que Jae Duk allait très certainement mettre le paquet pour que son cousin quitte le milieu ingrat de l’entretien pour le pousser sous le feu des projecteurs. Ca… Ses heures de travail allaient devenir bien tristes, si tel était le cas. M’enfin, au moins ça ne serait pas une grosse surprise ou une désillusion totale si les choses venaient à se passer de cette façon. En attendant, Dong Wook avait un peu de mal à imaginer son ami sur scène. Quelques brides tentent de s’immiscer dans son imagination peu foisonnante, mais… Non. Pas crédible. « Mouais… Ca s’ra la dèche. » se contente-t-il de commenter. En attendant, le départ de son camarade d’infortune serait une bonne occasion pour qu’il commence à envisager autre chose de son côté.

Jung Su glisse ensuite quelques mots au sujet de ses pauses : il était définitivement bien trop occupé pour venir coller la honte à son petit protégé. « Bah, vieux pervers. » souffle le plus jeune, avant de terminer son plat. Il soupire d’aise, satisfait d’avoir le ventre à peu près rempli, ce qui n’était vraiment pas de trop. L’idole suggère ensuite une carrière de backdancer au plus jeune, qui n’est guère emballé. Certes, ce n’était pas être sous le feu des projecteurs, mais… Bah, il verrait bien. Peut-être aurait-il un déclic ou une révélation quelconque lors de ses longues heures de nettoyage en solitaire. Un petit regard hautain est jeté à Jung Su à cette histoire de verlan, avant que Dong Wook n’opine quand on lui dit que les morceaux lui seraient joués au piano.

Le nord-Coréen parvient à couper court les insinuations de Jung Su quant à sa colocataire, et mieux : il parvient à attirer toute l’attention de ce dernier sur sa relation supposée secrète avec Hyun Su. Un nom que le plus jeune avait découvert en regardant sur le téléphone de l’idole… Et pourtant, il n’était pas du genre curieux, très loin de là, même ! A cette question de comment il était au courant, il répond par simple haussement d’épaule, signifiant que ça n’avait pas d’importance. Et même mieux : il laissait entendre qu’il n’était pas allé fouiner dans les affaires de Jung Su pour en savoir. Ça lui était tombé sous le nez, comme ça. Bref, le plus âgé résume sa relation avec l’homme dans les grandes lignes et… Ça avait l’air assez compliqué. Dong Wook écoute, sans avoir grand commentaire. Il donnait rarement – jamais, en fait – dans les conseils conjugaux. Pas trop sa tasse de thé… Puisqu’il était lui-même assez détaché par rapport à tout ça, pas très concerné ! Il hoche la tête, pour autant pas très convaincu par ce qu’avance son « papa poule ». Il avait comme la vague impression que Jung Su tentait de se convaincre de quelque chose. « Mouais, je vois. La carrière avant tout, hein ? » Souffle-t-il, ne voyant pas grand-chose à ajouter là-dessus. C’était l’intimité de Jung Su, après tout. Et il savait que le concerné était plus du genre à papillonner sans vouloir se faire prendre par une toile. « Mais tu t’en mords les doigts. » répète-t-il, comme pour rappeler Jung Su à l’évidence. « Ça t’manque pas d’être avec un des fois ? Pour de « vrai », j’veux dire. » Demande-t-il simplement, puisque la question semblait un peu travailler Jung Su.

Tora et Shadow débarquant, les deux ont quelques mots au sujet de ces boules de poils, avant d’en venir à Jerry. Une bestiole un peu particulière pour beaucoup, il devait bien l’admettre… Mais Dong Wook était complétement dingue de ce « petit » rat. Une sorte de pêché mignon, quoi ! Jung Su a quelques question à son sujet, dont une sur le ressenti de sa colocataire vis-à-vis de l’animal. « Il va bien. Et non, Yuan s’est pas mal habituée à ce qu’il soit là, donc c’cool. »
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: I'm glad to see you ft Wild Wookie   Mar 27 Jan - 15:14


I'm glad to see you
ft. Kang Dong Wook

La conversation avait dévié un temps au sujet du compagnon de balais du plus jeune qui s'était fait curieux quant au fait que l'ex coach ne connaisse le nom de ce dernier. Mais tout s'était expliqué quand le manager des Moonlight fut mentionné, un sacré numéro lui aussi, assorti à la bande qu'il gérait finalement, tout s'expliquait. Parlant des capacités du blond Dong Wook avait inopiné tout en finissant d'avaler une bouchée de son sandwich. «  Ouai. J'ai eu droit à une démonstration l'autre soir, ça a l'air qu'il s'débrouille bien. Comment tu l'sais ? Son cousin ? » Pas que, il ne fallait pas oublier que Jung Su était l'un des fantômes se plaisant à errer dans la StarE de nuit, bien que ce satané agent de sécurité répondant au doux nom de Kunteera Niran avait le dont de le faire très vite fuir. Quelle idée d'engager un tel homme, il savait certes faire usage de sa force, mais il semblerait que Hyo Jin n'était pas au courant de toutes les magouilles et petits arrangements que pouvaient faire le thaïlandais, pas très professionnel tout ça … «  Par son cousin oui, mais pas que, j'ai réussi à surprendre certaines de ses impros au détour d'un couloir, il n'a même pas remarqué qu'il avait du public. Je devrais songer à me faire prendre comme ninja, je suis sûr que je ferais une longue carrière. » Un bref rire filtra des lèvres de l'aîné avant que la discussion ne reprenne son cours et ne revienne à un des sujets fâcheux entre eux, le quartier malfamé où résidait le technicien de surface.

« Ouai, je sais. Petite pause prise pour lui permettre de croquer à nouveau dans son en-cas le jeune poursuivit. Mais j'veux pas laisse Yuan habiter seule là-bas, elle galère financièrement. Perdre son coloc', c'est retourner chez ses parents et elle veut pas. Puis bon, j'suis bien là-bas. » Jung Su n'était guère convaincu par le discours de son cadet qui en plus de cela omettait de mentionner sa chère et sacro-sainte indépendance chérie, quel sale gosse celui-là alors ! L'idol n'avait pas finit de se faire des cheveux blancs avec un tel énergumène . «  Et t'as bien l'droit à ton intimité, aussi. » Le sourcil du compositeur se hausse instantanément et un petit sourire étira le coin de ses lèvres. «  Mon intimité ? Ou ton intimité plutôt non ? Tu l'avais oublié celle-là sale gosse ! Après... Tu sais, il y a d'autres endroit moins mal fréquentés et qui peuvent être dans les moyens de deux jeunes, je peux même me porter garant si vous en avez besoin. Tu es un gars, tu arrives à toujours t'en sortir, mais tu as pensé à ta colloc ? Elle à beau avoir du caractère, ce n'est pas non plus Rambo et je pense que les trajets retour le soir ne doivent pas être des plus rassurant pour elle. Enfin libre à vous, je ne fais que proposer des solutions... »

Le sujet était alors revenu un temps sur le collègue du plus jeune qui devait se préparer un jour à voir son compagnon d’infortune lâcher le balais afin de voir d'autres horizons. Ce qui n'enchanta guère Dong Wook «  Mouais...Ça sera la dèche. » Mais tout de même une occasion en or pour le plus jeune de songer à un autre métier que récureur professionnel, il n'y avait pas de sous métier, mais il y avait tout de même plus gratifiant que de manier le balais et la serpillière tout en dégainant un sac poubelle pleins à ras-bord. Après cela, Jung Su avait évoqué sa difficulté à croiser son protégé au sein de la StarE, bien qu'il devait reconnaître être fort occupé que ce sot pendant ou en dehors de ses heures de travail... « Bah, vieux pervers. » Le 'vieux pervers' sourit de toutes ses dents en haussant légèrement les épaules. «  Je suis encore pas trop mal conservé pour un vieux, j'aurais tort de ne pas en profiter avant que tout cela ne tombe en décrépitude. Enfin tu me dis rie sur ça, mais je suis sûr que tu dois en faire succomber plus d'un et plus d'une, malgré ton sale caractère. » Il eut un petit rire suite à sa pique amicale et le plus jeune lui lança un petit regard hautain quant à sa remarque sur le verlan. Jung Su secoue la tête en soupirant un peu. «  Toujours aussi susceptible le gamin, met un peu d'eau dans ton vin ralala. »

Toutefois, à trop jouer, la souris, ou plutôt le rat en référence à ses animaux de prédilection, avait finit par acculer le chat rieur. Hyun Su ? Mais comment pouvait-il être bien au courant ? Lui qui croyait avoir fait preuve d'une prudence extrême, quelle surprise de se voir aussi facilement percé à jour, enfin, une chance que ce ne soit que Dong Wook qui ait vu ça. Le jeuen homme avait ses défauts, mais Jung Su lui accordait une confiance aveugle. Il avait expliqué dans les grandes lignes la relation chaotique qui le liait avec le danseur et affirmé que la vie de couple n'était de toute manière par compatible avec le train de vie qu'il menait actuellement. « Mouais, je vois. La carrière avant tout, hein ? Voilà c'était très juste, des mots qui résonnaient très justement aux oreilles du bourreau de travail qu'est l'ex coach vocal. Mais, comme il y avait toujours un mais.... Mais tu t'en mords les doigts. Très juste aussi, après tout le cadet n'avait fait que reprendre ce qu’il avait dit un peu plus tôt. Ça t'manque pas d'être avec un des fois ? Pour de 'vrai ', j'veux dire. » Ah ça... bien évidement, le plus vieux restant un sentimentale éprit de romantisme à ses heures,  comme nombre de compositeurs torturés dans la K-Pop en fait. Un beau ramassis d'âme en peine et de cœurs torturés, la vie sentimentale des idoles n'étant pas vraiment la panacée. Entre le fait de n'avoir guère de temps pour une autre personne et devoir la cacher aux yeux des fans sous peine de voir sa notoriété être mise à mal en même temps que la sécurité de l'être aimé, non tout cela était fort compliqué.  « Un peu quand même ça fait déjà depuis 3 ans que je me traîne mon célibat. J'aimerais bien construire quelque chose car la trentaine se rapproche doucement, mais avec mon emplois du temps de ministre va trouver le temps pour faire les yeux doux à quelqu'un. Petit rire dépité. Au pire je finirais comme un veux con avec les arrières petits enfants de mes chats, enfin petits enfants spirituels  hors de questions qu'ils fassent des petits. »

D'ailleurs en parlant du loup... ou plutôt du chat, on en voit la petite queue frétillante se frayer un passage  dans la cuisine. C'est ainsi que la conversation au sujet du rat du plus jeune fut lancé dans la continuité, l'aîné s'enquérissant  de son état de santé et de sa cohabitation avec la jeune Yuan . «  Il va bien. Et non, Yuan s'est pas mal habituée à ce qu'il soit là, donc c'cool. » Des bonnes nouvelles donc. Jung Su se releva tout en s'étirant, passant une main pensive sur son ventre. «  Je suis tout de même étonné qu'il ne soit pas là quand même, enfin il aurait très probablement tiré le nez, Kang Ju m'a laissé en pension Kurama quelques temps. Tu te rends compte de sa trahison ? Deux semaines sans moi en Angleterre alors que je suis coincé ici, c'est un ingrat quand il s'y met. Dit-il d'un air faussement outragé. Mais bon, il a bien raison de profiter, l'Angleterre c'est bien plus calme que ce pays de fou ! Bien, tu me suis j'ai un morceau à te faire écouter. » Une fois dans la pièce ouverte précédant le salon, l'aîné s'était installé au piano et avait interprété deux de ses titres phares contenu sur son album qui allait sortir en début d'année. Chose faite, il avait invité Dong Wook à s'installer sur le canapé afin de parler de sa promotion prochaine. Néanmoins, il trouva rapidement plus de réponse auprès de son interlocuteur, pour cause, le jeune homme s'était endormi entouré des deux boules de poils de la maison qui en avaient fait de même.  Un doux sourire éclaira le visage du plus vieux qui posa un plaid  sur le plus jeune avant de s'en aller à pas feutré, le laissant récupérer de sa journée...

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: I'm glad to see you ft Wild Wookie   Sam 21 Fév - 2:28


Jung Su voyait tout, savait tout. Dong Wook ne savait même pas pourquoi il s’en étonnait encore. Pas que son aîné soit du genre grosse fouine… Mais il était observateur et avait bon nombre de connaissances. Et il passait un gargantuesque nombre d’heures à l’agence, aussi. Forcément, ça ne pouvait que peser dans la balance. Le chanteur informe qu’il avait donc surpris la tête blonde en pleine impro, au détour d’un couloir… Sans que le rappeur ne se rende compte de rien. Là, le nord-Coréen ne peut retenir un petit sourire moqueur : il imaginait parfaitement Dong Sun allait s’enterrer vivant sous ses chiffons, s’il avait découvert le pot aux roses… Et quant à cette énième potentielle reconversion pour le chanteur, Dong Wook tanne un peu : « Laisse tomber, t’atteindrais l’âge de la retraite au bout de quelques mois, à peine. »

Une fois encore, le jeune homme explique à son aîné que si vivre dans un quartier malfamé présentait pas mal d’inconvénients, il ne se voyait pas quitter les lieux… Et encore moins retourner vivre chez Jung Su ! Pas qu’il ne l’appréciait pas, loin de là. Mais bon, l’indépendance, Yuan, tout ça… Mais quand il tente d’invoquer l’intimité dont pouvait avoir besoin le plus âgé, ce dernier ne manque pas de retourner la remarque ! Dong Wook hausse les épaules, d’un air entendu. Il y avait de ça, aussi… Même si niveau intimité, avec une colocataire comme Yuan, il repasserait un peu ! Quoi qu’il en soit, Jung Su tente cette fois-ci d’invoquer la sécurité de la jeune femme, justement. Si Yuan avait était une autre jeune femme, effectivement… Mais elle était un cas particulier. Disons qu’il y avait une paire de malfrats qui avaient parfaitement conscience qu’ils n’avaient aucun intérêt à s’en prendre à elle. Une chance, quelque part ! « Mouais. Je verrai pour en discuter avec elle. » répond néanmoins Dong Wook, se disant qu’il pourrait un jour tenter des négociations.

Ils ont encore quelques mots au sujet de Dong Sun, avant de dériver aux occupations de Jung Su à l’agence et par extension, au succès que ce dernier pouvait encore rencontrer. Probablement, songe Dong Wook, sans dire mot. Il avait beau vanner sur l’âge de son vis-à-vis, ce dernier avait encore de belles années devant lui avant de perdre en beauté. Quant à ses conquêtes à lui… Bah ! Il hausse les épaules, sans mot dire. Il n’avait pas trop à se plaindre, c’est vrai. Mais comme toujours, il restait très discret à ce sujet.

De toute façon, la vie sentimentale de Jung Su était plus intéressante. Quelques mots sont échangés sur le dénommé Hyun Su, avant que l’aîné dise que son travail était sa priorité. Là, Dong Wook remarque une petite moue, un timbre de voix laissant présager quelque chose. Il n’était pas convaincu par le discours que son aîné tentait de tenir. Se faisant moins indifférent, le nord-Coréen fait cette remarque à voix haute. Jung Su admet alors que le célibat commençait à lui peser, surtout à l’aube de la trentaine. Normal. Mais sa vie restait chargée, aussi n’avait-il pas trop de temps à consacrer à d’autres considérations que son travail. Nouveau haussement d’épaules, puisque le jeune homme ne voyait que trop dire. Pas qu’il s’en fichait, loin de là ! Mais il n’avait jamais été du genre à pousser les gens. Puis bon, il était quasiment convaincu que Jung Su finirait par se bouger de lui-même, un jour ou l’autre.

Le chanteur lui explique que son meilleur ami étant parti en Angleterre pour une durée de deux semaines, l’ex-Mirage lui avait laissé son chat en pension. Un court instant, Dong Wook a l’impression que l’aîné se plaignait d’avoir une boule de poils supplémentaire, mais il n’en est rien : le pays de la Reine lui manquait. « Hah les boules… J’imagine que ça doit t’manquer, ouais. » dit-il, avant de suivre le chanteur dans la pièce où se trouvait. Attentif, il écoute les nouvelles compositions de Jung Su. Il n’était pas friand de ce genre de musique… Mais il devait admettre que ce travail restait impressionnant. Quelques commentaires lâchés, ils reprennent place au salon où ils discutent encore un peu. Sentant ses paupières se faire lourde, Dong Wook finit par les clore. Jung Su ne lui en voudrait pas de ne plus tenir la conversation, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'm glad to see you ft Wild Wookie   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm glad to see you ft Wild Wookie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» 07. Girls running wild
» Minnesota Wild
» Le Wild soumet au ballotage...Roulement tambours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-