AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kang Shin-Il F★★★ me I'm Famous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Kang Shin-Il F★★★ me I'm Famous   Mer 2 Juil - 4:26


Kang Shin-Il
"Dr Jekyll & Mr Bastard"
 

An-nyeong ha-se-yo!, comme vous le savez déjà je me prénomme Kang Shin-Il(mais je le répète vu que vous avez l'air bien niais) ! Je suis né le 13 décembre dans un avion au dessus de la mer du Japon. Je suis un*vérifie dans son pantalon* jeune mâle de 23 ans et je suis   le leader, mais également auteur-compositeur du groupe Moonlight. Vous voulez encore en savoir plus sur moi, il se trouve que je suis Pansexuel et actuellement en couple? C'est compliqué? En fait j'aimerais être célibataire.... On me dit souvent que je ressemble à Jang Hyun Seun, en plus sexy.


Anecdotes

♦ Je suis doué d'une oreille absolue dite "active", si vous ne savez pas ce que c'est...Wikipiedia fait des miracles quand on est mou du cerveau. Bref, un don bien utile dans mon métier, néanmoins je le bénis moins quand des abrutit chantent un air franchouillard. Si mes oreilles pouvaient saigner, elles le feraient dans ces moments là...

♦De ce fait, je m'arrange toujours pour avoir des boules quiès sur moi. Enfin c'est bien souvent Sang-Min qui s'en charge je dois l'avouer.

♦ J'ai quatre sœurs aînées, être le petit dernier de la famille ça a du bon. Par contre, j'ai beau être le cadet, si quelqu'un ose s'approcher de mes sœurs je sors les poings.

♦Un tatouage discret représentant un cygne orne ma nuque. J'ai horreur que l'on touche cet endroit de ma personne... Derrière mon oreille gauche, c'est une clef de sol.Une lyre se niche également au niveau de mon aine. Enfin ça, peu de personnes le savent. En somme, tout mes tatouages ont de près ou de loin un rapport avec la musique.

♦Une fois, j'ai réussi à mettre K.O un colosse qui faisait le double de mon poids et me dépassait de deux têtes. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences...

♦Ce que ce gros naze ignorait, c'est que mon père était champion de boxe dans sa jeunesse avant de se ranger derrière un bureau. Il m'a donc appris quelques coups. Après d'où vient cette-force malgré mes bras de fillette, allez savoir ..

♦ Plus jeune, nous allons dire vers mes 9-10  ans, j'ai connu une période où...pour vulgairement parler j'étais un gros sac, un tas de graisse ouai. Une chance que je me sois ressaisi et que depuis cette époque n'est qu'un mauvais souvenir. Depuis, j'entretiens une relation conflictuelle avec la nourriture. Néanmoins, je conserve une certaine attirance pour le sucré.

♦ Après chaque représentations, je demande un enregistrement de ces dernières afin de les décortiquer au retour dans notre van. Le lendemain, c'est bien souvent que des têtes tombent lors du debriefing.

♦ De part ma mère j'ai des origines japonaises, d'ailleurs, mon prénom aurait dut être Shin, simplement Shin. Mais pour coller au nom Coréen de mon père elle a rajouté le suffixe « Il ».

♦ En parlant de ça, avisez-vous de m'appeler Shin-Il si vous n'êtes pas un proche et je vous refait le portrait. Shin c'est très bien...

♦Mes parents ne sont pas au courant pour ma bisexualité et ma mère espère encore que je lui assurerait une descendance, désolé mais me caser, très peu pour moi...

♦ Je parle couramment le Japonais, normal au vu de mes origines, l'Anglais, le Mandarin et le Chinois. J'ai également quelques notions de Français, aller savoir, tout le monde trouve ça tellement chic...

♦ J'ai un fidèle toutou qui s'appelle Sang-Min. Oui c'est bien le prénom de mon meilleur ami pourquoi ? Rah vous n'avez aucun humour... Même si ce dernier est un peu tout comme avec moi malgré les saloperies qu'on peut s'envoyer dans la tête quand on est en forme.

♦ Je fume comme un pompier au grand dam de mon manager.

♦ Étant myope, ma vue nécessite le port de lunettes, néanmoins je boudes ces dernières et ne les enfile que très rarement leur préférant des lentilles de contact. Oui les hommes eux aussi peuvent être coquets.

♦Lorsque mon emplois du temps me le permet, je rends très souvent visite à mes grands parents au Japon.

♦Ma mère est une ancienne mannequin japonaise et mon père un riche PDG d'une entreprise de télécommunication.

♦ De constitution fragile, je prend souvent froid et attrape toutes sortes de cochonneries. Une véritable plaie...

♦ Si dormir était une religion, alors j'en serai le prophète. La flemmardise, les siestes, les grasses matinées sont mon crédo.

♦Néanmoins, lorsque je compose, je peux rester des heures à bûcher dessus à grand renfort de café.

♦ Une dernière chose sur moi ? Je possède une petite furette albinos nommée Kokoro, elle est adorable mais, ne vous avisez pas de la caresser, elle n'est pas très sociable et risque de vous mordre. Elle n'a d'yeux que pour son maître,enfin une femme qui a tout compris !  
Caractère
Vous savez quoi ? Malgré mon gros melon et l'amour que j'ai à parler de ma sublime personne (ah ah), je vais vous laisser vous faire une idée avec les individus que je côtoie ou ai côtoyé.

Son meilleur ami :«Je ne crois pas qu'il sache lui-même qui est Shin-Il. C'est un type bien, mon meilleur ami et le Leader de notre groupe. Il se donne à 100% pour Moonlight, il n'hésite pas à trancher, ce qui n'est pas toujours facile. A l'écoute des autres, il sait se rendre disponible quand on a besoin de lui. Je ne voudrais pas d'un autre, ni pour ami, ni pour Leader.  »*Sourit un peu, termine l'interview. En passant devant Shin, il met sa main sur son épaule et vient susurrer à son oreille pour que lui seul entende* «J'ai raconté ce que tu m'as dit, j'attends ce que tu m'as promis...» *S'éloigne*

Les autres membres de son groupe :  « ... » Ils n'ont pas tenu à s'exprimer, sûrement par peur de représailles...

Sa mère : «  Mon fils ? Il paraît qu'en dehors des murs de la maison c'est une véritable terreur, il doit tenir ça de son père je pense... Comment se comporte-il à la maison ? Et bien comme tout fils devrait le faire avec sa mère, je n'ai jamais eu de problème particulier avec Shin-Il. C'est quoi ce regard étonné ? Il est aussi affreux que ça ? Ahahaha..sacré Shin... Sinon pour répondre à votre question, c'est un brave garçon qui ne dit jamais non pour aider aux tâches ménagères et qui prend de mes nouvelles chaque jours. Comme quoi les apparences sont trompeuses. Il ne réserve ses bons côtés qu'à ses proches et ce n'est pas plus mal vu le métier qu'il fait. Ah quelle dommage qu'il ne soit pas sérieux avec l'amour, ce n'est pas demain la veille que je vais avoir des petits-enfants …. Bon un  plat m'attends et je vais devoir vous laisser, au revoir ! »

Son Père : « Shin-Il ? Qu'est-ce qu'il a fait encore ? Ah , vous voulez en savoir plus sur lui, étonnant la plupart du temps les gens fuient mon fils. Il n'y a bien que son meilleur ami pour le supporter d'ailleurs. Ma femme ne le sait pas, mais il n'est pas rare que j’apprenne de ce dernier que mon abrutit de fils se ballade avec un coquard. Ah oui, la castagne il aime ça malgré son gabarit de fillette. Et c'est qu'il cogne fort en plus ! Un père ne devrait sûrement pas être fier de ça, mais que voulez-vous, c'est moi qui lui ait apprit tout ce qu'il sait. Avec moi il est moins guindé et collant qu'il est avec sa mère, d'ailleurs ils devraient couper le cordon ces deux-là ah ah. Ah vrai que ça doit détonner l'image de fils à sa maman avec l'image qu'il s'est composée. Vous savez, au fond c'est un bon garçon mon fils, il suffit juste de compter pour lui et il déplacera des montagnes pour vous. »


Sa sœur aînée qui tient sa fille par la main. : «  Mon frère ? Tient cette fois ce n'est pas un cœur brisé par lui qui vient pleurer sur mon épaule, tant mieux ! Vous savez, je n'ai pas grand chose à dire sur Shin-Il si ce n'est que c'est un sacré coureur qui va finir par avoir des ennuis à coucher à droite à gauche. Enfin bon, comment on pourrait le blâmer, il sait être charmant quand il veut et sait y faire avec les femmes....les hommes aussi ah ah. Toutes mes amies sont sous le charme de mon gigolo de frère, je me demande même si certaines ne sont pas passées par son lit. Du moins, celles à son goût, Shin ne se gênant pas pour vous dire que vous êtes un « thon » comme il dit . Une personne franche ça ne fait pas de mal non ? Dommage que...

Sa nièce qui coupe sa mère : « Tonton Shin c'est le meilleur d'abord! Il me ramène toujours des jouets quand il revient de voyage pour son travail! Pis il est toujours gentil avec moi en m'appelant « ma princesse », même que quand je serais grande je me marierais avec lui! Regarde dit bonjour à monsieur Teddy, c'est tonton Shin qui me l'a offert, il est mignon hein, tu prends le thé avec nous ?»

Son manager  « Un pro. Talentueux, inspiré et déterminé. Vraiment. Mais à côté de ça... Bah, je l'aime bien, malgré ses défauts évidents. Mais j'ai mes raisons. Ses tendance à se poser lui-même sur un piédestal et à prendre tout le monde de haut a tendance à agacer ne me donnent que la furieuse envie de le faire descendre un peu de son trip vaniteux. Encore heureux, il a de la répartie ! Ça met l'ambiance. »


Son dealer : « Ce type ? Oula mec, y'a du level  ça je peux te l'assurer. Et pourtant, j'en vois passer des déglingués, mais comme lui, il y en a pas beaucoup. 'Parrait que c'est un chanteur à midinettes de ce que je sais, bah putain, elles seraient pas déçues du voyage en voyant ce qu'il peut s'enfiler. Ce mec, c'est une droguerie ambulante. Perso il me fait un peu flipper. Pourquoi ? T'en croises à tous les coins de rues des gars qui te disent droit dans les yeux qu'ils en on rien à branler de crever ? Vaut mieux en rester loin en dehors du business. Sinon t'en veux pas un peu de ma came ? Je te la fait à un prix d'amis. »

Sa petite-amie : «  C'est le genre de personnes qui vous donnera envie d'être sadique....dommage qu'il soit si détestable, car il est hot"

Une ex : « Un vrai salaud, imbu de sa personne, froid mais qui ne l'est pas ailleurs si vous voyez ce que je veux dire.... Oui un véritable chaud lapin qui a toujours du temps pour vous sauter mais, jamais celui pour parler. Bon après j'avoue que c'est un très bon coup et que je ne dirai pas non pour repasser dans son lit. Il a une copine maintenant ? Ah ah, je suis sûre qu'il la fait cocue dès qu'il peut, la pauvre...elle ne doit même plus passer par les cadres de porte..... »

Une connaissance du lycée : «  Kang ? Ah oui j'ai entendu, c'est devenu une superstar maintenant, à vrai dire, on se voit plus trop depuis. Quand on apprend à connaître la bête il est sympa, même si il passe son temps vous casser du sucre sur le dos et afficher son petit sourire en coin. Il peut même être drôle le bougre ! »

Histoire
Mon histoire débute il y a 23 ans de cela lors d'une soirée de décembre alors que mes parents survolaient la mer de l'Est, ou du Japon si vous n'êtes pas Coréen. Et c'est là que je vous vois me regarder avec les yeux ronds, si vous voyez vos têtes c'est priceless *rires*! Comme vous le savez je ne suis pas le fils de superman, de ce fait mes parents se trouvaient à bord d'un avion lorsque j'ai décidé de pointer mon nez . Pourtant, ma mère avait prit toutes les précautions possibles en consultant son médecin avant d'embarquer, de plus le terme de sa grosses était prévu dans un peu plus d'un mois. Manque de chance pour elle, à l'époque j'avais déjà l'étoffe d'un chieur de première et j'allais le faire savoir. J'aurais bien aimé voir le moment de panique dans l'appareil quand ma mère a ressentit ses premières contractions, ça devait être beau à voir tiens ! Par chance il se trouvait qu'une sage femme et deux médecins étaient à bord ce jour là, une arrivée en VIP quoi. Comme on dit on a la classe ou on ne l'a pas, ou peut-être parce qu’à l'époque j'avais encore un bon karma. Quoique naître prématurément et dans un avion c'est peut-être pas la meilleure chose qui soit. Une chose est sûre, ce sont mes grands parents qui furent ravis de voir leur petit fils avec autant d'avance. Vous voyez quand je vous dit que je suis un cadeau du ciel. Le bonheur de mes parents, lui, fut quelque peu ombragé quant au problème de nationalité de leur lardon, moi, fraîchement né. Enfin je vous passe les détails, moi-même n'ayant toujours pas compris tout le déroulement de cette brumeuse histoire dont je ne retiens qu'une chose ; je suis bel et bien Coréen. Mais je plains mes pauvres parents qui ont du jongler entre les démarches administratives et les visites à l'hôpital voir leur fiston à l'hôpital où j'ai bien passé quelques semaines, mais là n'est pas le sujet principal.

Bref, maintenant que j'ai évoqué mon début d'existence bien agité le rythme va un peu se calmer, du moins quelques temps. Mes papiers mit en ordre, mes parents ont pu enfin de nouveau quitter le Japon et enfin me présenter aux quatre furies qui me servent de grandes sœurs. Elles m'attendaient de pied ferme et les clichés de l'époque en attestent, c'est limite si ma mère pouvait me prendre dans ses bras avec ces quatre là. Comme vous avez pu le comprendre j'étais et suis toujours le petit chouchou de la famille, j'avoue que cette place est loin d'être déplaisant bien au contraire.. Je n'ai rien de particulier à vous raconter jusqu'à l'âge de mes trois ans. Âge où l'on a découvert que j'étais doué du don de l'oreille absolue totalement par hasard alors que je reproduisais à l'oreille les notes que j'entendais sur le piano qui trônait dans le salon. Instrument qui m'avait fasciné depuis mon plus jeune âge, les amants et amantes passent, mais je suis toujours resté fidèle à mon premier amour. C'est ainsi qu'en toute logique j'ai commencé peu de temps après cela des cours de piano dans lesquels je m'investissais avec beaucoup d'ardeur et de sérieux, corps et âme je dirais même. Sinon...je n'ai pas grand chose à ajouter sur cette période de ma vie jusqu'à mes cinq ans où j'ai fait la deuxième rencontre qui a marqué le reste de ma vie, Sang-Min.


En cours d'année scolaire, une petite fille est arrivée dans ma classe, et je dois avouer que j'en suis tout de suite tombé amoureux. Vous savez, à cet âge là on ne perd pas de temps ah ah !Minnie qu'on l'appelait, ça lui allait bien avec ses cheveux longs, même si elle était garçon manqué je ne voyais qu'elle dans la cour de récré. Je ne vous dit pas la joie que j'ai eu quand mes parents m'ont annoncé qu'ils venaient manger à la maison elle et ses parents. Ahahaha...si je savais ce qui m'attendait... Tout fier de moi j'étais arrivé vers elle en roulant des épaules lui sortant avec tout l’aplomb dont j'étais capable «  Tu veux sortir avec moi jolie poupée ? » ...Mon dieu que j'ai honte en y repensant. La suite aussi vaut son pesant d'or, la jolie fillette m'a rétorqué de sa plus grosse voix «  Je suis pas une fille ! » avant de se jeter sur moi et de me coller son poing dans la figure. Oui, oui vous ne rêvez pas, c'était bien avec mon meilleur ami que je me suis foutu la peignée du siècle avant que nos parents ne nous séparent. Depuis ce jour, on est inséparables avec Sang-Min... D'ailleurs, vous allez beaucoup entendre parler de lui à partir de maintenant ! Que ce soit pendant les cours, les week-ends, les vacances Sang-Min n'était jamais loin de moi et inversement. Remarque, ça n'a pas beaucoup changé aujourd'hui …

À l'époque j'étais déjà une grande gueule et c'était le petit Sang-Min qui tirait sur mes sweats afin de quémander de l'attention, je dois avouer qu'il était mignon à faire ça, mon dieu, il me tuerai si il m'entendait à l'instant, une chance nous sommes qu'entre nous.*clin d’œil charmeur*  Mais je m'égare là, vous savez, je pourrais vous parlez des heures durant des cours de piano que je prenais et des nombreux concours auxquels j'ai participé durant ma prime jeunesse, néanmoins n'ayant pas l'intention de vous endormir, je suis bon Prince et vous épargne cette torture . Toutefois, n'évoquant pas cet abord de ma vie, mon enfance risque d'être bien plate si ce n'est cette promesse faite à Sang-Min alors que nous étions encore au primaire. Du haut de ma dizaines d'années je lui avais assuré qu' « Un jour ma musique sera au service de sa voix. » . Dix ans plus tard, on peut dire que j'ai tenu ma promesse, l'une des seules que j'ai honoré, l'une des seules qui étaient sincères. Il faut croire que ces mots d'enfant ont eu l'effet d'une obscure formule de sorcellerie car quelque temps après, Sang-Min et moi nous sommes retrouvés à annoncer à l'autre son entrée dans l'écurie de la Star Entertainement. Pour ma part, c'est un casting sauvage qui m'a valu d'être approché par un chasseur de tête de l'Agence. Encore une fois j'étais en compétition dans un énième affrontement entre jeunes talents du pays. Pour moi, ce genre de concours n'était qu'une promenade de santé que je m'octroyais de temps à autre, en effet à mon âge j'étais déjà très sûr de moi. Vous savez, la modestie, c'est une invention des faux génies, de plus lorsque vous êtes doués cette dernière est feinte. Et puis..je dois avouer que les airs outrés devant mes paroles  en apparence prétentieuses sont un régal pour mes yeux. Mais, je me perds. Ce jour-là, après une prestation inspirée, ce chasseur de tête m'avait surpris en train de pousser la chansonnette avec ma mère. Il faut croire que ma voix a plus à cet homme qui s'est empressé de se présenter à moi et ma mère. Bien que réticente à cette idée, elle fini tout de même par céder et me laisser une chance dans ce monde de requin. Jamais je ne remercierai assez ma mère pour m'avoir donné l'occasion de poursuivre mes rêves...

Bien évidement, dans mon plan de carrière idéal j'aurai largement préféré être un simple auteur-compositeur pour Sang-Min. Mon rang de trainee pour moi n'était qu'un tremplin, néanmoins, parfois, on se laisse bien vite emporter par nos bonds et les choses en entraînant une autre je trouve la vie d'idole pas si déplaisante que ça au final. C'est également à cette époque que l'on a commencé à se tripoter avec Sang-Min. Aller savoir ce qui nous passait par la tête à cette époque. Vous savez les hormones qui s'éveillent déjà, la peur d'être nul avec les filles je pourrais vous citer des masses de raisons plus ou moins bancales, mais les faits sont là, c'est tout ce qu'il y a à retenir. Après allez pas croire un truc crade hein, en aucun cas on partageait des sentiments plus que fraternels..sérieusement vous avez les idées mal placées, ça fait froid dans le dos...Bref maintenant que vous savez ce petit secret fâcheux passons à la suite de cette histoire qu'est la mienne que je suis en train de vous conter. Les années trainees sont bien souvent votre meilleur et votre pire souvenir de votre vie de célébrité. Une douloureuse addiction dont il est difficile de se défaire, les levés aux aurores, les entraînements tardifs, les cours à l'école ...un mélange explosif et détonnant qui est fatal à bon nombre de jeunes aspirants, mais pas à moi et Sang-Min.

En parlant de Sang-Min c'est également pendant nos années de trainees que l'on a connu une séparation. Point de dispute ou quoique ce soit, juste que nos envies et occupations du moment n'étaient pas les mêmes.  Juste qu'à cette époque entre sa perte de voix et l'entrée dans ma vie de Eun Ae nous avions fort à faire chacun de notre côté. Bien évidement j'aidais ce louveteau à retrouver sa voix, j'avoue m'être emporté nombre de fois sur lui, mais je ne le regrette pas, il avait besoin de cela, si je l'avais trop couvé, il n'aurait pas recouvré ses capacités aussi rapidement. Mais je suppose que c'est mon histoire avec Eun Ae qui vous intéresse.  J'ai rencontré Eun Ae l'année de mes 15 ans, une jeune fille douce, calme et d'une gentillesse extrême. Même moi je n'ai pu que succomber au charme de cette ravissante colombe, Sang-Min aussi.... Jamais, ô grand jamais je n'aurais voulu briser mon amitié pour une fille mais....la tentation était si forte..de l'autre côté, et ce malgré notre froid du moment, je tenais plus que tout à Sang-Min. C'est alors que débuta une relation clandestine entre moi et Eun Ae. J'avais beau mentir à mon meilleur ami, je ne peux le regretter, je l'aurais blessé en dévoilant cette relation. Déjà qu'il ramait avec les filles, je n'allais pas en plus lui agiter sous le nez la seule qui avait attiré réellement son attention. Ah l'adolescence, un beau bordel hein ?

Une nouvelle fois, je vais aire une ellipse, rien de bien passionnant jusqu’à nos 17 ans si ce n'est qu'ils étaient censés sonner nos débuts en tant que Rookie. Hélas, les difficultés financières de la StarE nous obligèrent à continuer de végéter, nous attirant tout de même la sympathie du public. Comme quoi, il y a toujours du bon dans un malheur...Même dans les pires des situations... Cette année de vaches maigres fut également accompagnée par un funeste cadeau du destin. Un soir, alors que j'avais forcé Eun Ae à faire le mur avec moi pour une sortie nocturne....* déglutition difficile et soupir* ...un...un chauffard ivre nous a foncé dessus... je m'en suis sorti indemne mais Eun Ae... Déjà qu'une voiture ça ne pardonne pas, alors un six tonne je ne vous dit pas... Bien glauque expérience que de voir votre petite amie ...Je vous passerai les détails, si ce n'est que le jour de son enterrement, son cercueil était fermé durant toute la durée de la cérémonie, je pense que vous avez comprit pourquoi... Nous nous sommes effondrés dans les bras de l'autre avec Sang-Min, jamais je n'avais autant pleuré de ma vie. Triste à dire, mais il a allut que ce malheur arrive pour que je retrouve mon entente avec la seule moitié que j’avais toléré dans ma vie . Néanmoins, nous n'évoquons jamais cette période avec Sang-Min, les vieux souvenirs n'ont pas besoin d'être brassés.

Maintenant enchaînons avec du plus joyeux quoique.. Nos 19 ans arrivèrent avec la prise de pouvoir de Hyo Jin, notre directrice actuelle. Un sacré bout de femme, j'avoue que je me la taperai bien d'ailleurs.. Je divague, je reprends. Enfin Moonlight était lancé malgré le départ de notre second rappeur et son remplacement in extremis. Le succès nous tendait les bras... Contre toute attente, c'est moi qui ai hérité du rôle de leader bien que j'avoue ne pas en avoir du tout l'éttoffe. Il y en a un qui m'en veut toujours pour ça d'ailleurs*rire*, ça lui fait les pieds tient. Après le reste..je ne sais pas si je peux bien en parler ici, enfin bon de toute façon maintenant que vous êtes là, autant tout vous dire. C'est également durant ces années que ma déchéance est arrivée, je ne me remettais pas de la mort de Eun Ae, la seule personne ayant réussi à m'arracher des sentiments ayant quitté ce monde, c'est là que toutes mes conneries sont arrivées. Dès que je le peux je me noie dans des soirées endiablées et cauchemardesques au possible pour les bien pensants. La drogue et le sexe sont de très bons amis vous savez, rien de tel pour noyer vos pensées négatives. Cocktail détonnant que l'autre garce m'a soutiré. Ah oui la garce, c'est le truc qui me sert de « petite amie » actuellement. Enfin, elle n'en a que le nom, le reste n'est que pure mascarade... Une chose est sûre vivement que ce petit jeu cesse et que je puisse à nouveau flâner dans les lits que je désire...

Bien sur ce, j'ai à faire....


Derrière l'écran, il y a un cœur qui bat
Hey! Moi c'est Kyûbi, j'ai l'âge que j'ai:p, je fais du rpg depuis5ans. Votre petit bijou je l'ai trouvé  parun beau jour d'ennui où j'ai décidé de le créer avec deux autres folles kukukuku♥. Je pense que le forum est COOL 8D, auto prom sisi ma geule.Et pour finir non, je n'ai pas oublié le code, pour qui me prenez-vous? C'est Validé par moi-même


fiche by snow sparrow.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.

Revenir en haut Aller en bas
 

Kang Shin-Il F★★★ me I'm Famous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kang shin woo † ʙᴀɴɢ ʙᴀɴɢ
» kang raina ✎ shin min-ah
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Perso/ slash scéna perso-