AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Là où tout (re)commencera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
MessageSujet: Là où tout (re)commencera   Mar 21 Avr - 12:19


Là où tout (re)commenceraNam Dong Sun & Choi Min Jae

Busan. En vingt sept ans de vie, c'est la première fois que j'y met les pieds. Je n'ai pas encore pris le temps de visiter en détail la ville, mais je m'y plaît pourtant déjà. Je songe même à ramener un souvenir à Mun Hee et Niran. Le premier pour le faire parler, qu'il m'explique enfin concrètement ce qu'il se passe entre lui et le chorégraphe, le second car il a peut être décider de ne plus me parler, je sais que cette situation ne durera pas éternellement. Dix ans d'amitié ne peuvent pas ne plus exister du jour au lendemain. Peut être que mon geste sera bien accueillit et qu'on pourra s'expliquer. Enfin, pour le moment, j'ai un autre problème à régler.

Quand j'ai accepté cette offre, je ne savais qu'une seule chose, le rôle que j'allais devoir jouer. Un professeur dans un lycée devant remettre ses élèves perturbateurs sur la bonne voie. Jusqu'à la rien d’exceptionnel, mais l'un des élèves en question a immédiatement attiré mon attention. Dong Sun.  Je ne m'attendais pas du tout à le voir ici. Aux dernières nouvelles, il était partit au USA pour travailler sur sa prochaine carrière en solo, je n'étais pas au courant qu'il était de retour en Corée. Il faut dire que depuis notre 'discussion' dans le sous sol, notre relation s'est particulièrement bien dégradée pour finalement se transformer ... en un rapport que je ne saurai qualifier. Je n'ai pas eu le temps ou même l’occasion de discuter avec lui. Le tournage a commencé depuis peu de temps, quelques jours à peine. Comme son rôle n'est pour le moment pas le plus important et que je suis de mon coté toujours devant les caméras, il nous est impossible de parler hors script. Mais aujourd'hui, ça semble différent.

A cause d'un problème technique, le tournage est pour le moment suspendu. Du coup, tout le monde est convié à prendre une pause bien méritée. Avec la chaleur qui reviens, le coin bar est pris d'assaut mais je parviens tout de même à récupérer à mon tour une boisson. Pendant que je bois, j'inspecte en silence les alentours. Les adolescents sont bruyants car très heureux de participer à ce drama, leur premier pour leur plupart. J'en ai repéré quelques uns, je pense qu'il est possible qu'on les revoit sur les écrans assez rapidement vu leur talent. Étant donné la chaleur écrasante de ce début d’après midi, tout le cast se retrouve à l'intérieur pour profiter de l'air frais qu'offre la climatisation. Tous sauf un. Avant de le rejoindre, je prend deux nouveaux verres au bar puis je pars à mon tour sur la terrasse. Même si je ne vois que son dos parce qu'il est avachis sur la table, j'ai tout de suite deviné de qui il s'agissait. Sans un mot, je m'installe sur la chaise libre à ses cotés sans qu'il ne relève la tête. « Tu dors ? » Je pose les deux verres devant nous en attendant une réponse qui n'arrive que plusieurs minutes après. Pendant un moment, je me demande si il ne vaudrai pas mieux que je le laisse et que je m'en aille. Peut être n'a t'il pas récupéré du décalage horaire.

« Tiens, tu devrais boire ça.» Finalement, j'ai choisis de rester et c'est la seule chose qui me sois passé par l'esprit. J’attends un peu qu'il émerge avant d’entamer plus la discussion. A la place, j'attire son verre pour le mettre sous ses yeux. « Et non, il n'est pas empoissonné. » Comme il semble encore un peu dans les vapes, j'ai tout le loisir de l’observer plus en détail. Je n'avais pas remarquer à quel point il avait changé. Dong Sun semble plus mature, ses traits font bien plus homme. « Tu as bien joué tout à l'heure, ton talent d'acteur s'est une fois de plus bien démontré. » Pendant que je parle, je m'occupe de mettre mes lunettes de soleil tandis que mon regard se porte sur la mer en face de nous. A nous voir comme ça, on donnerai presque l'impression d'être ici pour des vacances. « Ça fait longtemps qu'on a pas parlé sans se disputer, tu ne trouves pas ? » Après qu'il ai avoué ses sentiments, j'ai tenté de l'évité le plus possible. Puis il est parti et j'ai eu tout le loisir de me remettre en question. Reste à savoir si je vais pouvoir lui en parler.

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Nam Dong SunavatarStar
Messages : 401
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Leader des ᗡSD
Crédits : Avatar: me Signa: bazzart

MessageSujet: Re: Là où tout (re)commencera   Dim 26 Avr - 16:53


Là où tout (re)commencera ?

With Min Jae

Fiou, si on lui avait dit il y a quelques mois qu'il se retrouverait à devoir faire avec un emplois du temps digne d'un chef d'État, Dong Sun aurait tout simplement rit au nez de la personne qui lui aurait assuré cela. Sa vie était dingue depuis qu'il avait vu sa carrière être lancée, avant sa vie était régie par le balais, resto, dodo ses nombreux entraînements et matchs s’intercalant au milieu de ce joyeux bazar, à présent c'était enregistrement, répétitions et de nombreuses heures de sommeil en retard, en fait le dernier point ne changeait pas. On dit toujours que le travail est salutaire lorsque l'on souffre d'une peine de cœur, et ce fut le cas pour le jeune homme qui s'était jeté à corps perdu dans son rôle de trainee se maintenant même en haut du tableau tout le temps que son training avait duré, un des plus courts que l'on avait vu d'ailleurs. Un fait qui faisait sa plus grande fierté et celles de ses proches qui lui avaient toujours soutenu qu'il « avait quelque chose », finalement ils n'avaient pas tort.  Bref, le boulot lui avait permit d'oublier tant bien que mal cet imbécile d'acteur qu'il n'avait pas vu depuis un mois avant d'arriver sur ce fichu plateau de tournage. Il faut dire que son album l'avait bien occupé et sa relation secrète avec une chorégraphe lui avait bien vidé l'esprit. En fait, il pouvait affirmer fièrement qu'il était enfin guéri de cette peine de cœur. Il l'aurait sûrement mieux vécu si il avait été plus jeune, mais là n’était pas la question.

Durant son séjour aux States, où il avait dévalisé les boutiques lors de ses rares jours de repos afin de faire plaisir à ses proches, il avait apprit que l'agence avait jugé bon de le faire jouer dans un Drama en production. Malgré la fatigue, vous imaginez bien que ce féru de Drama en tous genre s'était retrouvé à sautiller de partout dans sa chambre, véridique, avant de revenir à lui en demandant très professionnellement qui seraient ses co-acteurs et quel serait le sien. Un cancre , ça il avait pas besoin de forcer, un peu beaucoup bad boy, ça ça allait être plus compliqué qu'il s'était dit, voilà le rôle qui lui serait confié le temps de quelques épisodes.Le seul hic ? L'acteur principale, il aurait du s'en douter, incarnant l'enseignant devant remettre dans le droit chemin des cancres s'avérait être personne d'autre que le célèbre Choi Min Jae. De quoi refroidir le rappeur qui n'avait guère envie de le croiser ou bien de lui donner la réplique....

À cette pensée il avait lâché son stylo et s'était étalé sur sa table de la terrasse désertée à cause de la chaleur, mais la vue en valait le coup. Ah ce fameux moment où le plus vieux lui avait demandé de répéter avec lui une scène, ils s'entendaient bien à l'époque. Mais il avait fallut qu'il fasse le con en prolongeant ce baiser de scène. Le pire ? Il avait osé par la suite lui dire que tout cela n'avait été motivé que par une simple envie, quand bien même il n'ignorait  en rien l'inexpérience du blond à l'époque. Finalement, ce gars était un bel enfoiré, quelle amère déception pour le rookie qui avait apprit à ses dépends que l'homme était bien souvent éloigné du rôle qu'il jouait à l'écran ou devant les photographes. Putain, quelle poisse, voilà qu'il pensait à lui maintenant...

Un soupir avait franchit les lèvres pleines du rappeur, lui permettant de faire le vide et de se concentrer sur autre chose. Sa reprise des cours ou bien celle de la boxe pendant son séjour aux States. Avoir renoué avec sa passion première lui avait rappelé à quel point le frisson du ring pouvait être puissant. C'est d'ailleurs pendant un entraînement qu'une certitude lui était venu en tête, conscient que la célébrité n'était pas éternelle. Enfin dans le cas du monde du divertissement il s'agissait surtout de la jeunesse, il ne fallait pas se leurrer. Bref, il avait eu une illumination comme on pourrait le dire, il voulait devenir formateur de boxe thaï, voici ce qui avait motivé sa reprise des études par correspondance, et ce dans le plus grand des secrets. C'est dire, même sa famille n'était pas encore au courant, il attendait bien de décrocher son bac avant de les mettre dans la confidence. Si on lui avait dit qu'il allait reprendre ses études à près de 20 piges, il aurait bien rit aussi. Comme quoi, la vie est peine de surprise.

Bien trop plongé dans ses pensées, le jeune homme n'avait pas sentit une présence s'approcher de lui. Toutefois la voix qui s'adressa à lui lui sembla familière « Tu dors ? » désagréablement familière....  Choi Min Jae, mais qu'est-ce qu'il pouvait bien lui vouloir celui-là hein ? Enfin bon, il était son Sunbae et il ne pouvait pas se permettre de faire d'esclandre devant toute l'équipe qui aurait assisté à la scène depuis le bar qui était non loin de la grande baie vitré qui donnait sur la terrasse où il était installé.  « Tiens, tu devrais boire ça. » Trop aimable... Bien engoncé dans son fondement pour rester poli et classe. Peut-être qu'en ne réagissant pas il battrait en retraite non ? « Et non, il n'est pas empoisonné. » Il en doutait, après tout, n'était-ce pas la même personne qui lui tendait maintenant un verre qui lui avait fait boire un puissant filtre d'amour ? Il ne tomberait pas deux fois dans le même piège. Oui bon, il était ridicule sur les bords là, mais il était encore le seul propriétaire de ses pensées shit. En plus cet acteur à la noix s'était installé juste à côté de lui, il ne manquait vraiment pas d'air....

« Tu as bien joué toute à l'heure, ton talent d'acteur s'est une fois de plus bien démontré. » Et voilà qu'il le caressait das le sens du poil, vraiment strange tout ça vous ne trouvez pas ? Il haussa les épaules avant  de répondre poliment et sobrement . « Merci. » Peut-être qu'il était venu seulement pour lui dire ça ? Mais ce serait bien trop beau. « Ça fait longtemps qu'on a pas parlé sans se disputer, tu ne trouves pas ? » Vraiment trop beau ….C'est ce moment là que choisit  Dong Sun   pour se redresser tout en haussant un sourcil . « Longtemps que l'on ne s'était pas parlé tout court même. T'es prit de remords ou bien tu te fais tellement chier que tu t'es rabattu sur moi  pour faire un peu causette? »Un nouveau souppir franchit ses lèvres, décidément Min Jae avait un don pour assombrir son humeur et le faire souffler, on devrait même le décorer pour ça tellement il était difficile de parvenir à pareil exploit.  Sa gorge étant sèche, il s'était désaltéré avec ce cocktail posé devant lui, pas dégueulasse en plus, en attendant que l'acteur se décide à reprendre la parole. Et oui monsieur Choi, les choses avaient changé et le petit blondinet grandi sauras-tu le dompter ? Rien n'est moins sûr...


_________________
At the beginning, I forced myself, sheet after sheet and I wrote that we call words. And it is there! Uh it is there whom I became myself.I put of my person on the white sheets that there was between my exercise books.And I faded, I released myself, at least, I was free on the sound.Whether it is seven years ago or today, that did not change, I stay whom I am.[BTS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Là où tout (re)commencera   Lun 11 Mai - 19:20


Là où tout (re)commenceraNam Dong Sun & Choi Min Jae

Je n'étais pas préparé à le revoir. Pas ici, pas dans ces conditions et pourtant, c'est bien lui qui se trouve à seulement quelques mètres de distance. Le tournage qui a eu lieu précédemment ne nous a pas laissé le temps de nous retrouver, d'ailleurs même si on l'avait eu, je doute qu'il serai venu. C'est donc à moi de faire le premier pas et quand bien même je redoute un peu cette confrontation après tant de temps, c'est d'un pas sur que je finis par rejoindre Dong Sun sur la terrasse. Les verres à la main, je m'installe à ses cotés tout en engageant la conversation. Bon on a déjà fait mieux, je le reconnais. Surtout lorsque la personne concernée ne prend même pas le temps de répondre à la question et préfère laissé planer le silence...Rassurant. Pour autant, je ne me décourage pas, c'était si facile de lui parler avant tout ça. Je finis par rapprocher l'un des cocktails de sa main pour qu'il le prenne, rajoutant avec une pointe d'humour que la boisson est totalement saine. Cela fait, je m'installe bien contre le dossier de la chaise en laissant mon regard balayer les environs. Les lunettes de soleil me permettent de profiter de la vue confortablement. C'est tellement agréable d'être loin de la ville et de son stress, de sa pollution, de ces gens qui ne cessent de courir, de ce vacarme incessant de camions, voitures et j'en passe.  Et ce moment aurait été mieux encore si la personne à coté de moi ouvrait un peu la bouche pour combler ce vide pesant.

Le féliciter sur son jeu, c'est une bonne approche. Non ? Il doit être surpris, ou alors il soupçonne quelque chose. Il faut dire que ça fait longtemps que nous ne nous sommes pas échangés de paroles agréables. Le son de sa voix se fait entendre et me fait tout de suite tourner la tête vers lui. Un mot, c'est court. Mais ça peut faire déjà beaucoup d'effet. Le coin de mes lèvres se lèvent légèrement. « Je le pense vraiment. » Le premier contact est établi et c'est déjà un immense soulagement. Il ne m'a pas envoyé balader, bien au contraire. Enfin, je m'emballe peut être un peu beaucoup et pour un rien, mais je ne dois pas m'arrêter là. Je prend une longue gorgée de la boisson fraîche, la chaleur de ce mois de mai est déjà étouffante de mon point de vue. Après quelques secondes, je finis par reprendre la parole. Une nouvelle question à laquelle il ne peut se dérober. « Longtemps que l'on ne s'était pas parlé tout court même. T'es prit de remords ou bien tu te fais tellement chier que tu t'es rabattu sur moi  pour faire un peu causette? »  Effectivement, je crois qu'en fait je m'étais bel et bien emballé pour rien tout à l'heure. Et le soupir que j’entends de sa part vient appuyer cette nouvelle constatation. « Eh bien... » Il me faut quelques instants pour encaisser cette douche froide. Pour autant, j'essaie de ne pas me départir de mon sourire. Il y aurai encore quelques temps, je n'aurai pas laissé passer cette remarque, et on serait parti dans une nouvelle dispute. Mais pas cette fois, je ne vais pas lui faire ce plaisir.

« Tu as aussi travaillé le sens de ta répartie aux Etats Unis en dirai. Pas étonnant qu'il t'ai proposé un tel rôle.» A mon tour, je souffle un peu. C'est plus facile de dire qu'à faire, mais je ne dois pas le braquer. « Écoute, j'ai pas envie de me prendre la tête avec toi d'accord ? Et pour répondre à ta question, c'est ni l'un ni l'autre. Je voulais juste savoir comment allait ta carrière, comment s'était passé ce mois à l'autre bout du monde et... » Et te dire que tu m'as manqué, mais par une prise de conscience fulgurant, je parviens à m'arrêter avant de finir ma phrase. C'est que je commence à le connaître, il m'aurai soit regardé de travers soit ri au nez. Et puis ce n'est pas le bon moment pour ce genre de déclaration, de quoi j'aurai l'air à sortir cette vérité comme ça, l'air de rien ? «...te parler de la suite du tournage. On a encore pas mal d'heure à faire, alors je viens aussi m'assurer que tu es bien d'attaque pour les jours à venir. » Sur la table, j'attrape le stylo qu'il devait certainement utiliser avant mon arrivée puis je le fait tourner entre mes doigts. Tout ça me ramène il y a quelques mois en arrière. Je lui avait demandé de m'aider à réviser un texte, j'avais besoin d'une partenaire à la base, mais il se trouve que Dong Sun était la seule personne présente. C'est là que j'ai dérapé. D'un point de vue professionnel, je n'ai fait que suivre le script à la lettre, est- ce que si une autre personne se tenait devant moi à cet instant, j'aurai réagit différemment ? Certainement. Je n'aurai pas été si loin, j’aurai coupé court à l’échange. Mais à présent.. Non, je chasse rapidement de ma tête ce moment de laisser aller avec Niran, je n'ai pas besoin de ça maintenant. Et pas non plus besoin de tout ce qu'il s'est passé par la suite.

Finalement, je finis par retirer mes lunettes de mes yeux, les remontant sur la haut de ma tête. « Dis moi, vu qu'il fait beau et chaud, et qu'on a pas mal de temps devant nous, un jeu, ça te tenterai ? » Je le regarde fixement quelques secondes, voir si il semble emballé sans pour autant lui révéler ce à quoi je pense. Je me lève en repoussant ma chaise, j'attrape les verres, puis sans un regard vers lui, je descend les escaliers. Ses pas résonnent derrière, j'en suis rassuré. Finalement, j'arrête de marcher une fois près de la piscine déserte. Avec précaution, je m'installe les pieds dans l'eau, l'invitant à faire de même. « C'est un jeu célèbre, tu y as certainement déjà jouer... 'Je n'ai jamais..' ça te dis quelque chose ? Vu que j'ai proposé, je vais commencer. » Je réfléchis quelques secondes tout en jouant avec le liquide aromatique. « Je n'ai jamais voyagé hors de Corée.» D'un signe de tête, je lui fait comprendre qu'il doit prendre une gorgée puis qu'il doit à son tour raconter avec honnêteté une vérité. J'espère qu'il va rentrer dans le jeu, il faut que je sache certaines choses.

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Nam Dong SunavatarStar
Messages : 401
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 22
Emploi/loisirs : Leader des ᗡSD
Crédits : Avatar: me Signa: bazzart

MessageSujet: Re: Là où tout (re)commencera   Sam 16 Mai - 13:57


Là où tout (re)commencera ?

With Min Jae

Toujours aussi sans gêne celui-là, déjà que venir lui parler l'air de rien ça ne manquait pas d'air, mais en plus s'asseoir à côté de lui sans lui demander son approbation, c'était le pompon... Puis sérieusement, il croit qu'il ne le voyait pas arriver à des kilomètres cet abrutit ? Il croyait qu'on pouvait briser le cœur de quelqu'un comme ça et revenir la bouche en cœur quelques mois après et ce sans un mot d'excuse ? Il avait vraiment perdu le sens des réalités cet acteur dans ce monde de paillettes. Quelle amère constat pour l'ex fan qu'était Dong Sun qui appréciait l'acteur Choi Min Jae non seulement pour son jeu, mais aussi sa personnalité qui semblait vrai et bonne. Comme quoi, les caméra avaient le don de tout déformer . Finalement l' obsédé qui servait de leader aux Moonlight assumait ses actes lui au moins, et de ce qu'il savait n’était pas aussi con qu'il pouvait le penser puisque c'était chez lui que Shin-Il loge le temps de sa convalescence. Dire qu'il avait fini par penser que le japonais était un moindre mal comparé à l'acteur, putain, il allait tomber des billets en coupure de 500 demain...

Et aller voilà qu'on lui sert un petit sourire et un «  Je le pense vraiment. » Gerbant..... Prenant très certainement pour ce merci poli pour une victoire, le plus vieux avait donc poursuivi sur sa lancée. Il aurait mieux fait de s'en tenir à son compliment et se barrer, voir n'être jamais venu se poser sur cette table. D'ailleurs, le rappeur ne s'était pas gêné pour lui envoyer une pique bien sentie. « Eh bien... » Il croyait quoi cet imbécile heureux ? Qu'il allait lui dire «  Oh oui Min Jae, bien trop longtemps en effet, redevons amis comme auparavant et allons glisser sur l'arc-en-ciel de l'amitié aha ahahaha ».... Seriously il avait quoi dans le melon ? La chaleur lui a grillé les neurones c'est ça ? «  Tu as aussi travaillé le sens de ta répartie aux États-Unis on dirait. Pas étonnant qu'ils t'aient proposé un tel rôle. » Et voilà qu'il soupire en plus, non mais il voulait qu'il lui en colle une c'est ça ? Non désireux de rester encore silencieux Dong Sun avait reprit la parole. « Les States ne sont en rien pour cela, juste qu'un très bon ami à moi a été très présent pour moi ces derniers mois, on se demandait bien à cause de qui il avait eu besoin de soutient... et il s'avère qu'il a la réplique assez facile et bien piquante. Il faut croire qu'il m'a un peu déteint dessus, ça ne me fait pas de mal j'en avais marre d'être une bonne poire qu'on piétinait. » Voilà au moins, ça, c'était dit.

« Écoute, il n'avait pas d'autre choix, on ne coupait pas son Sunbae en même temps, j'ai pas envie de me prendre la tête avec toi d'accord ? Et pour répondre à ta question, c'est ni l'un ni l'autre. Je voulais juste savoir comment allait ta carrière, comment s’était passé ce mois à l'autre bout du monde et ….. Et quoi encore ? Les deux premiers points ne le regardaient en rien, alors un troisième ? … te parler de la suite du tournage. Pourquoi avait-il l'impression que ce n'était pas l'entière vérité ? Ah oui, il avait finit par apprendre à connaître Min Jae et ses cachotteries de couard. Et bon, ce n'est pas comme si la confiance régnait non plus entre eux . On a encore pas mal d’heures à faire, alors je viens aussi m'assurer que tu es bien d'attaque pour les jours à venir. » Qu'il ne s'inquiète pas il était en pleine forme et ne ferait pas tourner le tournage en catastrophe, ah maintenant qu'il l'avait bien remonté, il avait hâte de jouer les scènes où il allait pouvoir lui en mettre pleins la tronche. On appelle comment cette chose déjà, ah oui, l'effet de catharsis, et son personnage allait lui permettre de vider toute sa colère sur l'autre sans rien craindre. Toujours utiliser ses émotions à bon escient que ce soit dans votre art ou dans votre sport.

Bien, puisqu'il voulait des réponses, autant les lui donner, peut-être qu'il lui ficherait la paix après cela, même si avec Min Jae il n'y comptait pas trop . « En même temps à débarquer sans me demander mon avis, il fallait pas s'attendre à un accueil tapis rouge et foule en délire. Sinon pour ma carrière, très bien mon opus se vend bien, je compte beaucoup moins de haters que lorsque j'étais un trainee sur le point d'être lancé. On a reconnu ma valeur et j'ai des fans en or, il montra ses clefs d'hôtel où pendait un petit porte-clef avec un nounours comportant l'inscription « We Love U B.K » sur son t-shirt et avait une des sempiternelles veste en cuir du rappeur sur le dos, on me l'a offert lorsque je suis arrivé ici à l'aéroport. Et pour mon séjour aux States, si j'étais pas Rookie j'y serais bien resté tellement j'y étais bien, les studios du coin sont géniaux et j'ai pu ramener de sacré cadeaux à mes proches.  Oui Choi Min Jae, il te faisait comprendre plus ou moins subtilement que tu n'en faisais désormais plus partie et ce depuis un bon laps de temps maintenant. Et je te suis tout ouïe même si je ne vois pas trop de quoi tu veux parler au sujet du tournage si tu n'as rien à redire sur mon jeu d'acteur. Et sinon ne t'inquiète pas je ne ferais pas capoter le tournage si c'est ce que tu crains, je fais bien attention de dormir ce qu'il faut et je sieste entre chaque prise pour pallier au décalage horaire. »

Maintenant il avait le droit au petit tour du «  Et hop je relève mes lunettes de starlette du petit écran sur ma crinière colorée en me la pétant » bref, passons... « Dis moi, vu qu'il fait beau et chaud, et qu'on a pas mal de temps devant nous, un jeu, ça te tenterai ? » Si ça implique des fléchettes et le visage de ce chieur, aucun problème il serait immédiatement partant, entre le décalage horaire son brusque arrête de la boxe le temps du tournage et l'autre qui venait le faire chier, ça lui aurait pas fait de mal. Le pire ? C'est qu'il n'avait même pas eu le temps de lui balancer un non bien senti que l'autre avait déjà embarqué leurs cocktails avec lui. Il manquait vraiment pas d'air.. Il n'avait qu'à pas lui demander son avis si c'était pour ça. Bon autant en avoir le cœur net et suivre ce décérébré puisqu'il y tenait tant. Il l'invita à mettre ses pieds dans l'eau, non désolé, il n'était pas d'humeur à faire trempette, il préférait rester sur le bords de la piscine sans toucher l'eau . «  C'est un jeu célèbre, tu y as certainement déjà joué … « Je n'ai jamais... »ça te dit quelque chose ? Vu que j'ai proposé, lui aurait plutôt dit imposé, je vais commencer. Et bien qu'il commence, le blond avait déjà une réplique bien salée en tête qui le faisait bien rire intérieurement en attendant. Je n'ai jamais voyagé hors de Corée. »

Le rookie avala donc une gorgée sitôt la phrase de son interlocuteur finie et pu à son tour jouer puisque tel était le désir de monsieur Choi Min Jae. «  Je n'ai jamais aimé les gens qui tournent autour du pot et qui se servent d'un jeu comme prétexte pour tirer les vers du nez de quelqu'un. » Il leva même son verre à l'autre en ayant un sourire sarcastique collé aux lèvres. Alors monsieur l'acteur, qu'est-ce que tu avais à répondre à cela. Finalement l'après-midi promettait d'être intéressante, au pire, ce soir il pourrait s'amuser avec l'une des filles de sur le plateau qui n'étaient pas vraiment ce que l'on peut appeler des farouches créatures. D'ailleurs, l'une d'elles passa au même moment vers eux et le jeune homme lui servit son plus beau sourire charmeur, bon et bien en son plan cul du soir venait d'être déterminé...


_________________
At the beginning, I forced myself, sheet after sheet and I wrote that we call words. And it is there! Uh it is there whom I became myself.I put of my person on the white sheets that there was between my exercise books.And I faded, I released myself, at least, I was free on the sound.Whether it is seven years ago or today, that did not change, I stay whom I am.[BTS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Là où tout (re)commencera   

Revenir en haut Aller en bas
 

Là où tout (re)commencera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-