AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You better have a good reason ft Blondie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: You better have a good reason ft Blondie   Mer 19 Nov - 9:09


You better have a good reason
AVEC DONG SUN

Ma vie n'a fondamentalement pas changé. Rien de bouleversant mis à part ce type qui ne veut pas sortir de mes pensées ou de mon corps. J'ai fait la connaissance d'autres personnes. Normal, à force de tout faire pour éviter de retourner la chambre trop tôt, je passe encore plus de temps dans le bâtiment principal, si bien que c'est forcément un terrain plus propice à faire des rencontres ou  bien revoir des personnes. Certaines ne semblent pas être affectées par mon regard particulier, ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre. D'autres parlent ma langue, ça aussi ça fait bien fou, bien que cela me fasse également de la peine. Mes parents, ma vie là-bas, commencent sérieusement à me manquer.

J'ai un peu plus sympathisé avec Dong Sun. Il faut reconnaître qu'il est pas chiant comme mec, qu'il a les mêmes centres d'intérêts ou presque que moi, donc forcément ça ne peut que coller dans le fond. Puis c'est bien plus reposant d'être en sa compagnie que celle de mon roomate. Et voilà, je reparle encore de lui... C'est en train de me rendre fou toute cette histoire... Enfin bref, hier soir je devais voir Dong Sun après son combat. Je savais qu'il y avait des recruteurs qui seraient dans la salle et que c'était une grande opportunité qui se présentait, je lui ai souhaité le succès, l'ai accompagné par la pensée pendant que je m'entraînais encore durement. Je pensais réellement qu'il arriverait victorieux, excepté qu'il n'est jamais venu en réalité... Je l'ai attendu plusieurs heures, à scruter mon téléphone, rien du tout. Alors j'ai tenté de lui envoyer des messages, de l'appeler, direct répondeur... Autant dire que j'étais furax. Si je le recroise dans la StarE, il va prendre cher.

Ma sentence a été prononcée par le gardien qui faisait son tour pour vérifier que tout le monde était bien parti. Il m'a fallu rentrer dans l'antre maudit où m'attendait la baleine échouée sur son matelas en plein milieu de la pièce. Si seulement il ressemblait vraiment à Mobidick, ça me simplifierait la tâche. Son sommeil a l'air lourd, il ne capte même pas que je viens de rentrer. Et j'ai beau lui rabâcher qu'il doit se couvrir et éviter de se montrer à moitié nu devant moi, son drap est baissé, son t-shit à moitié relevé... Elle est où la corde que j'aille me prendre tout de suite ? En tout cas, j'ai vraiment mis longtemps à m'endormir aussi.

Le lendemain, les cours m'ont tenu loin de l'autre et j'allais pas m'en plaindre. Je me tracassais malgré pour la blonde, qu'est-ce qu'il pouvait bien foutre lui aussi? Son sport est assez violent, je commençais à m'imaginer le pire. Puis, dans l'après-midi, j'ai fini par recevoir un SMS dans lequel, entre autre, il s'excusait. Je lui ai bien fait sentir à quel point je n'étais pas content, c'est là qu'il m'a dit avoir une bonne raison et qu'on devait se voir rapidement. On s'est donné rendez-vous dans le parc Haneul, le soir suivant, car je ne pouvais pas me libérer avant. Il fait pas super chaud, donc je me suis un peu couvert en ignorant la question de mon roomate qui voulait encore savoir où j'allais. En quoi ça le regarde? Il m'a fallu prendre le bus avant d'arriver devant la grille. Dong Sun était déjà là, je me suis donc approché, enlevant les écouteurs de mes oreilles, les mains dans les poches.

"Tu voulais me voir, je suis là." Un peu froid, j'aime pas qu'on me pose des lapins.

Plus je le regarde et plus je trouve qu'il a une expression étrange sur la figure, quelque chose qui ne lui ressemble pas. Je me demande vraiment ce qui a bien pu se passer. Mais quoi qu'il arrive, son argument a intérêt d'être en béton sinon je vais lui faire regretter de m'avoir planté. Vu l'heure, il n'y pas trop de monde. Avec mon regard de toute manière, personne ne risque de s'approcher. Le temps et l'habitude m'ont permis de trouver à ça un côté pratique. Au final, je romps le silence encore une fois.

"T'en tires une tête. On dirait que tu as vu la plus moche fille que la terre ait jamais porté..."

Enfin, on ne va pas rester planter là non plus. Je lui fais signe de la tête d'entrer dans le parc et de marcher, ça évitera d'avoir froid. Je déteste rester à un endroit sans rien faire, après tout, j'étais hyperactif lorsque j'étais tout petit, mes parents ont béni le wushu dès que je me suis mis à le pratiquer, au moins le soir en rentrant, je restais tranquille. Mes pas sont assez lents, il n'y a pas le feu non plus. Parfois, je jette de petits coups d’œil dans sa direction en attendant qu'il accouche. Il fait beaucoup de mystères je trouve, à croire qu'il a encore maté un film à la con et qu'il se croit dans le scénario encore. Je ne lui ai pas dit que j'avais annulé un de mes entraînements pour venir à ce rendez-vous, aux cours de base, je me suis fait un planning chargé où je ne m'octroie que peu de moments de repos. En réalité, mon corps est tellement habitué à se dépenser beaucoup au quotidien que dès que je ne fais pas de sports, je me sens pas super. Donc je préfère l'entretenir, la vie d'idole aura aussi de lourdes charges de travail, autant l'habituer auparavant.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nam Dong SunavatarStar
Messages : 401
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Leader des ᗡSD
Crédits : Avatar: me Signa: bazzart

MessageSujet: Re: You better have a good reason ft Blondie   Mer 26 Nov - 19:18

You better have good reason

La fin de novembre devait être synonyme de la réalisation de ses rêves...au lieu de ça ce fut une amère désillusion qui le frappa il y a quelques nuits de cela. Comme à son habitude Dong Sun bouillonnait d'impatience à l'approche d'un combat, et pas n’importe quel combat ! Ce soir là, son rêve lui tendait les bras, il se devait de saisir cette chance inespérée afin de pouvoir passer professionnel en impressionnant  ce recruteur. Néanmoins le tâche ne serait pas facile, l'adversaire qu'il avait à affronter n'était pas ce que l'on pouvait appeler un figurant, il l'avait même déjà vaincu par le passé, de quoi mettre la pression au jeune homme. Pourtant, et à sa plus grande surprise, c'était l'autre jeune homme qui semblait dans tous ses états ce soir-là. À cet instant, le boxeur avait eu un mauvais pressentiment quant à la rencontre qu'il y avait avoir, il avait rapidement chassé cette idée, partant s'échauffer sous les directives de son entraîneur, se vidant la tête par la même occasion. Nam Dong Sun ayant cédé la place à celui que l'on appelle « Sunburn » le combat pouvait commencer.

C'est très rapidement que les craintes du technicien de surface se révélèrent être exactes. Son opposant enchaînait les erreurs de débutant en négligeant sa garde, il s'était littéralement fait bouffer par le stress avait pensé le rappeur. Et ça n'avait pas été en s’arrangeant, Dong Sun avait bien tenté de raisonner l'arbitre, mais ce dernier était resté catégorique, refusant en bloc de mettre un terme à la rencontre ou alors que le jeune homme déclare forfait . Le boxeur ne désirant pas lâcher son rêve ainsi avait alors abandonné l'idée de faire stopper cet affrontement et s'était lancé à corps perdu dans la lutte acharnée avec son rival de toujours qui tomba lourdement sur le sol quelques minutes plus tard en se tenant le ventre tout en gémissant de douleur. La scène avait un côté surréel lui qui se précipitait vers son adversaire, le public appelant les secours, les urgences qui emmenaient le blessé à l’hôpital le plus proche. C'était un cauchemar et il allait se réveiller non ?

Il n'avait eu hélas pas de réveil la réalité étant le décor de ce cauchemar à ciel ouvert. Pire, plusieurs organes de l'autre combattant avait été touché par un uppercut mal anticipé, frappant de pleins fouet son foie et sa vésicule biliaire... Le blond avait passé la nuit à attendre de le hall de l'hôpital priant tous les dieux pour que l'autre survive à ces lourdes opérations. Après de longues heures d'angoisse alors que cette nuit cauchemardesque s'évanouissait avec le jour, un médecin fit exploser  les dernières bribes de mauvais rêve en annonçant que l'autre jeune homme était à présent sain et sauf. Dong Sun n'avait pu retenir ses larmes de soulagement et se fit la promesse de rendre visite à son rival chaque jours de sa convalescence. Néanmoins une chose avait changé, ou plutôt s'était brisée ….Plus jamais le rappeur accepterait d'enfiler des gants, la boxe c'était bel et bien finit pour lui. Malgré son soulagement de voir l'autre sauvé, une période de doute l'assaillit cruellement qu’allait-il pouvoir bien faire de sa vie . C'est alors qu'il se rappela enfin qu'il avait oublié de prévenir Shin-Il, pour sûr qu'il était furax après le lapin qu'il lui avait posé, néanmoins il accepta de le rencontrer dans un parc en début de soirée.

Bien emmitouflé dans son écharpe par le canard « couveur » qui lui servait accessoirement de cousin, il était là raide comme un piquet à guetter l'arrivée du Japonais. « Tu voulais me voir, je suis là. » Et bien on peut dire que l’accueil était des plus glacial, mais bon il fallait pas s'attendre à autre chose après l’avoir laissé ainsi en plan . Dong Sun déstabilisé ne trouva rien à dire et se contenta d'un bref signe de tête tout en se la grattant un peu gêné.  « T'en tires une tête. On dirait que t'as vu la plus moche fille que la Terre ait jamais porté... » Ah si seulement, il aurait bien aimé juste croiser un laideron il l'aurait rapidement oublié cette vision d’horreur. Comme d'habitude Shin-Il ne tient pas en place et lui fait signe de le suivre, vrai qu'avec ce froid rester comme deux cons planté là ce n'était pas l'idéal pour se réchauffer. Le blond resta encore un moment silencieux avant d’ouvrir la bouche un air grave peu habituel si ce n'est rare sur le visage.

«  Chuis vraiment désolé pour le lapin et l'inquiétude que j'ai pu causer mec, vraiment je crains et je te présente encore mes excuses. Bref... Je vais t'expliquer ce qui m'est arrivé, c'est assez moche. Comme j'te l'avais dit l'autre jour, ce soir là j'aurais pu passer pro et pour tout te dire...j'ai reçu une offre que j'ai refusé. Il leva les deux mains en signe d’apaisement et reprit. Ne t’excite pas en me traitant d'abruti fini à la pisse, je vais t'expliquer ce qui s'est passé l'autre soir. Je suis arrivé j'étais excité comme un puce surtout que je comptabilisait une défaite contre ce mec déjà, de quoi mettre du piment au combat hein ? Mais le problème c'est que le gars était pas à son niveau habituel il s'était complètement laissé bouffer par le trac et BIM il a enchaîné conneries sur conneries de débutant il zappait carrément sa garde, bref l'horreur totale. J'ai bien essayé de faire entendre  à l'arbitre, mais rien à faire pour lui on devait continuer. Moralité ? Le gars à mal calculé le coup qui venait droit sur lui et il s'est écroulé sur le sol en hurlant des mots impossible à comprendre. Les secours sont rapidement arrivés et tu penses bien que j'ai sauté dans la voiture de mes parents pour rejoindre le gars. Et là ….putain....c'était un cauchemar on m'a annoncé qu'il avait des organes de touchés et qu'il était en plein hémorragie interne il est resté au bloc toute la nuit et moi j'ai veillé tout ce temps là priant tout ce que je pouvais pour qu'il s'en sorte. Il s'en est heureusement sorti, j'te jure un peu plus et je roulais une pelle au médecin tellement j'étais soulagé qu'ils l'aient sauvé ! Chuis con hein ? Après bien....j'ai beaucoup réfléchi et … je me retrouve bien dans la merde maintenant car.... J'ai décidé de raccrocher définitivement les gants de boxe... »

Annonce fracassante mais terriblement vraie, il espérait que Shin-Il comprendrait son point de vue et saurait trouver les mots juste, enfin c'était confus pour lui. Une chose était sûre, il en avait vraiment besoin d'en parler....

_________________
At the beginning, I forced myself, sheet after sheet and I wrote that we call words. And it is there! Uh it is there whom I became myself.I put of my person on the white sheets that there was between my exercise books.And I faded, I released myself, at least, I was free on the sound.Whether it is seven years ago or today, that did not change, I stay whom I am.[BTS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: You better have a good reason ft Blondie   Dim 30 Nov - 17:43


You better have a good reason
AVEC DONG SUN

Comme je ne suis pas du genre à poser de lapin ou à revenir sur ma parole ou à trahir une promesse, je me suis bien rendu dans ce parc afin de rencontrer Dong Sun en prenant sur mes heures d'entraînements. J'avoue que c'est la curiosité au sujet de cette raison qu'il a qualifié de bonne qui m'a motivé à venir. Disons que je lui laisse une chance d'avoir une excuse qui se tient, en admettant qu'il me sorte pas un truc plus gros que lui en rigolant. Forcément, lorsque je m'approche, il sent tout de suite que je n'ai pas spécialement apprécié qu'il ne se soit pas pointé, son éloquence habituelle n'arrive pas tout de suite, je l'incite à marcher d'un signe de tête.

Blondie me suit donc, il n'y a pas foule à cette heure-ci, le froid donne en général envie de rentrer se mettre au chaud. Les mains dans les poches, j'attends qu'il se lance. D'abord j'entends des excuses, c'est le strict minimum de les réitérer. Lorsque j'entends qu'il a refusé une offre, ma langue vient claquer contre mon palais en signe de désapprobation, petit tic à moi, je pose les yeux sur lui et il lève les mains en l'air. Bon ok, je vais au moins attendre d'avoir toute l'histoire avant de juger trop vite. Silencieux, j'écoute donc ce ses explications, comprenant un peu plus le déroulement de la fameuse soirée. Sauf que tout cela ne me plaît toujours pas. Je peux la sentir, sa trouille. Alors je m'arrête, attends qu'il fasse de même, puis je commence par lui mettre un bon crochet du droit dans la figure.

"Ça, c'est pour m'avoir posé un lapin." Dis-je en même temps que je le frappe.

Ensuite, je profite de l'effet de surprise pour l'attraper avec toute la vitesse que je possède, je lui fais une prise et son corps est projeté dans les airs, retombant sur le sol. Je ne lui laisse pas le temps de faire quoi que ce soit, accroupis à côté de la blonde allongé sur le dos, je le choppe par le col en fronçant un peu les sourcils.

"Ça y est t'as les idées claires ?" Je poursuis. "Tu vas pas un peu arrêter de chouiner ? Ce combat était pour vous faire passer pro, ça veut dire qu'à votre niveau, vous connaissez très bien les risques de la pratique de votre sport. Il était pas un novice, il s'est juste emballé tout seul et il a pris cher, fin de l'histoire. En rien c'est de ta faute, c'est le risque quand on pratique un sport de combat. T'es con des fois sérieux... T'es pas le responsable, ce sont les règles du jeu qui veulent ça. Tu vas pas te blâmer toute ta vie pour l'erreur d'un autre, c'est du grand n'importe quoi. Puis c'est quoi ça ? Tu oses relâcher ta garde devant moi ? Ne crois pas que parce qu'on est potes, tu ne vas pas en prendre une quand tu le mérites."

Je finis par le relâcher. S'il croyait obtenir une oreille attentive, il s'est trompé de personne. Je l'ai écouté, certes, mais je ne suis pas le meilleur conseiller ou pédagogue qui existe. Enfin, j'ai tendance à agir avant, plus qu'à parler. Puis c'est tout ce qui m'est venu dans la tête en espérant que ça a été productif.

"Rouler un pelle au médecin... T'es vraiment un gros gay refoulé ma parole..."

Bon, ça c'est une piètre tentative de faire de l'humour, à croire que mon roomate m'a déteint dessus. C'est aussi une pique qui me permettra de vérifier si ça a été efficace, au pire, je vais le secouer plus fort si besoin. Mon regard accroche le sien à nouveau.

"Quant à la boxe thaï..." Ma voix n'est plus agacée. "Je sais ce que ça fait de devoir dire adieu à son rêve d'élite. On ne peut pas totalement décrocher, regarde-moi à pratiquer mon wushu dehors à la moindre occasion. Je ne pouvais pas en vivre, même si je l'avais souhaité. Je ne vais non plus tenter de te faire changer d'avis sur le sujet, même si tu as l'air d'un parfait idiot en apparence, tu es loin de l'être." Petit sourire en coin après ma petite pique. "Mais tu ne dois pas te leurrer, tu es un guerrier et tu aimes ça. Il te faut simplement trouver d'autres défis, d'autres combats. Puisque tu ne peux plus affronter physiquement qui que ce soit pour le moment, pourquoi ne pas relever le défi des mots ?" Très sérieux dans mon discours, je continue. "Ton flow est loin d'être mauvais, je pense qu'avec toutes les séries à l'eau de rose que tu mates, tu as plus de matière à écrire sur l'amour que toute l'agence réunie, personne ne saura qu'en réalité tu n'y connais rien. Ta condition physique est parfaite, t'aurais juste à apprendre à danser si tu devenais trainee. Ton cousin dit lui-même que tu gâches ton talent et je partage entièrement son avis."

Je partage l'avis de son cousin, au moins sur ce domaine, parce que sa cuisine... Bref, j'ai dit ce que j'avais à dire, j'ai beaucoup parlé encore. La balle n'est plus dans mon camps à présent, l'idée doit faire son chemin dans son cerveau. Il n'a rien à perdre à tenter, tout en sachant qu'il doit réussir son audition avant toute chose. Et ce serait aussi un bon moyen de plus souvent se voir, ce que je n'estime pas être une mauvaise chose en soit. Par contre, je n'ai pas été capable de lui dire qu'on pourrait faire partie du même groupe, j'ai trop de mauvais souvenirs là-dessus, je ne veux plus tomber de haut encore une fois.  

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nam Dong SunavatarStar
Messages : 401
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Leader des ᗡSD
Crédits : Avatar: me Signa: bazzart

MessageSujet: Re: You better have a good reason ft Blondie   Jeu 4 Déc - 10:55

You better have good reason

C'est vrai qu'il caillait ce soir bordel, pour une fois il aurait du enfiler un sweat plus chaud, ça lui apprendra à surestimer sa résistance au froid. M'enfin, c'est pas comme si il allait chopper la crève non plus, c'était plus le récit qu'il avait du faire à Shin-Il qui l'avait rendu malade ouai. Et ça avait mal commencé, le Trainee tiquant dès ses premières paroles. Il n'avait pas tort, après tout c'était la même personne qui trépignait d'impatience à l'idée de ce combat et qui maintenant annonçait avoir refusé la chance de sa vie , paradoxale non ? La suite de son discours sembla ne guère plus plaire à l’autre qui semblait être de plus en plus agacé au fur et à mesure que Dong Sun relatait son récit. D'ailleurs, la sanction n'avait pas mit de temps à être prononcée, ou plutôt à être envoyée en pleins dans le visage du plus vieux. « Ça, c'est pour m'avoir posé un lapin. » Et bien il était remonté le Yakuza, mais bon une bonne beigne pour l'inquiétude causée ce n'était pas cher payé ? Par contre cela n'empêcha pas le blond encore choqué de se faire à nouveau malmener et étaler sur le sol.

Son col saisi par le Japonais aux sourcils plus froncés que jamais ce dernier poursuivi son sermon « Ça y est t'as les idées claires ? Un peu brutal comme retour mais oui il était de nouveau parmi les vivants. Tu vas pas un peu arrêter de chouiner ?  Toujours aussi pédagogue et brute de décoffrage le samouraï, fidèle à lui-même quoi. Ce combat était pour vous faire passer pro, ça veut dire qu'à votre niveau, vous connaissez très bien les risques de la pratique de votre sport. Il était pas un novice, il s'est juste emballé tout seul et il a pris cher, fin de l'histoire. En rien c'est de ta faute, c'est le risque quand on pratique un sport de combat. T'es con des fois sérieux... T'es pas le responsable, ce sont les règles du jeu qui veulent ça. Pour le coup ils n'étaient absolument pas d'accord, risques connus certes, mais il n'était pas aussi blindé émotionnellement que son vis-à-vis de Yakuza . Tu vas pas te blâmer toute ta vie pour l'erreur d'un autre, c'est du grand n'importe quoi. Puis c'est quoi ça ? Tu oses relâcher ta garde devant moi ? Ne crois pas que parce qu'on est potes, tu ne vas pas en prendre une quand tu le mérites. » Ce blâme terminé son col fut aussi vite relâché qu'il avait été vivement attrapé. Le technicien  de surface réajusta son col avant de se relever d'un bon leste avant de soupirer. « P'taint toujours aussi pédagogue vieux, t'as bien fait de pas avoir fait psycho, on aurait pas mal de gars qui auraient sauté d'un pont sous tes bons conseils ah ah. Et comme tu l'as dit si je  la mérite la beigne, bah je ne détourne pas la tête point. Puis être toujours sur ses gardes on est pas dans un getho ou dans je ne sais quel fim de baston. Et après c'est moi qui me fait trop de films hein.... petite pique, il l'avait un peu cherché le Yakuza en même temps. Par contre bien que je reçoive ton argument et qu'il est tout à fait valide, sorry mec mais sur ce point là on diffère total. Enfin là on touche au mode de penser de l'autre, chacun en a une. Donc pas besoin d'à nouveau t'exciter hein, l'électrochoc a marché. »

Ce sujet abordé les deux jeuns avaient continué leurs chemins plus calmement, l'ambiance s'étant même quelque peu détendue. « Rouler une pelle au médecin... T'es vraiment un gros gay refoulé ma parole... » Tentative d'humour bien que moisie le jeune homme avait eu un petit rire amusé en tapotant l'épaule de l'autre. « T'as bien fait aussi de pas avoir fait humoriste Shin. Et méfie toi paraît que la pd attitude ça se choppe par contact, 'tention si ça se trouve t'es déjà contaminé ! » Bon, pas de quoi relever le niveau du côté de l'humour, mais ça faisait du bien. Par contre il ne croyait pas si bien dire, ces temps-ci Dong Sun était en plein questionnement sur sa sexualité. Après tout il y avait tout d'abord eu ce baiser déluré échangé dans un bar où les jeunes étaient bien alcoolisé, Dong Wook lui paierait cette humiliation ce petit con ! Mais ce n'était pas tout...il y avait aussi eu la naissance de cette fichue attirance pour Choi Min Jae, l'acteur phare de l'agence  quelle plaie. Lui qui s'était toujours cru un bon hétéro cent pour cent pur jus c'était foutu, au mieux il était bi. Enfin difficile de le savoir puisqu'il n'en n'avait parlé à personne et puis qui aurait pu le conseiller après tout, c'est pas comme si il connaissait foule de gays quoi. Il secoua la tête pour chasser toutes ces pensées cahoteuses et se recentrer sur son interlocuteur.


«Quant à la boxe thaï... Bon au moins le Trainee n'était plus agacé c'était toujours ça de bon à prendre, déjà qu'en temps normal son regard  n'était pas engageant....Alors en pétard c'était pas vraiment joli joli à voir. Je sais ce que ça fait de devoir dire adieu à son rêve d'élite. On ne peut pas totalement décrocher, regarde-moi à pratiquer mon wushu dehors à la moindre occasion. Je ne pouvais pas en vivre, même si je l'avais souhaité. Je ne vais non plus tenter de te faire changer d'avis sur le sujet, même si tu as l'air d'un parfait idiot en apparence, tu es loin de l'être. Et aller une autre pique ! C'était la Saint Dong Sun aujourd'hui ? Oh et puis pourquoi il se posait des questions connes comme ça lui ? Mais tu ne dois pas te leurrer, tu es un guerrier et tu aimes ça. Il te faut simplement trouver d'autres défis, d'autres combats. Il sentait déjà venir la suite, ce qui le fit se tendre quelque peu pour avoir entendu nombre de fois ce discours.  Puisque tu ne peux plus affronter physiquement qui que ce soit pour le moment, pourquoi ne pas relever le défi des mots ?Ton flow est loin d'être mauvais, je pense qu'avec toutes les séries à l'eau de rose que tu mates, tu as plus de matière à écrire sur l'amour que toute l'agence réunie, personne ne saura qu'en réalité tu n'y connais rien. Ta condition physique est parfaite, t'aurais juste à apprendre à danser si tu devenais trainee. Ton cousin dit lui-même que tu gâches ton talent et je partage entièrement son avis. » Pourquoi on lui disait toujours ça ? À force il allait finir par croire les autres, même Shin-Il s'y mettait quoi . Le silence se fit un instant, il devait digérer toutes ces informations, on disait de lui que c’était un vrai blond alors il avait le droit à un temps supplémentaire de réaction hein, pas vrai ? Donc il allait prendre ce laps de temps en plus avec plaisir !

Mais bon toutes les choses avaient un fin et il n'allait pas rester indéfiniment perdu dans ses pensées, de toute manière le Trainee ne l'aurait pas laissé et lui en aurait sûrement recollé une, non merci. « Toi aussi tu t'y mets, eh beh. Mon cousin dirait Amen à tes paroles si il était là, mais bon là je pense plutôt qu'il est en train de ruiner la cuisine en me préparant un truc à grailler là, j'ai la gerbe d'avance rien que d'y penser ah ah.  Après c'est vrai …que ton raisonnement est loin d'être con, abandonner un rêve n'est pas très sain si on n'en trouve pas un autre, sans on ne peut pas avancer. Mais je ne sais toujours pas, un grattement de tête gêné parasitant un instant son discours le déconcentra un instant, si je suis bien fait pour tout ça. J'ai jamais eu ce rêve, c'est un nouveau combat certes, mais... ouai je sais j'ai l'air d'être une putain de gonzesse indécise là, mais c'est pas le genre de décision à prendre à la légère. Par contre je prends volontiers ton compliment indirect, je t'en remercie même. Moins pour la beigne, putain mes bleus étaient tous sortis, là je suis reparti pour un tour, le Jae Duk va encore croire que je me suis embrouillé avec des kékés des rues. Il anticipa les éventuelles questions de l'autre en battant l'air de la main. Longue histoire. » Ouai très longue histoire, il espérait néanmoins que l'un des derniers à avoir ramassé ses coups bouffait encore de la soupe à l'heure qu’il est.

_________________
At the beginning, I forced myself, sheet after sheet and I wrote that we call words. And it is there! Uh it is there whom I became myself.I put of my person on the white sheets that there was between my exercise books.And I faded, I released myself, at least, I was free on the sound.Whether it is seven years ago or today, that did not change, I stay whom I am.[BTS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: You better have a good reason ft Blondie   Lun 8 Déc - 3:07


You better have a good reason
AVEC DONG SUN

Si j'étais du genre pédagogue, je ne me serais pas fait une raison à propos de mon regard et du fait de rester seul, mais j'aurais plutôt trouvé des justifications à l'attitude des autres, pourtant injustifiable à mes yeux, et j'aurais tenté de briser les préjugés. En m'appelant dans ce parc pour me raconter ses malheurs, il aurait au moins dû s'attendre à s'exposer à une réaction de la mienne, n'importe laquelle. Pour sûr que dorénavant Blondie n'oublierait pas. Je reste persuadé qu'il n'y a pas mieux afin de remettre les idées en place, qu'il en avait besoin et qu'au moins il est redescendu en se prenant d'abord ma sanction, puis mes propos. Il se relève pas longtemps après moi tout en s'époussetant.

"Le déshonneur de sauter d'un pont, autant se faire le seppuku. Ce n'est pas une histoire de film non plus, juste d'instinct de survie. Si un jour je dois faire une émission genre Survivor avec quelqu'un, ce sera pas toi c'est sûr..."

Lui renvoyant gentiment sa pique, le blond enchaîne après mes mots. Bien qu'il me soutienne que nos manière de pensées sur le sujet sont différentes, cela me paraît juste être une excuse. Mes yeux se reposent aussitôt sur son visage qui a un peu meilleure mine qu'il y a cinq minutes.

"Tu trouves peut-être ça noble ta manière de pensées et c'est ton droit. J'estime qu'on ne peut jamais prévoir ce que la vie réserve, si tu te blindes pas un minimum, tu vas passer ton temps à déprimer et à te demander pourquoi sans jamais trouver de réponses satisfaisantes. Et je sais de quoi je parle vu ce que j'ai sur mon dos."

Au moins, ma technique a fonctionné, je ne devrais donc plus avoir à le cogner pour ce soir. Comme ma tentative d'humour était naze, le professionnel du balai ne manque pas de me le faire sentir. Quant à l'histoire de la gay attitude, je ne relève surtout pas le sujet, mal placé pour la ramener. Je n'ai en plus pas du tout envie de repenser à l'autre, il n'est déjà que trop présent dans ma tête, mes rêves, mon corps et ma chambre. A présent que le ton est plus calme, je lui refais signe de la tête qu'on peut continuer à marcher pendant qu'il me répond sur ce que j'ai suggéré.

"Ne parle surtout pas de sa cuisine... J'ai vu à quoi ça ressemblait, même le dieu de la cuisine avait décrété qu'il fallait brûler cette hérésie culinaire et on a failli s'asphyxier dans les dortoirs à cause de lui. Si un jour je ne ne te revois plus..."

C'est que la cuisine de son cousin aura eu raison de lui.  Ça ne fait jamais de mal ce genre d'activités plus cool, à défaut d'avoir un vrai entraînement. Tan pis, je rattraperai mon retard demain. Le fait qu'il râle mériterait une autre punition, mais ce serait de la violence gratuite pour le coup et ce n'est pas mon genre, contrairement à ce qu'on pourrait croire. Je ne demande pas plus d’informations sur l'histoire des mecs avec lesquels ils se seraient battus.

"Tu prends la situation dans le mauvaise sens. La question est: qu'est-ce que tu as à perdre ? La boxe s'est finie pour toi et je ne pense pas que tu comptes accumuler deux petits boulots dont l'un n'est pas payé et le second consiste à laver, sans vouloir t'offenser, y a mieux comme activité. Tu comptes faire ça toute ta vie ? Parce que là tu es bien parti pour... Tu n'as aucun rêve comme tu l'as dit. Peut-être même que tu ne seras pas pris en passant les auditions, dans ces cas-là ce sera vite vu. T'auras le temps de penser à si c'est réellement ce que tu veux quand tu recevras un oui de la part de l'agence, enfin si tu y arrives."

Il va venir de nulle part, personne n'a entendu ses talents de rappeur, il n'est pas connu autrement que par les fans de boxe thaï qui doivent le suivre, donc c'est sincèrement se prendre la tête à l'avance pour rien du tout de mon point de vue. Ensuite, un petit sourire moqueur vient se loger sur mes lèvres pendant qu'on continue de marcher.

"C'est sûr que c'est pas pour les fiottes, contrairement aux apparences." Celle-là, il l'a méritait, monsieur je veux rouler des pelles aux médecins. Petit regard compétiteur à son intention. "A moins que je ne te fasse peur, parce qu'en rappeur, je serai ton principal rival et je ne compte pas me faire dépasser par un vieux comme toi. Et Tornado ne pourra rien faire pour te sauver la mise en qu'à de défaite." Léger rire.

De toute manière, ce n'est pas moi qui me plaindrait d'avoir un partenaire aussi sérieux dans les entraînements, bien que je ne l'ai en réalité jamais vu danser. S'il est mauvais dans cette discipline, cela me laissera pas mal d'avance de mon côté. Des gens courent dans le sens inverse et nous dépassent pour s'éloigner.  Ce n'est pas comme s'il n'y avait pas de bons professeurs à l'agence, je pense d'ailleurs direct à Tae Hwan qui est mon soutien dans mon désir de réussite. Puis, si c'est vraiment aussi affreux que ça, il aura le droit à mes cours à moi et il me maudira sûrement d'être aussi exigeant.  Même s'il est doué naturellement en rap, ce n'est pas assez pour se voir offrir le ticket d'or.  

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nam Dong SunavatarStar
Messages : 401
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Leader des ᗡSD
Crédits : Avatar: me Signa: bazzart

MessageSujet: Re: You better have a good reason ft Blondie   Mer 10 Déc - 7:59

You better have good reason

Bon ce qu'on peut dire c'est que Shin-Il n'était pas allé par quatre chemins pour faire retrouver ses esprits au blond, un bon crochet du droit y'a que ça de vrai. Enfin...Dong Sun s'en serait bien passé des méthode brutales du Yakuza, toujours aussi doué en société lui, ah sacré Shin-Il..... « Le déshonneur de sauter d'un pont, autant se faire le seppuku. Ce n'est pas une histoire de film non plus, juste d'instinct de survie. Si un jour je dois faire une émission genre Survivor avec quelqu'un, ce sera pas toi c'est sûr... » Seriously ? Un peu plus et il éclatait de rire en entendant ça, il fit signe à l'autre de se stopper après cela après s'être relevé et délesté de la belle trace de poussière siégeant sur son séant. «  Non mais tu t'entends ? On a l'impression que tu vis encore au temps des samouraï vieux, le seppuku quoi... Tu m'étonneras toujours autant le Yakuza ? Et aucun risque qu'un jour tu sois amené à faire e genre de truc avec moi, chuis pas un people moi vieux. » Une nouvelle fois les deux jeunes hommes sont en désaccord sur leur mode de pensée, preuve que l'on pouvait diverger d’opinion  sans pour autant se battre. Oui bon la beigne on repassera hein, sinon ça casserait l'exemple du technicien de surface.

« Tu trouves peut-être ça noble ta manière de pensées et c'est ton droit. J'estime qu'on ne peut jamais prévoir ce que la vie réserve, si tu te blindes pas un minimum, tu vas passer ton temps à déprimer et à te demander pourquoi sans jamais trouver de réponses satisfaisantes. Et je sais de quoi je parle vu ce que j'ai sur mon dos. » Avant de répondre le plus vieux s'était contenté de hausser les épaules mollement. Par contre « sur son dos » ? Alors c’était pour cela que lors de leurs entraînements il ne tombait jamais le haut bien qu'il suait lui aussi comme un porc...Ah les jeunes hommes et la poésie de leur langage soutenu... Pour le coup lui aussi allait pouvoir reprendre le guerrier sur ce point là, enfin si il ne commettait pas de boulette sur le sujet.  «  Je trouve rien du tout, c'est juste comment mes parents m'ont élevé. Va pas non plus me prendre pour un boulet qui vit dans sa petite bulle enchantée hein ? Juste que j'estime que même un gars a le droit de se laisser aller parfois, c'est la première fois dans ma vie où je m'autorise ça alors tu comprends que ta leçon de morale, bien que justifiée, elle a du mal à passer.Il reprit son souffle avant de poursuivre. D'ailleurs.... « ce que tu as sur le dos » ? C'est donc ça qui t'empêchait de tomber le maillot à l'entraînement ? Pour le coup je dois t'avouer que t'es mal placé pour te la jouer voie du samouraï ou un truc du genre. Je pense que tu dois te trimballer une sale balafre bien mastoc sur le dos c'est ça ? Si c'est le cas moi j'arborerais ça comme une fierté et non comme une honte, t'as survécu à un combat imposé par la vie. Comme quoi la place de donneur de leçon pouvait très bien changer, Dong Sun venant de le prouver. Mais... comment ça t'es arrivé ? »

Le ton fut par la suite plus léger, les deux compères se permettant même une dose d'humour. Pas du meilleur goût, mais peu importe tant que cela détendait l'atmosphère non ? Le sujet avait alors dévié sur la recherche d'un nouveau rêve, d'un nouveau but à atteindre pour le blond. Bien qu’ils dévièrent un instant sur le cousin du technicien de surface et de ses piètres talents culinaires. « Ne parle surtout pas de sa cuisine... J'ai vu à quoi ça ressemblait, même le dieu de la cuisine avait décrété qu'il fallait brûler cette hérésie culinaire et on a failli s'asphyxier dans les dortoirs à cause de lui. Si un jour je ne ne te revois plus... » Un petit rire passa la barrière des lèvres du plus vieux devant cette insinuation. «  T'inquiète ça arrivera pas, mon estomac a du muter depuis le temps que je bouffe les expérimentations culinaires de Jae Duk . Une sorte de super pouvoir quoi ! Mais bon je t'avoue que je m'arrange en réalité bien souvent pour manger dehors ou me faire à manger seul même crevé . Des mecs qui font bien la cuisine, et avec ça on trouve pas de copine, si c'est pas injuste ça... » Bien compliquées ces donzelles, elle citaient ces qualités mais n'étaient pas fichues de prendre un gars les présentant. Qu'elles aillent pas se plaindre après si elles ne savent que courir après des mauvais gars, non il ne comprendrait décidément jamais la gente féminine. Enfin, ce n'est pas comme si il était intéressé par ces dernières ces derniers temps, ses pensées étant centrées sur un individu...du sexe masculin... Mais de là à se taper l’affiche et avouer  ça à Shin-Il le grand pédagogue, il y avait un gouffre, un gros gouffre.

Cette accalmie passagère de passée, ils avaient alors reprit plus sérieusement, étant une nouvelle fois pas d'accord, pou changer tient. « Tu prends la situation dans le mauvaise sens. La question est: qu'est-ce que tu as à perdre ? La boxe s'est finie pour toi et je ne pense pas que tu comptes accumuler deux petits boulots dont l'un n'est pas payé et le second consiste à laver, sans vouloir t'offenser, y a mieux comme activité. Tu comptes faire ça toute ta vie ? Parce que là tu es bien parti pour... Tu n'as aucun rêve comme tu l'as dit. Peut-être même que tu ne seras pas pris en passant les auditions, dans ces cas-là ce sera vite vu. T'auras le temps de penser à si c'est réellement ce que tu veux quand tu recevras un oui de la part de l'agence, enfin si tu y arrives . » Le blond avait attentivement écouté l'autre en hochant vaguement la tête, tentant d’assimiler du mieux qu'il pouvait ce flot d’informations qui lui parvenait. Tout n'était pas aussi simple que le prétendait son compagnon d'arme. S’étirant nonchalamment l'ex boxeur réprima un bâillement, signe de son état de fatigue actuelle, il devrait sérieusement songer à pioncer au lieu de travailler du cerveau dans son lit, ça devenait grave là, pire qu'un zombie. Enfin si ça continuait il pourrait postuler dans The Walking Dead, même pas besoin de make-up pour jouer si c'est pas beau ça, un argument imparable pour se faire prendre ! Ouai bon assez divergé, il devait répondre au Yakuza qui s'étiat donné la peine de lui répondre, la moindre des politesse était de lui rendre la pareille. «  J'ai rien à y perdre, mais par contre imagine je suis prit et j'annonce à l'agence que finalement.... nan ça m'intéresse pas, tu trouves ça très respectueux comme façon de faire ? Surtout que t'es Japonais , tu devrais comprendre ce point de vue non ? Puis au final si j'ai aussi mon job à perdre, on pourrait très bien me renvoyer pour ça hein. On sait jamais comment  comment réagissent les grands patrons après tout …. »

Bien évidement son cadet n'avait pu réprimer l'envie d'en rajouter une couche. « C'est sûr que c'est pas pour les fiottes, contrairement aux apparences.  Avant d'enchaîner avec un regard fleurant la compétition à des kilomètres à l'attention du blond. À moins que je ne te fasse peur, parce qu'en rappeur, je serai ton principal rival et je ne compte pas me faire dépasser par un vieux comme toi. Et Tornado ne pourra rien faire pour te sauver la mise en cas de défaite. » Un rire ponctuant la fin de pla phrase de l'autre rappeur, ce qui fit secouer un peu la tête au technicien de surface tout en riant un peu. On ne changerait sûrement jamais ce sacré numéro qu'était son pote. « La fiotte t'emmerde Jang Shin-Il . Dong Sun ayant très bien comprit la pique qui ui avait été adressée néanmoins un petit sourire venait assurer qu'il n'en voulait pas à l'autre pour cette tacle amicale. Et …. Son sourcil se haussa. Un vieux ? J'ai qu'un an de plus que toi grande perche ! Le blond venant ébouriffer allègrement la crinière sombre de son interlocuteur. Tu vas voir maintenant je vais t'appeler le sale gosse pour coller à ce surnom de vieux tiens tshh !  Et laisse Tornado brouter la conscience tranquille . Puis...perso si un jour je finis Trainee, tu vois j'espérerais plutôt être dans le même groupe que toi vieux.... » Mots on ne peut plus vrais, non pas que le jeune homme avait quelque chose contre les saines émulations, mais il préférait de loin partager ses victoires et ses défaites avec ses amis et quoiqu'en dise l'autre ils l'étaient jusqu'à preuve du contraire.

_________________
At the beginning, I forced myself, sheet after sheet and I wrote that we call words. And it is there! Uh it is there whom I became myself.I put of my person on the white sheets that there was between my exercise books.And I faded, I released myself, at least, I was free on the sound.Whether it is seven years ago or today, that did not change, I stay whom I am.[BTS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jang Shin-IlavatarCrazy Shen-Long
Messages : 569
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Rookie, maknae de ᗡSD
Crédits : Avatar: N9ne; signature: Pando

MessageSujet: Re: You better have a good reason ft Blondie   Jeu 11 Déc - 0:42


You better have a good reason
AVEC DONG SUN

En fait, il semblerait que je sois doué pour jouer la comédie car Blondie prend pour comptant ma phrase sur le seppuku. Pourquoi tout le monde pense que les japonais sont des samouraïs ? Que je sache, il n'en existe que dans les films et, même si on ne peut pas dire que certains d'entre eux avaient la classe, c'était pas vraiment une vie quand ils ont commencé à être nettement moins bien vus... Et comme il s'arrête carrément, je peux lui répliquer cette petite pique, il faut continuer dans la lancée.

"Et après c'est moi qui n'ai pas d'humour et qui croit n'importe quoi..." Sourire en coin.

En gros, le clown de service s'était fait avoir sur ce coup. Je hausse les épaules à mon tour, il avoue s'être laissé aller face à moi, je suppose que ça signifie qu'on a gravi un échelon de l'amitié. Mais n'empêche que je reste comme je suis, peu importe si ma manière de dire ou faire ne plaît pas. Il avait besoin de se faire secouer, il a reçu du dix milles voltes minimum, je lui ai fait une fleur en en rajoutant pas, donc il devrait surtout s'estimer heureux que je l'ai écouté, que j'ai réagi et que j'ai trouvé du temps pour venir ici car il en avait besoin. A la fin, j'avais parlé de mon dos vaguement, ce n'est pas que je le cache, c'est simplement que c'est le passé et que rien ne le changera. Il a compris tout seul que c'est une des raisons qui me fait garder mon t-shirt devant les autres, l'autre est que je suis un peu pudique.

"Je ne la cache pas car j'en ai honte, je le fais parce que je n'ai pas envie de subir des interrogatoires ou que l'on pense encore plus que je suis un mauvais garçon pas fréquentable." Chose qu'on m'a souvent faite sentir à cause de mes yeux, à me juger sans me connaître. "Rien de très intéressant. Mauvais endroit, mauvais moment. J'ai failli y passer, une chance que les voisins avaient appelé les flics. Mais j'ai survécu comme tu dis, j'ai ouvert les yeux sur le fait que tu sais jamais quand la mort te frappera et qu'il vaut mieux en profiter en vivant et en mourant sans regret. Ce qui était loin d'être mon cas à l'époque, j'aurais pu ne plus jamais marcher vu où elle est située, j'ai eu de la chance dans mon malheur."

La cuisine de son cousin est arrivée dans la conversation, je raconte vaguement que j'en ai aussi fait les frais et qu'il pourrait réellement tuer quelqu'un avec ça. Dong Sun me répond que son estomac a sûrement dû évoluer et se blinder pour résister à ça, m'arrachant un petit rire. Quant au fait de ne pas se trouver de copine, ça fait longtemps que je ne me pose plus la question. Puis bon, à cause d'un certain boulet, il s'avère que mon cerveau est rempli d'images avec un autre mec, et que j'ai participé à ce recueil à mon grand désespoir. J'aimerai me le sortir de la tête, sauf qu'il n'est pas le genre de type qu'on oublie comme ça. On poursuit sur son éventuelle entrée dans les trainees de StarE, j'ai communiqué mes arguments, suggérant qu'il prend ça dans le mauvais sens. Bien entendu, je ne m'attends pas à ce qu'il soit déjà convaincu, je sais très bien qu'il faut un minimum réfléchir avant de se lancer dans ce métier plus tard qui n'a rien d'une partie de plaisir tout le temps. Il baille pendant qu'on marche toujours dans le parc.

"Ce que je trouverai moins respectueux est que tu dises oui et que tu sois un des trainees démotivés qui s'est senti forcé. Tu as le droit de changer d'avis entre le moment où tu passes l'audition et celui où tu as la réponse. Je pense qu'ils préfèrent avoir des gens motivés qu'autre chose."

Enfin, je suis obligé de la ramener, de le défier un peu, car dans l'absolu, ami ou pas, s'il vient à l'agence, il sera un adversaire pour peu de place. Ce n'est pas se rendre service que de vouloir se donner des traitements de faveurs. Au moins, je l'ai fait rire franchement avec ça, sa réplique me fait encore plus rire.

"C'est toi qui est petit... Et vieux... Que ce soit de un ou de dix, cela ne change rien." Sourire en coin alors que je recule ma tête pour qu'il cesse de me décoiffer. "Ose m'appeler ainsi et tu vas te voir affubler du surnom de focile, tu vas moins aimer quand je vais en trouver des pires." Des menaces, mais oui, et je peux trouver pire que ça... La suite me surprend et j'en rajoute. "Oh, c'est le moment où on rentre dans la séquence émotions, sortons les mouchoirs." Je lui mets un bon coup dans l'épaule. "Pour ça, il va te falloir devenir aussi bon que moi et choisir la voie du trainee, ce qui n'est pas encore le cas. Enfin, tu peux toujours rêver au succès, aux fans à tes pieds et à la monnaie qui tombera après quelques années que le groupe soit lancé. T'as même pas de nom de scène, rappeur de toilettes..."

Je suis en grande forme ce soir. Puis ça lui fait les pieds de m'avoir traîné dans ce parc en pleine nuit. Il fait sacrément froid, je ne vais pas m'attarder encore super longtemps, il a l'air d'aller bien mieux là. Les cernes en dessous de ses yeux sont très visible, il ferait mieux d'aller se pieuter et réfléchir à tout ça demain, après une bonne nuit de sommeil. 

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nam Dong SunavatarStar
Messages : 401
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Leader des ᗡSD
Crédits : Avatar: me Signa: bazzart

MessageSujet: Re: You better have a good reason ft Blondie   Jeu 11 Déc - 18:07

You better have good reason

Bon et bien il semblerait que le Yakuza plaisantait, pour une fois. En même temps à arborer toujours cet air sérieux et affirmer être un combattant et tout le tintouin qui va avec, qu'il s'étonne pas qu'on le prenne au sérieux quand il parle de seppuku. « Et après c'est moi qui n'ai pas d'humour et qui croit n'importe quoi... » Ah oui il voulait la jouer comme ça hein ? Regardez le avec ce petit sourire en coin, sacré Shin-Il... «  En même temps excuse moi le yakuza, mais à toujours parler d'être un combattant et blblabla plus ton sérieux à toute épreuve faut pas t'étonner qu'on te croie quand tu parles de faire ça. Chuis sûre que c'est ton style en plus vu ton mode de pensées,  puis....non t'es vraiment pas doué pour les blagues, le but c'est que le public comprenne, mais t'en fait pas mec, j'taime bien quand même ! »

Puis le sujet avait dérivé quand au dos du plus jeune et de cette cicatrice qui le recouvrait. Dong Sun était à moitié dans le vrai, néanmoins Shin précise : « Je ne la cache pas car j'en ai honte, je le fais parce que je n'ai pas envie de subir des interrogatoires ou que l'on pense encore plus que je suis un mauvais garçon pas fréquentable. Ensuite il répondit à la question soulevée par son interlocuteur, restant néanmoins vague sur l'affaire. Rien de très intéressant. Mauvais endroit, mauvais moment. J'ai failli y passer, une chance que les voisins avaient appelé les flics. Mais j'ai survécu comme tu dis, j'ai ouvert les yeux sur le fait que tu sais jamais quand la mort te frappera et qu'il vaut mieux en profiter en vivant et en mourant sans regret. Ce qui était loin d'être mon cas à l'époque, j'aurais pu ne plus jamais marcher vu où elle est située, j'ai eu de la chance dans mon malheur. »En effet pour le coup il avait eu beaucoup de chance, ce genre de blessure ça ne pardonne pas en général, se retrouver dans l'incapacité de marcher aussi jeune,  un supplice que le blond ne souhaitait même pas eu pire de ses ennemis . Il réajuste son col et reprit à son tour la parole. «  Dur ça, en effet t'as eu de la chance. Je suppose que je n'en saurais pas plus, mais je comprends, t'es pas le genre de gars à aimer parler de lui et je comprends ça . Après tout on est jugé sur nos actes, pas nos paroles. Par contre pour ton dos je trouve ton argument un peu faiblard quand même, enfin la première raison. Qui va t'interroger hein ? Tu le reconnais toi-même qu'avec ton regard on te fait pas chier, puis pour l'avis des autres...moins on s'en soucie mieux on vit. M'enfin, c'est ce que pense un blond décoloré alors fais-en ce que tu veux . »

La conversation avait alors continué au sujet de la possible entrée de l'aîné au sein de l'écurie StarE, Shin-Il semblait ne pas ménager ses efforts pour le convaincre en tous cas.  Un nouveau désaccord était également arrivé au cours de cette dernière. « Ce que je trouverai moins respectueux est que tu dises oui et que tu sois un des trainees démotivés qui s'est senti forcé. Tu as le droit de changer d'avis entre le moment où tu passes l'audition et celui où tu as la réponse. Je pense qu'ils préfèrent avoir des gens motivés qu'autre chose. » Il était vrai qu'ils étaient nombreux ces Trainees à se traîner, Trainee traîner vous saisissez ? Quoi c'est pas drôle ? Tsh.... Ils soupiraient et geignaient toute la journée inconscient de la chance qu'ils avaient, pouvoir faire de sa passion son métier, si ce n'était pas la classe ça ! Dong Sun était bien souvent tenté de leur ficher un bon coup de balais au cul pour les faire bouger ces larves, mais bon, il tenait à son taf et se faisait violence on va dire.

Et enfin le rire s'était à nouveau invité avec les taquineries du plus jeune . « C'est toi qui est petit... Et vieux... Que ce soit de un ou de dix, cela ne change rien. » Petit ? Il faisait quand même 1m80 merde il était gonflé le grand échalas ! «Ose m'appeler ainsi et tu vas te voir affubler du surnom de fossile, tu vas moins aimer quand je vais en trouver des pires. »  Alors là, si il croyait lui faire peur avec cette menace, il se fichait le doigt dans l’œil Le Petit ! «  T'sais après Blondie, Barbie, glandu et j'en passe c'est pas de me faire traiter de vieux débris ou je ne sais pas quoi qui va me travailler, donc je t'en pris sois créatif ! Par contre je le serai aussi de mon côté si tu te lances dans ce petit jeu Shin . » Et il pouvait être bon pour les surnom à la con lui aussi quand il s'y mettait. Après cela il s'était laissé un peu aller à la confidence, ce que l'autre railla un peu. « Oh, c'est le moment où on rentre dans la séquence émotions, sortons les mouchoirs. Le p'tit con ! Pour ça, il va te falloir devenir aussi bon que moi et choisir la voie du trainee, ce qui n'est pas encore le cas. Enfin, tu peux toujours rêver au succès, aux fans à tes pieds et à la monnaie qui tombera après quelques années que le groupe soit lancé. T'as même pas de nom de scène, rappeur de toilettes... »

Bon là il se vengeait clairement du froid qu'il avait du braver c'était sûr ! Le coup dans l'épaule est rendu par une bonne bourrade d'un blond souriant espièglement. « Car moi je n'ai pas le gros melon de me donner un surnom alors que je ne faisais que rappouiller dans mon coins. J'en avais pas besoin vu que je ne faisais jamais de Battle, t'es blond toi aussi parfois hein... Après... je vais réfléchir à tout ça . Mais surtout....DORMIR ! Je tiens plus debout là j'ai une sacré dette de sommeil à rattraper, une chance que demain je bosse pas, je sens que je vais faire deux tour de cadran là. Bon à après-demain vieux, encore merci de m'avoir écouté, je t'en dois une sur ce coup là. » Dernier tchek amical échangé et les voilà repartis chacun de leur côté, cette nuit-là Dong Sun réussit à trouver rapidement le sommeil, ne se doutant pas que quelques semaines plus tard il se présenterai à l'une des auditions proposées par la Star Entertainement....

_________________
At the beginning, I forced myself, sheet after sheet and I wrote that we call words. And it is there! Uh it is there whom I became myself.I put of my person on the white sheets that there was between my exercise books.And I faded, I released myself, at least, I was free on the sound.Whether it is seven years ago or today, that did not change, I stay whom I am.[BTS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You better have a good reason ft Blondie   

Revenir en haut Aller en bas
 

You better have a good reason ft Blondie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» no reason to stay, is a good reason to go ∞ 13/03 - 23:34
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-