AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Mar 18 Nov - 13:30

J'adore les émissions de radio, on s'y amuse toujours à fond , c'est un peu l'endroit où on se lâche le plus car les gens n'entendent que notre voix mais ne voit pas notre corps qui parfois est dans des états pas possible, je me rappelle d'une fois où en me levant j'avais perdu mon pantalon … c'était vraiment épique mais pas vraiment gênant : boxer nickel et corps de rêve. Plutôt à mon avantage comme situation ! Surtout quand les stagiaires sont belles ~ Aujourd'hui justement je tourne une émission qui n'est pas en direct , cela n'enlève rien au charme de la chose, c'est juste un poil moins spontané car j'ai un texte spécifique à dire pour une pub . Il n'est pas idiot mais très rigolo, j'aime bien, je crois qu'il me restera longtemps dans la tête .

Alors que je m'applique à avoir le bon ton pour ma phrase de slogan et que le présentateur s’affaire  à me faire rire pour me faire recommencer encore et encore histoire d'en profiter, je vois Mi Ran ma superbe meilleure amie qui fait son entrer sur le plateau d’à coté, un grand sourire et un signe de main plus tard je la regarde toujours, je ne savais pas qu'elle bossait là aujourd'hui aussi . C'est une bonne nouvelle, trop longtemps que nous nous somme pas vu . Faut dire qu'étant des idoles tous les deux, le temps libre nous manque … Je regarde l'heure et soupire … je suis loin d'avoir terminé et elle , elle ne vient que de commencer .. le temps qu'on sorte de là et tout dans la ville sera fermé sauf les barre et je n'ai pas envie de la traîner une énième fois dans un barre …

Mon cerveau en ébullition m'empêche de bien travailler,  maintenant que je l'ai vu , j'ai envie de sortir et de passer un bon moment avec elle... mais comment faire ?! Le présentateur m'observe, non pire .. il me scrute : j'ai gardé le silence bien trop longtemps... Je m'excuse et demande ma pose qu'il consent heureusement à me donner.

_Une bonne chose de faite.

Je me prend un café et regarde Mi ran qui travaille depuis maintenant presque une heure.. bon sang ce que je suis lent parfois... Je bois rapidement et me glisse dans son angle de vue et commence à lui mimer avec tout mon corps qu'elle doit me rejoindre, que c'est urgent … et je retourne à la machine a café, je sais qu'elle a du me comprendre enfin.. j'espère … faut dire que je suis pas dans l'équipe qui gagne quand on joue au mime au dortoir mais bon.. « viens me voir » ce n'est pas trop compliqué je trouve.

Ma pause commence à sérieusement s’éterniser .. il faut qu'elle fasse vite , du coup pour encore gagner du temps en attendant qu'elle réussisse à se libérer je vais faire un tour au toilette puis me recoiffe … j'y peux rien c'est un réflexe , dès que je vois mon reflet, c'est plus fort que moi... Je me juge assez bien coiffé pour ressortir et retourner à la machine où j'ai « rendez vous » .

_mi ran.. mi ran.. vite … ou je vais échoué … 

Je tire une mise boudeuse et inquiète .. Je suis inquiet de la réussite de ma nouvelle bêtise : je pense qu'en fait, je suis parfaitement irrécupérable et je plains Mi Ran d'avance si elle se présente finalement devant moi .
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Sam 22 Nov - 21:34

You want to say me something?




(tennue)Je devais participer à une émission de radio aujourd’hui. J’aimais bien participé à une émission. C’était décontracté comme ambiance. J’étais une des invités d’une émission, en partie parce que j’étais dans le top 3 de la charte. Pour est plus précis, j’étais en premier en partageant cette place avec le leader de moonlight. Je m’étais donc préparer avant d’y aller. Comme ce n’était pas devant des caméras, ma manéger me laissait me préparer moi-même chez moi. J’avais donc fait le maquillage que je me faisais presque tout le temps. Pour les vêtements, je suis allé avec quelque chose de beau, mais de confortable en même temps. Personne a par ceux qui sont là ne pourra juger mes habit. J’avais opté pour un chandail à manche longue avec Mickey dessus, des cuissards noirs avec des shorts jeans par-dessus. J’avais également des bas longs noirs et des souliers noirs. J’étais donc prête pour aller à l’agence.

En me rendant au studio radio, je croisai Jae Sun qui était dans celle juste à côté. Je lui fis signe de la main et souriant. Je devais ne pas être déconcentré à cause de lui. Je pense bien que je suis en train de tomber amoureuse de lui, mais je sais bien qu’il me voit qu’en simple ami. Je déteste la friend zone. Je me suis donc concentré sur mon travail. Cela fait un bon moment que je travaille quand je remarque que Jae Sun est à côté de la machine à café. Je l’observai un moment et je cru qu’il me disait de venir le rejoindre. Je n’ai pas eu le temps de faire quelque chose que l’animatrice attira mon attention en me demandant si j’étais dans la lune en pensant à une personne. Les autres ont ri et je m’excusant en disant que j’étais simplement tombé dans la lune, mais que ce n’était pas à cause d’un garçon. Il finit par avoir une pause publicitaire et je me suis donc levé en disant que j’allais me prendre un truc à boire. Je retrouvai le maknae de Moonlight.

« Hey Jae Sun. Tu fais de drôle de mime je dois dire. Tu voulais me dire quelque chose? Par contre soit vite, je dois bientôt retourner travailler. »

Je dois dire que je ne savais pas trop quoi m’attendre de sa part. Il s’était peut-être passé quelque chose dans sa vie et il devait surement m’en parler. Cela devrait surement attendre qu’on soit un plus grand moment, bien que maintenant ceux-ci soient rares. Je profitai également pour me prendre un café comme nous étions à côté de celle-ci et que j’étais justement sorti pour prendre un truc à boire.


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Mar 16 Déc - 11:56

Je m'impatiente en entendant ma douce amie, je sais qu'elle m'a vu mais l'occasion pour elle de me rejoindre tarde vraiment …. Je passe mes nerfs sur la pauvre machine à café en appuyant sur tous les boutons comme un sale gosse avant de sentir le doux parfum de ma meilleure amie et de la voir devant moi. Sa présence illumine mon visage d'un sourire . Je vais réussir mon coup, oh que oui ~

_Ahaha oui désolé je crois qu'il faut que je joue un peu plus souvent à tabo pour amélioré tout ça .

Je la regarda un moment en silence, elle n'avait pas deviner mes intentions et cela rendait mon idée plus surprenante et ça me plaisait beaucoup . Adossé au mur je croisa les doigts et pris mon air de bad boy implacable . Elle m'a dit d'être rapide mais j'ai bien envie de la faire un peu mariné , de toute façon comme elle s'était pris un café, j'avais gagné du temps pour ça .  Je m'humecta les lèvres et me passa la main dans les cheveux avant de m'assurer qu'aucune oreille baladeuse ne traînait dans le coin et que par conséquent je pouvais parler librement . Je ne bougea pas du mur mais lui fit signe de s'approcher de moi .

_ Tu veux vraiment travailler ? Je me sens un peu seul là , tu me manque et j'ai bien envie d'aller m'amuser en ta compagnie .. seulement si on se sauve pas maintenant on pourra pas se voir avant un moment alors je me suis dis que je pouvais te kidnapper ? J'ai réservé un taxi il doit attendre en bas, comme ça impossible qu'on se fasse attraper ~ Enfin , je te demande ton avis mais  dans le fond, même si tu dis non tu sais ce qui va arriver hein ?

Elle me connaissait et en lui disant cela, je lui signifiait implicitement que je n'essuierais pas un refus et que si elle osait me dire non, c'est par la « force » que je l'emmènerais avec moi. Elle n'y échapperait pas , mon honneur de petit troll était en jeu. Puis qui dirait non à une escapade de pure folie ? Rien que l'idée de prendre la poudre d'escampette me rendait tout excité . Un vrai gamin .

Je la charmais du regard sans aucune gêne , la suppliait avec mes yeux de chat botté … Elle ne pouvait pas me résister n'est ce pas ? J'y croyais fortement et mettait dans mon attitude toute ma conviction...

_Je payerais le goutté, un bon gâteau de la grande pâtisserie du centre ~ leur édition limité .


C'était là mon super argument ultime . Bien que dans le fond j'avais sûrement plus envie de ce gâteau que Mi Ran . Une fois mon argumentaire exposé, j'attendis la réponse de ma belle meilleure amie, histoire d'être gentleman un minimum quoi .
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Ven 19 Déc - 17:50

Je... tu as gagné...




Je me demande bien ce que Jae Sun voulait me dire. J’avais une petit pause alors je suis allée le rejoindre. Il est mieux de faire cela vite comme je devais  retourner travailler. Quand je suis arrivé, je le saluai en lui disant qu’il fait de drôle de mime. Je n’aurais même pas pu dire que cela avait été pour me dire quelque chose, mais comme il semblait me visé, je me suis dit que ce n’était surement pas pour rien. Je lui demandai par la suite ce qu’il voulait me dire en précisant de faire vite. Il me dit uniquement qu’il était désolé et qu’il devait jouer plus a tabo pour s’améliorer.

« Pas de toute pour cela. »

Je me pris un café dans la machine. Par contre quand je lui demandai de faire vite, il fit tout le contraire mon meilleur ami. Est-ce qu’il pense que j’ai vraiment juste cela à faire attendre? Bon, je ne vais pas le chicaner parce que c’est lui et que j’en serais simplement incapable. Il finit par me demander de m’approcher chose que je fis. Il prit la parole en me demanda si je veux vraiment travailler. Je me demande vraiment ou ce qu’il veut en venir avec cela. Quand il me dit que je lui manque et qu’il veut passer du temps en ma compagnie, je sentie mon cœur commencer à battre plus rapidement. Je priais intérieurement que mes joue ne soit pas rouge, mais une chance pour moi, cela ne semblait pas être le cas. Il finit par me proposer de se sauver et de me kidnapper en quelque sorte. Il avait même déjà réservé un taxi pour cela. En plus mon opinion ne semblait pas avoir d’impact comme je savais qu’il allait le faire même si je refusais. Je le connais trop bien. Je pris la parole pour lui répondre.

« Mais ce n’est pas raisonnable de partir comme cela. On a du travail à faire et des responsabilités. Tu me manque aussi et j’aimerais passer du temps avec toi, mais ce n’est pas le bon moment pour cela. Qu’est-ce que l’agence va dire? Et quel genre de rumeur cela va partir à notre sujet? »

Je devais essayer de la raisonner, même si mon cœur me disait simplement de me taire et de la suivre. Vraiment, des fois il avait des situations ou je ne savais pas du tout quoi faire. En plus il fallut qu’il sorte ses yeux de chat botté, c’était simplement injuste. Si seulement si savait le genre d’effet cela avait sur moi. Mais non il me voyait comme une amie et j’étais donc dans la zone que personne ne souhaite être en amour, il s’agit de la friend zone. Son dernier argument fut qu’il allait me payer un gâteau à la pâtisserie du centre, l’édition limité. Je soupirai. Il avait gagné et c’est mon cœur qui parla et non ma tête.

« Je te déteste des fois…. Par contre pas de gâteau pour moi, je dois faire attention à mon poids. »

C’était comme une façon de dire que j’acceptais sans réellement le dire.


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Dim 21 Déc - 17:21

Je me doutais bien qu'elle essayerait en vain de me raisonné mais je trouva quand même cela mignon ; elle était bien plus raisonnable que moi et heureusement d'ailleurs car parfois elle réussissait à m'empêcher de faire des bêtises regrettable ou relativement handicapante . Mais ce qu'elle ne savait pas c'est que c'était elle qui me rendait fou comme ça … Elle qui me rendait fou comme un gamin de quinze ans près à tout pour vivre de grandes aventures interdites . Je la dévorais des yeux en la laissant parler sans pour autant l'écouter , je connaissais son discours par cœur tout comme je lisais aisément son oui , son grand oui au fond de ses yeux malicieux . Elle ne pensait pas plus que ça ce qu'elle me disait , une chance pour moi !

_L'agence va me crier dessus et me faire faire plus de boulot, toi tu ne seras pas inquiétée, je prendrais tout sur moi comme d'habitude, quand aux rumeurs elles sont déjà là alors autant en profiter n'est ce pas ? Puis .. . on a qu'a faire un détour par ma chambre pour se déguiser un peu, on saute dans le taxi et à nous l'après midi de rêve ~

Faire un détour par ma chambre rend notre fuite plus dangereuse mais tellement plus excitante aussi puis la voir dans mes vêtements m'amuserais au plus haut point, je suis certains qu'elle n'en serait que plus mignonne encore avec les trucs trop grand . Ça me donne envie . Je la regarde toujours, elle semble gênée mais je ne sais pas par quoi , nous avons pas beaucoup de temps alors je ne m'attarde pas sur ce détail . Après mon dernier argument je la sais à moi, je le vois son attitude à changé ,elle a capitulé . Voilà une bonne chose de faite !

_Tu me déteste vraiment ? Moi je dirais plutôt que tu m'aime ~ Et pour ton poids.. maintenant que tu le dis.. tu n'aurais pas un peu grossis ?

Je la taquine, je ne pense pas du tout qu'elle ai pris du poids et quand bien même je ne le vois pas du tout si c'est le cas . Je me passe une main dans les cheveux et lui attrape la sienne pour fuir des plateaux de radios le plus discrètement possible, on a quelques minutes pour arrivé  à ma chambre avant qu'ils s’aperçoivent qu'on a disparu . Je nous faufile dans l’ascenseur avant que les portes ne se ferment, nous voilà déjà sauvé . Ni une ni deux dès qu'elles s'ouvrent à nouveau je cours à ma chambre et la l'y fait entrer rapidement.

_Prends une veste des lunettes et une casquette ~ celles que tu veux .

Pendant que je lui dis ça je choisis ce que je vais mettre moi , et attrape des masques chirurgicaux, y'a pas mieux pour passer inaperçu je la laisse faire et me glisse derrière elle pour lui mettre le siens, bougeant ses beaux cheveux pour se faire, je la caresse un peu sans m'en rendre compte .
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Ven 9 Jan - 0:43

Je te hais...




Je ne devais pas dire oui à ce que Jae Sun venait de me proposer. C’était simplement irresponsable de quitter une émission de radio en plein milieu. J’essaya de mon mieux pour le résonner, mais mon coeur voulait y aller. À ce niveau, mon coeur et mon cerveau n’était pas d’accord. Il me répondit qu’il allait simplement se faire chicaner et avoir du travail et pas moi comme il allait prendre toutes les responsabilités comme à l’habitude. Il a beau prendre les responsabilités, dire oui me ferait autant coupable que lui. Il proposa d’aller dans sa cambre pour aller chercher des trucs pour pouvoir passer plus inaperçu. Je dois dire que cela ne serait pas une mauvaise idée. Il ne faudrait pas en plus que des fans nous reconnaissent alors qu’ils savent parfaitement que je suis supposer être en train d’enregistrer une émission de radio.

«Tu as vraiment tout prévue…»

Il avait finalement réussi à me faire changer d’idée avec ses yeux de chat botté. Je ne l’avais pas dit réellement, mais fait sous entendre. J’avais dit que je le détestais et que je ne voulais pas de gâteau pour surveiller mon poids. Il me demanda si je le détestais vraiment en disant pas la suite qu’il dirait plus que je l’aime. Il a effectivement raison et même plus que ce qu’il peut le penser. Par rapport à mon poids, il me demanda si j’avais pas prit du poids. je fut choqué parce qu’il me dit et je lui répondit tout de suite.

«Oui je suis sûr, je te déteste et encore plus avec ce que tu as dit. Comment ose tu me dire que j’ai pris du poids? Non mais..»

Je me retourna un peu. J’eu pas vraiment le temps de bouder qu’il prit ma main et me dirigea vers l’ascenseur. Durant un moment, mon regard s’est dirigé vers nos mains, mais je changea vite mon regard de place. Cela ne fut pas long pour qu’on soit rendu tout comme cela n’a pas prit de temps pour qu’on quitte l’ascenseur pour se rendre dans sa chambre. Une fois rendu, il me dit de prendre une paire de lunette soleil et une veste de mon choix. Je commença par regarder les vestes. J’en prit une qui était simplement grise et qui était visiblement trop grande pour moi. Je l’a mis et en l’attachant, on voyait a peine mes cuissard dépassé et mes main étaient caché dans les manches. Pour les lunettes, je pris un peu plus de temps, mais j’en prit une qui m’irais le mieux à mon avis. Je fus surprise quand Jae Sun me mis un masque. Je sentis une douce caresse quand il enleva mes cheveux du chemin. C’était surement non voulu, mais j’ai sentit que mes joues étaient rouge. Une chance pour moi, le masque les cache.

«Je t’attend à l’extérieur.»

Je quitta tout de suite après avoir parler et une fois a l’extérieur je m’accota sur le mur. Je devais me contrôler. Je ne peux pas me permettre de rougir en sa présence. J’essaya de faire en sorte que mes joues ne soient plus rouge. Quand il allait sortir, j’allais le suivre. Je me demandais bien ce qu’il avait prévue.


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Sam 10 Jan - 14:14

Impossible qu'elle me déteste même quand je lui dis qu'elle a pris du poids, car c'est impossible qu'elle croit un gars comme moi sur ce genre de chose... je suis pas une référence en la matière, je mange comme quatre et je m'en fou totalement du poids qu'elle fait, elle est très belle et je doute qu'à mes yeux cela puisse changer un jour  à moins que Ronsard ait raison « Donc, si vous me croyez, mignonne, Tandis que vostre âge fleuronne En sa plus verte nouveauté, Cueillez, cueillez vostre jeunesse : Comme à ceste fleur la vieillesse Fera ternir vostre beauté. » mais d'après mon expérience une belle femme reste belle du moment qu'elle est naturelle et je doute que ma meilleure amie soit du genre à se lifter et compagnie quand l'age ou avant que l'age ne soit venu. J'ai confiance en sa beauté .

Une fois dans la chambre mais surtout quand je la touche, je la sens distante fuyante … m'en veux t-elle vraiment ? … Il semblerait que oui car elle préférait sortir et m'attendre plutôt que de m'attendre assise quelque part dans la pièce.. cela me désole un peu , je pensais qu'elle me connaissait mieux que ça . Désappointé je met un peu plus de temps que prévu à la rejoindre en tenue de camouflage, avec un air de chien battu derrière mes lunettes et mon masque je la fixe longuement .

_Je... tu sais... je n'étais pas sérieux pour ton poids, désolé que ça ai pu te blesser . Tu es parfaite , t'as pas un seul nouveau kilos je pense.. vraiment.

Je m'incline un peu pour que mes excuses aient plus de poids puis doucement je lui reprend la main, c'est pas tout de s'excuser en étant déguisé mais il faut qu'on sorte . Le dédale de couloirs , l'armée d'employés et la masse de star déambulant dans l'agence rend la chose assez complexe.. Mais le fait que nous devrions être en plateau de radios à ce moment même est un bon point pour nous, personne ne s'attend à nous voir, encore moins à deux, alors les gens mettront un certain temps à réagir à notre passage. Je presse légèrement la main de Mi Ran attentif à la moindre de ses paroles si elle souhait me parler et j'avance avec assurance, l'assurance d'un gars qui ne fait rien de mal et qui à le droit d'être ici , plus j'y pense , plus j'y crois, les autres le croiront aussi ,enfin... j'espère. Après de longue minutes , d'infiniment longues minutes de stress, j'aperçois  le hall d'entrée de l'agence et le taxi qui doit nous attendre . Tout est parfait … Tout sauf le vigile qui semble déjà en train de réfléchir au fait de nous laisser passer … Je regarde mon acolyte.

_Prête ? Lui dis je doucement à l'oreille. Dernière ligne droite, si jamais , tu cours et tu rentre dans ce taxi en face , ok ?

Mon coté joueur et en pleine exaltation, Vais-je me faire prendre ? Un pas de plus vers la sortie . Nous à t-il trouvé bizarre ? Une dizaine de plus . Nous à t-il reconnu ?  Plus qu'une quinzaine et nous sommes libre . Pourquoi nous fixe t-il ?

_Mi Ran … je crois qu'il faut qu'on coure … ou qu'au moins on presse le pas .


Dernière édition par Song Jae Sun le Sam 10 Jan - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Sam 10 Jan - 20:55

Laisse-moi faire!




Je dois dire que malgré le fait qu’il mets dit que j’avais pris du poids, je ne le détestais toujours pas réellement même si je venais de dire le contraire. je sais que contrairement à beaucoup d’idole, dont je fais partie, il ne fait pas très attention à son poids. C’est peut-être une bonne chose dans un sens comme il mange ce qu’il veut quand il veut, Contrairement à moi qui fait attention à tout ce que je mange et qui fait de l’exercise en plus. Il faut aussi dire que ma manéger surveille également mon poids pour être sûr que je ne prenne pas un kilos de trop.

Quand on était dans sa chambre, je me détesta de ne pas être capable de contrôler mes émotions. Pourquoi est-ce que je devais devenir rouge à une simple caresse de sa part. J’avais décider de quitter cette chambre et le plus vite possible. Je voulais prendre un temps pour retrouver mes esprits. Il sembla que Jae Sun prit un moment avant de sortir de sa chambre et je dois dire que cela n’était pas si mal que cela au final. Quand il sortit, celui-ci semblait être désoler. Je n’avais pas comprit pourquoi sur le coup. Il était désolé car il croyait que j’étais blessé à cause de sa remarque au niveau de mon poids. Je secoua la tête avant de prendre la parole.

«Non, ne soit pas désolé. Je sais bien que tu ne le pensais pas. En tout cas, c’est pas toi qui peut me dire une remarque à ce niveau. Par contre, je suis loin d’être parfaite.»

J’avais souris, mais celui-ci n’était pas visible à cause du masque. Tant pis, il verra ma s’insérait dans ma voix. Il reprit ma main doucement et sans m’en rendre vraiment compte, je la serra doucement. Je le suivais dans l’immeuble pour se rendre à l’entrée où un taxi nous attend. je marcha normalement pour ne pas laisser entrevoir que je stressais sur le fait que je n’étais pas supposer être là. Une chance, tout ca passa bien, mais un problème fini par se dresser devant nous. Le vigile était là. Le problème, c’est que vu le temps qu’il s’était déroulé depuis que je suis partie du station radio, il avait de bonne chance que mon absence est été remarqué. Un des signes, c’est que le vigile semblait parler dans son oreillette, ce qui n’était pas un bon signe. Je Sun m,avait souffler dans l’oreille et me dit que si jamais je cours, de me rendre dans le taxi en face. J’acquiesça doucement. Plus on avança, je cherchais à trouver une solution pour qu’on puisse s’en sortir. On était à une quinzaine de pas d’être sortie et Jae Sun me dit qu’on devait surement courir ou du moins marcher vite. je prit la parole en chuchotant dans son oreille.

«J’ai une idée. Je te frappe dans sur le bras comme signe qu’on doit courir.»

J’avais confiance à mon plan. J’avais bien vu que le vigile nous regardait. Il fallait donc quelque chose qui le déstabilise durant un court moment, le temps qu’on embarque dans le taxi. C’est donc une fois proche de lui que je prit la parole.

«Je passe souvent, mais je réalise que je ne t'ai jamais dit quelque chose. Tu as de beaux yeux tu sais.»

La réaction du vigil était juste trop drôle, mais je devais garde mon calme. Le temps qu’il cherche ses mot, je frappa le bras de Jae Sun et j’ouvrit la porte avant de me mettre à courir. Le vigile n’avait pas eu le temps de réalisé ce qui se passait que j’étais tout proche du taxi. c’est d’ailleurs sans attendre que j’embarqua à l’intérieur de celui-ci. C’est d’ailleurs ce que fit Jae Sun peu de temps après. Quand le taxi démarra, cela confirma que j’avais réussit.

«Ouf…»


code par liden





Dernière édition par Lee Mi Ran le Dim 11 Jan - 20:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Sam 10 Jan - 22:47

Elle me fit me pencher un peu vers elle pour pouvoir me chuchoter son idée à l'oreille. Idée que je trouva pas mal , bien que tout aussi aléatoire que les miennes quand à l'effet voulu. Aucun de nous deux ne ferait un bon criminel, ça c'est certain. Je ne sais pas exactement ce qu'elle compte faire , mais je le sens pas super . Elle avance normalement vers le vigile et nous fait nous stopper pile devant lui afin de lui parler, je dois avouer que le suspens était à son comble ainsi que stress ...je le sentais s'insinuer en moi et gagner très vite tout mon corps... Qu'elle idée avait-elle eu ?! Quelle idée ?!

Mon regard glissait subtilement de ma meilleure amie au vigile et du vigile à ma superbe meilleure. Quand elle ouvrit la bouche, je compris qu'elle allait débiter une bétise et que j'allais certainement me prendre un coup. Heureusement qu'elle avait choisi se signal, car se qu'elle dit m'abasourdit tout autant que le vigile... « vous avez de beaux yeux » sérieusement?! Son plan reposé sur l'effet de surprise que ce compliment provoquerait … Je n'en croyais pas mes oreilles.

La douleur me tira plus rapidement de mon hébétude que le vigile et je pu ainsi suivre Mi Ran au pas de course, elle était très rapide mais je la rattrapa sans soucis, me jetant à ses coté à l'arrière du taxi , criant au chauffeur de vite démarré. Celui ci ne pu s'empêcher de rire, et mon rire se joignit au sien, on avait réussi, on avait pris la fuite comme des gamins...La joie d'avoir réussi me prenait à la gorge et je ne pouvais plus m'arrêter de rire... je regarda Mi Ran et retrouva mon sérieux, pour lui lui remettre son masque comme il fallait, la caressant à nouveau du bout des doigts mais sans trop savoir pourquoi je me sentis obligé de me justifier...

_Ton masque se faisait la mâle...

Mon regard ne la lâcha et dans un virage je me retrouva coller à elle , ce qu'elle sentait bon... Une odeur légère et sucrée, tout pour me plaire. Ainsi près d'elle je plongea mes yeux dans les siens et ne pu m'empêcher de repenser à sa bétise …

_Vous avez de beaux yeux... sérieusement ?! Hahaha et si il avait été rigide au point de ne pas réagir ? Tu as vraiment le cul bordé de nouille toi alors~

Je repris ma place sans la quitter du regard.

_t'as de beaux yeux tu sais, il aurait pu te rendre le compliment tout de même le bougre ingrat ...

J 'étais des plus sérieux en la complimentant . Puis un détail, un détail important me revint dans le cerveau... certes le taxi avait démarré mais il ne savait pas où nous déposer ! Très vite je réfléchis avant de précipitamment annoncé la destination , n'écoutant rien ni personne qui pouvait me parler …


_ Déposez nous au parc d'attraction s'il vous plait, celui avec une grand roue .

_D'accord jeune homme

Mon attention se reposa à nouveau sur Mi Ran , j'étais heureux d'être avec elle . Je lui poka la joue .

_tu sais que t'es drôlement mignonne avec mes fringues ?

Je me demanda , si mon parfum sur la veste ne la gêné pas mais lui demandé à haute voix un truc pareil me sembla très étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Dim 11 Jan - 2:08

Arrêtes...




Je dois dire que je n’étais pas tant sûr que mon plan était le meilleur. Il faut dire que contrairement à Jae Sun, je ne suis pas une experte en mauvais coup. Je crois que ma phrase a autant surprit le vigile que mon ami. Une chance que celui-ci est pas rest figé quand je lui ai frapper le bras sinon je serais parti sans lui et le tout n’aurait pas fonctionner. Au moins, cela avait fonctionné, c’est le but non. Quand on fut dans le taxi, je me suis senti soulager. Je n’avais plus ce stresse. Je fus sorti de mes pensés par le fait que mon ami replaça mon masque. Il fallait bien sûr qu’il me caresse du même coups avec ses doigts. Pour essayer de ne pas rougir, je me suis mordu la lèvre de façon subtile. Une chance que j’avais ce masque. Par contre, je pense quand dans le moment, la vie est contre moi comme Ja Sun s’est retrouver collé contre moi à cause d’un virage. Mes yeux n’ont pas pu quitter les siens et dans le moment aucun mot ne sortait de ma bouche. J’aurais espéré un moment comme cela, qu’on soit aussi collé, mais pas à cause d’un stupide virage. Il fut d’ailleurs le premier à prendre la parole en me faisait clairement comprendre que mon plan avait pas été bon. je prit une mine boudeuse.

«Cela à fonctionner au moins c’est le but non? Et je suis sûr qu’il nous aurait parler donc le surprendre était une bonne chose et tu aurais voulu que je dise quoi? Quelque chose du genre: ‘‘Je suis ton père’’.»

En disant la réplique culte, j’avais pris la voix de Dark Vador. Je doute que cela aurait été mieux. Il me surprit en me disant par la suite qu’il aurait du au moins me retourné le compliment. Je le regarda discrètement avant de reprendre la parole.

«Tu trouves vraiment que j’ai des beaux yeux?»

Peu de temps après, il donna des indications au chauffeur. C’était effectivement une bonne idée si on voulait ce rendre quelque part. je dirigea mon regard vers l’extérieur. Je ne regarda pas très longtemps comme je senti une pression sur ma joue et je me retourna. C’était Jae Sun qui m’a poké la joue. Il prit la parole en me disant que je suis très mignonne dans ses vêtements. Il me prit encore au dépourvu et je sentis mes joue rougir a nouveau et je re-détourna le regard vers l’extérieur avant de prendre la parole.

«N’importe quel fille le serait…»

Sa réponse à cela me faisait un peu peur je dois dire. Pas dans le sens que cela sera méchant, bien au contraire. Je ne voulais pas que celle-ci ne me donne de faux-espoirs. Je priait pour qu’il me dise simplement que j’avais raison. J’essaya d’ailleurs de changer de sujet.

«Tu sais si on arrive bientôt?»


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Dim 11 Jan - 22:20

Mi Ran était en forme sur les conneries , cela me plaisait beaucoup, elle s'émergeait dans l'ambiance que je souhaitais pour notre escapade ; après tout ce n'était pas pour rien qu'elle représentait ma bulle d'air frai. Son imitation de Dark vador, demandait plus d’entraînement mais je ne dis rien, préférant rire tout simplement .  Mais malgré tout je la trouvais un brin distante... elle semblait ne pas vouloir être trop près de moi alors discrètement j'eus le réflexe idiot de sentir mes en dessous de bras, CLEAR rien à signalé, mon haleine, CLEAR rien à signalé et impossible que je sente des pieds je l'aurais sentis aussi... et elle sentait bien trop bon pour se soucier de son odeur.. elle était comme un bouquet de fleur, garnis de fruit à mes yeux.. son parfum m'enivrait et m'emportait dans de lointain souvenir où je courrais comme un petit fou à central parc après un papillon que Ra Hae voulait … je courais à en perdre haleine, juste pour qu'elle me dise « t'es le meilleur des grand frère »...ce souvenir souleva mon cœur d'une vague de douleur.. plus jamais elle ne dirait ça...   En reprenant ma place je la complimenta et comme à sa grande habitude ,elle douta de mes mots..je m'en rendit compte en repassant la scene dans ma tête car j'avais parlé presque en même temps pour indiqué la destination au chauffeur. Jamais n'accepterait-elle simplement un compliment sortant de ma bouche ?

_T'as finis de croire que je mens dès que je parle de toi ? Oui je le pense, t'as des yeux de biche comme dirait les français, doux, malicieux, séduisant … et plein de vie

Elle ne me répondit pas alors je lui poka la joue pour attiré son attention , moi qui était heureux d'être avec elle je commençais à me demandé si l'inverse était vraiment.. peut-être avait-elle finalement changer d'avis et préférait retourner travailler … du coup je la complimenta à nouveau , sincèrement, je voulais qu'elle soit bien avec moi.  Mais sa réponse me parue très froide et déçue... elle semblait triste et inquiète en même temps, je n'aurais su dire exactement. Elle détourna carrément le regard et j’aperçus ses oreilles rougies... Elle marqua un silence et tenta désespérément de changer de sujet, mais trop tard, je répondais à sa question .

_Tu crois que je prêterais mes fringues à n'importe qui ? Puis franchement mimi , tu crois vraiment qu'elles sont nombreuses les femmes qui t'égalent, parce que moi je pense que l'on peut les compter .. et puis tu es mignonne dans mes habits, parce que c'est toi , juste toi . Tu es spécial pour moi, ça entre en ligne de compte. Et pour répondre à ta seconde question, je pense que nous y serons bientôt …


A nouveau je me rapprocha d'elle et tourna son visage vers le miens pour lui poser la main sur le front. Elle ne brûlait pas.

_Ouf tu n'as pas de fièvre j'aurais juré que tu étais malade à cause de tes oreilles rougies, me voilà rassuré .

Avant qu'elle n'ait pu dire quoi que ce soit je retrouva à nouveau ma place et me mit à observer la route. Quelques instant plus tard le taxi s'arrêta , nous n'étions qu'à quelques minutes de marche du parc d'attraction alors je paya la course et sorti, suivit de ma belle amie .

_ Mimi ça va ? …


J 'enleva mes lunettes pour mieux la voir , je me devais lui poser la question, elle me paraissait trop bizarre, trop distante pour aller bien. Et puis si j'avais fait quelque chose de mal je voulais y remédié pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Lun 12 Jan - 3:52

Je dois me reprendre en main




Je doute que mon imitation de Dark Vador soit la meilleur du monde, mais ce n'est pas comme si j’étais à un concours. Tant qu’on comprend que c’est supposé être lui c’est le plus important non? Au moins Jae Sun ne fit pas de commentaire là dessus et rit simplement. J’essayais d’être confortable avec lui comme je l’étais avant de réaliser que je l’aime, mais cela n’est pas vraiment une réussite. Quand il dit que le vigil aurait du me rendre le compliment, j’eu le réflexe de vérifier si il trouvait vraiment que mes yeux sont beau. C’est que je dois dire que je n’aime pas vraiment mes yeux. Je les trouve petit. Une chance que le maquillage peut les rendre plus grand. J’avais l’impression qu’il était un peu en colère contre moi quand il me demanda si j’ai fini de croire qu’il ment quand dès qu’il parle de moi. Il confirma qu’il aimait mes yeux et je ne lui ai rien répondu. Qu’est-ce que j’aurais pu répondre de toute façon? J’en sais rien. Mais ses mots qu’il avait dit à propos de mes yeux, je ne pense pas les oublier.

Il fini par essayer d’avoir mon attention en me posant la joue, ce qui fonctionna. Il me fit d’ailleurs un nouveau compliment. Je n’ai pas pu m’empêcher de rougir et je ne voulais pas qu’il le remarque, j’ai donc tourné ma tête vers la fenêtre en lui disant que n’importe quelle fille le serait. J’avais eu peur de sa réponse et j’ai donc essayer de changer le sujet de la conversation en lui demandant dans combien de temps on arrive. Cela ne fonctionna pas comme il parla par rapport aux vêtements. Il avait raison, il ne prêterait surement pas ses vêtements à n’importe qui. Ce que je redoutais arriva. Ses phrases qui semblaient que donner des faux espoirs. Il me dit qu’il avait pas de femme qu’on pouvait compter qui m’égalait et qu’il me trouvait mignonne dans ses habits parce que c’était moi. je sentait mon coeur battre un peu plus vite et ma tête me dire de ne pas m’emballer pour ses mots. Je fus sorti de mes pensé quand il me force à tourner ma tête vers lui. Je ne comprit pas pourquoi il mit sa main sur mon front jusqu’au moment où il prit la parole. Il avait donc cru que j’étais malade à cause que mes oreilles étaient rouge alors que c’était à cause de la gène. je secoua la tête.

«Bien sûr que je suis pas malade…»

Il retourna à sa place et regarda vers la fenêtre. Je fis également la même chose. je prit on téléphone portable et j’envoya un message à Mun Hee. Il était le seul qui savait que j’aimais Jae Sun et il était mon confident. C’était la première personne que je pensais quand je voulais me confier à quelqu’un. Peu de temps après, le taxi s’arrêta comme nous étions arriver. Je sorti et le temps que Jae Sun payai, j’essaya de retrouver mes esprit pour de bon. Il revient vers moi en me demandant si ça allait. Bon, il avait bien sûr remarquer que j’étais étrange. Il fallait que je le rassure.

«Oui ça va.»

Je devais changer sinon cela irai mal pour moi.

«Jae, on va dans la grande roue? On ne peut pas venir dans se parc d’en s’y rendre.»

Je trouvais cela dommage de ne pas pouvoir l’appeler opppa comme il était plus jeune que moi. Par contre, je préférais largement qu’il m’appelle Mimi et non noona. J’aurais l’impression que cela me vieillirais.


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Lun 12 Jan - 13:06

Elle ne sembla pas réagir à mes paroles sur mes fringues .. pourtant j'étais des plus sérieux et des plus sincère . Une autre fille n'aurait pas pu être aussi mignonne qu'elle , hormis peut être Ra Hae … mais je m'égare là. Le fait qu'elle ne répondit rien me vexa quelque peu mais je ne le montra pas , après tout elle était déjà assez distante sans que j'en rajoute en plus... Je la trouvais rouge alors je vérifia qu'elle n'avait pas de fièvre et effectivement ce n'était pas le cas j'en fus alors soulagé .  Une fois retourner à ma place je la vis prendre son téléphone et envoyé des messages... j'avais vraiment du faire quelque chose de mal... alors une fois le  taxi arrêté je me pressa d'en sortir et lui demanda comment elle allait … c'était plus fort que moi je voulais savoir, pouvoir m'excuser . Elle m'assura allé bien, mais cela dénotait bien trop avec la situation que je percevais...Elle changea à nouveau de sujet et je décida que pour le moment je laisserais ça comme ça...

_La grande roue ? D'accord, c'est vrai qu'on ne peut pas aller dans un parc d'attraction sans passer par la grande roue . Mais tu sais on va ressembler à un couple ? Je me mit à rire un peu et lui pris le bras. M'enfin pas comme si c'était gênant.

Pour moi ce n 'était pas gênant, pas le moins du monde, ce qui l'aurait été , c'était d'avoir nos identité dévoilée alors qu'on ressemble à un couple. Là, là on aurait mal fini. Je la mena au parc et me glissa rapidement dans la queue la moins grande, pour patienter un minimum, par chance nous étions en pleine semaine et donc il y avait assez peu de monde bien que la foule reste tout de même conséquente. Je lâcha Mi Ran pour sortir mon porte feuille et payer nos entrées , la guichetière n 'y vu que du feu et j'en fus très heureux. Une fois dans le parc je regarda ma belle amie .

_Je te suis où tu veux, cette après midi c'est la tienne ~ enfin... si tu pouvais m'éviter les barques ça m'arrangerais je n'aime pas trop ramer.

Ramer n'était pas du tout ma tasse de thé, j'étais nul à ça, une vrai buse … et je voulais autant que possible cacher ce défaut aux filles, quel-qu’elle soit , je trouvais que ce genre de défaut mettait un coup à mon charisme et ma superbe image de prince charmant..image que Mi Ran ne devait pas trop avoir de moi d'ailleurs, car étant ma meilleure amie elle avait bien souvent des avant goût quand à mon caractère de merde et le fait que je suis un sale gosse … Néanmoins, je ne devais pas plus dégrader l'image qu'elle se faisait de moi, mon honneur de mec ne le supporterait pas . Je me passa une main dans les cheveux pendant que nous regardions le plan du parc afin de savoir par où commencer et ce que nous voulions faire ; Une chose était certaine pour moi, les stand de nourritures ne m'échapperais pas et au vu de l'heure je me dis que commencer par un petit repas ne nous ferais pas de mal.

_Hm , on commence par l'attraction de ton choix mais après avoir manger un petit quelque chose . Et je te propose .. le stand japonais avec les naruto ramen.

J'espérais grandement quelle me dirait oui et que la nourriture améliore son état, son humeur.. Si elle ne profitait pas autant que moi de cette après midi alors j'avais foiré , je lui avais fait perdre son temps...
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Lun 12 Jan - 21:04

La grande roue?




J’avais préférer ne rien dire à ce qu’il avait dit a propos de vêtement et le fait qu’il me trouvait mignonne. Je pense que c’était mieux de ne rien ajouter là-dessus. Je ne veux pas plus m’enfoncé que je le suis maintenant. Quand Jae Sun regarda par la fenêtre, j’en profita pour prendre mon téléphone et envoyer un message à Mun Hee. Il était mon confident et je lui disais tout. Il était donc le seul à être au courant que j’aime Jae Sun et il doit un peu me supporter là dessus. Je suis peut-être un peut trop énervante. En tout cas, pour le moment cela ne semblait pas trop l’énerver.

On fini par arriver et je sorti du taxi profitant du moment qu’il paye pour me ressaisir.Je lui dit qu’on devait absolument passé par la grande roue. Je dois dire que je voulais la fare par son côté romantique, mais ça j’allais garder cela pour moi. Il prouva qu’on ne peut pas aller dans un parc d’attraction sans passer par la grande roue. Il rajouta qu’on allait ressembler à un couple. Une chance qu’il dit que cela ne lui dérangeait pas sinon je l’aurais mal prit.

«Et? Je suis sûr que tu rêve secrètement d’être en couple avec moi.»

Je dois dire que j’avais dit cela pour voir sa réaction. Je pense qu’il allait plus me répondre positivement mais sans être aucunement sérieux. En même temps cela men fera que confirmer que je ne suis qu’une amie pour lui et rien d’autre. On s’est donc rendu à la billetterie et il paya nos entrées.

«Tu sais, j’aurais pu payer pour la mienne.»

Je n’avais pas plus insister, au pire je pouvais payer la nourriture ce qui reviendrait surement au même ou presque. Il reprit la parole en me disant qu’il me sauvait où je veux que c’était ma journée. Il sépia de par contre éviter les barque comme il n’est pas doué avec ça.

«D’accord, pas de barque. Et si il a un endroit où tu veux y aller tu peux le dire.»

Je ne voulais pas trop imposer mes choix non plus. Je commença à réfléchir par quoi on devait commencer. Je dois dire que la grande roue me tentais vraiment. Je n’ai par contre pas eu le temps de le dire que Jae Sun me proposa de faire un manège avant d’aller manger.

«Cela me va. Je veux commencer par la grande roue et le stand japonais me va parfaitement.»

Je souris doucement.

«Aller! Viens!»

Je le prit par la main et le força à me suivre jusqu’à la grande roue. J’avais enfin pu me ressaisir et j’espère que cela va rester dans cette voie là.


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Lun 12 Jan - 22:25

Mi Ran me surpris en répondant de cette façon à mon « on va ressembler à un couple », ce n'était pas de la mauvaise surprise bien au contraire . Je la regarda amusé et voulu lui offrir mon sourire de serial tombeur, bon nombre de demoiselles y avait déjà succombé  avant de me rappeler que j'avais un masque en plus de mes lunettes et que par conséquent, il n'aurait aucun effet sur elle . Je changea de stratégie en prenant mon ton de drague .

_T'aimerais bien que ce soit le cas hein ? J'étais taquin mais assez séducteur, je la regarda dans les yeux au travers de nos lunettes.Mais puisque c'est secret je ne révélerais rien ~

L'humour était là , mais dans le fond c'était une question à laquelle je pouvais réfléchir et bien répondre oui, enfin je n'en rêvais pas vraiment bien que je doives avouer avoir déjà rêvé plusieurs fois de Mi Ran...de simple rêves ou un peu plus oser... On était si proche elle et moi que la considérer comme une petite amie potentielle me troublait tout en tombant sous le sens, si une fille était faite pour moi , c'était bien elle... elle avait tout ce dont je pouvais espérer mais elle restait ma meilleure amie et je doutais fortement qu'elle veuille être plus que ça avec moi . Qui voudrait d'un gars comme moi ? D'un gars incapable de vraiment tomber amoureux car il a le cœur en miette à cause de ses conneries de jeunesse … un gars égoïste … Je paya nos entrée et la regarda d'un air effaré en baissant mes lunettes lorsqu'elle me dit qu'elle aurait pu payer .

_Ceci est un rendez vous Mimi chérie, un rendez vous au quel je t'ai invité ,enfin pour lequel je t'ai kidnappé, ne touche pas à ma fierté masculine s'il te plait . Je t'invite, je paie c'est la moindre des choses et ça me fait plaisir, si tu pose la main sur ton porte feuille aujourd'hui, je boude .

J'eus à l'instant même de ma menace, l'exacte virilité d'un sale gosse, c'est à dire … très peu.  On discuta ensuite de par où commencer et je vis qu'elle était impatiente de faire la grande roue, je voulais personnellement la lui garder pour la fin, afin d'admirer en hauteur le coucher de soleil ou la ville de nuit mais comment la faire attendre en la voyant comme ça ? Rien ne m'empêcher de l'y emmener deux fois, j'étais certain qu'elle ne refuserait pas . Je lui annonça que je ne voulais pas faire de barque et pour mon plus grand soulagement elle accepta de m'éviter ce supplice , cette honte . Mais elle me dit bien vouloir manger après avoir fait la grande roue comme première attraction . Je regarda à nouveau le plan pour mémoriser le chemin jusqu'au stand de nourriture japonaise . Une fois mémorisé, ce qui ne me prit que quelques secondes, je me laissa emporté par Mi Ran direction de l'immense dame de fer, aux allures si romantique même de jour.  La queue était remplie de couple en tout genre et de toute horizon, histoire de confirmer le romantisme du lieu, cela m'amusa assez d'essayer de deviner, qui était en couple et qui était entre ami comme nous...et de constater que nous n'étions pas les seul à sécher nos devoir, il y avait pas mal de lycéens et lycéenne émerveillé par leur bad boy du dimanche... Je n'avais pas lâché Mi Ran et lui pressa doucement la main avant de la tirer un peu plus contre moi alors qu'une jeune femme passait avec de la barbe à papa un peu trop près de ses cheveux . Je me permis de vérifié que j'avais bel et bien éviter la catastrophe en faisant tourner mon amie  comme une danseuse et lui fit une petite tape mignonne sur la t^te.

_Pas de barbe à papa dans les cheveux, je suis ton héros, adule moi~
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Ven 16 Jan - 6:37

tu comprends maintenant?




Je dois dire que quand je lui est répondu, j’étais plus en mode Queen si je peut le dire ainsi. Disons que Queen a un côté plus sûr d’elle même que je peux avoir. Je crois que Jae Sun a essayer de me faire un sourire qui ferait tomber n’importe quelle fille. Une chance pour moi, il avait un masque et il ne pouvait donc pas avoir d’effet. Il changea de stratégie et décida de parler à la place. Je me suis dit que cela serait le temps de mettre en place ce que Min Hee m’a suggéré de faire.

«Et si c’était vraiment le cas?»

Je ne rajoutais rien d’autre. Je doute un peu qu’il comprenne que je suis vraiment sérieuse là dessus, mais bon. Si je n’essaie pas, je ne saurais jamais si cela va fonctionner ou pas. Je sais même pas si il me considère comme une petite amie potentielle, bien que je crois que je suis trop loin dans la friend zone pour cela. J’ai rougis et il pense que je suis malade, je pense que cela montre à quel point je suis dans cette zone. Quand il paya pour nous deux, je fini par lui dire que je pouvais payer. On est pas dans un rendez-vous donc. Quoi que là dessus, il vient de me contredire. Depuis quand on a des rendez-vous entre amis? Il semblerait que sa fierté masculine soit en jeu.

«Tu m’as vraiment kidnappé pour un rendez-vous? Entre ami? Et tu vas quand même pas payer pour tout ce que je veux non plus.»

Je ne pense pas qu’il va payer pour tout, mais si il me répond que oui, je vais peut-être essayer de m’amuser un peu avec ça. Je devrais y penser un peu. Par la suite, j’ai insisté pour aller à la grande roue. Je voulais absolument essayer de faire mettre un côté romantique à tout cela et c’était l’endroit parfait. Donc soit c’était une réussite ou simplement un échec. Cela allait surement changé tout. Une fois dans la file d’attente, je regardais un peu autour de moi. J’avais l’impression d’être entourer de couple. J’allais prendre la parole, mais il me tira un peu contre lui et je le regarda en me posant plein de question. C’est sans plus d’explication qu’il me fait tourné sur moi-même. J’eu le droit à une explication au final. Du moins, une partie d’explication.

«Comment ça pas de barbe à papa dans mes cheveux? Et je dirais pas un super héros. En ce moment j’ai plus l’impression d’être dans un drama et comme rôle, j’ai celle de la fille qui a le droit a un rendez-vous avec le gars qu’elle aime et que tu es le gars en question et que tout fait pour qu’ils soient proche.»

Si cela ne pouvait pas être un message plus clair. Malheureusement, il n’aura pas le temps de me répondre que c’était à notre tour de monté à l’intérieur de la petite cabine. Au moins, si il voulait me répondre, cela ne sera pas en publique si on peut dire qu’on est en privé maintenant. Je le regarda et attendit qu’il prenne la parole comme je ne savais pas trop quoi dire en ce moment.


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Sam 17 Jan - 21:58

J'avais entendu sans entendre son « et si ce n'était pas le cas » … Je pouvais considérer la chose , mais je n'étais pas en mesure de le vouloir à ce moment là, elle était ma meilleure amie et j'avais besoin d'elle en état . La peur de la perdre me dévorait déjà depuis longtemps, l'avoir comme petite amie, rendait cette peur encore plus vorace... Inconscient de mon auto protection je ne porta pas plus d'intérêt à cette phrase que ça, comme si mes oreilles n'avaient rien ouïes . Je ne me rendais pas vraiment compte que je poussais Mi Ran inexorablement de plus en plus loin de moi, dans la friendzone, la plus horrible de l'histoire... Je la cherchais , je la draguais parfois même sans aucune gêne aucun remords et pourtant, je la virais au plus loin de mon cœur, par pure égoïsme.  Dans le fond, ne plus aimer Ra Hae m'était difficile, abandonné mes sentiments pour elle, même pour notre bien, m'était difficile... aimer quelqu'un d'autre à sa place me faisait mal, me faisait me sentir coupable malgré la haine que suintait mon amour pour elle. Aimer Mi Ran comme tel, me faisait perdre ma meilleure amie, elle ne pouvait pas être les deux... Être simple, je l'ai souvent souhaité...

Mais outre mon égoïsme et ma peur dévorante, aimer Mi Ran je le pouvais , et en y regardant de plus près, je devais bien avouer que brûlait déjà en moi quelques paillettes d'amour, je refusais simplement de souffler sur les braises pour en attiser le feu. Question de châtiment , de peur et d’égoïsme. Mon subconscient avait tout un tas de raisons auquel croyait mon conscient sans chercher plus loin et puis Mi Ran ne cherchait pas plus que ça à l'époque, elle cédait facilement à mes tentative d'éloignement, elle se préoccupait trop de moi. Il fallait que contrairement à moi elle soit égoïste .

Les entrée payé, et les règles annoncées pour se rendez vous, à savoir qu'effectivement j'allais tout payer , le moindre de ses désires, souvenirs, nourriture et compagnie, et que j'envisageais sérieusement possible les rendez vous entre amis, nous allâmes à la grande roues . Je sauva sa chevelure d'une barbe à papa sauvage ou presque et lui demanda de m'aduler ce qu'elle ne sembla pas d'accord de faire en tant que super héros du moins... moi qui me voyait déjà ouvrir ma veste pour lui montrer mon t-shirt de super man... c'était raté . Elle enchaîna sur quelque chose de troublant …  Je fronça les sourcils avant de rire un peu pour ne pas rendre tout cela trop sérieux … elle n'était pas sérieuse n'est ce pas ? Mon esprit avait du mal à fuir...Malheureusement mes méninges trop lent pour le coup ne me permirent pas de lui répondre du tac au tac. Notre tour arrivé , nous montâmes dans la petite cabine plus cozi que ce que je pensais. Je m'installa en face d'elle et la regarda .

_Mais dans ce genre de drama, la fille ne reçoit pas ce qu'elle espère. Ma version super Heros est mieux, tout le monde est satisfait , le gars fait son job, la fille est sauvé . Rien de plus rien de moins.

Mon ton était relativement légers, amical, normal . Bien qu'à nouveau sans trop m'en rendre compte je repoussais Mi Ran dans la friendzone. Je me faisais désirais et elle allait devoir fournir beaucoup d'effort, être des plus clair, ne pas me laisser la moindre petite porte de sortie, me mettre devant le fait accomplie était je pense le meilleur moyen d'obtenir quelque chose de moi.

Montant doucement, nous dépassions à peine le toit de la cabine du forain mais cela ne m'empêcha pas de regarder par la fenêtre, les couples en bas me parurent soudain assez factices, combien d'entre eux s'aimer vraiment ? Avant de partir dans mes pensées je les chassas à grand coup de concentration .

_Si tu as peur , tu me le dis hein ~ et je viens près de toi ! Par contre je ne te cacherais pas les yeux, ce serait dommage de ne pas voir une si belle vue .

Les filles voulaient toujours grimper là haut, mais une fois qu'elles y étaient bon nombre d'entre elles étaient gagné par la peur à moins que ce soit un subterfuge dont elles possèdent le secret … Une fille c'est fourbe aussi . Mais Ma Mimi n'était pas comme ça, pas avec moi du moins ,si elle n'avait pas peur elle ne m'aurait pas dis le contraire, enfin j'osais l'espéré, bien que dans les fait cela ne m'aurait pas dérangé, la proximité avec elle était naturel pour moi …J'aimais même beaucoup ça.

Nous commencions à être à une très bonne hauteur , les gens étaient à présent petits . Je décida de baisser mon masque, comme ça Mi Ran pouvait plus facilement comprendre mes expressions au lieu de les deviner, puis j'étais bien plus à l'aise comme ça qu'avec ce masque ô combien utile mais des plus handicapant.

_T'as vu, les gens sont déjà petits, faudra qu'on prenne des photos d'en haut
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Dim 1 Fév - 5:20

confrontation




J'avais l'impression que une de mes tentatives avait simplement passer dans le vide comme si je n'avais jamais rien. Est-ce qu'il croyait que c'était simplement dit pour plaisanter? J'en sais rien et a ce niveau Jae Sun ne semblait pas comprendre mes avances. Je pourrais peut être lui dire un "je t'aime" et il croira que je le dit simplement par amitié. Pour le moment, l'entree avait été payer et les règles établies. Je n'avais simplement pas le droit de toucher a mon portefeuille comme il payait tout. Par tout, il voulait vraiment inclure tout ce qui pouvait m'intéresser pas seulement l'entree ou la nourriture. Mon idée de le rembourse en quelque sorte pour l'entree en payant la nourriture n'allait pas fonctionner. J'imagine qu'il crois vraiment a son rendez-vous amical, mais pas moi. On peu sortir entre ami, mais pas avoir de rendez-vous.

Avec le fait que j'ai presque eu le droit a de la barbe a papa dans les cheveux, j'essaya quelque chose. Je compara la situation avec un drama. Je voulais qu'il comprenne que j'étais cette fille qui passait un moment avec la personne qu'elle aimait. Il eu d'ailleurs un moment pour y penser comme on devait monter dans la grande roue. Je me demandais vraiment ce qu'il allait me répondre. C'est une fois installer qu'il me répondit. Cela ne m'a qu'a fait que plus mal. J'étais encore une fois repousser dans cette friendzone et je ne tiendrais pas éternellement dans cette zone. Selon lui la fille du drama n'avait pas ce qu'elle veut, mais avec le super hero. Je ne suis pas sur de cela, comme il avait tout le temps une fille amoureuse du super hero. En y repensant, il avait rit quand j'avais dit cela. Il pensait surement que je ne l'étais pas sérieuse alors que je ne pouvais pas plus l'être qu'en ce moment. Je prit la parole un peu sèchement s'en m'en rendre compte sur le coup.

«J'en suis pas vraiment sur de ca.»

J'avais préfère diriger mon regard vers l'extérieur. Je regardait pas vraiment a l'éternuer tellement j'étais prise dans mes pensées. Est-ce que je devais être plus direct? Mun Hee m'avais conseiller de jouer le grand jeu, mais dans un sens, je ne sais pas si j'avais le gout de tant m'embarquer la dedans, en tout cas pas dans le moment. Je remarqua tout de même qu'on prenait de la hauteur. Jun Sun me dit que si j'avais peur de le dire et il viendra se mettre a cote de moi sans toute fois me cacher les yeux.

«C'est un truc de drama et tu es un super hero non? Et j'ai pas le vertige.»

Je l'avais dit d'un ton doux comparer a la dernière fois. De toute façon, ce genre de peur etait que la pour avoir la chance de se rapprocher du gars comme le fait d'aller a la maison hante et rien d'autre. Je n'allais pas prétendre d'avoir peur comme cela ne fera que me rendre plus triste en amour que je ne le suis maintenant. Je replongea dans mes pensée. Je ne savais vraiment pas ce que je devais faire en ce moment. Dans un sens, cela serait un bon moment pour lui dire directement. Il avait personne pour entendre et si tout ce passe mal, je n'aurais qu'a fuir a la fin du manège. J'étais tellement prise dans mes pensée que je n'avais pas prêter attention a ce qu'il venait de dire. Si il attendait une réponse de ma part, il en aurait pas. Je fini par prendre la parole decider a mettre cela au clair dans ma tete.

«On est vraiment que des amis?»

Sa réponse allait determiner le reste de la conversation. Je n'avais pas vraiment de doute face a sa réponse, mais c'est un peu comme si mon coeur avait toujours de l'espoir alors que ma tete essaie de lui prouver que ca sert plus a rien d'espérer. Je n'avais pas quitter mon regard vers la vitre mais je ne regardait pas a l'extérieur. Je regardais son reflet pour voir la moindre reaction se sa part. Il avait enlever son masque alors je n'aurais pas de problème à le voir. Pour ma part, je garde le masque sur ma bouche et les lunettes sur mes yeux comme protection.


code par liden





[hrp: désolé pour l'attente é.è ]
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Lun 9 Fév - 19:45

Elle fut à nouveau cassante en répondant à ma gentillesse mais sur un ton nettement plus doux, ce qui me mit le doute.. avais-je mal compris ? … non impossible, elle venait clairement de me repousser , encore une fois ...J'en fut cette fois ci vexé et la fixa un long moment silencieux. Avant de lui faire simplement remarqué notre hauteur conséquente . Mais elle m'ignora … Il y avait bel et bien quelque chose de louche , j'avais du faire quelque chose pour l'offenser, quelque chose que je n'avais pas pensé comme à ma grande habitude mais quoi ?! Je me retournais le cerveau.... et me passa une main dans les cheveux, commençant sérieusement à être agacé .. je mordillais mes lèvres et mon pieds tapotait le sol rapidement, nerveusement... je ne devais pas m'énerver … cela n'aurait rien arrangé .. rien du tout puisqu'à son tour elle se serait sans doute braquée, plus rien dit ou pire.. elle aurait crié et ça aurait été terrible... Il soupira comprenant mal sa phrase à cause de son agacement et il vint se placer près d'elle, l'enlaça et colla sa joue à la sienne pour lui faire un câlin en les frottants tendrement quelque seconde, alors que les gens du manège commencer à les regarder avec curiosité, la t^te de jae leur disant quelque chose mais étant trop loin pour être sur de quoi que ce soit ils arrêtèrent assez vite d'espionner leur intimité.

_Amis oui ! <3

Mais la lachant je  voulu la regarder dans les yeux et ce fut la « catastrophe » … nos lèvres se touchèrent .. et sans trop savoir pourquoi... je l'embrassa bien comme il fallait, caressant ses lèvres des miennes, se rapprochant un peu plus d'elle.. j'eus l'impression que cela dura une agréable éternité mais en réalité ce fut bien plus court que cela..quelques seconde tout au plus..je m'écarta en retrouvant mes esprits et la regarda dans les yeux, perturbé et me sentant très mal vis à vis d'elle... je n'avais fait ça que sur l'instant, sans y pensé , sans penser aux conséquence sans penser à ce qu'elle m'avait dit avant , si j'avais bien compris, si j'avais bien répondu.. si .. si ...si.. non je m'étais clairement planté … je venais de faire un truc bien plus horrible que ce que je pouvais imaginer.. je venais sans doute de lui pressé le cœur sans douceur dans une poigne de fer … Comme meilleur ami on repassera …

Je retourna à ma place vivement et murmura un désolé avant de mordiller mes lèvres à nouveau, ne souhaitant qu'une seule chose : descendre de ce manège au plus vite.

_je ne sais pas ce qu'il m'a pris...


j'étais très mignon, comme un ami meme si dans le fond je me sentais mal sans vraiment savoir pourquoi... je regarda ailleurs tout rouge sans m'en rendre contre.. Mi Ran ne me laissait pas indifférent  il me fallait du temps pour ne plus que mes sentiments m'effraie … elle pouvait le comprendre avec mes réaction, mon regard... elle me connaissait assez bien..
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Mar 17 Fév - 18:45

incompréhension




Mes pensées étaient prise à pour une seule et unique chose et je n’avais donc pas entendu sa remarque sur la hauteur. Je me demandais ce que je devais faire vis-à-vis Jae Sun. Je ne pouvais surement pas vraiment resté plus longtemps dans cette situation. Il ne semblait vraiment pas voir qu’il m’intéressait, j’étais vraiment dans la friendzone et tout faisait en sorte que je l’étais encore plus. J’ai finalement prit la parole pour lui poser une question direct. Il ne m’a pas répondu tout de suite et est venu s’installé à côté de moi. Il m’a enlacé avant de collé sa joue contre la mienne et de la frotter un peu. Je ne savais pas comment réagir à cela, surtout qu’il me répondit qu’on était effectivement ami. Cela avait fait que mon masque était descendu. J’ai tourné ma tête pour le regarder et essayer de prendre un peu de distance par rapport à lui, mais je n’aurais pas dû. Nos lèvre se sont toucher et il est venu m’embrasser. Je n’avais simplement pas bougé à cause du choc et mes yeux avaient resté ouverts. Il venait de m’embrasser? Quand il s’est éloigné, j’avais cru avoir rêvé, mais je sentais encore la sensation de ses lèvres contre les miennes. Je me suis vite retourné pour être dos à lui et remettre mon masque sur ma bouche et murmura pour moi-même.

«Pourquoi…?»

Je voulais simplement descendre du manège et ce le plus vite possible. Je sentais que les larmes montaient et que je pouvais craquer à tout moment. Je voulais aussi envoyer un message à Mun Hee, je voulais savoir ce qu’il me conseillerait de faire. Je ne comprenais pas comment il pouvait me dire être ami et deux seconde plus tard m’embrasser.  C’est après quelques minutes interminables qu’on a finalement pu sortir. Je me suis dépêché pour être la première à sortir. Je n’ai pas regardé derrière moi pour voir ce que fessais Jae Sun, que je me suis toute de suite mise à courir vers les toilettes publique. Je suis rentré dans une cabine avant de me laisser aller. Je me suis mise à pleurer sans avoir peur que Jae vienne et le sache. Je fini par prendre mon téléphone et j’envoyai un message à mon confident. Je me demande bien ce qu’il allait me dire. C’est à ce moment que je réalisai que j’avais laissé Jae Sun en plan sans vraiment m’en rendre compte. Je décidai de lui envoyer un message pour pas qu’il s’inquiète trop.

Lee Mi Ran a écrit:
Désolé j’avais besoin de prendre un moment pour moi.


code par liden





[HRP: désolé, c'est un peu court]
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   Mar 17 Fév - 19:28

Elle semblait ne pas m'avoir entendu, elle semblait sur une autre planète et peu importe la bouille que j'arborais, elle ne la voyait pas … j'étais comme sur un autre plan d'existence et je ne comprenais plus la situation qui ne cessait de m'échapper... pourquoi elle ne réagissait pas ?! Pourquoi elle ne me disait pas « ah d'accord, ce n'est pas grave ..c'était un accident » pourquoi s'éloignait-elle encore plus loin de moi ?

Les dernière minutes du tour , furent parmi les plus longues et silencieuse de ma vie … Elle n'avait pas même bougé... et je restais transparent, inexistant ...Lorsque ce fut à nous de sortir elle ne m'attendis pas et se sauva littéralement … sans que je puisse la retenir. Elle me laissa seul face à la foule inquisitrice qui attendait son tour … les gens nous prenait pour un couple et j'étais le méchant, le gars qui faisait pleurer sa copine « il a du refuser sa demande en mariage » « il a peut etre rompu, il a voulu le faire en douceur » … je toisais chacun d'entre eux qui ouvrait la bouche pour dire ce genre d'ineptie et je mangeais ma lèvres sous mon masque remis juste avant que l'on puisse nous distinguer... Je soupira et me sortis de là sans avoir l'air d’être pressé … Où avait-elle bien pu aller ? Les mains dans les poches et plus inquiet que jamais je la chercha longuement … espérant qu'elle ne se soit pas enfui hors du parc tout simplement …

j'avais mal au cœur, je me sentais horrible mais je ne comprenais pas pourquoi .. c'est vrai ce n'était rien... il y avait pire .. un simple baiser par accident .. mais toute la culpabilité du monde s'abattait sur mes épaules.. J'en avais les larmes aux yeux...

_Jae.. tu es débile. Stop les relations.. c'est pas pour toi...

Je me gifla les joues pile avant de recevoir son sms ... « Désolé j’avais besoin de prendre un moment pour moi. » je le relus plusieurs fois... ce message m'énervais. Ainsi je mis du temps a répondre, assis sur un banc j'hésitais à le faire, peur de répondre la mauvaise chose … de m'enfoncer encore plus dans ces sables mouvants que je ne comprenais pas … étais-je si horrible que ça ? Je lui répondis ce qui pour moi était le plus neutre …

Jae Sun a écrit:
Je vais rentrer chez moi... c'était bien. Envoie moi la facture du taxi de retour...


Je me leva et me dirigea donc vers la sortie du parc, d'un pas lent et déprimé.. ; je n'étais vraiment pas bien... ce baiser.. ce baiser qui n'aurait jamais du exister , me semblait très lourd à porter... a assumé , pour moi il ne représentait bien... mais au fur et à mesure que j'avançais, je commençais à croire que Mi Ran l'avait pris pour quelque chose d'autre ..Un fois sorti du parc les larmes me montèrent , je venais de briser quelque chose qui m'étais précieux... j'en avais la certitude ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kidnapping et syndrome de Stockholm 8D -PV Mi Ran
» Le syndrome de Stockholm (Charlie)
» (Zdravko) Syndrome de Stockholm.
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» Le Cap-Haitien gronde aussi sa colère contre le kidnapping

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-