AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Romantic christmas ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Romantic christmas ♥   Ven 12 Déc - 7:29

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



Depuis quelques temps, je peux enfin dire que Mun Hee et moi sommes en couple. Il est à moi et à personne d’autre. Je dois bien avouer que cette idée m’enchante. Bien que ce ne soit pas depuis très longtemps, j’espère que cela durera. J’ai envie d’apprendre à le connaître toujours un peu plus et me rapprocher de lui. Je veux faire des efforts pour que cela fonctionne entre nous. Tout comme il en a fait en me proposant d’aller voir un ballet russe qui passait à Séoul. Le spectacle était vraiment joli et je suis content que Mun Hee m’ai proposé de l’accompagné. C’est bientôt Noël et alors que nous discutions de nos projets pour les fêtes de fin d’année, je lui ai spontanément proposé d’aller le passer en France, mon pays natal. D’abord j’ai demandé cela comme ça, sans trop réfléchir. Cela me ferait plaisir qu’il accepte, j’aimerais lui faire découvrir ce pays où j’ai grandis pendant quinze ans. Puis un voyage en amoureux c’est romantique, non ? Surtout à Paris, je pense. Il a accepté et nous sommes arrivés à la capital, il y a quelques jours. Si nous étions venus uniquement pour les deux jours du réveillon et de Noël, nous n’aurions pas vraiment eu le temps de visiter. Bien que de mon côté je connaisse bien Paris.

J’ai hâte de faire visiter à Mun Hee. Bien sûr, nous passerons par des lieux très connus, mais incontournables, mais je compte aussi l’emmener dans d’autres endroits. La chambre d’hôtel est vraiment jolie et bien placée, nous donnant une belle vue sur la Tour Effeil. Nous sommes arrivés dans la nuit et avec le décalage horaire, nous étions trop fatigués pour commencer à marcher à travers Paris tout de suite. Même moi qui étais pressé de retourner dans mon pays natal, je me suis endormi comme une masse. J’ai quitté Paris à mes quinze ans, car mes parents voulaient rentrer en Corée, mais je revenais régulièrement pour voir de la famille. Souvent pour les fêtes de fin d’année justement, car ce sont souvent des moments que l’on passe en famille. C’est sûrement ce qui se serait passé si je n’étais pas avec Mun Hee. J’aurais passé Noël en famille. Ce qui ne me dérange pas en soi, à part si mon père avait encore décidé de faire des siennes. Cependant, j’ai été honnête avec ma mère et je lui ai dit que je ne pourrais pas être présent pour Noël car je partais avec Mun Hee. Elle sait ce qu’il représente pour moi désormais, puisque je le lui ai dit.

Nous sommes donc à Paris depuis quelques jours et nous avons déjà visité des lieux célèbres comme la Tour Eiffel, que j’avais l’habitude de voir tous les jours, depuis l’appartement de mes parents. Nous sommes aussi passés par les Champs Elysée. Nous avons aussi été visités le Louvre en nocturne. Peut-être que cela peut paraître niais, mais j’ai aussi envie d’emmener Mun Hee au Pont des Arts. Le fameux pont couvert de cadenas, car beaucoup de couple sont passés par-là pour accrocher le leur. J’avais envie de le faire à mon tour. J’ai même acheté un joli cadenas doré où j’ai fait graver nos initiales. Je ne sais pas ce que Mun Hee en pensera … Pour le moment il n’est pas encore réveillé, on dirait que le décalage horaire fait encore son effet. Après tout nous sommes en vacances, nous pouvons bien en profiter pour nous reposer. Puis le regarder dormir, ne me dérange pas le moins du monde. Il est adorable et presque enfantin, quand il est endormit. Je fais de mon mieux pour résister à la tentation de ses lèvres afin de ne pas le réveiller.

Je ne sais pas trop ce que nous ferons aujourd’hui, il y a beaucoup de choses à visiter ici, nous trouverons bien quelque chose à faire. Puis j’ai l’intention de le trainer jusqu’au Pont des Arts un moment dans journée, il n’y échappera pas. Je trouve cela vraiment romantique et j’ai envie de le faire avec lui. Ma vision de la vie de couple et mon comportement dans ce genre de moment, à radicalement changer depuis que je suis avec Mun Hee. Je tourne mon regard vers mon petit ami, quand je le sens s’agiter à côté de moi, avant de le voir ouvrir les yeux. Je lui souris et commence à le taquiner.

- La Belle au Bois Dormant est enfin réveillée.

Les taquineries commencent même de bon matin, bien qu’il soit déjà neuf heures et demie, si ce n’est un peu plus, c’est une de mes manières de lui montrer mon affection et il me le rend bien. Je remets délicatement en place, les quelques mèches de cheveux qui tombait sur ses yeux et j’embrasse sa joue. Je vais le laisser se réveiller un peu quand même avant de lui sauter dessus pour l’embrasser. Je suis vraiment heureux d’être ici avec lui. Même d’être avec lui tout court. Au début de notre relation, si quelqu’un m’avait dit que nous allions finir en couple, je lui aurais ris au nez, mais finalement … C’est bien ce qu’il s’est passé.

- Tu te sens d’attaque pour une nouvelle journée de marche ?

Même s’il y a aussi le métro et beaucoup de moyen de transport, la plus part du temps, nous marchons et à la fin de la journée, je suis bien content de me poser enfin.

- Tu voudrais aller où aujourd’hui ? À part un endroit où je dois absolument t’emmener, je suis ouvert à toutes propositions.


Je ne lui dirais pas où, ni pourquoi, mais j’aime bien le taquiner. Je sais bien que Mun Hee ne connait pas Paris autant que moi, mais il y a beaucoup d’endroits célèbres aussi, il y en a peut-être un qu’il veut visiter ou un lieu où il veut aller, je ne sais pas … Sinon, je réfléchis aussi de mon côté et j’aurais bien de quoi lui proposer aussi.

Spoiler:
 
   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Mer 17 Déc - 6:47


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


Dans ma famille, nous ne sommes pas chrétiens, donc il n'est pas de coutume de célébrer Noël. Il s'agit d'un fête pour les amoureux plutôt, ce qui ne m'avait jamais concerné jusqu'à présent. Mais tout a changé depuis quelques mois entre Tae Hwan et moi, il m'a enfin dit qu'il m'aimait un soir chez lui et, depuis, on essaie de passer le plus de temps possible ensemble. Je ne vois donc pas trop mon appartement par exemple, on s'est très vite habitué à dormir tout les deux. Tout ce que je fais chez moi c'est changer de vêtements, sauf si je dois travailler tard et que mon petit-ami n'est pas disponible, ce qui reste rare au fond. C'est une telle joie de me réveiller et de voir qu'il est là. Jamais je n'aurais pensé me retrouver en couple avec quelqu'un, tout du moins pas dans les dix prochaines années, je redoutais aussi d'être maladroit dans notre relation et au final, il se trouve que je me suis très vite trouvé dans mon élément. Si les Shadow me voyaient ou le savaient, je pense qu'ils rigoleraient bien. Mais je ne changerai pas d'attitude pour autant, c'est déjà assez pénible à l'agence de jouer aux amis, dans l'intimité, je pense qu'on a amplement le droit de se comporter comme on veut. Tant qu'il est heureux, c'est tout ce qui compte.

Récemment, on parlait donc de cette fameuse fête et c'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai accepté sa proposition de passer une semaine à Paris, la ville qui l'a vu naître et en grande partie grandir. Je pouvais sentir son engouement, il m'a fallu m'organiser au niveau du travail, terminer plus tôt ce qui était prévu, j'ai eu de la chance que ceux pour lesquels je travaillais n'ont pas vu d'inconvénients à ce qu'on fasse tout en avance. Ma famille est au courant au sujet de Tae Hwan, je n'avais rien à leur cacher, ils savent depuis longtemps que je suis bisexuel et que je ne suis pas le genre de personne à me mettre en couple avec quelqu'un sans être vraiment sérieux. Les semaines sont passées rapidement jusqu'au jour du départ. Sur place, l'hôtel était classe, je voulais faire ça bien. Il nous a fallu une bonne nuit de repos à cause du décalage horaire, ensuite, mon petit-ami s'est fait une joie d'être mon guide. J'ai vu des œuvres magnifiques, mon français n'est pas au point, vive l'anglais, même si des fois c'est compliqué de se faire comprendre. Niveau potentiels fans, c'est resté soft. Parfois, je me suis plié au jeu de ceux qui prenaient de mes nouvelles ou voulaient faire une photo avec moi, néanmoins c'est un séjour tranquille à ce niveau.

Je dois hélas reconnaître qu'à marcher autant chaque jour, malgré ma condition physique dans l'ensemble, avec mon unique rien, je commence à accuser le coup chaque jour un peu plus. Comme je ne souhaite pas gâcher le séjour avec ça, je prends sur moi. Mon traitement à vie, un cachet par jour, je n'ai encore jamais oublié de le faire et ne compte pas créer de souci. C'est pour cela que la nuit dernière, je me suis endormi sans prévenir devant la télévision en rentrant du repas au restaurant. Autant ne rien se refuser niveau plat, je ne mange pas ce qui est interdit à mon régime alimentaire, car c'est important que je ne fasse pas peiner mon rein. Et ce matin... J'ai dû mal à émerger, mes yeux papillonnent et je vois le visage de Tae Hwan au dessus. Il a l'air en pleine forme, je me demande comment il fait des fois. Je m'étire pendant qu'il s'adonne à sa manifestation d'affection favorite, me taquiner. Me faire appeler la belle au bois dormant commence fort. Un baiser sur ma joue plus tard, je me frotte un œil d'une main pendant qu'il continue. Le voilà qui s'emballe déjà, je suis certain qu'il a encore prévu un marathon dans la ville. Il n'a pas l'air de réaliser qu'en une semaine on ne pourra pas tout voir de cette immense ville. Surtout que nos séjour est déjà bien entamé. Seulement je ne peux laisser sa taquinerie impunie, alors je l'attrape et je le fais basculer sur moi.

"La belle au bois dormant est sensée se faire réveiller par un baiser de son prince, tu n'as pas lu le scénario ou bien ?" Petit sourire moqueur. "Tu ne pourrais pas commencer par "bonjour mon amour, tu as bien dormi?" comme tout le monde ?" Je ris doucement en lui pinçant gentiment une côte.

Étant une "princesse moderne", je vais chercher ce que je veux en l'embrassant plusieurs fois, pas longtemps. Mes yeux remplis de malice dans les siens, mes mains voyagent sur son dos, sous son t-shirt, elles en profitent, il est mien après tout. Dans un sens, tout est bon pour attirer son attention sur autre chose que sur mon absence de réponse sur si je me sens d'attaque pour encore marcher. Je réveille donc son corps de cette manière, mes doigts allant sur ses fesses pour l'empêcher de bouger, je sais qu'il fait toujours attention car il a peur de m'écraser donc de peut-être me faire mal aux reins.

"Puisque tu es ouvert à toutes propositions et que tu m'as l'air en pleine forme, que dirais-tu de faire un autre genre de sport que la marche pour le moment ?" Autant mon regard que mon sourire en coin me trahissent. "Je suis encore mal réveillé, il faut que tu remédies à cela."

Je ne bouge pas pour le moment. Depuis qu'on est ensemble, je n'ai plus réellement besoin d'avoir quelqu'un de plus dominateur que je ne le suis pour me laisser faire, l'obligatoire passage en monde passif a commencé à disparaître, sûrement à cause de l'amour que j'éprouve pour mon magnifique amant. En plus, notre différence de taille n'est pas flagrante, niveau muscle, il est bien bati, donc je n'ai aucun problème à être le passif, ça se fait assez naturellement, tout dépend de nos envies.
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Mer 17 Déc - 14:08

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



Je suis tellement content d’être de retour dans mon pays natal et encore plus parce que je suis avec Mun Hee. Certes je me plais beaucoup en Corée et je m’y suis vite adapté, mais il y a tout de même certains jours où la France me manque. J’ai toujours eu l’habitude de fêter Noël avec mes parents. Ils ne sont pas spécialement chrétiens, mais ici la tradition de Noël est tout de même très rependue indépendamment de cela. C’est donc tout naturellement que j’ai proposé à Mun Hee de venir pour les fêtes de fin d’année. Cela m’a fait énormément plaisir qu’il accepte. Depuis que nous sommes arrivés je l’ai trainé dans beaucoup de lieux divers. J’ai presque envie de tout lui montrer, mais je sais que c’est impossible. Je suis juste heureux de pouvoir partager cela avec lui. C’est tout de même la ville où je suis né et où j’ai grandis. J’ai pleins de souvenirs dans cette ville. Quand nous sommes rentré hier soir, Mun Hee s’est endormir très rapidement. Je ne peux pas lui vouloir, à marcher toute la journée c’est sûr que c’est crevant et encore plus pour lui. De mon côté, je ressens aussi la fatigue, mais mon enthousiasme prend souvent le dessus. Je n’ai pas tardé à m’endormir non plus.

J’aime pouvoir partager mon lit avec lui. Enfin, je veux dire autrement que pour les relations intimes que nous avions avant. Juste pouvoir m’endormir à ses côtés et me réveiller près de lui. Je suis le premier à me réveiller et je compte bien laisser Mun Hee dormir il en a besoin. Je ne peux juste pas m’empêcher de le taquiner, quand je le vois ouvrir les yeux. Qui aime bien châtie bien, non ? J’ai donc le droit de beaucoup le taquiner. C’est comme un moyen de montrer mon affection, je m’amuse toujours à gentiment l’embêter. Je lui parle déjà des visites que nous pourrons faire aujourd’hui, sans quitter le quitter des yeux. Sa mine endormis le rend vraiment adorable. Comme toujours il réplique à ma taquinerie, je me retrouve sur lui.

- Mais ce n’est pas drôle de faire comme tout le monde, dis-je avec un sourire malicieux. Puis je sais que tu as bien dormis, puisque tu étais avec moi, tu ne pouvais passer qu’une bonne nuit.

Il me pince gentiment et se redresse pour venir m’embrasser à plusieurs reprises. J’essaie de ne pas appuyer tout mon poids sur lui. C’est plus fort que moi, mais j’ai toujours peur de lui faire mal depuis qu’il s’est fait opéré. Il a beau me répéter qu’il n’est pas en sucre et qu’il va bien, je ne peux pas m’en empêcher. Ses mains glissent sur mes fesses et je pense deviner qu’il n’a pas l’intention de sortir du lit de sitôt. C’est tentant comme plan pour la journée … Puis un peu de repos ne ferait pas de mal, j’avais juste très envie de l’emmener à cet endroit spécial … Je ne l’ai jamais trop étalé car je préférais collectionner la conquête, mais j’avais tout de même un petit côté romantique et j’ai toujours eu envie d’aller sur le pont des Arts avec la personne que j’aime. Nos regards ne se lâches pas et je sens ses mains se balader sur mon dos.

- Moi qui voulais me retenir de te sauter dessus dès le matin, tu ne m’aides pas beaucoup en me tendant comme ça … Mais bon, si je peux me rendre utile pour te réveiller.

Toutes les excuses sont bonnes après tout, même si nous n’en avons pas réellement besoin pour céder à nos pulsions. Je me penche pour l’embrasser.

- Donc si j’ai bien compris, tu préfères trainer au lit ?

Si c’est ce qu’il veut faire je ne vais pas lui dire non, je n’ai pas envie de lui refuser cela et puis de toute façon, je ne suis pas contre … Certes j’ai très envie de lui faire découvrir encore plus de choses ici, mais c’est vrai que cela fait plusieurs jours que nous nous levons tôt pour aller visiter la ville, alors un peu de repos ne fera de mal à personne. Je ne veux pas qu’il s’épuise non plus. Bien que si nous restons au lit, ce que nous allons finir par faire va nous fatiguer un peu aussi. Je me redresse un peu et lui souris.

- Ça me va, on sera certainement mieux au chaud sous la couette que dehors, mais cette après-midi on sort, je dois t’emmener quelque part.

Je lui adresse un clin d’œil bien décidé à ne pas en révéler plus. Je me penche à nouveau sur ses lèvres auxquelles je ne peux jamais résister très longtemps et je pose mes mains au creux de ses hanches. Maintenant que nous sommes en couple, j’ai en quelque sorte découvert une nouvelle facette de lui. Avant Mun Hee était très dominateur et même si parfois il me laissait faire c’était vraiment rare. Je ne m’en plaignais pas vraiment ou juste pour l’embêter. Mes mains glissent sous son tee-shirt et mes lèvres ne quittent pas les siennes. Puis j’abandonne son torse pour aller un peu plus bas. Ne pouvant jamais m’empêcher d’être taquin, je me redresse légèrement.

- Toi aussi tu as l’air en forme, avoue tu as rêvé de moi cette nuit, chuchotais-je pour le taquiner avec cette phrase pleine de sous-entendus.

Ensuite je dépose mes lèvres dans son cou et je relève lentement son haut. L’avantage le matin c’est qu’il n’y a pas beaucoup de vêtement à enlever quand nous sommes en pyjama. Je me décide enfin de le débarrasser de ce haut qui m’empêchait d’admirer son torse qui a retrouvé tout sa musculature. Certes le physique ne fait pas tout et je n’aime pas Mun Hee juste parce qu’il est beau garçon et bien musclé, mais bon je ne me prive jamais de l’admirer et de me répéter à quel point j’ai de la chance de l’avoir pour beaucoup de raisons différentes.

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Sam 27 Déc - 15:17


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


Lorsque je rouvre les yeux, la première chose que je vois est le visage de mon  petit-ami. Je le soupçonne fortement d'aimer me regarder quand je dors  puisque c'est loin d'être la première fois. Dans quelques jours, nous allons fêter nos deux mois. Dans ma vie sentimentale, qui était plutôt rendue au néant, ne voulant surtout aucune attache à l'époque, c'est un record déjà. C'est fou comme j'aime déjà la vie de couple, sûrement parce que j'ai Tae Hwan pour la partager. Je ressens aussi quelque chose d'un peu compliqué à expliquer, j'ai l'impression que cela fait des années que nous nous connaissons, alors que techniquement oui, on s'est rencontré il y a trois ans, mais on ne se voyait pas tant que ça et juste quelques heures à l'occasion de notre petit-jeu, et, malgré tout, cette sensation de le connaître depuis toujours ne disparaît pas. J'ai le même feeling quant à notre relation et je dois me modérer en permanence car je crains d'encore vouloir aller trop vite. Il n'y a probablement aucun mode d'emploi, je ne me suis jamais réellement intéressé aux relations des autres, c'est pourquoi je me pose toujours une tonne de questions, anxieux de le perdre. Je n'arrive pas complètement à être serein. Il est évident qu'il a déjà fait tellement fait d'effort pour m'avouer ses sentiments, nous sommes ensemble à présent, je me dis souvent qu'il me faut être patient et pourtant c'est difficile de contenir tout ce que je voudrai. Nous n'avons pas eu de conversation sérieuses depuis, bien trop satisfaits de notre vie à deux, comme le prouve cette petite discussion au réveil où mon chorégraphe ne manque pas de se montrer taquin, il persiste d'ailleurs.

"Tout dépend de quel moment de la nuit tu parles. Je confirme qu'avant que tu te mettes à ronfler et à faire trembler les murs, je dormais bien. Ensuite par contre..." Sourire moqueur. "En plus tu m'as bavé sur l'épaule."

Ce ne sont là que des mensonges, je n'ai pas été réveillé par quoi que ce soit. Mes mains voyagent sur sa peau dont elles sont en manque, comme partout en réalité. Ses propos me font à nouveau sourire, nos regards ne se lâchent plus.

"Depuis quand tu dois te retenir ? Tu n'as jamais eu besoin de prétexte non plus." Je réponds ensuite à sa question. "Je préfère traîner entre tes bras une heure de plus." Sourire en coin qui en dit long. "Et après, on sortira car je suis assez curieux de découvrir ce fameux endroit où l'on doit absolument aller."

Au final, il approuve mon programme tout en restant mystérieux sur la destination, me faisant m'interroger sur ce qu'il peut bien avoir comme projet exactement. Un nouveau baiser commence, mes lèvres bougent contre les siennes, il ne m'en faut pas bien plus pour sentir la chaleur monter. Mes mains ne restent pas immobiles une seule seconde, nos corps l'un contre l'autre, ma langue approfondit notre échange qui finit par être coupé. Une main sur sa joue, je l'écoute avant de sourire de la même manière que lui. Mon cou se fait solliciter, j'écarte un peu la tête afin de laisser l'accès libre.

"Et dire que tu oses te plaindre quand je parle trop, tu es pas mal aussi dans ton genre." Sur le ton de la taquinerie, puis je redeviens plus sérieux après avoir lâché un petit soupire d'aise. "Je n'ai aucune raison de rêver de toi alors que j'ai l'original à mes côtés. Rien ne vaut la réalité car c'est l'endroit où tu te trouves et où je suis le plus comblé. Mes rêves sont devenus insignifiants à présent."

Ma peau est prise de frissons à cause de ses doigts et du frottement du vêtement qu'il remonte, m'en débarrassant bien vite. Son regard honnête se perd sur mon torse, c'est sûrement idiot d'en ressentir de la fierté, mais je ne peux m'en empêcher, il est le seul à qui je veux plaire. Pendant qu'il est perdu dans sa contemplation, je lui enlève son haut aussi, pas de raison qu'il soit le seul à se rincer l’œil.

"Mais ça devrait être interdit d'avoir un homme aussi sexy que toi..." Dis-je en coinçant ma lèvre inférieure une seconde entre mes dents. "Et je te préviens, si tu continues à me faire languir, je vais devoir sévir." Le défiant du regard.

Dans la foulée, je l'attire contre mon corps, mes yeux rivés aux siens. Puisque ce n'est pas un schéma que nous avons l'habitude de faire dans ce sens, je lui laisse le temps de continuer à prendre les initiatives. Mon chorégraphe a aussi conscience qu'avec moi, les revirements de situation ne sont pas rares, je suis trop impatient, tout comme il l'est, pour faire trop preuve de self-control. Il était ma drogue, il l'est encore, il est devenu ma raison d'exister, ce n'est pas possible avec tout ce que je ressens, tout ce qu'il éveille en moi, que je sois modéré. Certes, j'ai mes moments où la tendresse est de mise sans en être gêné à présent, malgré cela, cela ne m'empêche pas de rester le même amant fougueux. Nous sommes peut-être en couple, mais cela ne change rien que notre relation est un peu beaucoup basée sur un rapport de force. Ce qui a changé est qu'on n'a plus besoin de ce jeu idiot et des mots blessants qu'on pouvait se jeter à la figure. J'aime ce que nous sommes devenus. Mes ongles griffent un peu le bas de son dos, je le provoque du bout de ma langue sur ses lèvres. J'ai tellement envie de lui...

Spoiler:
 

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Sam 27 Déc - 23:27

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



Dès le matin je me sens d’humeur taquine, mais ça Mun Hee a l’habitude maintenant. Nous ne sommes pas en couple depuis très longtemps, mais bon … C’est comme le fait que j’adore le regarder dormir, il doit l’avoir compris aussi. Au moins, je le taquine mais Mun Hee ne se prive pas pour me renvoyer la balle et cela me fait sourire. J’ai partagé ce genre de moments plus complice avec lui. Avant nous nous voyions juste pour assouvir nos besoins physiques. Nous cédions sans cesse à cette attirance. Aujourd’hui, je suis toujours autant attiré par mon petit ami, mais il y a quelque chose en plus entre nous et c’est loin de me déplaire. Au contraire, j’adore et j’en profite au maximum. J’ai bien compris qu’il faut profiter des personnes que l’on aime car un rien peut nous les enlever. Il se moque de moi en plus … Je prends un air boudeur et je rétorque ;

- On peut faire chambre à part à partir de maintenant si tu veux. Je demanderais à quelqu’un d’autre de venir me réchauffer la nuit …

Je sens ses mains sur mon corps et mon regard ne lâche pas le siens. Bien sûr, je ne serais pas capable de laisser quelqu’un d’autre venir partager mon lit. Les seuls bras entre lesquels j’ai envie de me blottir pour avoir chaud la nuit, ce sont les siens. J’ai réussi à le rendre curieux sur notre destination de cette après-midi, ce qui me fait gentiment sourire. J’espère au moins qu’il aimera … Ou qu’il ne trouvera pas cela trop niait. J’approuve sont programme pour le reste de la matinée.

- Si tu veux que je te saute dessus, il n’y a pas de souci … Je voulais juste essayer de me tenir pour une fois.

Je lui adresse un sourire malicieux et je viens l’embrasser. Je me recule au bout de quelques instants et je me remets à parler, avant de déposer plusieurs baisers dans son cou. Mun Hee souligne le fait que je me montre souvent impatient quand il est trop bavard avant nos ébats, puisque c’est inévitablement ce qui va arriver. Je ris en l’entendant me taquiner à nouveau et cette fois c’est un sourire attendrie qui se dessine sur mes lèvres. Je trouve ses paroles adorables. Il est adorable de toute façon. Je lui vole un nouveau baiser et je murmure un simple.

- Je t’aime.

Je lui retire son haut et ne me prive pas pour le détailler du regard. Il a un corps magnifique et il est à moi … Je le laisse faire de même avec mon tee-shirt, sans lâcher son corps des yeux. Puis ce sont nos pantalons, ainsi que nos sous-vêtements qui subissent le même sort, nous laissant nus, l’un contre l’autre. Ce contact est toujours grisant et tellement agréable … Je souris en entendant son compliment.

- Qu’est-ce que je devrais dire pour toi alors …

Puis je finis par rire.

- Non, non, aujourd’hui tu restes tranquille et tu me laisses faire.

Ses mains griffent mon dos et sa langue vient taquiner mes lèvres. Je lui réponds par un baiser fougueux. J’ai envie de lui et je suis sûr de ne pas me tromper en disant que c’est réciproque. Je le taquine et le laisse languir encore un peu, avant d’accéder à sa requête silencieuse. Dire qu’avant, il était presque, pour ne pas dire tout le temps, celui qui dominait. Je ne m’en plaignais pas, enfin si juste pour l’embêter. Je n’avais jamais été dominé mais avec Mun Hee je m’étais naturellement laissé faire. Depuis que nous sommes ensemble, j’ai l’impression qu’il se laisse bien plus faire et cela me plait. J’aime pouvoir être celui qui lui fait plaisir à mon tour … Je commence par des coups de bassins plutôt doux, mais à la fin ce n’est plus du tout le cas, comme à chaque fois. Cet homme me rend dingue, que voulez-vous … J’espère que les murs sont bien isolés, sinon je plains les autres clients de l’hôtel. Nous finissons allongés, l’un contre l’autre, le souffle court et le cœur battant, mais comblé et heureux. Je lui souris et caresse tendrement ses cheveux. Je ne dis rien, mais je suis sûr que mon regard parle pour moi. J’aime ce genre d’instant partagé après l’acte, cette intimité et cette complicité …

Au bout de quelques minutes de silence, nous avons tous deux retrouvé une respiration normale et je suis le premier à prendre la parole.

- Tu disais être curieux de l’endroit où je veux t’emmener, tu veux un indice ?

Je ne compte pas réellement lui dire où je l’emmène, une surprise est une surprise, mais j’ai bien l’intention de le rendre encore plus curieux.

- C’est un endroit très romantique et très joli … J’ai toujours eu envie d’y aller avec une personne qui serait chère à mon cœur … J’espère que ça te plairas aussi …

Je me mordille un peu la lèvre, tout comme je le disais tout à l’heure, j’espère qu’il ne trouvera pas cela trop cliché … Quand à l’indice que j’ai donné, je ne sais pas si cela l’aide beaucoup, comme il ne connait pas trop la ville. Après le Pont des Arts est connu, mais bon … C’était mon but de tourner autour du pot et en fait, j’espère qu’il ne trouvera pas. Le cadenas est bien caché dans ma valise, pour qu’il ne le trouve pas, sinon il m’aurait immanquablement posé des questions.

Spoiler:
 

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Sam 3 Jan - 23:19


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


Comme chaque matin où nous nous réveillons ensemble, j'ai le droit à des taquineries. C'est un des nombreux rituels qui se sont instaurés entre nous deux, quoi que, celui-ci n'est l'ouvrage que de mon petit-ami et je suis le genre de personne qui répond quand on la charrie, donc c'est bien souvent dans la surenchère que nous tombons. Ce matin, il est le gagnant avec cette phrase, susciter ma jalousie était habilement mené.

"Le premier qui ose venir dans ton lit à part moi, je le jette au fond du Han." Resserrant mes bras autour de lui, le visage sérieux. "Il ira rejoindre ceux de tes conquêtes qui y sont déjà, tu as bien fait d'avoir gardé les numéros dans ton répertoire, ça me fait une belle liste avec de quoi m'occuper." Je souris en coin.

Il semblerait que la discussion va persister, surtout avec ce qu'on s'est dit jusqu'à présent, il y a de quoi répondre, bien que j'ai une toute autre idée de comment s'occuper durant la matinée. Tae Hwan comprend assez rapidement de quelle manière et ne refuse pas ma proposition bien entendu. C'est vrai que notre appétit est conséquent, on le sait depuis longtemps, et maintenant que nous sommes en couple, je n'ai encore moins envie de me réfreiner quand on a du temps, comme tout de suite. Les semaines de travail, il arrive très souvent qu'être dans les bras l'un de l'autre suffit et qu'on est trop crevé pour faire quoi que ce soit. Après des multiples baisers, c'est la région de mon cou qui se fait attaquer, ma peau frissonne et je dis quelque chose peut-être d'un peu trop sentimental, les lèvres de mon amant se posent à nouveau sur les miennes et mon coeur s'emballe comme un dingue quand il me dit ces trois mots. Au début, il semblait timide encore là-dessus, mais plus cela va et plus je l'entends souvent, ce qui est loin de me déplaire.

"Je t'aime aussi." Dis-je sur le même ton que lui, attendri à mon tour.

Puis la suite était inévitable,. Nos corps nus, chauds, entremêlés, il trouve le moyen de me faire languir encore un peu, c'est vraiment un tortionnaire quand il veut. Des baisers sulfureux, des caresses et enfin l'union arrive enfin. C'est une sensation parfaite, nos regards se croisent parfois, nos souffles se heurtent, nos voix de concert envahissent la pièce jusqu'à notre libération commune. Mes bras autour de lui, les yeux fermés, je respire, ou plutôt j'essaie, son odeur. Tout me plait chez lui. Il me fait sourire à mon tour, mon pouce caresse le haut de sa joue. Le temps passe toujours trop vite quand on est comme ça. Il n'a pas besoin de parler, je comprends tout en perdant mes yeux dans les siens et je suppose que c'est identique pour lui.

"Vas-y." Après écoute du fameux indice, je réfléchis. "Ce me plaira forcément puisque tu aimes cet endroit." Il est trop adorable quand il fait cela, mordiller sa lèvre parce qu'il est gêné. Je l'embrasse d'ailleurs cette jolie bouche. "Montmartre?"

C'est un quartier connu pour être romantique, c'est peut-être trop vaste comme lieu, mais c'est tout ce qui m'est venu à l'esprit. Puisqu'il a l'air de tant y tenir et que je n'ai rien contre le romantisme avec lui, je me redresse dans le lit, puis me dirige vers la salle de bain, autant me préparer, ce qui interrompt le jeu de devinettes. Ma douche ne sera probablement pas seul, néanmoins je ne m'égare que dans mes pensées, restant sage. Une fois habillé, je prends ce dont on pourrait avoir besoin et le mets dans les poches de mon manteau. M'asseyant sur une chaise, je noue les lacets de mes chaussures, puis enfile ma veste.

"C'est bon tu es prêt ?"

Une fois qu'il m'a donné une réponse affirmative, nous sortons de l'hôtel. Mon visage caché par mon  écharpe, je pense passer inaperçu encore aujourd'hui. Main dans la main, je le suis jusqu'au réseau ferroviaire. Si j'avais su que je sortirai un jour avec un français, j'aurais pris des cours de cette langue. Heureusement qu'il est là, sinon je me serais perdu depuis longtemps. Dans le métro qui n'a pas de places assises libres sans être trop bondé, je me tiens à ses côtés. Parfois, mon regard fait un tour rapide dans la rame et revient toujours à son point de départ, Tae Hwan.

"Tu ne veux toujours pas me dire où on va ?" Sourire amusé. "Tu pourrais te montrer sympa et me donner un autre indice. Je ne sais pas combien de temps le trajet va durer, mais ça nous occupera un peu." 

Ma main vient se mettre sur sa hanche, c'est un pays plus libre au niveau de ce genre de contacts et c'est une bonne raison de se relâcher un peu. Plus ça va et plus j'ai envie de complètement retomber dans l'anonymat. Dans ces cas-là, il me faudra trouver autre chose que le mannequinat qui me garde encore sur la scène et visible aux yeux de mes fans autant que de mes haters. J'ai envie d'avoir une vie simple avec Tae Hwan après tout le remue-ménage que mon métier d'idole m'a apporté durant cinq années.  La Corée n'est sûrement pas le meilleur pays au niveau de la tolérance des homosexuels, on sera forcément toujours caché, mais ce n'est pas important. Je sais ce qu'il représente à mes yeux, il est ma priorité ainsi que son bonheur, je peux endurer n'importe quoi pour qu'il le soit. Alors en attendant, je chéris nos moments, priant pour que nous ne soyons jamais séparés à nouveau. Mes prunelles sombres trahissent mes pensées enflammées.

Spoiler:
 

fiche par century sex.


Dernière édition par Kwon Mun Hee le Mer 7 Jan - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Dim 4 Jan - 22:18

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



J’aime me réveiller près de lui. C’est vrai que depuis que nous sommes en couple, nous passons beaucoup de temps chez l’un ou chez l’autre. Je ne vais pas m’en plaindre, j’adore m’endormir et me réveiller près de lui. Surtout en ce moment alors qu’il fait très froid dehors c’est agréable de pouvoir s’endormir dans les bras de quelqu’un sous une couette bien chaude. Les rares fois où je ne suis pas avec lui je trouve mon lit bien grand et froid, alors qu’avant je m’en moquais complètement. Dès le matin on se charrie, une manière comme une autre de se dire bonjour et les plaisanteries s’enchainent.

- J’ignorais que tu avais un côté tueur psychopathe … Tu m’en cache beaucoup d’autres comme ça ?

Je souris et m’approche un peu plus de lui pour poser mon front contre le sien.

- Ne t’en fais pas, le seul que je laisse venir dans mon lit c’est toi.

J’embrasse délicatement son front, puis ses lèvres, déviant petit à petit vers son cou. C’était quasiment inévitable que ce petit jeu se finisse ainsi. Je ne vais pas râler, car quand il s’agit de lui je ne suis jamais rassasié. Je lui murmure que je l’aime. Ces trois mots étaient un peu délicats pour moi avant mais maintenant, je les lui dis sans réfléchir. Ils sont plus que sincères, j’ai juste envie de le lui dire encore et encore. Je souris en l’entendant me retourner ma déclaration. Ma main se pose dans son cou et je me penche pour l’embrasser langoureusement. Je ne me lasserais jamais de cette sensation de nos deux corps ne faisant qu’un. C’est toujours magique avec lui. J’ai eu pas mal de conquête, mais pour rien au monde je ne laisserais Mun Hee pour retourner à cette vie volage. Nous libérons en même temps et je m’allonge à côté de lui pour reprendre mon souffle. Nos regards se croisent, les mots sont devenus inutiles entre nous.

Les battements de nos cœurs se calment et nos respirations redeviennent normales. Je remets sur le tapis notre destination mystère de tout à l’heure. Je lui donne un petit indice, qui j’avoue ne doit pas l’aider beaucoup, c’était le but. Je souris légèrement en l’entendant me dire qu’il aimera forcément si j’aime cet endroit.

- À vrai dire je n’y suis jamais allé … Mais j’ai toujours voulu y venir avec la personne que j’aime …

Il me donne finalement une réponse, après m’avoir embrassé alors que je me mordillais la lèvre. Mun Hee trouve cela mignon il me l’a déjà dit, mais de mon côté c’est un tic dont je n’arrive pas à me débarrasser et qui me fait sans cesse mal aux lèvres surtout l’hiver. Je ne compte même plus le nombre de tubes de baume que j’utilise …

- Eh non ce n’est pas ça, tant pis tu n’as pas gagné de baiser, plaisantais-je en me redressant.

Peu de temps après il part sous la douche. Je prends des vêtements propres et je vais à mon tour dans la salle de bain. J’ouvre la porte de la cabine, qui heureusement est assez vaste.

- Tu pensais vraiment que j’allais te laisser te doucher seul ? Je ne perds pas une occasion pour me rincer l’œil, tu me connais …


Je souris malicieusement. Nous prenons une douche rapidement, sans céder à aucune pulsion pour une fois. Oui, ce n’est pas rare que nous nous douchions ensemble et que l’on finisse par craquer. Je m’habille rapidement et je sors de la salle de bain, lorsque Mun Hee me demande si je suis prêt.

- Deux minutes, je prends juste mon portable.

En vérité il est déjà dans la poche de mon manteau que je viens d’enfiler, ainsi que mes chaussures. Je me dirige vers ma valise, prenant mon soi-disant téléphone, mais en fait je prends le cadenas … Bien sûr je compte garder la surprise jusqu’au bout. Nous sortons ensuite pour aller prendre le métro. Ce n’est pas un problème pour moi je connais bien Paris et dans le pire des cas comme je parle français je peux facilement lire les panneaux ou demander mon chemin. Main dans la main nous montons dans le métro blindé et nous nous retrouvons collé l’un contre l’autre. Je sens la main de Mun Hee se poser sur ma hanche. Il me demande d’autre indice, je le regarde avec un petit sourire en coin.

- Hum … Non, sinon tu vas trouver et je veux que ce soit une surprise jusqu’au bout !

J’aime bien l’embêter aussi. Finalement nous arrivons à la station où nous devons descendre et toujours main dans la main je l’entraine jusqu’au pont, la station de métro étant tout près. Le pont traverse la Seine, reliant les quais François-Mitterrand et le quai du Louvre. D’ailleurs nous arrivons du côté du Musée. Nous l’avons déjà visité, alors il a peut-être déjà aperçu le pont. Toujours sans rien dire et sans lâcher sa main je m’engage sur le pont, où beaucoup de cadenas sont déjà accrochés. Puis je m’arrête et enlaçant Mun Hee dans dos, je lui murmure à l’oreille.

- Apparemment si un couple accroche un cadenas ici et jette la clé dans la Seine, leur amour est censé se renforcer …

Je ne sors pas le cadenas gravé de ma poche pour le moment. J’attends de voir sa réaction, en espérant qu’il ne trouve pas cela niait ou cliché …

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Mer 7 Jan - 22:31


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


S'il savait tout ce que j'ai fait dans ma vie déjà alors que je n'ai que vingt-et-un ans, je me demande comment il prendrait tout cela. Contrairement à Tae Hwan que je suppose avoir été bien plus sage et droit, ce qui ne concerne pas, bien entendu, le domaine des relations intimes. Au vu de son expérience, je me doute qu'il a eu le temps et les occasions de peaufiner ses techniques, c'est également mon cas. Son front vient se poser contre le mien.

"Il y a plutôt intérêt, je ne suis pas prêteur quand il s'agit de toi."

La suite est encore une fois à la hauteur de mes attentes, je ne m'en lasserai jamais, c'est une certitude. Tout comme je suis accro un peu plus à chaque nouveau je t'aime qu'il me susurre. Un baiser tendre enchaîne après notre activité charnelle intense, je le fais durer autant que possible. Je ne trouve pas la bonne réponse à sa devinette, découvrant dans sa réponse qu'il ne s'est jamais rendu là-bas. En entendant les conditions, je m'imagine que je suis le premier dont il est tombé amoureux et en tire une certaine fierté. Son mordillage de lèvre est sexy et adorable, il ne faut pas me demander d'explications précises dessus, il n'y en a aucune. C'est juste ainsi, rien de plus.

"Tu es toujours aussi dur en affaire." Dis-je en souriant un peu en coin, lui mettant une petite claque sur les fesses en guise d'expression de mon mécontentement d'en être privé.

Dans la douche, mon petit-ami ne met pas bien longtemps à me rejoindre. Ce n'est pas une nouveauté, le premier qui se rend dans la salle de bain finit toujours par avoir la visite de l'autre, enfin, quand nos emplois du temps se ressemblent.

"Je t'attendais justement, pour me frotter le dos. Je te paie en nature avec la vision de rêve que je t'offre." Lui dis-je en rigolant.

Je ne me démonte pas, posant le gel douche dans ses mains, non sans me tourner. Mes arguments sont toujours très efficaces. Une fois la séance de lavage terminée, je suis allé me préparer dans la chambre et m'habiller, pendant qu'il faisait la même chose. Dans le métro, Tae Hwan ne semble toujours pas plus décider à me donner d'autres indications. Cela ne m'empêche pas de continuer à chercher malgré tout. Un endroit dans lequel il a toujours voulu aller avec la personne qu'il aime, il y en a pleins qui me viennent.

"Il ne me reste plus qu'à patienter."

Il aime bien trop m'embêter, heureusement que je sais que c'est sa manière de montrer son affection, sinon je crois que je me serais énervé depuis longtemps si nous étions toujours dans la même situation qu'il y a huit mois de cela. Ma main dans la sienne, je le suis à travers la foule d'autres personnes qui sort de la rame, direction l'extérieur. De nouveau mon écharpe relevée sur mon nez, bien qu'il fasse moins froid ici qu'en Corée, je n'ai pas à marcher longtemps pour percuter que c'est au pont des Arts que nous sommes, je l'avais aperçu en allant visiter le musée l'autre jour en sa compagnie. Je me traite d'idiot de ne pas avoir pensé à cet endroit... Le mystère étant levé, il me lâche la main pendant que je regardais la tonne de cadenas accrochés partout et m'enlace en se mettant dans mon dos, s'exprimant non loin de mon oreille, un petit sourire naît sur mes lèvres.

"Laisse-moi deviner, tu as justement un cadenas dans tes poches."

Nullement contrarié, je suis touché par son côté romantique qu'il me laisse voir de plus en plus. Ma main se pose sur les siennes, je cherche mes mots.

"Je ne suis pas de ceux qui croient aux superstitions ou bien à la chance, je n'ai pas envie de remettre la réussite de notre couple entre d'autres mains que les nôtres. Par contre, je suis vraiment heureux que tu m'aies amené ici vu ce que cet endroit représente à tes yeux." Je le regarde par dessus mon épaule avec un sourire charmeur et charmé sur les lèvres. "Donc on ne part pas tant qu'on n'a pas jeté la clé tout les deux. Un petit coup de pouce ne fera pas de mal, hm ?" Je jette un coup d’œil autour avant de lui voler un bref baiser.

Je me demande encore ce que je serais devenu et à quel point j'aurais regretté tout ce bonheur qu'il apporte avec lui dans ma vie. Ma maladie était un mal pour un bien, elle nous a permis d'ouvrir les yeux sur beaucoup de choses. Je souhaite juste que nous n'ayons plus à traverser de telles épreuves dorénavant, c'était tellement dur pour nous deux. J'essaie aussi de ne pas penser au risque qu'elle pourrait très bien revenir, ce n'est pas si rare les récidives. C'est pour cela que je fais vraiment attention à mon hygiène de vie, je ne veux plus qu'il soit malheureux par ma faute. Lentement, je me retourne vers lui.

"Fais-moi voir notre cadenas."

Restant assez curieux de ce qu'il pourrait bien avoir de spécial, j'imagine assez bien que Tae Hwan et son sens du détail ont du frapper dans le choix de l'objet. Quand je vais raconter mon weekend à mes parents et ma sœur, ils vont avoir du mal à croire que j'ai accepté de faire quelque chose comme ça. Mais c'est bien la preuve que mon petit-ami me fait tourner la tête.  
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Jeu 8 Jan - 22:55

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



J’aime le côté positif et jaloux de Mun Hee. Cela prouve qu’il tient à moi, même si cela a aussi été au centre de beaucoup de nos disputes. Il faut dire que je ne suis pas mieux quand il s’agit de lui … Je l’embrasse amoureusement et la suite logique arrive rapidement. C’est toujours aussi agréable avec lui. J’ai toujours collectionné les conquêtes et les coups d’un soir, mais Je n’ai jamais été aussi bien que dans ses bras. Allongés l’un contre l’autre, nous reprenons tranquillement notre souffle. Certes je veux le traîner dans Paris tout à l’heure, mais nous avons tout notre temps et cela peut bien attendre encore un peu. Ensuite je lui donne un petit indice sur notre destination. Il ne trouve pas la bonne réponse et je suis toujours d’humeur taquine. Il me donne une petit claque sur les fesses en riant, ce qui me fait sourire.

- C’était censée être une punition ça ? demandais-je malicieusement.

Mun Hee part sous la douche et je ne mets pas longtemps pour aller le rejoindre. Quoi ? C’est écologique de conserver l’eau en prenant une douche plutôt que deux … Oui, bon, aussi parce que j’aime bien prendre ma douche avec lui. Parfois nous réitérons ce qu’il s’est déjà passé dans la chambre, mais cette fois ce n’est pas le cas. Je prends le gel douche qu’il me tend et j’en verse dans ma main.

- Hum … Je vais te rendre service plus souvent alors …

Je pose mes mains sur son dos pour étaler le gel douche, le taquinant volontairement avec des caresses lentes et tendre. La douche terminée nous habillons rapidement. Mun Hee me demande si je suis près, je prends juste le cadenas, sans qu’il ne me voie et je suis prêt à partir ! Dans le métro, je ne lui donne pas plus d’indice. Il n’a plus qu’à patienter comme il dit. Un léger sourire fier se dessine sur mes lèvres, mais j’espère que cela lui plaira aussi … S’il n’aime pas cette idée, nous ne serons pas obligés de le faire, je ne le force pas. Nous arrivons au fameux pont et pendant qu’il est perdu dans sa contemplation, je me place derrière lui, puis je l’enlace. Je murmure quelques mots à son oreille et son sourire me fait plaisir. Il a aussi deviné mon attention …

- On devient un vrai petit couple, tu as deviné mes intentions, plaisantais-je.

Pas que ce soit difficile à deviner quand on connait la réputation du Pont des Arts, mais j’aime bien l’embêter et le taquiner. Je sens ses mains sur les miennes, alors qu’il prend la parole. J’aurais dû me douter qu’il penserait cela, le connaissant. Cependant, il n’a pas l’air pour autant contre … Je ne veux juste pas qu’il fasse cela pour me faire plaisir, s’il trouve cela idiot. J’ai un côté romantique, que j’ai longtemps enfouie sans pouvoir le laisser s’exprimer, maintenant que je suis avec Mun Hee petit à petit, je révèle cette nature. J’espère qu’il aime aussi ce côté chez-moi et qu’il ne me trouve pas trop niait. Néanmoins ses derniers mots me redonnent le sourire. Il ajoute que nous ne partirons pas tant que nous n’aurons pas jeté la clé.

- Si tu as envie de le faire, je ne veux pas te forcer, dis-je en souriant un peu.

Il me demande de lui montrer le cadenas. Je plonge ma main dans ma poche pour prendre l’objet et le lui montrer. C’est un cadenas doré, gravé de nos deux prénoms et de la date du fameux jour où je lui avoué mes sentiments, il n’y a pas si longtemps que cela. J’ai aussi ajouté un petit cœur au feutre indélébile rouge, car je le trouvais terne complètement de la même couleur.

- Voilà, j’espère que tu le trouves joli …

Je ne quitte pas mon petit à ami des yeux attendant une réaction de sa part. Je suis content d’être ici avec lui. Depuis longtemps je me dis que je voudrais venir ici avec la personne que j’aime. J’ai déjà été en couple, mais je n’ai jamais été si éperdument amoureux. Mun Hee est le premier à qui je fais découvrir mon pays natal et dans le fond je me dis que je n’aurais pas voulu venir ici avec quelqu’un d’autre que lui. Bon, après mon avis n’est peut-être pas objectif mais tant pis. Puis je retourne le cadenas pour lui montrer des autres gravures au dos. Il y a écrit « je t’aime » en français et en coréen. En attendant sa réaction, je joue machinalement avec la clé du cadenas qui est toujours dans ma poche. Je sais que ce geste n’est qu’une superstition et habituellement je ne le suis pas … Je ne pense pas que juste parce que nous avons fait cela notre couple et notre amour seront plus fort, cela ne dépendra que de nous. Toutefois, je trouve cette tradition mignonne et Paris est la ville de l’amour, du romantisme … Nous pouvons faire quelques folies, non ?

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Lun 12 Jan - 1:46


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


Tae Hwan ou l'art de pousser toujours plus loin dans la surenchère. Il sait que je ne résiste pas à son sourire, à lui tout court, et il en abuse, mon but n'était pas de le punir, mais ça me donne des idées pour plus tard. La vengeance est un plat qui se mange froid après tout. Après avoir uni nos corps, la douche se passe en sa compagnie, c'était obligé qu'il allait me rejoindre et j'ai même le droit de me faire frotter le dos. S'il veut me rendre service plus souvent comme il le dit, alors ce sera avec plaisir que je demanderai ça plus souvent. Habillés chaudement, nous sortons de l'hôtel afin de prendre le métro, arrivant à bon port. Le pont des Arts est donc l'endroit où il tenait à m'amener et les explications qu'il me fournit me touche forcément.

« Comment ça on devient ? Nous le sommes depuis le début ! » Enchaînai-je dans sa plaisanterie.

Je lui indique ma manière de voir les choses, que je ne suis pas superstitieux, que je ne souhaite que dépendre de nous. Pourtant, s'il m'a fait venir jusque-là, c'est que ça lui tient à cœur et son intention est touchante quoi qu'il arrive, donc je fais bien comprendre que je suis pour participer à la tradition du cadenas avant qu'il ne commence à croire que ce n'est pas le cas. Le romantisme n'est pas un incompatible avec la virilité masculine, ceux qui le croient, n'ont juste pas connu l'amour avant. Des gros lourds dans mon genre qui regrettent leurs paroles quand ils le rencontrent enfin. Son côté romantique ne me dérange pas, au contraire, le mien sort aussi, tant que nous y trouvons notre compte, cela ne regarde pas les autres.

« Faisons-le. » Lui confirmai-je encore une fois, avec un sourire entendu ses lèvres.

Face à face, je demande à voir le cadenas en question. Nos prénoms sont gravés dessus, la date officielle du début de notre relation également. Le petit cœur rajouté me fait sourire bien plus derrière mon écharpe, je fouille dans la poche de sa veste, certain de trouver le fameux feutre qui lui a servi, rajoutant un cœur dessus, remettant le crayon où je l'ai trouvé. Puis il le tourne et je commente ce que je vois.

« Maintenant, il est parfait et prêt à se faire accrocher. »

Quand je le vois un peu gêné comme ça, j'ai envie de l'embrasser et de le prendre dans mes bras, sauf que je ne le fais pas, ce n'est pas tout à fait l'endroit et on n'en a pas encore terminé avec le cadenas. A la place, on se met d'accord à quel endroit du pont nous l'accrochons, enfin, là où il y a de la place déjà, ce qui n'est pas le plus simple à trouver. Certains déjà accrochés ont l'air de dater. Le cadenas placé, on se penche par dessus le bord, tenant la clé entre nos doigts, mon regard amoureux se perd quelques secondes dans le sien, puis nous jetons la clé en question. Les passants ne nous prêtent pas spécialement attention, je prends à nouveau sa main et mon sourire a un peu de mal à diminuer. Je me demande comment il s'y prend pour me faire l'aimer chaque jour un peu plus.

« En fait, depuis cette fois-là, on n'a jamais pris le temps d'avoir une autre discussion sérieuse et cela me paraît être un bon moment pour le faire si tu veux bien. »

Je ne pense pas qu'il sera contre, c'est même évident que loin de tout et surtout des oreilles indiscrètes, il serait idiot de ne pas en profiter. En plus, ça reste dans le même domaine que ce qui nous a conduit ici. Cela fait un moment que je cherche une occasion d'aborder des sujets plus sérieux. Mon regard se perd un instant au tour, bien qu'on s'exprime en coréen depuis le départ, je n'ai toujours pas envie qu'on nous comprenne ou nous prenne photo, les rumeurs proviennent toujours de l'erreur de quelqu'un, la prudence est de rigueur dans mon métier, bien que je ne sois plus que mannequin, ce serait causé du tort à l'agence et avoir des problèmes. Ma relation avec Tae Hwan ne me fait pas honte, c'est la Corée qui n'aime pas les homosexuels ou les bi, il n'est pas non plus question que nous afficher vienne de moi, c'est une décision qui se prend à deux.

« J'aime comme les choses ont tourné et ce qu'on est devenu. » Mes yeux dans les siens, je continue. « Notre relation n'a que deux mois et j'ai l'impression que cela fait plus de temps que nous sortons ensemble. C'est comme si elle était une vérité immuable, que cela devait être ainsi et pas autrement, je ne sais pas très bien l'expliquer, c'est vraiment un ressenti. » Je cherche mes mots, regardant une seconde ailleurs, avant de fixer à nouveau mon petit-ami. « Je me sens si bien avec toi... J'adore tous les moments qu'on passe ensemble et, bien que je me pose toujours une tonne de questions, que je ne veuille pas précipiter les choses ou bien te faire fuir, cela ne me suffit pas. Je veux tellement plus que cela Tae Hwan... »

Ma voix s'est un peu emballée à la fin, pas d'énervement, mais d'émotions, mes sentiments ont transpiré à mesure que j'ai parlé.  Des idées précises, j'en ai, mais je n'ai pas envie d'exposer quoi que ce soit sans connaître son opinion sur ce que j'ai déjà dit. Peut-être qu'il ne le ressent pas de la même manière. C'est vrai que j'aime le réveiller et me coucher en même temps que lui, que les jours où on est disponible, on se voit, mais cela crée d'autres choses qui m'incommodent à présent. Ce manque dès que je m'en vais de chez lui, cette envie urgente de le revoir au plus vite, ce souhait de ne plus avoir à le quitter ne serait qu'une journée ou quelques heures. Je sais très bien que, puisqu'on travaille, ce ne sera jamais possible, sauf que je ne peux pas me retenir de vouloir tout ça. Et même bien plus encore.   
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Lun 12 Jan - 10:03

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



J’adore l’embêter et toujours surenchérir, cela m’amuse. Nous nous douchons ensemble et nous nous préparons rapidement. J’ai hâte de l’emmener là-bas … Je ne suis pas du genre superstitieux normalement, mais je suis romantique je ne peux pas le nier, alors j’ai vraiment envie d’aller là-bas avec l’homme que j’aime. Lorsque nous arrivons je lui explique pourquoi je voulais venir ici et son sourire me fait plaisir. C’est à son tour de continuer ma plaisanterie et je ne peux retenir un petit rire. Puis il m’explique sa façon de penser, je ne veux pas le forcer à faire quelque chose qu’il trouve idiot … Cependant, il n’a pas l’air d’être complètement contre cette idée. Mun Hee fouille dans mes poches et en sort le feutre dont je me suis servi. Il ajoute même un cœur sur le cadenas, comme je l’ai fait. Je souris en entendant son commentaire. Je suis un peu gêné, mais heureux. Nous cherchons un endroit pour l’accrocher. Ensuite notre regard se croisent quelques secondes, avant que la clé ne soit jetée à l’eau. Il prend ma main dans la sienne et lorsque nos regards se croisent à nouveau je ne peux pas m’empêcher de lui chuchoter ;

- Je t’aime …

Avant j’étais réticent à le lui dire, mais maintenant j’ai juste envie de le lui répéter, chaque fois que j’en ai l’occasion. Puis Mun Hee reprend la parole pour parler plus sérieusement comme il le dit. Je fronce un peu les sourcils me demandant ce qu’il a derrière la tête.

- Oui, si tu veux …

J’attends juste qu’il continue, je ne sais pas quoi ajouter de plus. S’il veut qu’on discute c’est bien qu’il veut me parler de quelque chose en particulier, non ? Nous pouvons discuter tranquillement, nous parlons coréens, alors il y a très peu de personnes susceptibles de nous comprendre ici. Il faut juste faire attention à ce que personne ne reconnaisse Mun Hee … Nos regards se croisent encore et Mun Hee continue de parler. Un grand sourire se dessine sur mes lèvres en entendant sa première phrase. Je ne dis rien, mais c’est réciproque. Je prends à mon tour la parole, une fois qu’il a fini.

- C’est réciproque, je me sens bien avec toi … Et je ne regrette pas du tout ce que nous sommes devenus au contraire …

Je ne sais pas trop quoi dire, je cherche mes mots moi aussi. Bien que je fasse des efforts et que je change petit à petit avec Mun Hee. Exprimer mes sentiments est toujours un peu délicat pour moi. Puis … Je ne sais pas où il veut en venir avec tout cela. Est-ce qu’il a quelques choses derrière la tête ?

- Tu ne me feras jamais fuir, d’accord ? assurais-je finalement. Je suis tellement heureux avec toi, que la dernière chose que je veux c’est te perdre, alors pourquoi je partirais de ma propre initiative ?

Certes, il y a toujours des raisons pour lesquelles je voudrais partir, par exemple s’il va voir ailleurs, mais c’est un cas extrême et j’espère ne pas me tromper en disant qu’il ne le fera jamais. Sinon, s’il devait y avoir un problème entre nous, je préfèrerais essayer de le régler avec lui, plutôt que de fuir à la première difficulté … Puis il me rend curieux.

- Mais je ne vois pas trop où tu veux en venir ? Tu dis que tu ne veux pas aller trop vite ou me faire fuir … Qu’est-ce que tu as derrière la tête ? finis-je par demander.

Il disait vouloir plus que cela, mais que veut-il au juste ? J’ai beau réfléchir, je ne vois pas. Une hypothèse me vient à l’esprit. Peut-être qu’il veut me proposer de vivre avec lui ? Je ne sais pas pourquoi je pense à cela, mais … Si c’était le cas, je ne dirais pas non. Certes nous sommes ensemble depuis seulement deux mois, mais nous nous connaissons depuis bien plus longtemps et comme il dit, j’ai l’impression d’être avec lui depuis plus de deux mois. Alors cela ne me paraitrait pas étrange ou comme allant trop vite, si nous vivions ensemble. Au contraire, il n’y aurait plus de problème de qui va chez qui lorsqu’il est libre, puisque nous partagerions le même toit. Nous nous verrions beaucoup plus souvent … Alors non c’est loin d’être une mauvaise idée. Et si jamais ce n’était pas ce qu’il voulait me demander, je ferais en sorte de le lui en parler en premier.

- Alors, tu as finis de jouer aux devinettes ? Je suis d’accord avec ce que tu as dit et je ne serais pas contre avoir plus que ce que nous avons déjà, mais j’ai le regret de te dire que je ne suis pas encore télépathe.

Je lui adresse un sourire tendre. Je sais qu’on est censé parlé sérieusement mais il y a certains moments quand je suis un peu gêné, je ne peux pas m’empêcher de plaisanter un peu … Je décide donc de garder le silence, jusqu’à ce qu’il m’en dise plus, pour ne pas sortir une autre bêtise.

   
Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Cha Tae Hwan le Mer 14 Jan - 6:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Mer 14 Jan - 0:34


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


Tant de bonheur me fait parfois m’inquiéter, je me dis qu'à force, un jour, quelque chose ou quelqu'un viendra me le prendre. Dès qu'il me dit encore qu'il m'aime, je me retiens de ne pas l'embrasser et l'enlacer, parce que je suis encore Moon de Shadow pour beaucoup de mes fans, de kpopers. Il y a aussi ceux qui se repaissent des scandales et qui se font une joie de salir voire briser la vie des autres. Tout ce que je peux faire est de serrer plus fort sa main. Ensuite, je pense que c'est le moment d'avoir une nouvelle discussion sérieuse. Oui notre vie de couple est génial, on file le parfait amour, malgré tout, il y a des choses qui doivent être dites, des étapes franchies en accord avec son autre. Le mien se tient devant moi et je me sens assez de force pour lancer le sujet.

Déjà, je me sens soulagé qu'il avoue vivre notre relation de la même manière. Jamais je reviendrais en arrière, je suis trop bien ainsi avec lui. Mon coude s'appuie un instant sur le bord du pont. Tae Hwan me sourit encore en cherchatn ses mots, après avoir écouté les miens. Il me rassure sur le fait qu'il ne fuira jamais.

"Je ne sais pas... Cette crainte est là. Je crois qu'elle est née le jour de nos retrouvailles, tu étais si choqué, perdu, que je n'ai pas pu te dire que je t'aime dès le départ. Depuis, comme je te l'ai dit auparavant, je voulais ne pas te brusquer car j'avais peur que tu te braques et que cela fasse tout rater. Je me dis que ça pourrait arriver encore, que tu pourrais croire que la jeunesse me rend fonceur et peu réfléchi, ce qui est faux. Je reconnais que je suis plutôt du genre décidé quand j'aime quelqu'un, mais tu m'es trop précieux, j'ai déjà failli te perdre une fois, je ne m'en remettrai pas si ça arrivait encore."

Autant confié ce que j'ai sur le cœur, il ne rira pas, il me répondra sérieusement, je le sais; tout comme je n'ignore pas que ma crainte est probablement idiote. C'est la première fois que je tiens autant à quelqu'un, Tae Hwan est un type génial, il attire les regards et les convoitises, qui sait si un jour il ne va pas trouver mieux et partir ? Ou tout simplement se lasser. C'est pour cela que je fais toujours attention à ne pas trop en faire, à ne pas me lâcher complètement. Plus nous sommes ensemble et moins je ne peux me passer de lui. Il enchaîne en me demandant ce que j'ai derrière la tête, il est vrai que j'ai laissé ma phrase en suspens. Sa petite plaisanterie me fait sourire doucement, c'est un autre de ses réflexes quand il tente de détendre l'atmosphère, technique que j'utilise également. A nouveau, je cherche les bons mots.

"Pour tout te dire, je pensais au fait que toi et moi, on pourrait vivre ensemble. Dès qu'on a un peu de temps libre, on va chez l'un ou chez l'autre, c'est presque déjà le cas. J'aime me coucher et me réveiller avec toi. Et c'est affreusement morose dans mon appartement dès que je suis tout seul. En plus, c'est une sacrée perte de temps de devoir faire les trajets en voiture, nos appartements sont assez éloignés."

Je ne sais pas vraiment d'où provient ce nouvel élan qui m'habite tout de suite. Est-ce de me retrouver sur ce pont, haut lieu romantique avec lui, ou alors parce que nous avons jeté cette clé après avoir accroché notre cadenas ? Je ne saurais le dire.

"Mais en fait, à bien réfléchir, c'est bien plus que cela." Peut-être que la suite ne va pas être aussi positive, sauf que je ne peux m'arrêter de parler, mes yeux toujours dans les siens, je me rapproche encore un peu. "Tu vas sûrement me prendre pour un fou de sortir un truc pareil et tant pis, je le suis de toi depuis longtemps maintenant." Léger rire, ma main vient se poser sur sa joue, je m'arrête. "Je n'avais pas prévu ceci et je n'ai pas de beaux discours à t'offrir. Tout ce dont je suis sûr, c'est que je veux passer le reste de ma vie avec toi." Je tombe un genou à terre, le regardant de plus bas. "Marrions-nous Tae Hwan. Ici, avant de rentrer en Corée, dans cette ville et ce pays qui t'ont vu naître et grandir." Mon second genou touche le sol. "Dis-moi oui et laisse moi vivre puis mourir à tes côtés."

Une espèce de boule s'est formée dans ma gorge, mon cœur bat si sourdement que je n'entends pas les bruits ambiants. Je suis suspendu à ses lèvres, perdus dans ses yeux et je ne peux que redouter qu'il me dise non. Cela pourrait arriver, mais je suis incapable d'en tenir compte, tout ce que je souhaite est que ce soit une réponse positive. Si j'ai fini par m'agenouiller, ce n'est pas en signe de soumission ou de supplication, c'est pour lui montrer que seulement devant lui, je peux tout abandonner, même ma fierté, et que je m'en fiche, qu'il est le seul qui puisse me faire capituler, que je n'ai pas résisté à cet homme merveilleux qu'il peut être. Et tant pis si on nous regarde, je m'en fiche, il n'y a plus rien d'autre qui compte à part mon chorégraphe. Rien à faire non plus de passer pour un niais ou un romantique, si ce sont les qualificatifs qu'on me réserve pour être fou amoureux, alors je les accepte eux aussi, parce que c'est la vérité.  
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Mar 20 Jan - 21:12

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



Ce voyage est vraiment parfait … Je suis aux côtés de celui que j’aime et je n’ai passé que des bons moments. Nous avons croisés des fans de Mun Hee de temps en temps, mais elles étaient toutes adorables et il n’y avait jamais de débordement. Je n’aurais vraiment pas supporté que l’on se fasse suivre partout. Puis je suis heureux d’être-là avec lui … C’est peut-être cliché, mais Mun Hee sait depuis un moment que sous les apparences je cache un côté romantique. Voilà pourquoi je l’ai amené ici. Après avoir accroché notre cadenas et jeté la clé dans la Seine, mon petit ami veut avoir une discussion sérieuse. Sur le coup cette tourne de phrase me fait me poser pleins de questions et m’inquiète un peu, mais je me contente d’écouter ce qu’il a à dire avant de me faire des films. Je lui avoue alors que je partage sa vision de notre couple. Je cherche mes mots, mais je finis par ajouter qu’il n’y a aucune raison que je le fuis. Est-ce qu’il veut m’avouer qu’il a fait une connerie et que c’est pour cela qu’il a peur que je parte ? J’essaie de mettre une barrière à toutes ces hypothèses qui se créent dans mon esprit, attendant qu’il soit plus clair.

Il me parle de nos retrouvailles, c’est vrai que ce jour-là j’étais vraiment perdu … Un tendre sourire se dessine sur mes lèvres. Cela me fait plaisir qu’il pense à ne pas trop me brusquer, quitte à taire ce qu’il meurt d’envie de dire. Je comprends … Je ferais pareil vis-à-vis de lui, mais s’il veut vraiment me parler de quelque chose, qu’il le fasse. Je serre à mon tour ses mains dans les miennes.

- Tu me perdras pas, dis-je assez bas, mais en faisant en sorte qu’il m’entende tout de même.

Je ne sais pas quoi dire de plus. Je veux juste l’encourager à me dire ce qui  a l’air de lui occuper l’esprit. Je sais que je peux être très impulsif, mais pour lui j’essayerais de me contrôler et de ne pas me braquer comme il dit. Je veux juste qu’il puisse me parler sincèrement sans craindre mes réactions, même si je comprends qu’il soit comme ça, vu le comportement que j’ai pu avoir avec lui dans le passé. Je l’encourage doucement à continuer, ajoutant une petite plaisanterie pour essayer de détendre l’atmosphère. Il me confie alors qu’il pensait que nous pourrions vivre ensemble …

- Je dois être un petit peu télépathe alors, j’ai pensé à la même chose, avouais-je en souriant. Et ce serait vraiment super de vivre avec toi et de te voir tous les jours sans exceptions.

Ma main se pose sur sa joue pour la caresser tendrement et mon regard s’ancre dans le sien. Je ne peux pas lui dire non, j’en ai vraiment envie moi aussi. Certes il y a les chats, mais je sais que cela ne dérange pas Mun Hee et qu’il les apprécie. Je pensais qu’il voulait simplement me dire cela mais qu’il n’osait pas. Après tout, c’est une étape de vivre en couple. Puis vu nos caractères respectifs, bien que nous aimons énormément, ce ne serait pas étonnant qu’il y ai quelques étincelles de temps en temps, comme dans tous les couples, surtout si nous sommes toujours ensemble … Cependant, je veux tout de même essayer de vivre avec lui. Comme il le disait c’est déjà presque le cas. Puis si nous réussissons l’étape de la vie à deux, c’est notre couple a une chance de durer, non ? Toutefois, il ajoute qu’il y a quelque chose d’autre et cela me surprend.

Nos regards ne se lâchent pas et je sens Mun Hee se rapprocher. Les paroles qui suivent m’inquiètes un peu sur le coup … J’essaie de rire à sa plaisanterie, mais c’est plus un rire nerveux au final. Je me demande vraiment ce qu’il a de plus derrière la tête … Sa main se pose sur ma joue. Il tombe un genou au sol, je le suis du regard, d’abords inquiets, mais finalement il reprend la parole. Je ne m’attendais vraiment pas à cela. En quelques minutes j’ai formulé beaucoup d’hypothèses dans mon esprit mais celle-ci … Je ne sais pas quoi lui répondre. Puis Mun Hee me demande de simplement lui dire oui, tandis que son autre genou touche le sol. Sa main tient toujours la mienne, le silence devenant trop pesant, j’essaie de répondre.

- Je … Nous ne sommes ensemble que depuis deux mois …

C’est la première chose que je réussi à articuler. C’est une erreur, car je pense qu’il va prendre cela comme un refus. Ce n’est pas le cas. À vrai dire je ne sais pas quoi répondre. Nous sommes ensemble depuis peu de temps, habituellement les gens attendant bien plus longtemps avant de se marier, non ? Certes j’étais d’accord sur le fait d’avoir l’impression que nous sommes ensemble depuis bien plus longtemps et je le suis toujours, mais … Je suis pris de court. Si nous nous marrions je serais forcé de le dire à mes parents … Ma mère et ma sœur seront ravis, mais je ne veux pas confronter Mun Hee a mon père. Certes ils savent déjà tous que je suis en couple avec lui, enfin je l’ai dit à ma mère et à ma sœur, l’une d’entre elles l’a forcément dit à mon père. La plus part du temps il est juste blessant envers moi, pas les autres … Cependant, s’il devait l’être avec Mun Hee, on ne sait jamais avec lui, pour m’atteindre il pourrait bien s’en prendre à lui. Il veut me faire payer d’avoir choisis ma propre voie, il est méchant envers moi, mais loin d’être idiot, il comprendra bien à quel point Mun Hee est important pour moi et qu’en s’en prenant à lui il m’atteindra directement … Surtout si je lui dis que nous sommes marié, chose qu'il va très bien prendre c'est évident. 

Mun Hee attends une réponse et il va bien falloir que je la lui donne … Sans penser à tout cela, j’ai envie de lui dire oui sans réfléchir plus, car je me connais en réfléchissant je vais me poser des questions qui vont me freiner et souvent des questions idiotes … Dans le fond, je ne suis pas contre me marier avec lui, je suis fou amoureux et je n’ai pas l’intention de finir ma vie avec quelqu’un d’autre. Finalement, je décide de profiter de cet élan de courage, avant qu’il ne s’en aille pour m’agenouiller à côté de lui.

- Oui tu es complètement fou, commençais-je avec un petit sourire, mais c’est pour cela que je t’aime. Tu réussis toujours à me surprendre et je ne m’ennuie jamais avec toi …

Je glisse ma main sous son menton pour relever sa tête vers moi et qu’il me regarde.

- Je n’ai pas besoin de beau discours, juste de toi à mes côtés. Je veux me marier avec toi, finis par dire.

Je prends ses deux mains et je l’aide à se relever, décidant de détendre un peu plus l’atmosphère j’ajoute :

- Par contre pour le moment je me contenterais de te laisser vivre à mes côtés, on pensera au reste plus tard, je t’ai déjà cru parti alors je ne veux pas penser à cela pour le moment …

Je lui souris et je dépose un léger mais tendre baiser sur ses lèvres.

Spoiler:
 

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Sam 31 Jan - 12:02


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


La journée avait pourtant bien commencer et je viens de la gâcher en ayant parlé beaucoup trop. Certes il me rassure à plusieurs reprises que je ne le perdrai pas, il n'en a aucune idée en réalité, car il n'y a pas que sa volonté dans l'histoire, il y a bien trop de choses que l'on ne maîtrise pas. J'ignore si c'est d'avoir été sur ce pont rempli de symbolique qui m'a fait vouloir avoir cette conversation sérieuse, mais j'aurais mieux fait de la fermer... Au début, j'essaie de trouver les mots afin d'amener le sujet de vivre ensemble. Cette demande il l’accepte sans hésiter, il m'avoue d'ailleurs y avoir pensé aussi. C'est assez logique quand on aime passer du temps avec son petit-ami.

"C'est bien dans ce cas." Dis-je, encore souriant moi aussi à cet instant.

Je ne vois pas trop quoi rajouter d'autres, on ne va pas commencer à réfléchir à l'organisation, cela peut largement attendre notre retour en Corée. Sa main sur ma jour finit par s'enlever et me voilà à être pris par ce je ne sais quoi un peu. Mes propos me paraissent un peu confus, j'ai l'impression de manquer d'éloquence pour une fois, cherchant surtout à ce qu'il ne soit pas trop sous le choc lorsque je me serais réellement jeté à l'eau. J'ai beau savoir qu'à une question, il y a autant de probabilité de recevoir une réponse positive que négative, il y a certaines interrogations, comme celle que j'ai enfin osé sortir, qui fait un peu espérer que ça ne pourra être qu'un oui, à tel point que j'en suis venu à ne plus imaginer une seule seconde qu'il n'ira pas dans mon sens. Mes genoux ont même terminé sur le sol entre temps, et le silence s'installe... Mauvais signe... Et ça ne manque pas, il begaie en me donnant sa réponse la plus spontanée, celle-ci me fait mal. A l'intérieur je me décompose, j'ai beau tenté de relativiser, je me sens particulièrement nul et con tout de suite. Qu'est-ce qui m'a pris de sortir un truc pareil..? Ma bêtise m'afflige, je ne peux pas chasser ce fort sentiment de déception, c'est une sensation dérangeante que d'avoir l'impression de se briser en plusieurs petits morceaux alors que l'expression sur mon visage orienté vers le sol est figée.

La voix de Tae Hwan se fait encore entendre, il me confirme que je suis fou et se signale qu'il aime que je le surprenne. En relevant mon menton, j'arrive à dissimuler ce que je pense réellement, il me dit qu'il veut bien se marier avec moi, mais ça ne me fait même pas plaisir. Ma facilité à jouer les acteurs est toujours aussi impressionnante, il m'aide à me relever et, nos mains liées, il m'achève avec son histoire de voir plus tard, qu'il faut d'abord tester de vivre ensemble. Ce n'est pour moi qu'une preuve de plus que sa première réaction est réellement sa réponse. Pourtant, rien n'est visible encore une fois.

"Je suis le plus heureux des hommes." Lui répondis-je en souriant au maximum.

Comme si je l'étais en cet instant... Il faut vite que je trouve autre chose, je ne supporte plus de lui faire face, je n'en ai plus la force.

"Parler autant m'a asséché la gorge. Tu veux bien aller dans le magasin qu'on a vu sur le trajet me chercher à boire?"

Bien entendu, il ne va pas refuser. Ma gorge est bien sèche, mais ça n'a rien à voir avec la quantité de mots prononcés. J'attends qu'il s'éloigne puis je fais demi-tour, partant à l'opposé par grandes enjambées. Il me faut de la distance et je sais qu'il ne me la donnera pas si je commence par lui demander. Je ne veux pas non plus qu'il se sente fautif ou bien mal à l'aise. Sa franchise, bien qu'elle m'a fait tomber de haut, vexé, blessé, je préfère qu'il l'ait dit plutôt qu'il ne s'oblige à me dire oui comme il a pu le faire, simplement pour me faire plaisir. Je ne sais pas trop où je vais, je marche, mes yeux regardant derrière parfois afin d'être certain qu'il n'est pas revenu trop vite. Plus loin, je vois un escalier et un petit parc pour enfants. Cela me paraît être un bon refuge pour décompresser. Dès que je me suis assis sur un banc, je m'empresse d'envoyer un SMS à mon petit-ami.

Message: "Désolé de t'avoir menti, je savais que tu ne me laisserais pas partir. J'ai juste besoin d'être seul, je prendrai un taxi pour être à l'hôtel dans une heure."

Le téléphone de nouveau dans la poche de ma veste, je remarque que la vue n'est pas mal du tout d'ici. D'avance, je sais que lorsque je vais rentrer, il va m'engueuler c'est certain. Mais je ne peux pas lui faire face, pas maintenant, je suis désemparé. Ça aurait pu être génial comme journée si je n'avais pas été jusqu'à le demander en mariage. Des deux mains je frotte mon visage, abattu. Il y a bien plus grave dans la vie, je le sais bien, sauf que je ne peux pas digérer ce qui s'est passé aussi vite, contrairement à d'habitude. Je ne savais pas quoi faire. Parce que je fais bien plus vieux que je ne le suis, que je me montre mature en sa compagnie contrairement à cette période où on jouait ce jeu, c'est la première fois que je fais fasse à ce genre de choses. C'est ma réelle première relation de couple et je m'en veux particulièrement de l'avoir autant gâché…  
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Sam 31 Jan - 14:22

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



Je ne m’attendais vraiment pas à la demande de Mun Hee, c’est pour cela que sur le coup je suis décontenancé et je dis quelque chose que je regrette. Je ne veux pas qu’il me comprenne mal, les malentendus ont trop souvent été sources de disputes entre nous. Le silence s’installe encore, mais je finis par m’agenouiller devant mon petit ami. Je prends son menton dans ma main pour qu’il relève la tête vers moi et après avoir essayé de plaisanter un peu, je lui dis sincèrement que j’ai envie de me marier avec lui. J’ai accepté assez facilement de vivre avec lui, car j’y avais aussi pensé. Se marier c’est complètement autre chose mais … J’en ai envie aussi, je veux sauter le pas, parce que je l’aime. Il m’avoue finalement qu’il est le plus heureux des hommes, après que je l’ai aidé à se relever. Je lui rends son sourire, moi aussi je suis heureux … Le fait que Mun Hee soit un très bon acteur ne m’effleure pas une seconde l’esprit, j’ai beau plaisanter à ce sujet, je suis loin d’être télépathe et d'être capable de lire ce qu’il se passe dans sa tête. Pourtant ce serait franchement utile, cela éviterait les malentendus qui nous ont tant de fois gâché la vie. Depuis que nous sommes en couple, nous n’avons plus eu ce problème à vrai dire …

Mun Hee me demande ensuite d’aller lui chercher à boire. Ne me doutant d’absolument rien, j’accepte, j’aime bien être au petit soin pour lui, depuis qu’il a été malade. Le laissant sur le pont et pensant qu’il va m’attendre ici, je me dirige vers la petite épicerie pas très loin, acheter une bouteille d’eau. Je ne mets pas beaucoup de temps, l’avantage de parler la langue, pas besoin de passer trois heures à se faire comprendre ou à trouver ce que l’on veut dans une boutique où toutes les pancartes sont dans une langue inconnue. Cependant, en revenant sur le pont, j’ai la surprise de ne plus y trouver Mun Hee. Je le cherche du regard, mais … Rien. Sur le coup je m’inquiète et mon cœur s’emballe, mais je sens mon portable vibrer dans ma poche. C’est un message de mon petit ami. Mon soulagement est de courte durée et mon visage se décompose en lisant son message. Immédiatement je me demande ce que j’ai pu faire de mal pour qu’il me fuie si subitement, pour qu’il ait besoin d’être seul … Bien sûr que je ne l’aurais pas laissé partir ! J’aurais cherché à savoir ce qui ne va pas … C’est normal …

Je soupire. C’est bien évidemment inutile d’essayer de le chercher, il a pu partir dans n’importe quelle direction et avec le monde qu’il y a … Je remets mon téléphone dans la poche de mon manteau. Je décide de rentrer à l’hôtel. Qu’est-ce que je peux faire d’autre ? Pendant tout le trajet à pied et en métro je me repasse le film de ce qu’il s’est passé plus tôt … Qu’est-ce que j’ai dit ou fais pour le faire réagir ainsi ? Ou alors qu'est-ce que je n'ai pas fait ou n'ai pas dis ... Je me sens tellement mal d’avoir pu le blesser, que je ne ressens aucune colère envers lui pour être parti comme cela, sans rien dire, du moins pour le moment. Je pensais que tout se déroulait bien, j’ai accepter de vivre avec lui et de l’épouser … Où est-ce que ça n’a pas été ? Bon, ok, sur le coup j’ai merdé en disant qu’on était ensemble depuis seulement deux mois, mais … J’ai été surpris, je pense que n’importe qui l’aurait été ! J’ai même essayé de détendre l’atmosphère en essayant de plaisanter, mais visiblement j’ai juste tout fait foirer … J’ai dit que je voulais le laisser vivre à mes côtés et que nous penserions au reste plus tard, dans le sens où je n’étais pas prêts à le laisser mourir à mes côtés, vu ce qu’il s’est déjà passé … Est-ce que c’est ça qu’il a mal compris ? Je soupire, trop de questions me tombent dessus d’un seul coup et je commence à avoir mal au crâne.

J’arrive enfin à l’hôtel. Mun Hee n’est pas là. En même temps, l’heure n’est pas passée … Je ne sais pas quoi faire, à part tourner en rond dans la chambre en l’attendant … Il faut absolument que l’on s’explique. Je finis par retirer mes chaussures, mon manteau et tout mon attirail d’hiver, que je jette négligemment sur ma valise. Je sors mon ipod et je m’assois sur le lit, adossé contre le mur. La musique dans les oreilles j’essaie de me calmer. En plus de l’inquiétude et de la culpabilité, je sens un peu de colère pointer le bout de son nez, ce qui ne donnera pas du tout un bon mélange, surtout en connaissant mon caractère. Ce qu'il s'est passé ce matin me revient brièvement à l'esprit, tout était si parfait ... Si j'avais su ce qu'il se préparait ...

Je ne sais pas combien de temps s’est écoulé, mais je relève la tête uniquement lorsque j’entends la porte se refermer. Mun Hee vient de revenir … Je n’ose même pas lui adresser la parole le premier, me sentant toujours mal de ce qu’il s’est passé un peu plus d’une heure plus tôt. Je retire mes écouteurs.

- Pourquoi tu es parti ? finis-je pas laisser échapper, un peu plus sèchement que je ne l’aurais voulu.

Je ne veux pas que nous nous disputions, s’il voulait être seul il doit bien avoir une bonne explication et je devrais la respecter, même si cela ne me plait pas … Pourtant je ne peux pas m’en empêcher, j’ai besoin de laisser sortir la pression de toutes ces sensations et interrogations qui m’assaillent. Finalement avec mon sale caractère je n’arrive pas à rester calme, je sais que je m’en voudrais beaucoup quand je serais calmé et je sais que ça peut vite faire des étincelles entre nous deux, mais … Chassez le naturel, il revient au galop.

- Ça ne t’a pas effleuré l’esprit une seconde que j’ai pu m’inquiéter ? Si quelque chose t’as contrarié, si j’ai fait ou dit quelque chose de mal tu aurais pu me le dire, non ?

Je reste persuadé que c’est de ma faute … Pour quoi d’autre serait-il parti si subitement à ce moment-là, sinon ?

- Tu m’as souvent dis de plus m’ouvrir à toi, mais il y a des fois où tu n’es vraiment pas bien placé pour me faire la morale … J’ai accepté de me marier avec toi, qu’est-ce qu’il te faut de plus ?

Je soutiens son regard, voilà … Maintenant je commence à m'en vouloir, car connaissant Mun Hee il va sans doute répliquer et on va encore s’engueuler … Dire que cette journée et ce voyage avaient si bien commencé … Je ne voulais pas lui sauter dessus dès son arrivée, mais c’était plus fort que moi. Je me suis inquiété de son état, du pourquoi il a eu subitement envie de s’isoler, j’avais peur qu’il n’aille pas bien … Je n’aime pas savoir que mes proches ne vont pas bien, dans ces cas-là je suis souvent à leurs côtés car j’ai envie de les soutenir. J’aime Mun Hee plus que tout, alors je n’ai pas aimé l’idée qu’il me fuit s’il ne va pas bien … Me confortant encore plus dans l’idée que c’était de ma faute … Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu un désaccord. Je crois même que c’est la première fois depuis que nous sommes véritablement en couple. J’ai naïvement cru que nous serions à l’abri de tout cela maintenant que nous nous étions clairement avoué nos sentiments …

Spoiler:
 

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Mar 3 Fév - 13:27


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


Bien entendu, Tae Hwan n'a pas répondu à mon SMS, preuve qu'il n'a pas apprécié ma manœuvre et je le comprends. Pourtant, je ne vois pas d'autres moyens que celui-ci pour avoir l'occasion de me retrouver seul. Je me suis plus senti capable de lui faire face après ce qui s'est passé, cela m'a poussé à faire un choix dans l'urgence. Le temps dehors ne me permet pas pour autant de me détendre, je sais que je vais devoir affronter le mécontentement de mon petit-ami. Plus les minutes passent, moins j'ai envie de rentrer, mais il faut bien assumer ce que j'ai fait. Il me faut pas beaucoup de temps pour me trouver un taxi et faire lire au chauffeur la carte de visite de l'hôtel dans lequel on séjourne, l'homme comprend assez vite qu'il doit me conduire là-bas. La circulation n'est pas trop mauvaise, je le paie une fois arrivé pour descendre du véhicule, montant dans l'ascenseur. Les étages qui défilent me donnent l'impression de compter le temps qu’il me reste avant de découvrir ma sentence...

Une fois devant la porte, je prends une longue inspiration et entre. Mon petit-ami est posé sur le lit et ne me laisse pas réellement l'occasion d'en placer une. Rien qu'au ton de sa première phrase, je sais qu'il est fâché. Mon aura abattue n'a pas disparu alors que je retire mes gants, mon écharpe, ma veste, mes chaussures, sans poser les yeux sur lui. Le moins qu'on puisse dire est qu'avant, je ne me serais pas gêné pour répliquer sur le même ton et balancer ma manière de voir les choses. Mais ce n'est pas du tout ce que je fais, bien qu'il doive sûrement s'y attendre vu notre passé, à la place, je préfère milles fois arriver jusqu'à lui et le prendre dans mes bras. Une heure, c'était ce que j'avais réclamé pour m'isoler et il m'a terriblement manqué... Je suis irrécupérable... L'évolution dans une relation, n'est-ce pas dans le comportement des deux personnes lors de disputes que l'on peut réellement la voir ?

"Je ne veux pas me disputer avec toi..." Dis-je tout bas.

En réalité, je n'en ai ni l'envie ni la force. Quelques secondes s'écoulent, je finis par le relâcher et aller m'asseoir sur le bord du lit, de mon côté. Mes coudes appuyés sur mes genoux, mon visage est caché par mes mains qu'elles frottent un peu. Le mieux est de ne pas le laisser continuer à s'imaginer tout et n'importe quoi face à mon comportement.

"Tu as raison, je ne me suis pas ouvert à toi sur tout car on n'en a pas vraiment eu l'occasion jusqu'à aujourd'hui. Lorsque je me sens mal, je joue pour vider mon esprit. Sauf que je n'ai pas pris ma guitare, alors mon second recours, c'est de vouloir être seul. Tu te fais trop souci pour les autres, c'est pour ça que tu n'aurais pas compris même si je te l'avais demandé au lieu de partir sans prévenir."

Auparavant, je me serais fait une joie de sauter sur l'occasion de s'engueuler parce que cela signifiait de torrides réconciliations à l'horizontale. Il y avait aussi le fait que je n'en avais rien à faire qu'une jour il ne me rappelle plus à cause d'une trop grosse dispute, c'était un jeu qui me plaisait, mais cela ne voulait pas dire que j'en avais besoin. A présent, tout est différent. Je tiens à Tae Hwan, à notre couple, cela suffit à calmer mes ardeurs passées et cette répartie désagréable dont je sais si bien me servir quand j'en ai besoin.

"Je ne suis pas en colère contre toi, j'ai apprécié ta franchise, bien qu'elle fasse assez mal parfois. Tu as le droit de ne pas vouloir et ça m'a fait me sentir encore plus pitoyable que tu changes d'avis juste pour me faire plaisir. Je n'aurais jamais dû te demander un truc pareil et à cause de moi la journée a été ruinée..."

En soupirant de lassitude, je m'allonge sur le dos, mes pieds encore sur le sol. De nouveau, un bras vient barrer mon visage. Je me sens vraiment nul sur ce coup, je ne sais pas comment exprimer tout ce que j'ai sur le cœur.

"Il me faut simplement du temps pour digérer, c'est pour ça que je voulais être seul. Et par pitié, demain, oublie cette demande, cette partie de la journée et plus jamais je ne demanderai un truc pareil de toute ma vie."

A la fin, c'est sur le flanc que je termine, du côté où il ne peut pas me voir. Ce côté vulnérable, je déteste le montrer. Il doit avoir l'impression d'avoir à faire à un gosse, sauf que je n'arrive pas toujours à être raisonné. Quand c'est un sujet aussi sérieux qui tient à cœur, ce n'est pas aussi facile à admettre. Dans l'absolu, il m'a dit non, mais pas pour habiter ensemble. Je sais que, plus tard, j'en serais déjà ravi. Malgré tout, là, tout de suite, c'est surtout de la peine qui reste stagnée dans mes pensées. Ma fierté s'est sûrement jetée un pont à me voir ainsi, demain, elle redeviendra et moi avec. En attendant, tout ce que je veux c'est chassé ce moment honteux de ma mémoire. Qu'est-ce qui m'a pris de demander une chose pareille ? J'aurais vraiment mieux fait de la fermer… Un éternuement de ma part se fait entendre, j'espère que j'ai pas attrapé froid.
fiche par century sex.


Dernière édition par Kwon Mun Hee le Mer 11 Fév - 17:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Mer 4 Fév - 11:14

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



Évidemment que je me suis fait du souci pour lui ! Si je suis en colère, c’est parce que je n’aime pas qu’il s’isole, alors qu’il sait très bien qu’il peut me parler. Dans le fond, je ne lui en veux pas, moi aussi j’ai longtemps eu tendance à préférer être seul quand ça n’allait pas, jusqu’à ce que Mun Hee me dise qu’il voulait que je m’ouvre plus à lui. Cependant, il ne fait pas pareil et c’est ça qui m’agace. Je me sens complètement impuissant de le savoir mal, mais de ne rien pouvoir y faire, car il ne vient pas vers moi et cela m’énerve. Assis sur le lit, mes écouteurs dans les oreilles, je n’ai plus qu’à attendre qu’il revienne. Quand il passe enfin la porte de la chambre, retirant mes écouteurs, je m’adresse à lui d’un ton froid. Je n’ai pas envie que l’on se dispute, mais c’est ma manière, très paradoxale certes, de montrer que je me suis inquiété. Mun Hee doit le savoir d’ailleurs, que je me suis fait du souci pour lui. Il a lui-même dit que je ne l’aurais pas laissé partir s’il me l’avait demandé, justement parce que je me serais inquiété. Je le suis des yeux alors qu’il se découvre, puis je pose mon ipod sur la table de nuit à côté. Il ne réplique pas comme il le faisait habituellement et comme je m’y étais attendu, dans un sens … C’est sûrement mieux comme cela, lui au moins arrive à se contrôler.

Je lui reproche de ne pas s’ouvrir à moi, alors qu’il m’a souvent dit de le faire. Mun Hee s’approche de moi et se contente de me prendre dans ses bras, en disant qu’il ne veut pas que nous nous disputons. Je soupire et l’enlace à mon tour.

- Je ne veux pas de dispute non plus, mais … Je me suis vraiment inquiété.

Il se recule et s’assoit de son côté du lit, avant de prendre la parole. Je souris légèrement, il marque un point je ne l’aurais certainement pas laissé partir aussi facilement mais …

- Tu sais … Quand tu te sens mal, tu peux venir me parler … Même si c’est à cause de moi, encore plus si c’est à cause de moi je pense …

Nous sommes en couple, si quelque chose va mal à cause de l’autre il faut en parler. Du moins, c’est ce que je pense, sinon cela risque de ne pas bien se finir.

- Je me fais du souci parce que je tiens à toi. Je n’aime pas savoir que tu ne vas pas bien, encore plus s’il y a des chances pour que ce soit ma faute.

Mun Hee continue en me disant qu’il n’est pas en colère contre moi et qu’il apprécie ma franchise. Sur le coup, je ne vois pas trop où il veut en venir, alors je le laisse continuer. Puis je comprends qu’il y a vraiment un mal entendu dans tout cela. Je ne sais pas par où commencer en l’entendant dire tout cela. Il s’allonge sur le dos et continue, ne me laissant pas le temps de répliquer. Il me demande de tout oublier, mais pourquoi ? J’ai accepté de me marier avec lui, pourquoi il change si subitement d’avis ? Puis je repense à ce qu’il disait plus tôt et ce que j’ai moi-même dis quand nous étions sur e pont … Il pense que j’ai changé d’avis pour lui faire plaisir, mais c’est faux, j’étais juste déstabilisé et je m’en veux qu’il souffre pour cela. C’est bel et bien de ma faute, si seulement j’avais fait attention à ce que je disais, j’ai laissé ma surprise prendre le dessus. Il s’allonge de façon à me tourner le dos et je m’approche pour être allongé derrière lui, avant de l’enlacer et de l’attirer vers moi.

- Je n’ai pas changé d’avis … J’étais juste surpris, je ne m’attendais vraiment pas à une telle demande … Puis j’ai pensé à mon père, lui qui s’amuse toujours à me rabaisser et à être blessant … S’il savait que nous nous marrions, je ne veux pas qu’il s’en prenne à toi pour m’atteindre, mais … Cela ne change rien au fait que j’ai envie de me marier avec toi.

Il sait que c’est loin d’être le grand amour avec mon père, mais j’ai toujours tenu à lui montrer que je pouvais très bien vivre ma vie, même sans suivre le chemin qu’il me traçait quand j’étais jeune. J’ai réussi en tant que danseur, ce qu’il a du mal à avaler, car je lui ai prouvé qu’il avait tort. Si en plus je lui montre que je peux réussir dans ma vie sentimentale, ce sera encore une petite victoire vis-à-vis de lui. Enfin, je n’accepte pas d’épouser Mun Hee juste pour cela, j’en ai sincèrement envie … Je dépose un tendre baiser dans sa nuque avant de continuer.

- Et je crois que tu ne m’as pas bien compris tout à l’heure … J’ai dit que je voulais uniquement te laisser vivre à mes côtés, car je ne veux pas penser au reste pour le moment. J’ai cru une fois que ta maladie t’avais emporté, alors … Pour le moment, je veux juste penser à vivre avec toi, vivre en étant marié avec toi, nous aurons tous le temps de penser au reste plus tard …

J’espère que comme ça il me comprendra mieux et que ce n’était qu’un malentendu, après … S’il veut vraiment que j’oublie sa demande en mariage, je le ferais. Un silence s’installe, mais de mon côté ce n’est pas gênant ou pesant, j’attends juste une réponse, une réaction. Je n’aime pas ces malentendus, j’ai toujours peur de le perdre à cause de cela … Je tiens vraiment à lui, comme je n’ai jamais tenu à quelqu’un. Certes, je suis très proche de ma famille et de certains de mes amis, mais dans le sens amoureux, je n’ai jamais autant chéris quelqu’un. Il faut dire que je ne suis pas très calé niveau relation de couple, j’ai eu plus d’aventures, mais je ne veux pas avoir plus d’expérience dans ce domaine si cela signifie que j’aurais rompu avec Mun Hee …

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Ven 13 Fév - 2:40


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


De retour dans la chambre, je n'ai absolument pas le courage de me disputer avec mon petit-ami dont le début de colère est palpable. A la place, je viens trouver refuge entre ses bras qu'il finit par serrer autour de moi et cela me fait du bien, même  si mon humeur demeure tel qu'elle était avant que je ne revienne. Tae Hwan me dit qu'il s'est inquiété, ce dont je me doutais, mais je quitte son étreinte afin de me mettre sur le lit de mon côté. Je sais qu'il a raison encore une fois, ce n'était pas aussi simple à faire qu'il l'affirme.

« Je ne savais plus comment te faire face et je ne souhaitais pas retomber dans mes travers agressifs... » Avouai-je du bout des lèvres.

Au point où la situation en est, je pense qu'il est bon de donner des explications et c'est ce que je fais. Tae Hwan ne m'interrompt pas, ou plutôt je ne lui en laisse pas l'opportunité. Bien que je ne sois pas capable de tout dire, j'estime que pour ce soir cela suffit et lui demande ensuite, une fois que je lui ai tourné le dos, allongé sur le lit, de tout oublier. Je me sens toujours aussi nul en cet instant... Mon petit-ami finit par me rejoindre aussi sur le matelas, se calant et me collant contre lui. Sa voix ne manque pas de se faire entendre juste derrière moi. J'écoute ses explications, n'ignorant pas que son père est un sujet délicat. Ne le coupant pas non plus, je constate à quel point je suis vraiment un gros crétin de tout avoir compris de travers.

« Je me suis emballé tout seul en plus de ne rien comprendre... » Un soupire franchit mes lèvres. « Désolé. Vraiment... »

Ce n'est pas quelque chose que je fais souvent, m'excuser. En plus je déteste avoir tort, bien que là, ce soit le cas. Je me suis bien planté et c'est la personne que j'aime qui en a souffert pour rien, donc c'est tout à fait normal que je le fasse. Avant, cela n'avait jamais été le cas. Même en continuant à être en désaccord, on finissait à l'horizontale et ensuite le calme revenait. Jamais on ne s'écrasait réellement devant l'autre, c'est ça d'être deux hommes avec une grande fierté. Avec le recul, c'était carrément immature comme attitude. A présent, nous sommes en couple, ce qui change complètement la donne. Ma main se met sur l'avant-bras de Tae Hwan, je redoute un peu qu'il soit encore contrarié par tout cela.

« Tu es toujours fâché ? »

Je n'ose toujours pas le regarder. S'il me répond que oui, je n'ai pas fini de ramer pour me faire pardonner… Depuis que l'on se connaît, les problèmes de compréhension ont été nombreux. Les plus terribles étaient ceux avant que je disparaisse à cause de ma maladie. Ce dernier soir avait été réellement affreux, on en était même venu aux mains tellement on était exaspéré et en colère contre l'autre. Ce n'est plus de ce genre de scènes dont j'ai envie et je sais très bien qu'on se reprendra forcément la tête, mais pas aujourd'hui. Mon erreur a ruiné la fin de cette journée. J'ai bien choisi le moment, alors que je venais de lui demander un truc complètement fou… Une seconde, je jette un petit regard discret par dessus mon épaule, espérant être rassuré par l'expression de son visage, excepté que je ne réussis pas à le voir. Ma tête retrouve la matelas. Ma peur de le perdre est proportionnelle à l'amour que je ressens pour lui. Mes paupières finissent par se fermer, la position ne me dérange pas. J'espère juste qu'il n'est plus en colère.

« Tu es vraiment sûr ? Je veux dire, est-ce que tu veux toujours te marier avec moi même si je ne suis pas toujours très malin ou que j'ai un sale caractère quand je m'y mets ? »

Aujourd'hui, je suis loin de m'être montré sous mon meilleur jour. Certes, mon petit-ami a d'abord  connu de moi mes mauvais côtés, mais je pense que c'était un plus qu'il ait été capable de tomber amoureux, et je veux lui montrer les bons, prendre soin de lui et le rendre heureux. Je ne me force pas à être un autre en sa présence, par contre, j'essaie malgré tout de tout faire bien afin qu'il ne se lasse pas, qu'il ne me jette pas un jour. Je ne sais pas si c'est une bonne chose, sauf que je tiens beaucoup trop à lui, c'est normal de vouloir qu'il m'aime encore plus, non ? Tant que j'ignore si l'orage est passé, je ne reviens pas sur ses paroles au sujet de son père avec lequel il n'entretient pas une bonne relation, ce qu'il ferait s'il savait qu'on se marie. Tout comme j'ai gardé le silence sur notre avenir, sur tout ce qu'il me paraît important de clarifier, de dire. Il y a tellement de sujet que nous n'avons pas abordé, mais je trouve que c'est un peu compliqué à faire lorsqu'on revient d'une journée de travail chargée, j'ai juste envie d'être avec lui, de l'avoir dans mes bras. Après mangé, on ne tarde pas beaucoup à aller se coucher. Il y a aussi tout le concret dans lequel emménager ensemble, lier nos vies par un serment, vont nous plonger. Comme nous sommes en vacances, nos cerveaux sont reposés et nos corps aussi, le terrain est bien plus propice au dialogue. Enfin quand je ne comprends pas tout de travers...
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Sam 14 Fév - 21:46

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



Les malentendus ont souvent été source de dispute entre nous. Depuis que nous étions en couple, rien de tout cela n’était arrivé jusqu’à aujourd’hui. Je me suis sans doute mal exprimé et Mun Hee m’a mal compris. Je me suis vraiment inquiété et je me demandais ce que j’avais bien pu faire pour le mettre dans cet état. J’aurais préféré qu’il vienne me voir … Dans un sens je le comprends, de mon côté aussi je suis plus du genre à m’isoler, bien que maintenant j’essaie de m’ouvrir. Je m’en veux de m’être emporté. Mun Hee a eu une réaction bien plus calme et mature. Heureusement, sinon nous étions encore partis pour une dispute, comme avant. Je le serre contre moi, quand il se fait une place dans mes bras. Ma colère s’envole presque instantanément. Je soupire légèrement. Je peux comprendre pourquoi il a voulu être seul … Je déteste juste me sentir impuissant quand il va mal … Tout comme je déteste être la source de son mal être. Je suis son petit ami, je suis censé le rendre heureux pas malheureux. Je pensais le faire en acceptant de l’épouser. Je viens me caller derrière lui, l’enlaçant à nouveau. Puis je m’explique sur ce qu’il s’est passé plus tôt. Je le serre un peu plus fort contre moi, alors qu’il s’excuse.

- Ce n’est pas grave, n’y pense plus, le principal c’est que ce soit plus clair maintenant.

Le malentendu est dissipé et nous ne nous sommes pas disputé, c’est un bon point, non ? Je sens sa main sur mon avant-bras, alors que le silence commence à s’imposer. La voix de Mun Hee se fait finalement entendre. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres, mais il ne peut pas le voir, car il me tourne le dos.

- Bien sûr que non. Je n’aurais pas dû m’énerver, je m’excuse. J’étais juste inquiet et en fait, j’étais surtout énervé contre moi-même de t’avoir mis dans cet état. Puis … Ce n’est pas comme si pouvais rester fâché contre toi longtemps.

Si j’avais été plus clair dès le début, Mun Hee n’aurait pas mal compris et tout ce serait bien passé … Il se retourne légèrement, avant de retrouver sa position initial. J’enfouie mon visage dans son cou, malgré le malaise de tout à l’heure, je me sens bien là avec lui … Je me recule un peu et posant une main sur sa hanche, je le fais se tourner sur le dos pour que je puisse voir. Je reste allongé par très loin de lui, prenant appui sur mon coude.

- Évidemment. Tu as peut-être des défauts, mais bon dans le genre je ne suis pas mal non plus. Ce n’est pas que tu n’es pas malin, je n’ai pas été très clair non plus … Je t’aime, que ce soit pour tes défauts ou tes qualités, d’accord ?

Je lui souris et passe une main dans ses cheveux avant d’aller lui voler ses lèvres.

- J’ai hâte de pouvoir dire que tu es mon mari, souriais-je.

C’est peut-être niait tout ce que je dis et je n’en ai pas vraiment l’habitude, mais c’est vrai. Cet homme me rend dingue, de toutes les façons possibles mais je l’aime et je n’imagine plus ma vie sans lui. Aujourd’hui, je me demande vraiment ce que je serais devenu s’il n’avait pas survécu. Je pense que je me serais laissé couler et honnêtement, je ne sais vraiment pas où j’en serais maintenant. Je ne préfère pas y penser … Il est là et je suis heureux, c’est tout ce qui compte. Non, en fait tout ce qui compte c’est qu’il le soit aussi. Appréciant être sincère et spontané avec lui, je continue.

- Tu me rends heureux comme personne ne l’a jamais fait, je ne veux pas que tu oublies ça. Je ne te force à rien, car je ne suis pas le mieux placé pour te faire la moral à ce sujet, mais quand ça ne va pas, vient me parler plutôt que de rester dans ton coin, je ferais mon possible pour que tu te sentes mieux. C’est le rôle d’un mari, non ?

Je m’approche un peu plus de lui et cale ma tête au creux de son cou, ma joue un peu sur son épaule, mes bras toujours autour de son torse. Le silence s’installe, mais il n’est pas gênant, du moins pas pour moi. Il est juste apaisant. Un peu plus et je pourrais m’endormir bercé par le rythme de la respiration de l’homme de ma vie.

- On est bien là, non ? finis-je par demander en levant les yeux vers lui.

J’espère vraiment qu’il se sent mieux par rapport à tout à l’heure. Comme je le disais, je veux faire en sorte qu’il aille bien, qu’il soit heureux. C’est un peu mon rôle, de lui redonner le sourire quand il en a besoin. Puis je sais qu’il ferait pareil pour moi. Je ne pensais pas me poser aussi rapidement, mais finalement on s’est bien trouvé …

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Jeu 26 Fév - 2:00


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


Mes excuses sont acceptées et c'est un grand soulagement. Je ne me voyais pas terminer le séjour dans une ambiance tendue. Mon corps recommence à se détendre, rassuré par les nouvelles paroles de mon petit-ami. Sa dernière phrase me fait sourire, elle est la preuve qu'il tient à ce point à moi, à nous et j'aime assez savoir qu'il ne peut pas être fâché longtemps à mon sujet, bien que je n'ai nullement l'intention de retenter ma chance afin de vérifier si c'est vrai. Je peux comprendre son point de vue. Mais la prochaine fois, s'il y en a une, je me souviendrai qu'au lieu de le fuir, je dois aller vers lui. Après tout, il s'ouvre un peu plus chaque jour, il n'est pas logique qu'il soit le seul. Depuis que je suis en couple, il y a beaucoup de choses que j'ai découvert apprécier, comme ce câlin. Tae Hwan finit par me retourner, mon regard se pose aussitôt sur son magnifique visage. Ce qu'il me dit alors me fait à nouveau sourire.

"Cela tombe bien, je t'aime pour les mêmes choses."

Alors que j'ai envie de venir l'embrasser ensuite, il avait commencé le mouvement de son côté et nos lèvres se rejoignent, sa main dans mes cheveux me fait un peu frissonner tout en me faisant plaisir. Je sais que je suis le seul à avoir tout cela de sa part. Moi aussi j'ai hâte de pouvoir le dire, je crois que mes parents seront surpris sans l'être, ils savent depuis longtemps que j'ai toujours eu envie de fonder une famille un jour. Sa voix rompt l'air, je bois littéralement ses paroles qui font battre mon cœur encore plus vite. Ma main vient se loger derrière sa nuque, je l'embrasse à nouveau quelques secondes, plongeant mes yeux dans les siens ensuite.

"Je le ferai, tu as ma parole."

Il vient chercher mes bras qui l'enlacent aussitôt. Mes paupières se closent, je me sens si bien ainsi. Un soupire d'aise se fait entendre de mon côté, je suis bien content que ce soit terminé. Sa question me fait rouvrir les yeux, un assez doux sourire sur les lèvres, je finis par déposer un baiser sur son front.

"C'est vrai. Il n'y a rien de mieux que de t'avoir dans les bras, je me sens toujours apaisé quand je te tiens, je sais qu'il ne t'arrivera rien ici et il n'y a pas besoin de parler pour sentir l'amour de l'un et de l'autre couler de toi à moi et inversement."

A nouveau, son front se voit gratifier d'un baiser. Ce n'est pas l'envie qui me manque de poursuivre cette réconciliation avec nettement moins de vêtement,  mais, pour une fois, je mets de côté mon désir. Mon pouce vient donner une caresse sur sa pommette, c'est ensuite à mon tour de m'appuyer sur un coude, le tenant de mon autre bras.

"Il n'est pas obligatoire de le dire à qui que ce soit si cela doit t'apporter des problèmes et des préoccupations supplémentaires. C'est vrai que d'un côté, c'est sûrement normal d'avoir envie d'un mariage en grand avec des tonnes d'invités. Mais, si je t'ai demandé de m'épouser, c'est davantage parce que j'ai envie d'être officiellement lié à l'homme que je vais aimer toute ma vie. Je me fiche qu'il n'y ait personne pour nous voir nous unir, l'important est que toi tu le verras et moi aussi."

Après cela, je fais appel à ma mémoire afin de revenir sur ce qui a été dit et le ramener dans notre nouvelle discussion. C'est vrai que je me moque pas mal qu'il n'y ait que lui et nos témoins, je ne le fais pas pour les autres, mais pour Tae Hwan et moi. Au niveau formalités également, c'est important. Il n'y a aucun droits reconnus aux couples homosexuels en Corée, contrairement à ici. S'il m'arrivait quelque chose, je veux qu'il puisse avoir le pouvoir de décider à mon sujet.

"Je peux comprendre que ma demande t'ait surpris, j'avais seulement envie de faire quelque chose de fou pour une fois. Chez nous, tout est très carré, la vision du mariage pas très romantique, mais davantage utile. Je n'ai pas non plus envie de penser à ma fin, mais avoir manqué te perdre, ça m'a donné envie de plus profiter de la vie, quitte à faire des folies." Je lui souris un peu, revolant ses lèvres.

Je suis vraiment fou de cet homme, il m'a rendu accro dans tous les sens du terme. Mon aveuglement toutes ces années, je le regrette souvent et cela me motive afin de tenter de rattraper le temps perdu. C'était plutôt chaotique avant, je souhaite réparer cela et le rendre heureux.

"Nous n'avons jamais parlé non plus du fait que notre relation est cachée aux yeux des autres. Je ne me préoccupe pas de ce qu'on peut penser de moi ou de nous deux, je veux que tu le saches, j'ai envie de dire que nous sommes ensemble, mais je ne souhaite pas que ta vie devienne compliquée à cause de mon ancienne célébrité qui a dû mal à se tasser. Sûrement qu'être encore mannequin ne me rend pas invisible, pourtant je n'aspire qu'à vivre simplement à tes côtés. Peut-être que je devrais retomber juste dans l'anonymat en quittant la scène ou les objectifs. Et toi, tu en penses quoi de tout ça ?"

Tout ce que je vais à présent est de me perdre dans son regard sombre, c'est bien le seul endroit où j'aurais envie de me noyer.
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Jeu 26 Fév - 13:31

Mun Hee & Tae Hwan
Shine under a street light. I’ll glomp in your warm overcoat and hear you breathing. Oh like a movie. Shine it’s a special night which shines us.. I’ll walk around with you tonight on this awake street. My love. Anyone seems fated to meet somebody and to dream of love
In my case, it was you. Romantic Street - SNSD.



j’accepte ses excuses, bien qu’il n’était même pas obligé de le faire. Il avait ses raisons et je n’aurais pas dû m’énerver. J’espère juste qu’à l’avenir, Mun Hee viendra me voir si quelque chose ne va pas. Je comprends tout à fait cette envie de s’isoler quand on va mal, je suis passé par là moi aussi. Cependant, si nous sommes sur le point de nous marier, il va bien falloir que nous nous ouvrons plus l’un à l’autre, non ? Je souris en l’entendant avouer qu’il m’aime pour les mêmes raisons. Je viens l’embrasser, toujours un peu plus grisé par ce contact. Je prends la parole à mon tour, avant de sentir à nouveau ses lèvres sur les miennes. Je pense que ma mère et ma sœur seront très contentes pour nous en apprenant la nouvelle. Quant à mon père … Je n’ai pas envie de penser à lui pour le moment. Il me gâche suffisamment la vie quand je le vois, alors quand il n’est pas là, je préfère qu’il me fiche la paix.

- J’espère bien que tu le feras.

Je lui souris. Puis mes bras se glissent autour de sa taille, alors que je me blottie un peu plus contre lui. Tous les couples traversent parfois des moments un peu plus tendus, mais si on peut se réconcilier ainsi à chaque fois, je pense que ça ira … J’espère. Je ne veux pas que nous nous disputions si violement que cela entrainera une rupture. Maintenant que j’ai goûté à la vie en tant que son petit ami et surtout à la vie avec lui, je ne veux pas m’imaginer sans. Mes yeux se ferment lorsque Mun Hee dépose un baiser sur mon front et ce qu’il dit ensuite me fait plaisir. Je pense exactement la même chose. Au moins, nous sommes sur la même longueur d’onde à ce propos. Un second baiser est posé sur mon front et je sens son pouce contre ma joue. Un soupire d’aise m’échappe. Je suis vraiment bien ici. J’ouvre à nouveau les yeux.

- Je suis d’accord. On ne le dit à personne pour le moment et on verra ça en retournant en Corée. Je pourrais demander à des amis avec qui je suis toujours en contact pour être témoin, comme tu l’as dit, ce n’est pas important qu’il n’y ait pas beaucoup de monde. Je veux juste être avec toi.

Nous revenons petit à petit sur notre conversation un peu plus sérieuse de tout à l’heure, avant que ce malentendu ne vienne assombrir le tableau. Maintenant que tout est réglé nous pouvons continuer de discuter. Je ris gentiment.

- Oui, c’est complètement fou, mais je veux bien te suivre dans cette folie. J’ai aussi envie d’être lié à toi, je t’aime, confessai-je avant que Mun Hee ne vienne à nouveau voler mes lèvres.

Puis Mun Hee parle du fait que notre relation est pour le moment cachée aux yeux de tous. C’est préférable vu l’ancienne célébrité de Mun Hee. Je n’ai absolument pas honte d’être avec un homme ou du regard que les autres peuvent avoir envers nous, mais je préfère la discrétion pour ne pas être trop embêté … Après si Mun Hee veut le rendre publique on peut toujours en discuter, je n’exclue pas complètement cette alternative.

- Je t’avoue que j’ai toujours préféré que cela reste privé. Pas forcément à cause du fait que tu as été célèbre, même si c’est sûr que ça influence aussi, mais également parce que ce n’est pas très bien vu en Corée. Je n’ai pas honte d’aimer les hommes, j’aime juste qu’on me laisse tranquille et qu’on ne me juge pas sur ce critère.

J’espère juste qu’il n’interprètera pas mal mon honnêteté.

- Après tu fais ce que tu veux … Si être mannequin te plait, ce serait bête d’arrêter, non ? Mais si c’est ce que tu souhaites, je ne t’en empêcherais pas. Si tu veux vraiment dire que nous sommes ensemble on peut le faire, cela finira bien par se tasser.

Je lui souris. Ce n’est pas comme si c’était la première ex-idole à annoncer être en couple. Par contre, un couple homosexuel, j’avoue que ce n’est pas si courant, c’est complètement le contraire. La Corée est bien trop fermée d’esprit et même s’il y en a forcément, ils restent cachés. Comportement que je comprends très bien, puisque j’ai le même point de vu. Un silence s’installe un petit peu et lorsque je reprends la parole, je change un peu de sujet. Ce qui ne nous empêche pas d’y revenir plus tard.

- Alors … Tu veux te marier quand ? Il ne nous reste plus beaucoup de temps avant de rentrer, à moins que nous revenions juste pour cela, mais … Ce ne serait pas très pratique. Il faudra aussi s’occuper des alliances.

Nos regards ne se quittent pas, je lui souris et vient l’embrasser quelques secondes. Je ne pensais vraiment pas que notre voyage pour noël tournerait ainsi, mais finalement je ne regrette pas. La surprise passée, c’est le bonheur et l’impatience qui prend le dessus. Un petit sourire malicieux  se dessine sur mes lèvres, fidèle à moi-même je plaisante encore un petit peu.

- Et qui prendra le nom de famille de qui ? Cha Mun Hee ou Kwon Tae Hwan ? Qu’est-ce qui sonne le mieux ?

Mon sourire ne s’efface pas. Je sais bien que nous pouvons aussi garder nos deux noms de famille et que ce sera sûrement le plus simple à faire, mais cela m’amusait et je ne peux pas tenir longtemps sans plaisanter quand je me sens bien … Je suis plus qu’heureux avec lui et je veux le partager.

   
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   Ven 6 Mar - 12:24


Tae Hwan & Mun Hee

« Sometimes, I feel like I’m too happy, it seems like it’ll just disappear. It’s our story –  because you clenched my heart. I keep getting attracted to you, you’re my all in. Can’t take my eyes off you, I’m going crazy cause of you. Celebrate, even the skies congratulate us. Celebrate, just like the sun always rises in the morning. »  MBLAQ - Celebrate


C'est réellement agréable ce genre de moment que l'on passe de plus en plus souvent ensemble. Comme mon petit-ami ne dit rien, j'en conclue qu'il approuve qu'il n'y a rien de mieux que d'être dans les bras l'un de l'autre. Les personnes qui m'ont côtoyé avant seraient surprises si elles pouvaient lire mes pensées à l'heure actuelle. Celles qui me connaissent le mieux, pas du tout, car j'ai eu beau profiter de mon célibat toutes ces années, cela fait longtemps que j'aimerai me trouver quelqu'un et fonder une famille plus tard. Comme cela semble poser des soucis, je lui propose de ne le dire à personne. Dans mon esprit, c'est seulement s'unir à Tae Hwan de manière officielle, même si ce ne sera pas reconnu dans mon pays. Encore une, il est d'accord et ses mots me font sourire à nouveau.

"Il y a quelqu'un qui se fera une joie d'être le mien et qui m'en voudrait de ne pas assister au mariage. Je vais l’appeler et voir avec lui pour les billets."

A nouveau, je tente d'expliquer ce qui m'a poussé à demander sa main en plein milieu de Paris. On pourra revenir j'espère une autre fois célébrer ce pont où il m'a dit oui. Lorsqu'il se montre aussi démonstratif, il me fait fondre.

"J'adore cela quand tu me susurres des je t'aime." Dis-je un peu bas.

Un autre baiser clôt nos lèvres puis je l'écoute me donner son avis sur ce que j'ai dit juste après. Son point de vue est à l'opposé du mien, mais je comprends tout à fait la raison qui le fait penser ainsi. Du coup, je pèse les avantages et les inconvénients. Puis je me décide à répondre.

"Je comprends et je pense que tu as raison. C'est simplement que je n'ai pas envie que tu crois que j'ai honte d'être avec toi ou quelque chose du genre." Mon pouce caresse sa joue, encore une fois, je lui vole ses lèvres. "Pour ce qui est de mon travail, je compte prendre le temps de réfléchir sur le sujet, mais pas maintenant, pas le jour où l'on doit préparer notre mariage."

J'aime lorsqu'il me sourit, il est superbe et rien qu'à moi aussi, peu importe les rumeurs à la noix sur le net, je sais qu'il ne me trompe pas et j'ai une totale confiance en lui. Je ne suis pas le seul à vouloir parler en détail de notre union puisqu'il enchaîne déjà sur le sujet.

"Il ne nous reste que trois jours et j'ai envie qu'on le fasse tant qu'on est ici, dans la continuité de notre folie." Petit sourire amusé. "Je pense qu'en appelant la réception, on aura des informations utiles. On ne doit pas être les seuls à avoir voulu se marier aussi vite. Il nous faudra des costumes également."

Dans ma tête, je commence déjà à faire la liste de tout ce qu'il va falloir en étant bien content d'un côté qu'on ne sera que nous et nos témoins. Au moins, pas besoin de s'y prendre à l'avance ou je ne sais quoi. Sa question m'amuse et mon regard se porte à nouveau sur lui.

"Dans les deux cas, cela ne va pas passer inaperçu." Petit rire amusé. "J'ai une préférence pour Kwon Tae Hwan, je trouve que cela sonne mieux."

Ensuite, nous avons beaucoup parlé. Avec l'aide du réceptionniste, on a trouvé une bijouterie qui a pu s'en charger rapidement en mettant le prix bien entendu, mais rien n'est trop beau pour mon chorégraphe. Hyun Shik a eu une sacrée surprise quand je l'ai appelé pour lui dire et le lendemain, il prenait l'avion pour nous rejoindre. Mon statut d'ancienne idole m'a encore une fois permis d'avoir une place dans la liste des mariages prévus la veille de notre départ. Le lendemain, il a fallu courir les boutiques trouver des costumes. Une chance que dans ce pays, les gens aussi grands que nous soient nombreux. On n'a eu le droit aux retouches moyennant suppléments et nous nous sommes dit "oui". Je n'arrive pas encore à réaliser que nous sommes mariés. La nuit de noces était à la hauteur de nos espérances respectives. Dans l'avion qui nous a ramené en Corée le lendemain, nous avons parlé de notre voyage de noces, rêvant à des destinations paradisiaques. Je ne suis pas prêt d'oublier cette semaine de vacances riches en émotions. Il ne me reste plus qu'à rendre encore plus heureux mon mari. J'aime déjà dire ce mot, je sens qu'il va l'entendre souvent quand on ne sera que tout les deux. Depuis, je ne quitte plus mon alliance, je me suis simplement racheté une bague plus large qui la dissimule.  Il n'y a pas plus heureux que je ne le suis.

Spoiler:
 

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Romantic christmas ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Romantic christmas ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Merry Christmas!!
» [Octobre] Isul Romantic King
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-