AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Breaking the habit ft Shine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Breaking the habit ft Shine   Sam 22 Nov - 13:12

Memories consume like opening the wound




Dites-moi que c'est un cauchemar... Depuis notre retour du Japon, beaucoup de choses me tapent sur le système, à commencer par mon meilleur ami qui ne remarque rien du tout, qui ne comprend absolument rien, comme si le fil entre nous avait été coupé, ce que je redoutais le plus en gros. Il ne se pose même pas de questions sur le fait que je sois devenu soudainement si occupé. Je m'arrange seulement afin de rentrer juste avant qu'il n'ait besoin de mes caresses dans ses cheveux pour s'endormir, ensuite je retourne dans mon lit. Le lendemain, je suis déjà parti, chose facile à faire puisqu'il dort beaucoup. Il n'y a plus eu une seule occasion de déraper sexuellement, je m'arrange pour éviter les situations trop propices à ce genre de choses. Excepté que plus le temps passe et plus ça empire à l'intérieur...

Un des concerts que nous devons assurer se rapproche à grands pas. Il a été décidé, comme par hasard, que je doive faire un duo avec Shin-Il. Mais l'aberration, l'horreur devrais-je dire, c'est le choix de cette putain de chanson. More than words quoi... On veut ma mort c'est certain. J'ai essayé d'obtenir un changement de musique, je n'ai pas été pris au sérieux une seule seconde. C'est passé pour une lubie alors que je ne demande jamais rien dans ce fichu groupe, je fais toujours mon travail comme on l'attend de moi et, pour une fois que je souhaite une modification, on me la refuse? Que ça fait encore plus mal de constater que depuis le début on me prend pour un con... Ça m'a encore rendu plus à fleur de peau.

Le jour J, je n'ai pas eu d'autres choix que de monter sur scène bien entendu. Au moins, j'étais content de retrouver nos fans. Néanmoins, plus le concert avançait et plus je redoutais le final avec Shin-Il. Une dernière fois, je reçois bien les recommandations de l'employé de la StarE à laquelle je jette un regard pas commode, elle me prend pour un nouveau ou quoi? Et regardez-moi l'autre qui sautille presque partout parce qu'on va pouvoir chanter ensemble et que ça fait longtemps. Pff... S'il pouvait s'étouffer avec son micro deux secondes, ça me ferait des vacances. La salle est plongée dans le noir, je rentre d'un côté et mon meilleur ami de l'autre. Un projecteur pour chacun de nous éclaire par le dessus. Les fans se mettent déjà à crier, allez, on y croit, c'est rien qu'un mauvais moment à passer, ça fait déjà des semaines que je gère cette maladie qui me ronge le cœur, je peux continuer encore. Je ne suis pas celui qui commence, mon regard, d'après le scénario établi à l'avance, se trouve poser sur Shin qui est le premier à chanter. « Saying I love you is not the words I want to hear from you. It's not that I want you, not to say, but if you only knew how easy it would be to show me how you feel. More than words is all you have to do to make it real then you wouldn't have to say that you love me 'cause I'd already know. » Son couplet terminé, je ravale ma salive et prend une grande inspiration. « What would you do if my heart was torn in two ? More than words to show you feel that your love for me is real. What would you say if I took those words away ? Then you couldn't make things new just by saying I love you. More than words. » La chanson n'en est qu'à la moitié et j'ai déjà l'impression de suffoquer. Chaque mot, chaque note, me touchent de plein fouet. Il me faut regarder ailleurs le temps de me reprendre, ou d'essayer. Nous nous rapprochons l'un de l'autre tout en chantant la suite. « Now I've tried to talk to you and make you understand, all you have to do is close your eyes. » J'enchaîne sur ma partie à nouveau, ma voix tremble un peu. « And just reach out your hands and touch me, hold me close don't ever let me go. » Mes yeux fuient vers le public qui semble toujours autant aimer s'imaginer que lui et moi on est plus que des amis. « Then you wouldn't have to say that you love me 'cause I'd already know. » Non tu ne sais rien !!! Rien du tout !!! Ma gorge se noue, mes yeux deviennent un peu brillants. Je ne suis même plus capable de chanter le refrain, ma voix s'est brisée au premier mot, je ne veux plus prononcer ces mots maudits qui m'enfoncent encore plus. Je ne veux plus de tout ça, je ne veux plus être sur cette scène... Je veux partir, loin, où personne ne découvrira ce que je ressens !!!

Tout ce que je vois, ce sont les bras de Shin-Il qui m'enlacent après qu'il ait terminé la chanson seul. Les fans sont en délire ou presque, je me fais escorter par lui jusqu'aux backstages, ensuite, quand plus personne ne peut nous voir, je le repousse assez vivement, m'engouffrant dans la loge non sans être bouleversé. Mon visage a une drôle d'expression alors que Jae Duk est furieux, il a de quoi d'ailleurs. J'ai fait une grosse erreur de débutant, un manque de professionnalisme évident. La maquilleuse vient arranger mes yeux qui ont un peu coulé, une dernière fois je vais saluer le public avec les autres. Ensuite, ils décident d'aller fêter la réussite du concert en allant manger quelque part, je m'empresse de rentrer au dortoir. Rageusement, j'ouvre la porte de notre chambre pour m'asseoir sur mon lit, la tête prise entre les mains. Ce n'est plus possible, cela ne peut plus durer ainsi. Mais j'ignore quoi faire. Tout ce que je ressens est une immense colère contre le monde entier. Je ne veux voir personne, je ne veux pas qu'on remarque à quel homme honteux je suis devenu. Par pitié, qu'on me fiche la paix aujourd'hui ou que quelqu'un trouve un moyen de le sortir de mon cœur… Mes doigts se crispent dans mes cheveux, j'entends le bruit de la porte qui vient de se fermer. Dans un ultime réflexe, je vais me mettre dans un coin de mon matelas, dos à lui, il ne m'est pas possible d'affronter son regard, pas dans cet état.


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Breaking the habit ft Shine   Jeu 27 Nov - 22:05


Breaking the habit
Ft. Little Wolf & Shine
À peine guéri de cette pseudo pneumonie-angine-rhume et il ne savait trop quoi n'ayant de toute manière pas consulté, voilà qu'une nouvelle chose se mettre à dérailler dans sa vie.... Et pas des moindre car cela concernait la relation avec son meilleur-ami qui semblait croire qu'il n'avait rien vu, bien qu'il ne faisait en effet rien pour prouver le contraire... Rares étaient devenus les caresses de Sang-Min et il ne parlait même pas de leurs étreintes qui avaient tout bonnement disparu. Était-ce en rapport avec cette étrange nuit au Japon où le fier animal s'était abandonné entre ses bras ? Peut-être lui en voulait-il après tout le danseur était hétéro, or entre pénétrer un autre homme et l'être soi-même il y avait tout un monde, surtout dans l'esprit d'un homme qui avait toujours été hétérosexuel. D'ailleurs Shin-Il se demandait bien ce qui avait bien pu lui prendre cette soirée là, enfin après coup bien évidement, s'étant laissé emporter par la magie de l'instant, faire l'amour sous les étoiles avec un loup n'y avait-il pas plus bel instant ? Et tout cela pour quoi ? Pour le fuir ensuite ? Sans lui en parler ? Mais pourquoi ? Et comment cela se faisait-il qu'il n'arrivaient plus à communiquer ? Avaient-ils oublié bien que cygne et loup ils parlaient le même langage ? Leur langage...Une chose était sûre...Sang-Min lui manquait cruellement depuis qu'il l'ignorait de la sorte....

Alors imaginez la liesse ressentie par le Leader des Moonlight lorsque l'on lui avait annoncé qu'il allait pouvoir chanter une telle chanson sur scène avec son meilleur-ami, il se faisait déjà toute une scène de leurs retrouvailles larmoyantes. Quoi il était ridicule ? Sûrement, mais cela importait peu quand il était question de son âme sœur. Mais ses espoirs furent bien vite balayés par l'autre qui refusa en bloc d'interpréter tel titre en sa compagnie, c’était bien la première fois que Sang-Min exprimait son désaccord mais avec une telle véhémence cela en était déstabilisant. Hélas pour lui, cette requête passa très rapidement à la trappe, le public et ses attentes comptant avant tout. Il n'y eut que très peu de répétitions pour ce morceau, et cela sembla bien arranger les affaires du loup. Encore une fois Sang-Min s'éloignait de lui ...pourquoi ?

Enfin le jour tant attendu et espéré de la part du compositeur arriva . Comme à son habitude depuis quelque temps, même dans leurs loge le loup faisait la tête en faisant bien sentir son agacement quant au morceau qu'ils allaient chanter.  Leurs disputes ne duraient jamais bien longtemps alors le prénommé Shine était confiant tentant même de dérider le danseur par tous les moyens possible. Sa dernière trouvaille avant de monter sur scène ? Ses mettre à remuer des fesses en imitant avec application, rappelons que Kang Shin-Il était ce que l'on appelle vulgairement une brêle en danse,  la chorégraphie tendancieuse et dépassant les limites du ridicule de I'm sexy and I know it . Sérieusement il y avait quoi de sexy là-dedans ? Bon d'accord c'était ironique et encore heureux, sinon les gars étaient bien atteints avait alors pensé le blond qui avait continué encore quelque temps son cirque. Bien évidement ce dernier fut accueilli d'un regard noir du loup qui semblait visiblement vouloir lui faire avaler son micro et de l'étouffer avec afin de ne pas monter sur scène. Mais plus le temps de continuer à se regarder en chien de faïence, il fallait monter sur scène.

Le Leader quitta son meilleur-ami afin de se rendre de l'autre côté de la scène, la mise en scène voulant qu'ils rentrent chacun de leur côté tout en se rapprochant en chantant. Un classique, mais terriblement efficace à l’entente des cris hystériques des fans en délire. C'était le moment de vérité, Shin-Il souffle un dernier instant avant d'entamer son premier couplet« Saying I love you is not the words I want to hear from you. It's not that I want you, not to say, but if you only knew how easy it would be to show me how you feel. More than words is all you have to do to make it real then you wouldn't have to say that you love me 'cause I'd already know. » Voilà que le tour de Sang-Min était arrivé, pourquoi tant de douleur dans son regard ? Que pouvait-il bien se passer ? Et ses fans stupides qui ne comprenaient rien se contentant de piailler … « What would you do if my heart was torn in two ? Il irait bien évidement décrocher la lune et soulever les montagnes pour l'aider si c'était le cas.... More than words to show you feel that your love for me is real. Mais que pouvait-il bien faire de plus ? Ne lui montrait-il pas chaque jour depuis dix-huit ans ? What would you say if I took those words away ? Then you couldn't make things new just by saying I love you. More than words. » Le cœur du blond se serre il avait bien vu que son autre peinait déjà à chanter, Sang-Min qu'est-ce que tu peu bien ressentir à cet instant se demanda ce dernier .  

Mais la chanson devait continuer et le voilà se rapprochant encore l'un de l'autre, pourvu qu'ils tiennent le coup jusqu'au bout ce n'était qu'une chanson après tout ….« Now I've tried to talk to you and make you understand, all you have to do is close your eyes. » Ces yeux fermés...voilà ce qu'il subissait depuis plusieurs semaines maintenant, Sang-Min les enfermant peu à peu dans leurs solitudes en refusant d'à nouveau poser ses prunelles sombres sur lui.... Et pourtant cela était en totale contradiction avec sa voix tremblante d'émotion à l'instant même..... « And just reach out your hands and touch me, hold me close don't ever let me go. » Qu'il ne le laisse pas partir, qu'il le touche ? Alors qu'il fuit tout contact avec lui ? Pourquoi tous ces mots semblaient le percuter de pleins fouets, Sang-Min ne jouait pas ….« Then you wouldn't have to say that you love me 'cause I'd already know. » Et c'est là que son meilleur-ami ne put faire sortir aucun autre mot de ses lèvres, Sang-Min …. Professionnel jusqu'au bout le Leader continua seul le morceau tout en continuant seul, concluant ses dernières paroles d'une étreinte fraternelle qui ne manqua pas de faire siffler le public. Ça y est le cauchemar était terminé ils s’étaient retrouvés....

Du moins c'est ce qu'il avait naïvement cru se faisant vivement repousser par le loup, lui faisant rencontrer le mur derrière lui de pleins fouet. Il ne comprenait plus rien …. Sonné, le blond n'avait pas bougé d'un iota avant de saluer sur scène avec les autres membres le public. L'ambiance est à la fête chez les Moonlight, mais pas pour Shin-Il qui refusa net l'invitation de leur manager, préférant sauter dans la première voiture afin de rattraper son meilleur-ami qui avait fuit sitôt descendu de scène.

Le trajet pour se rendre à la Star Entertaienment ne lui avait jamais semblé aussi long, peut-être parce que d'habitude il dormait paisiblement sur l'épaule de Sang-Min. Mais là, impossible de ne fermer ne serait-ce qu'une demie seconde les yeux, l’inquiétude l'étreignait bien trop fermement pour cela ….Enfin arrivé c'était au pas de course qu'il s'était engouffré dans les dortoirs, se fichant éperdument de rentrer dans quelqu'un en chemin. Maintenant il était devant leur chambre, désemparé il se donne du courage en prononçant les première paroles idiotes qui lui venait en tête « Un jour je serai roi des pirates.. » Pour sûr que Sang-Min l'avait prit pour un demeuré profond en l'entendant. Le voir se recroqueviller ainsi tel un animal blessé lui fend le cœur. Tout doucement il s'approche du lit, ayant peur de le faire se cabrer une nouvelle fois. Et putain ! ...Comment garder son sérieux alors qu'il avait complètement oublié d'enlever le pantalon qu'il avait sur scène, lui...pardonnez lui le peu d’élégance...grattant terriblement le fessier qu'il dut se gratter énergiquement à deux reprises avant que cette sensation désagréable ne le laisse quelque temps tranquille.  Enfin agenouillé à la hauteur de son meilleur-ami il reprend la parole en écartant ses mèches de son visage aux prunelles brillantes. «  Hey Little Wolf qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi sembles-tu si triste ? Ai-je fait quelque chose de mal pour que tu m'en veuilles autant ? Tu me manques Sang-Min... »
© Belzébuth




Dernière édition par Kang Shin-Il le Mer 10 Déc - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Breaking the habit ft Shine   Mer 3 Déc - 17:44

Leave me alone !




La persistance de Shin-Il a vouloir faire le pitre me dépasse et m'agace encore plus. Ce n'était pas un caprice comme tout le monde dans les loges semblait l'avoir pris, mon motif était justifié et personne ne pourrait jamais le comprendre car je ne pouvais pas leur dire que je suis atteint de ce maudit cancer généralisé qu'on appelle communément amour. Sur scène, ça a été un calvaire. Je pouvais lire dans son regard qu'il était aux anges, car cette chanson peut aussi parler de deux amis si leur amitié est aussi fusionnelle que l'était la notre. Seulement il se goure sur toute la ligne... Ça me dépasse que celui qui me connaisse le mieux sur cette terre ne comprenne pas ce qui m'arrive. A aucun moment, il n'est venu me demander ce que j'avais, on dirait aussi qu'il se fiche royalement que je ne lui serve plus de roue de secours sexuelle. Cela ne m'étonnerait même pas, venant de lui, qu'il s'en soit déjà trouvé une autre et j'ai l'impression d'avoir été pris pour un abruti par lui aussi. Il a bien profité de la situation tiens... Je lui avais dit que c'était pas une bonne idée dès le départ, mais il n'en a fait qu'à sa tête, se servant de ce qu'il représente à mes yeux pour me forcer un peu la main. Au final, j'avais raison et je devais être le seul à en payer le prix ? Jamais de la vie, il ne mérite que mon agacement et mon éloignement.

Une fois dans la chambre, je pensais, priais, afin que personne ne vienne voir celui que je suis devenu. Je ne me reconnais même plus, ce n'est pas celui que je suis, mais ma colère ne veut pas diminuer. Pourquoi il a fallu que ça tombe sur moi . Je n'ai jamais rien dit ou fait de mal à personne, me faire subir ce calvaire commence à être au dessus de mes forces. Et comme cela ne suffit pas, il a fallu que celui qui est sensé être mon meilleur ami se sente obligé de me rejoindre. Je l'entends dire cette phrase à la noix devant la porte, il est tellement hors-sujet... Pas loin de mon lit, j'écoute le frottement répétitif de sa main sur le pantalon de scène, signe qu'il se gratte avec véhémence. Pff... Comment j'ai pu tombé sous le charme d'un homme pareil ?? Ça me dépasse ça aussi... Il finit par se rapprocher jusqu'à être accroupi devant moi. Discret soupire de lassitude. Il me touche les cheveux pour dégager des mèches de mon visage. « Hey Little Wolf qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi sembles-tu si triste ? Ai-je fait quelque chose de mal pour que tu m'en veuilles autant ? Tu me manques Sang-Min... » Je fais un revers du bras et ma main tape la sienne pour qu'il arrête de me toucher, espérant qu'il s'écarte. « Putain mais tu comprends pas que j'ai pas envie de voir qui que ce soit ?? » Ma voix est froide, signe chez moi d'un énervement certain. Il m'exaspère. « Cesse de jouer les concernés seulement lorsque tu y penses, j'ai pas besoin de ta pitié, ta complaisance me donne surtout envie de gerber. » Mon langage un peu plus châtié est aussi un signe, tout comme mon regard si dur planté dans le sien qui s'avère être aussi noir que glacial.

Puisque cet idiot ne saisit pas, je me mets debout sur le lit afin de le traverser et de me retrouver vers mon armoire, de dos. Ma main passe à nouveau nerveusement dans mes cheveux, les tirant de frustration en soupirant de manière audible. Un lion en cage n'a rien à envier à un loup en cage, et c'est ce dont j'ai l'air à présent que je fais les cents pas, pas très fluides mes pas, partagé entre tout ce qui me submerge, je ne veux pas de ce maudit cœur qui bat la chamade juste parce que Shin est dans la même pièce. Ma colère me hurle qu'elle doit être expulsée et reprend la sortie que constitue ma bouche. « Tu ne comprends absolument rien du tout... Depuis quand j'ai besoin de te parler hein ? Depuis quand tu as besoin d'un décodeur pour me comprendre ? Tu t'es toujours senti si fier d'être le seul à pouvoir lire en moi sans que je n'ouvre la bouche et en fait, tu n'as absolument rien vu putain ! Tout ça c'est de ta faute Shin-Il ! » Utilisant volontairement son prénom en entier car je sais qu'il déteste ça. « Il faut toujours que tu fasses l'égoïste, que tu ne penses qu'à toi et que tu n'en fasses qu'à ta tête sans jamais penser aux conséquences. Et moi je suis l'abruti qui se fait baiser à chaque fois. J'avais raison, tu t'es complètement planté, tu n'as pensé qu'à toi et je me retrouve bien dans la merde à présent. Et bordel, arrête de me fixer avec ton regard d'ahuri qui tombe du ciel, ça me donne envie de t'en coller une. »

Mes mâchoires sont tellement crispées, autre preuve de mon état. Je ne suis pas quelqu'un de violent, jamais je n'ai participé à un combat, mais il y a une exception à tout. Pourquoi il est venu ici ? Je ne lui ai rien demandé, j'avais besoin de me calmer tout seul et à la place mon énervement ne fait que croître, sortir de ma tête alors que j'avais, tant bien que mal, essayer de contenir mon ressentiment. Mais puisque, encore une fois, il n'a pas tenu compte de ce que je voulais, il a le droit à mon discours désagréable. Visiblement, il a été assez idiot pour s'imaginer qu'encore une fois ce n'était sûrement que pour une connerie que je suis dans cet état, que j'allais faire comme d'habitude à me laisser attendrir et à passer l'éponge, excepté qu'il se fourre le doigt dans l’œil. Cela n'a rien de léger, c'est grave en plus de pas vouloir me laisser tranquille.  


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Breaking the habit ft Shine   Mer 10 Déc - 10:41


Breaking the habit
Ft. Little Wolf & Shine
Pour les retrouvailles larmoyantes allait falloir oublier, Sang-Min fuyant la scène dès qu'il en avait eu l'occasion pour se terrer au dortoir comme à son habitude. La bête blessée retournais toujours à sa tanière afin de panser ses plaies, mais quel mal pouvait-il bien ronger le loup ? Pourquoi semblait-il ressentir autant de rancœur à son égard ? Il fallait qu'il en découd, et vite ! C'est ainsi que Shin s'était pressé de rentrer au dortoir, ne manquant pas de faire frôler la crise cardiaque aux personnes qu'il avait pu rentrer dedans . Peu importe, le seul qui comptait, comme toujours, pour l'heure était Sang-Min. Quel triste spectacle de retrouver le fier danseur ainsi prostré, à cette vision cauchemardesque le cœur du Japonais s'était serré comme jamais il ne l'avait fait. Si il s'était laissé allé, les larmes auraient vilement perlé sur ses yeux. Très doucement, ne voulant pas effrayer l'être douloureusement recroquevillé, il s'était abaissé au niveau de son meilleur-ami en caressant sa crinière sombre au passage. Le cauchemar était loin d'être finit, il n'en n'était qu'à son commencement.... La patte habituellement de velours du danseur chassant avec force la sienne comme sil elle était porteuse d'une maladie incurable. « Putain mais tu comprends pas que j'ai pas envie de voir qui que ce soit ?? » Alors voilà ce qu'il était devenu, un autre parmi tant d'autres. Il n'aurait pas pu lui faire pire affront que celui-ci, le priver aussi cruellement de sa place privilégiée, non il avait réellement du blesser Sang-Min, mais comment.... « Cesse de jouer les concernés seulement lorsque tu y penses, j'ai pas besoin de ta pitié, ta complaisance me donne surtout envie de gerber. » De quoi ? De la pitié ? Mais où allait-il chercher cela ? Les yeux du plus jeune s'écarquillent, totalement perdu face à de telles paroles de la part de l'autre.

Il semblerait que ce silence ne convienne pas à son meilleur-ami qui se relève et traverse rageusement la pièce jusqu'à son armoire où il reste de dos . « Tu ne comprends absolument rien du tout... Depuis quand j'ai besoin de te parler hein ? Depuis quand tu as besoin d'un décodeur pour me comprendre ? Tu t'es toujours senti si fier d'être le seul à pouvoir lire en moi sans que je n'ouvre la bouche et en fait, tu n'as absolument rien vu putain ! Tout ça c'est de ta faute Shin-Il ! » En effet les faits avaient l'air grave, l'utilisation de son prénom en entier dans la bouche de Sang-Min étant synonyme de rage intense à son égard. La stupeur sur son visage ne faisant que qu'accroître à chaque paroles de plus de la part de l'animal en cage . L'incompréhension est facilement lisible dans son regard qui tente d'intercepter celui du danseur qui semble hermétique à tout geste de sa part .

« Il faut toujours que tu fasses l'égoïste, que tu ne penses qu'à toi et que tu n'en fasses qu'à ta tête sans jamais penser aux conséquences. Et moi je suis l'abruti qui se fait baiser à chaque fois. J'avais raison, tu t'es complètement planté, tu n'as pensé qu'à toi et je me retrouve bien dans la merde à présent. Et bordel, arrête de me fixer avec ton regard d'ahuri qui tombe du ciel, ça me donne envie de t'en coller une. » Et c'est là qu'il comprit quel mal avait contaminé le cœur de Sang-Min....Mais comment ? Ils n'avaient pas changé tant que cela, ce n'était que du sexe rien d'autre. Enfin ...Il pouvait lui vociférer dessus lui aussi avait totalement raté le fait qu'il avait éprouvé des sentiments pour lui à une époque, mais cela il se garda bien de le dire. Néanmoins une rage nouvelle s’immisça en lui à ses pensées, il voulait lui hurler dessus ? Soit, qu'ils se déchirent vu qu'il le souhaitait tant, autant lui donner satisfaction immédiatement.

Mu par ses émotions les plus sombres le Leader attrapa brutalement Sang-Min  afin de le plaquer contre son armoire. Les dents serrées et le visage crispé il plongea ses prunelles coléreuses dans celles de son meilleur-ami, enfin... plus pour longtemps vu comment la discussion allait se terminer les connaissant. «  Et bien alors vas-y ! Colle-le moi ce pain dont tu as tant envie, fait-toi plaisir Sang-Min je ne bougerai pas ! Il le relâcha et se recula de quelques pas, son regard fou restant toutefois accroché à celui du loup enragé. Un petit rire traversa ses lèvres celui qu'il n'arborait jamais ô grand jamais en présence de l'autre. Excuse-moi du peu mais tu as l'air fin à me vociférer dessus comme une bête blessée. Justement si je suis un  égoïste qui ne semble visiblement que rester ami avec toi par confort et se ficher de ce que tu ressens pourquoi tu en es arrivé à l'aimer hein ? ! Faut vraiment être un abrutit fini pour faire ça ! Et Puis... C'est facile de tout me faire peser sur le dos, mais toi aussi tu pouvais dire stop à tout moment, ne te l'avais-je pas dit cette après-midi d'été ? À moins que la colère n'ait elle aussi altéré tes souvenirs ? Ah mais c'est vrai ! Comment voulais-tu me le dire vu que tu me traites depuis plusieurs semaine comme un renégat pestiféré ne méritant même pas que tu daignes lui accorder un regard . » Soupire las de la part du Leader qui regretterait amèrement ses paroles, mais étant lancé, il ne pouvait à présent plus reculer. Acculé par son emportement il ne pouvait que poursuivre dans les paroles blessantes.

« Mais finalement, ouai t'as raison je suis la pire des enflures, vu que l'on est aux petites confidence entre amis … Tu te rappelles d'Eun Ae la fille dont tu étais follement amoureux … Et bien.... un sourire mauvais étirant ses lèvres au même moment... C'était moi qui avait prit son cœur on a même été fiancé tandis que toi tu galérais à retrouver ta voix... »Les hostilités étaient lancée, maintenant le pire ne pouvait qu'arriver....
© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Breaking the habit ft Shine   Mer 17 Déc - 3:48

Go in hell...




A présent que celui qui est sensé me servir de meilleur ami est dans la pièce, c'est tout bonnement impossible que je conserve mon calme, même si, en apparence, je n'ai pas l'air d'être transcendé par la colère qui m'habite en cet instant. Il ne voit rien du tout, trop centré sur son nombril pour regarder autour. Pire, il ne regarde que ce qui l’intéresse, en l'occurrence il sait bien venir me trouver quand il s'agit de lui rendre service. Mais pour tout ce qui est su reste, il a tellement l'impression que ça lui est acquis qu'il fait le minimum d'effort. Inutile de me renvoyer que je le fais aussi, à tort, j'en ai parfaitement conscience que c'est juste choisir la facilité.

Je lui crache au visage qu'il n'a rien compris du tout, ses deux grands yeux ronds comme des billes me donnent réellement l'envie de le frapper. Mon côté belliqueux n'existe pas, c'est la première fois que j'ai envie d'en mettre une à quelqu'un. Cet abruti finit par m'attraper et me coller contre l'armoire, ce qui me fait un peu grimacer de douleur. Il a beau être fin, sa force est supérieure à la mienne, en plus il a quelqu'un qui lui appris à se battre, contrairement à moi. La rage incendie ses yeux noirs.  « Et bien alors vas-y ! Colle-le moi ce pain dont tu as tant envie, fait-toi plaisir Sang-Min je ne bougerai pas ! » Je ne bouge pas d'un seul millimètre, soutenant son regard furieux du mien. Il est celui qui me relâche en se reculant d'un mètre. « Excuse-moi du peu mais tu as l'air fin à me vociférer dessus comme une bête blessée. Justement si je suis un  égoïste qui ne semble visiblement que rester ami avec toi par confort et se ficher de ce que tu ressens pourquoi tu en es arrivé à l'aimer hein ? ! Faut vraiment être un abrutit fini pour faire ça ! Et Puis... C'est facile de tout me faire peser sur le dos, mais toi aussi tu pouvais dire stop à tout moment, ne te l'avais-je pas dit cette après-midi d'été ? À moins que la colère n'ait elle aussi altéré tes souvenirs ? Ah mais c'est vrai ! Comment voulais-tu me le dire vu que tu me traites depuis plusieurs semaine comme un renégat pestiféré ne méritant même pas que tu daignes lui accorder un regard . » Mes mâchoires se crispent à nouveau, mon poing se serre au bout de mon bras. Il a enfin deviné, sauf que c'est trop tard pour en ressentir le moindre soulagement. Quant à de l'apaisement, jamais de la vie...

Un soupire sort de ses lèvres alors qu'il ouvre à nouveau la bouche, j'attends déjà un de ses injections de venin comme il sait si bien le faire. « Mais finalement, ouai t'as raison je suis la pire des enflures, vu que l'on est aux petites confidence entre amis … Tu te rappelles d'Eun Ae la fille dont tu étais follement amoureux … Et bien.... C'était moi qui avait prit son cœur on a même été fiancé tandis que toi tu galérais à retrouver ta voix... » Mes yeux s'écarquillent, je ne m'attendais pas à une révélation pareille. Presque une seconde plus tard, mon bras se tend et je lui mets une claque sans retenir mon geste. Dégoûté, je le pousse violemment de l'autre côté de la chambre. Alors c'était pour cette raison...? Mais qu'est-ce que j'ai pu être con tout ce temps... Mon dos se décolle de l'armoire, je suis toujours en colère, imprégnée d'une profonde tristesse, de déception et de sentiments amères comme la trahison. « Alors c'était ça... Tu as tourné le dos à des années d'amitié pour une fille...? » Plus que de cette gonzesse que j'ai aimé, ou plutôt cru aimer, car ce n'est rien comparé à ce que je ressens aujourd'hui pour lui, c'est le fait de savoir qu'il m'a laissé tomber sans sourciller à vivre sa belle petite vie dans son coin cet enfoiré. « Je ne me suis jamais senti aussi seul de toute ma vie qu'à cette époque, abandonné derrière comme un chien... Pas une seule fois, je ne t'ai laissé tomber, je n'ai jamais failli à ma tâche et j'ai toujours été là dès que tu en avais besoin et c'est ça que je récolte... » Ce profond sentiment de solitude me lacère toujours dès que j'ai le malheur de ressasser le passé comme maintenant. Mes yeux qui étaient rivés sur le sol remontent lentement sur lui, le choc passé, ma voix froide reprend le contrôle. « Tu crois que je ne me le suis pas déjà demandé des centaines de fois ? Pourquoi, de tous les humains de cette planète, il a fallu que ce soit d'un égoïste menteur manipulateur qui a été jusqu'à oser venir me trouver pour se consoler de la mort de sa copine ? » Je secoue la tête, désapprobateur, tout en le fixant. « Je ne le veux pas, pourtant je suis bel et bien amoureux de toi. Mais ça ne mènera jamais à rien du tout, jamais je ne le permettrai. » Puis je rajoute afin qu'il comprenne bien. « Tu ne me mérites pas Shin-Il. »

Ensuite, un ras-le-bol général m'envahit, je veux sortir d'ici et ne plus le revoir à moins d'y être obligé. Peu importe les conséquences, il a voulu commencer à balancer des horreurs et des dossiers, qu'il ne vienne pas se plaindre des changements à venir. Je commence à me diriger vers la porte, puis  je finis par m'arrêter juste avant, me tournant vers lui. « Tu peux aussi dire adieu à notre amitié. Et je vais même t'aider, puisque tu as débuté le jeu des petites confidences, laisse-moi le terminer. Pendant que tu te payais du bon temps avec ta super fiancée toutes ces années, moi, j'étais dans les bras de Seika. » Je souris en coin, narquois. « Vous êtes de sacrés bons coups dans la famille. » Qu'il savoure l'info et qu'elle lui fasse mal à cet enfoiré. Ma main sur la poignée, je mets un  pied dehors, bien décidé à me barrer. Il faut que je trouve de quoi me défouler, je vais tout casser sinon... Memories consume like opening the wound, I'm picking me apart again 'cause inside I realize that I'm the one confused. I don't know what's worth fighting for, I don't know how I got this way. I know it's not alright, so I'm breaking the habit tonight. Clutching my cure, I tightly lock the door. I try to catch my breath again, I hurt much more than anytime before. I have no options left again and this is how it ends.
 


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Breaking the habit ft Shine   Sam 3 Jan - 17:45


The End
Ft. Little Wolf & Shine
Dix huit années d'amitié pour ça ? Tant de moments de joie et de complicité balayé d'un simple revers de la main ? Il croyait rêver, comment avaient-ils pu en arriver à ça ? Ils se regardaient en chien de faïence prêt à bondir sur l'autre afin d'en découdre, c'est bien la première fois qu'ils usaient de la violence entre eux, et cela ne présageait rien de bon... Plus le temps passe et plus le ton montait dans cette chambre où l'un des deux était visiblement de trop. Enragés les mots et les critiques fusent le tout étant relevé d'une bonne dose d'acidité au parfum d'amertume. Excédé et aveuglé par la rage de l'instant, le blond se laissa emporter par les mots et avait fait une fracassante révélation au loup. Un bon scandale, voici ce qui manquait à cet échange houleux, il n'allait pas gâter la préparation tout de même... La réaction de la part de son interlocuteur ne se fit pas attendre une violente gifle venant s'écraser sur sa joue avant qu'on ne le repousse à l'autre bout de la pièce. C'était la première fois qu'il voyait Sang-Min dans un tel état de rage, son âme courroucée ne distinguait pas encore la douleur étant bien trop aveuglé par sa colère de l'instant. « Alors c'était ça …. Tu as tourné le dos à des années d'amitié pour une fille ?... » Si il savait pourquoi il en était arrivé à une telle extrémité cet ingrat, il brillerait moins. Le poing de Shin-Il se serra imperceptiblement, continuant d'écouter ce qu'avait à dire son meilleur-ami enfin.... plus pour longtemps.

«  Je ne me suis jamais senti aussi seul de toute ma vie qu'à cette époque, abandonné derrière comme un chien.. Pas une seule fois, je ne t'ai laissé tomber, je n'ai jamais failli à ma tâche et j'ai toujours été là dès que tu en avais besoin et c'est ça que je récolte... » Si sa fierté ne le retenait pas, il aurait déjà très probablement hurlé que son petit numéro de martyr l'excédait, que lui était passé par là. Et oui, révélation ! Personne ne l'avait jamais su qu'un jour Kang Shin-Il avait finit par éprouver des sentiments autre que fraternels à l'égard de son meilleur-ami. Le silence se faisant un instant, ce sont les souvenirs qui comblèrent ce moment de battement. Il avait alors quinze ans, au tout début il avait longuement lutté contre ce sentiment qu'il jugeait contre nature, pour lui, aimer Sang-Min était comme le souiller, de quel droit osait-il lui infliger cela. Et pourtant malgré la disparition de plus en plus tangible de leurs instants de perdition, il continuait de ressentir cette vile attirance à l'égard du jeune garçon. Il avait bien évidement habilement dissimulé son trouble aux yeux de l'autre, lui aussi n’avait rien vu, bien trop confortablement installé dans son hétérosexualité. Alors il le faisait doucement rire à lui vociférer qu'il ne pensait qu'à lui-même, il n'avait qu'un juste retour de bâton oui ! Mais soit si cela pouvait faire plaisir au danseur, alors il endosserait une nouvelle fois le mauvais rôle, celui de sa vie en fait. Il semblait avoir omit ce moment de leur relation, celui où tout penaud et armé de son courage il était venu avouer ses sentiments à Sang-Min étant terrorisé de voir l'autre le rejeter et de le perdre. C'est d'ailleurs cette peur infernale et les yeux grands ouverts de son meilleur-ami qui l'avait poussé à simuler une mauvaise blague qui les avait bien fait rire après coup. Lui au moins avait tenté de se déclarer. Le pire dans tous ça ? Même aujourd'hui il aurait été capable d’accueillir les sentiments de Sang-Min si il n'était pas aussi borné, mais tout avait dégénéré et les vieilles rancœurs prit le dessus, non ça n'aurait jamais marché...

Enfin, le silence fut brisé à nouveau par le danseur. « Tu crois que je ne me le suis pas déjà demandé des centaines de fois ? Pourquoi de tous les humains de cette planète, il a fallu que ce soit d'un égoïste menteur manipulateur qui a été jusqu'à oser venir me trouver pour se consoler de la mort de sa copine ? » Une nouvelle fois, il parlait sans savoir, à cette époque il n'avait pas qu'enterré sa fiancée ce jour là, mais les deux amours de sa vie. Cette étreinte charnelle sonnant le glas de ses sentiments pour Sang-Min qu'il avait remisé au plus profond de son inconscient parvenant presque à oublier qu'un jour il avait pu l'aimer. «  Je ne le veux pas, pourtant je suis bel et bien amoureux de toi. Mais ça ne mènera jamais à rien du tout, jamais je ne le permettrai. Les dernières paroles du loup blessé le transperçant de part en part, réduisant à feu et cendre son cœur meurtri ? Tu ne me mérites pas Shin-Il. » Si tout s'était arrêté là il y aurait pu encore avoir un espoir de retour, mais bien décidé à marquer la césure entre eux le danseur s'était retourné afin d'ajouter de nouvelles paroles corrosives.

« Tu peux aussi dire adieu à notre amitié. Et je vais même t'aider, puisque tu as débuté le jeu des petits confidences, laisse-moi le terminer. Pendant que tu te payais du bon temps avec ta super fiancée toutes ces années, moi, j'étais dans les bras de Seika. Un petit sourire narquois étirant les lèvres du loup avant qu'il ne finisse par un. Vous êtes de sacrés bon coups dans la famille. » Il croyait s'en sortir comme ça cet enfoiré ? Ce sale traître ? Il se mettait le doigt dans l’œil,  le leader se rua sur lui et lui décocha un bon crochet du droit hurlant, se moquant bien d'alerter les autres dortoirs. «  Et après c'est moi l'enfoiré ? Excuse-moi du peu Kwang Sang-Min mais je peux t'affirmer que t'es une aussi belle enflure que ton connard d'ex-meilleur ami. Tu me dégoûtes ... » Ces dernières paroles prononcées le blond avait fichu à la porte l'autre en claquant violemment cette dernière . La bête sauvage partie loin de la tanière, toute la pression retomba d'un seul coup, coupant les jambes au Japonais qui se laissa glisser contre la porte, à bout de force, vidé de la moindre once d'énergie. C'est alors que les larmes s'étaient mise à couler, mon dieu, qu'avaient-ils fait, Sang-Min...
© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Breaking the habit ft Shine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Breaking the habit ft Shine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Breaking the habit ft Shine
» Breaking The Habit
» Nocturnal Habit (NS)
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» Shine bright like a diamond ▬ Sovahnn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-