AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Han Jin-Sang ~ Titre supra badass en recherche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lim Min HwanavatarDevil Kistune
Messages : 257
Date d'inscription : 18/05/2015
Age : 20
Emploi/loisirs : Ex-danseur dans une agence concurrente
Crédits : N9NE

MessageSujet: Han Jin-Sang ~ Titre supra badass en recherche   Ven 12 Juin - 13:29


   
Han Jin-Sang
"Une citation pleine d'ambition"
 

   
An-nyeong ha-se-yo!, comme vous le savez déjà je me prénomme Han Jin-Sang ! Je suis né le 7 août 1992 à Yokohama au Japon. Je suis un jeune homme de 24 ans, bien que mon âge réel soit 23 ans, merci les coréens et leur système d'âge sentant le rance, et je suis un chanteur solo. Vous voulez encore en savoir plus sur moi, il se trouve que je suis hétérosexuel, bien que j'aime entretenir le doute, et actuellement célibataire, et je précise ne pas être intéressé par une relation. On me dit souvent que je ressemble à Cha Hak Yeon , en plus sexy.


   
Anecdotes
Alors sous prétexte que ceci s'appelle une fiche de présentation je me dois de briser le quatrième mur et de tout vous révéler? Quelle plaie ces rpistes, vous ne connaissez décidément pas la notion de vie privée pour vos personnages, et connaissant ma créatrice je sens que mon existence va drastiquement changer. En mal bien évidement...*soupirs* Bon et bien, ayant une arme à feu sur la tempe *censure de la créatrice*, je n'ai d'autre choix que de me prêter à cet exercice.


• Je suis né en pleine saison des typhons ou plus communément connu dans mon pays de la période d'akisame. Selon les dires de ma mère, mon fort voir mauvais caractère vient sûrement de cela. Quelle chance que je ne sois pas né au printemps... Je ne me demande d'ailleurs pas si mon amour pour le son de la pluie ne me vient pas de là, une chose est sûre, j'adore traîner au lit pour l'écouter lors de mes jours de repos.

• Han Jin-Sang n'est nullement ma véritable identité, mais que mon identité coréenne que j'ai revêtit avant mes débuts. En réalité je suis né Ishikawa Jin . Toutefois, quand bien-même vous avez réussi à savoir mon véritable prénom, quoique ce n'est pas très difficile merci internet, ne vous avisez pas de l'utiliser. En effet, seuls mes proches et quelques rares "élus" se voient accordé ce privilège. Nous n'avons pas gardé le bétail ensemble que je sache, alors un peu de tenue, merci...

• En parlant de mes proches, en plus particulier ma famille, je mets un point d'honneur à tenir cette dernière le plus loin des médias. Il semblerait que je me débrouille bien puisque personne n'a réussi à remonter jusqu'à ma mère et mes petites sœurs jusqu'à à aujourd'hui, il faut dire que je paye grassement des personnes chargées d'éloigner les suspicions des journalistes. J'estime que ma famille a le droit de vivre dans le calme, et j'aurais bien trop peur pour la sécurité de celles que je suis censé protégé, n'étant que le seul homme de la maison et donc de ce fait le chef de famille.

• Toujours sur le sujet de ma famille, on ne peut pas dire qu'à ma naissance ma mère roulait sur l'or. Surtout qu'elle s'est fait abandonné très tôt par mon géniteur, un homme, enfin je ne le considère même pas comme tel, que je méprise au plus haut point. Avec son départ, ma pauvre mère qui avait encore de belles années dans le monde de la danse, je lui dois d'ailleurs mon goût pour la musique, a été contrainte d'enchaîner les petits boulots. De ce fait, nous ne roulions pas vraiment sur l'or. Aujourd'hui, gagnant confortablement ma vie ces tracas sont à présent plus qu'un mauvais souvenir pour elle. Je lui ai  payé la maison dont elle rêvait tant et elle peut enfin se reposer tout en s'occupant de l'éducation des filles dont je ne peux pas me charger.

• Habile transition pour glisser sur un autre sujet. Je vous parle depuis le début de mes petites sœurs, mais le mot le plus juste serait filles, mes filles Akemi et Aoi. Car oui je suis père depuis l'âge de mes 15 ans. Toutefois grâce à un arrangement avec ma mère, le reste du monde les prends pour ses propres filles. Elles savent qu'elles doit garder, mais lorsque nous nous appelons au téléphone chaque soirs où que je suis à la maison, elles réclament papa. Mais je parlerais de cette histoire plus longuement dans la mienne. Tout ce qu'il y a savoir maintenant c'est que mes filles font maintenant ma fierté depuis 8 ans. Pour en finir avec le sujet de ma famille, elles me manquent atrocement mes femmes et il m'arrive régulièrement de craquer lorsque je me retrouve seul. Aujourd'hui, bien que leur offrant une vie confortable, je me demande si j'ai fait le bon choix en devenant une idole.

• La vie étant dure, j'ai toujours fait de mon mieux pour aider ma mère à subvenir à nos besoin en trouvant des petits boulots à gauche et à droite. Mais le jour où mes filles sont arrivées, il a bien fallut que je fasse quelque chose. *soupirs* Mon emploi du temps de trainee ne me laissait guère le loisir de trouver une activité, de toute manières, je n'en n'avais pas le droit. Toutefois, il fallait bien assister ma mère, et ce fut ainsi que commença mon activité de gigolo pour rester élégant, prostitué pour les plus crus... Ma mère ne savait pas d'où pouvait provenir cet argent, mais elle a toujours respecté mon choix de ne pas en parler, un autre secret de famille en somme. Coucher m'a également permit de gravir plus vite les échelons, producteurs, propriétaires de grandes chaînes TV et toute autre personne pouvant m'être utile y passait. Et malgré le fait que je sois hétérosexuel la plupart de mes "clients" étaient des hommes, ces derniers étant plus friands de ce genre de service et plus généreux. Au jour d'aujourd'hui, j'ai toujours aimé cette tautologie, il m'arrive encore de passer sous ces vieux porcs afin de garder leurs lèvres closes. Toutefois, je vis de plus en plus mal cette situation qui me dégoûte. Une chance que les rares étreintes féminines que je m'accorde de temps à autre suffisent à ne pas me dégoûter du sexe.

• De mes 11 ans jusqu'à mes 15 ans j'ai fait parti d'un petit groupe de visual-kei amateur, gen'kaku, qui avait son petit succès. J'en étais bien évidement le chanteur et le compositeur, quant à ma place de leader, je l'ai prise tout naturellement. À l'époque je portais déjà le pseudo Sin que je n'ai pas quitté depuis. Je ne comprends pas ces artistes qui changent des pseudonymes à tout va, n'ont il aucune personnalité? Un nom de scène est l'aboutissement d'un questionnement sur soi, de sa personnalité, du personnage que l'on veut créer, mais il semblerait que ce concept soit bien trop obscure pour certains. C'est d'ailleurs ce groupe qui a été mon tremplin, un chasseur de tête m'ayant repéré pour la StarE.

• Allez savoir pourquoi, mais je collectionne depuis ma plus tendre enfance les boîtes à musique en tout genre. Après tout, certains collectionnent les timbres, d'autres les capsules de boissons, moi c'est les boîtes à musique. Pas si étonnant que cela pour un amoureux de la musique après tout. Ces dernières ont le don de m'apaiser et de me transporter dans un autre univers le temps d'une ritournelle. Si par malheur il m'arrive d'en perdre une, ce qui est fort rare, je mets toutes les chances de mon côté pour la retrouver. Toutefois, il y a peu, un petit malin s'est décidé à m'en dérober une dans les vestiaires alors que je comptais bien l'ajouter à ma collection le soir-même. À toi si tu lis ces mots, petit con voleur de boîte à musique vient me la rendre immédiatement...

• Lorsque je suis de retour chez moi après une longue journée de travail je ne supporte pas de garder les vêtements que j'ai gardé toute la journée sur moi. Ainsi, j'ai pour rituel de prendre une douche ou un bain visant à me purifier avant de me vêtir de l'un de mes nombreux peignoirs en soie. Aussi étonnant que cela puisse paraître, je n'en n'ai acheté aucun. En fait l'information ayant filtré quant à mon amour pour ces vêtements d'intérieurs, nombre de fans et admirateurs m'en offrent régulièrement. Bien que je mette un point d'honneur à tous les mettre, il y en a un que je porte plus souvent que les autres, il s'agit de celui que j'ai reçu un jour de fête des pères. Difficile de refuser ce plaisir à mes filles bien ces pièces coûtent fort cher et que je ne voulais pas accepter pareil cadeau. Ainsi, depuis je rentabilise leur cadeau en lui faisant honneur autant de fois que possible.

• J'ai toujours été fier de ma peau mate que le soleil caresse tendrement depuis ma tendre enfance. Mais bien évidement, le bronzage au Japon est une toute autre affaire et est très mal vu à moins de faire parti d'un groupe de yamamba. Ce qui m'a valu nombre de quolibets et méchancetés des mes camarades de classe. Manque de chance pour eux, j'ai toujours joui d'une force de caractère inébranlable et leurs attaques me glissaient dessus, elles m'endurcissaient même. Aujourd'hui je ne peux que les remercier pour m'avoir autant pourri la vie et de m'avoir permit de ne pas être un de ces petits pleurnichards qui m’horripilent.

• Je sais jouer du piano, du violon et de la guitare. N'ayant pas les moyens pour prendre des cours plus jeune j'ai appris en autodidacte bien qu'une gentille vieille dame habitant non loin de chez moi me prêtait de temps à autre quelques conseils avisés. Fier de mes origines et fait plus original, je maîtrise également l'art de pincer les cordes d'un koto ou d'un shamisen. Actuellement, je me concentre sur l'apprentissage de la harpe que je désire utiliser pour mon prochain titre, un challenge que je compte bien relever.

• Plus jeune j'ai bien faillit perdre la vie en tombant du haut d'un étage d'une usine abandonnée. Une "chance" des barres de fers et une structure métallique pour ange de noël ont amorti ma chute. Vous allez me demander mais comment ceci a t'il pu bien arriver? Et bien les enfants ne sont pas tendres entre eux et un "amis" m'a judicieusement glissé la grandiose idée à l'oreille de "déployer mes ailes et de voler". Chose que j'ai faite bêtement, après tout, c'était un grand, il savait mieux que moi non? De cette mésaventure j'ai conservé en souvenir un dos fragile et une étrange cicatrice en forme d'ailes d'anges qui étrangement est loin d'être laide. J'avoue avoir pensé à la faire recouvrir, mais elle est une partie intégrante de ma personne, peut-être qu'un jour je finirai par le faire, mais pas demain.

• Toutefois, ce dos fragile est fort handicapant au quotidien et il m'arrive parfois de rester des jours durant au lit lors des crises les plus aiguës malgré les antidouleurs. Bien évidement, j'airais pu me faire opérer afin de palier les douleurs à répétition et le risque d’aggraver ma situation avec un faux mouvement, mais aller dire ça à un danseur. Il est hors de question pour moi de perdre de ma mobilité, alors je me contente de prendre religieusement mes médicaments et de porter autant que possible une ceinture lombaire qui me soulage grandement le dos. De part mes douleurs fréquentes et quotidiennes, j'ai la hantise de voir une personne me toucher le dos, rien que l'idée me révulse. Enfin, certains élus peuvent le faire car je leur fais confiance, à l'image de l'un de mes danseurs préférés Jang Hyun Shik.

• En parlant de ma carrière, qui oscille entre Japon et Corée, on décrit mon concept  comme sombre et sexy et les critiques acclament bien souvent mes morceaux décrits comme "torturés" et mes MVS à l'esthétique recherchée. Pour moi, nul besoin de se pavaner à moitié nu pour évoquer la sensualité, pas comme certains...  Je suis d'ailleurs reconnu comme un des meilleurs danseurs de la StarE. Je m'entendais d'ailleurs très bien avec le lead dance des Moonlight Kwang Sang-Min avec qui il il m'est arrivé de performer lors d'émissions. Je dois avouer que lui et son compagnon me manquent, ça commence à manquer de personne talentueuses et non niaises dans le coin... Pour en finir avec ce point, mes capacités en chant et en danse m'ont amené à jouer dans des comédies musicales, je dois avouer que l'exercice est plaisant. D'ailleurs l'une d'elles débutera bientôt, espérons qu'elle plaira au public.

• Malgré un concept sensuel je suis une personne assez pudique et on ne m'a jamais vu plus avec un haut moins couvrant qu'un tee-shirt. Je n'aime pas cette surexposition quasi systématique de la chair des artistes qui feraient mieux pour certains d'aller apprendre à chanter au lieu de se remuer vulgairement. Et puis, quoi de plus attisant qu'une clavicule suggestivement dévoilée? Le sexy comme on dit, ne réside pas dans le plus grand nombre de centimètres carré de peau exposée, mais plutôt de ce qui pourrait bien se cacher sous un vêtement à la coupe avantageuse.

•  En dépit de mon caractère dur, je peux me montrer très bon avec les personnes avec qui je travaille. Je les considère même comme ma seconde famille. Bien évidement, pour le reste du monde je reste un être froid qui peut sortir des piques acerbes si on le cherche trop, toutefois je préfère mille fois l'ignorance dans la plus grande majorité des cas.

• Mis à part la plaque de cicatrices qui recouvre mon dos et ma peau, quelques autres signes distinctifs sillonnent mon corps. Tout d'abord, je suis percé à la langue et une légère cicatrice presque invisible indique que j'ai eu un labret centré il y a quelques années, merci à mon dermato d'avoir dissimulé ce trou. J'ai également un double piercing qui sied sur mon nombril que je montrais bien plus à l'époque de Gen'kaku . Pour finir une rose épineuse orne l’intérieur de ma cuisse gauche. Je peux également dire que l'emplacement de ce tatouage n'est pas fortuit puisqu'il s'agit d'un des endroits les plus sensibles de mon épiderme.

• Bien que ceci soit l'ennemi numéro un des chanteurs , je suis ce que l'on appelle un gros fumeur, voir un pompier comme le dit ma mère. J'ai bien tenté de nombreuses fois d'arrêter, mais impossible d'arrêter. Pourtant j'aimerais beaucoup le faire, non pas pour moi, mais pour mes filles. J'ai toujours l'angoisse que le pire arrive et que mes filles soient privées prématurément de leur père...

• Je suis un grand féru de chemises, et je pèse mes mots. Ma préférence va aux chemises blanches qui rehaussent mon teint et le mettent en valeur. Comme on dit, il faut savoir faire usage de ses atouts. Hier décriée, aujourd'hui ma peau fait tourner la tête de plus d'un et d'unes.

• J'avoue sans honte être ce que l'on appelle un homme métrosexuel qui prend soin de lui et de son apparence. Après tout, l'image est le premier contact que l'on a avec autrui, autant faire bonne impression dès le départ non? Bien que dans mon cas, passé cette dernière, c'est la que ça se gâte *rire discret* Je peux rajouter à cela  que je suis un grand féru de changement capillaire et je suis passé par toutes les couleurs ou presque de l’arc-en-ciel avec plus ou moins de succès. Pour finir sur le sujet futilités esthétiques bien que presque imberbe, j'épile les poils récalcitrants. On me surnomme d'ailleurs "Baby Skin" à cause de cela. Je préfère cela à ressembler à un bûcheron, non décidément les poils ce n'est pas mon tasse de thé...

• Tient en parlant de thé, je suis un véritable accro à ce breuvage et je ne compte plus le nombre de variétés qui se côtoient dans les boîtes décorées de ma cuisine. Ma préférence va tout de même au thé noir, sombre et profond, un peu comme moi en fait. *rire discret* Comme quoi, nos goûts en matière de thé en disent beaucoup sur nous.

• Je porte constamment un sautoir à la chaîne argentée où pend une imposante perle de culture noire, une Akoya pour être plus précis, héritage de feu ma grand-mère et que ma mère m'a légué en avance juste avant mon départ en Corée du Sud. Je ne le quitte que lorsque je me douche afin de ne pas altérer l'éclat de la perle et l'agresser avec les agents lavants de mes produits. Sans ce poids contre mon torse je me sens nu et je me presse vite de remettre ce bijou autour de mon cou sitôt sorti de la douche. Dernière chose à savoir dessus, avec les années il est devenu mon porte-bonheur que je caresse avant de monter sur scène.

• Mon roman préféré est Dracula de Brahms Stoker. Un personnage sombre et torturé à la psychologie fascinante entre l'homme et le monstre. Les sujets soulevés par cet ouvrage sont multiples et subtilement évoqués, en somme un titre que je me plais à rouvrir très souvent. Dois-je ajouter que je suis un grand lecteur?

• En restant sur le sujet de mes préférence mes couleurs préférées ou plutôt non couleurs sont le noir et le blanc. Cliché, mais toutefois vrai, je suis un grand amateur de poisson cru et je prépare des sushis comme personne bien que je sois aussi un roi de la boule à la coco. Pour ma boisson préférée vous le savez déjà et que ce soit glacé ou non d'ailleurs.

• Bien que je ne peux pas piffrer cet imbécile de Bae Nam Sun je dois toutefois reconnaître que Adam est un artiste plein de talent et de sensibilité certains de ses titres se trouvant même dans mon I-pod... Bien qu'il ferait mieux d'un peu moins exposer son épiderme à mon avis, c'est lassant bien qu'il soit bel homme je dois le reconnaître.

• Je n'ai jamais été branché religion, je suis un athée convaincu qui compte bien le rester et que mes enfants le soit. On est toujours bien mieux loin des artifices de la religion, toutefois si un jour elles décidaient de se mettre à croire je respecterais leur décision.

• Aussi étonnant que cela puisse paraître, je ne suis jamais tombé amoureux. Non pas que je sois un réfractaire aux sentiment mais la notion d'amour m'intrigue autant qu'elle me terrifie... Laisser les clefs d'un organe aussi fragile que le cœur ou bien celles de son esprit, est-ce bien raisonnable? Aimer une personne c'est aussi lui laisser l'occasion de nous détruire d'un claquement de doigts. Trop peu d'humains se mettent ensemble par conviction, non ils recherchent simplement à fuir la solitude plus qu'un compagnon de vie. Une attitude nombriliste que j'exècre, voilà pourquoi je n'ai jamais été en couple et encore moins amoureux. Personne n'a encore réussi à faire naître ce sentiment en moi, peut-être qu'un jour je rencontrerais la bonne personne, mais, pour l'heure je suis un célibataire endurci qui n'a besoin que de l'amour de sa famille...  

• À défaut d'une compagne, un jeune Mau Égytien gris de trois ans prénommé Taifū, Typhon dans ma langue maternelle. À l'image de son maître il est difficile à apprivoiser et se montre sauvage avec les personnes qu'il ne connaît pas. Il me suit dans toutes mes tournées et nous entretenons une relation fusionnelle. Bien qu'il me délaisse un peu quand sa nouvelle copine Maincoon s'amuse à pénétrer chez moi. je me demande à qui elle peut bien appartenir...

• Je suis une personne très frileuse, en hiver il n'est pas rare de me voir emmitouflé sous un pull six fois trop grand pour moi et une écharpe oversized. Le drame de ma vie étant que je trouve la neige magnifique à observer et j'apprécie tout particulièrement me promener alors qu'il a neigé.

• J'ai pratiqué nombre d'arts martiaux dans mon enfance, j'avais  et je dois avouer sans me vanter que je suis un plutôt bon combattant malgré mon apparence quelque peu frêle. J’excelle toutefois avec un katana à la main, dommage qu'on ne soit plus à l’ère d'Édo où l'on pouvait se promener tranquillement avec une lame à la taille.  

• J'ai pratiqué de longues années et pratique encore la danse classique. Vous, vous rappelez de la vieille-dame qui m'a appris à jouer? Il s'agit en fait d'une ancienne prof de danse classique, c'est elle qui m'a permit de chausser des demi pointes. Il m'est encore jamais arrivé de les porter à l'occasion d'un MV, mais je compte bien changer la donne lors de mon prochain comeback.
Caractère
Maintenant, en poursuivant la logique des fiches de présentation que vous affectionnez tant, il va falloir décrire mon caractère le plus fidèlement possible c'est  ça ? Sauf que j'ai une répétition sur le feu là et si je ne me presse pas un peu je vais être en retard, j'ai horreur des gens en retard... Tiens, ma joueuse manquant cruellement d'imagination vient de me souffler le fait de pomper sur une ancienne fiche de perso. Désolé Shin-Il, mais le retard prime sur l'innovation, sur ce je vous laisse avec différents avis sur ma personne recueilli de ça et là, à vous de vous faire votre propre opinion avec cela. 

Ishikawa Eiko, mère  : mon fils ? Que dire sur mon petit Jin, et non Jin-Sang comme ces coréens l'appellent. Vous savez, il est difficile d'avoir un avis objectif d'une mère sur son enfant, il est tout pour elle. Toutefois, je vais dévoiler une face méconnue de Jin-Sang. On le connaît comme étant froid, distant et distribuant des piques selon ses humeurs. Mais derrière cette façade montée de toutes pièces pour le public se cache autre chose.

Tout d'abord, difficile à croire pour ceux qui ne le connaissent pas réellement, mon fils est doté d'une très grande sensibilité. Normal pour un artiste après tout, moins lorsque vous savez que ce dernier se retient d'exploser en sanglots au téléphone pour ne pas vous faire de la peine. Car oui, Jin est une personne attentionnée qui prend toujours grand soin des personnes qui l’entourent, et même si c'est à son détriment. L'exemple le plus criant que j'ai étant la dévotion dont il fait preuve à l'égard de mes petites filles.

Lorsque l'on ne connaît pas mon fils il est difficile de l'imaginer tendre et attentionné envers ceux qu'il aime et faire preuve d'une grande générosité. Toutefois, restant un jeune homme très secret il m'inquiète un peu... J'ai toujours l'impression qu'il me cache des choses, mais il m'assure toujours qu'il va bien, tout ça pour rassurer sa vieille mère*rires*.

Ishikawa Akemi , sa sœur Aoi bien trop timide étant restée cachée derrière elle, filles : notre papa c'est notre héros, même si ils veut jamais qu'on dise à tout le monde comment il est super...*petite moue avant de reprendre son sourire* C'est pas tous les papas qui savent coiffer les cheveux de leurs petites filles, mais nous il le fait dès qu'il est à la maison. Même si on le voit pas souvent... heureusement qu'il y a le téléphone ! T'es sûre que tu veux pas un peu parler Aoi?

* la petite secoue la tête négativement.* Bon bah je vais continuer alors puisqu'elle veut pas parler, de toute façon elle n'est bavarde qu'avec papa et mamie *soupire* T'es vraiment qu'un gros bébé... Sinon papa c'est le plus gentil du monde, même si il est loin de nous, il nous gâte comme des princesses. Il dit que c'est pour nous remercier "d'être les plus gentilles petites filles de la terre" .

Pis...  même si il peut se fâcher très fort quand on fait des bêtises, il prend toujours le temps de nous expliquer pourquoi c'est mal. Pareil quand on a du mal avec une leçon il est très patient. On a de la chance d'avoir un papa aussi cool hein ? Dommage qu'on ne le voit pas plus souvent...

Bae Nam-Sun, rival :


XXXXX XXX-XXXX, un client ayant tenu à conserver son identité secrète :

Takahashi Ren, ex-guitariste de
Gen'kaku : Jin-Sang ? Vous-voulez plutôt dire Jin c'est ça  ? Ouai je lui parle encore un peu de temps en temps, faut dire qu'il n'est pas comme toutes ces starlettes qui snobent ceux qui les ont aidé. Il sait que sans nous il ne se serait jamais fait remarquer, du coup il nous en est reconnaissant.Ça fait quand même bizarre de voir comment il a évolué, lui qui avait les cheveux longs, portait des tenues toujours plus dénudées et était toujours fardé un max pour se blanchir, pourtant certains étaient loin d'être rebutés par sa peau hâlée....

Moi ? Ah *rires* je suis démasqué, j'ai longtemps été attiré par notre chanteur bien que ce dernier à mille pour cent  hétéro s'est toujours contenté de m'envoyer paître ailleurs avec un petit sourire en coin en me disant que le jour où j'aurais un vagin entre les jambes je pourrais retenter ma chance.* rire*

Il a toujours été cash, il n'a pas changé pour ça. Et de ce que j'ai lu ou entendu en interview il est toujours le même acharné de travail qui peut passer des nuits entières sur un morceau. Et ce, jusqu'à ce qu'il juge que sa production soit à la hauteur de ses attentes, sinon elle a le droit au même sort que nombre de ses consœurs, poubelle. Et autant vous le dire, perfectionniste qu'il est, on en a retrouvé des tonnes et des tonnes de partitions ou tablatures tout à fait respectables .

Et il ne fallait pas tenter d'en ramener une sur le bureau de Jin. Ô grand kami non! C'était prendre le risque de s'exposer à l'une de ses colères noires. Étant né lors de la saison des typhons, je peux vous assurer que ça décoiffe lorsqu'il quitte son calme habituel.

Toutefois malgré son caractère qui pouvait parfois se montrer quelque peu irascible lors des mauvais jours, ou comprendre de page blanches, c'était un leader né. Le charisme de Jin ou Sin est indéniable, d'ailleurs nous l'avions choisi à l'unanimité pour nous guider. Je pense que c'est ça que ces producteurs coréens ont remarqué. Je suis content qu'il réussisse aujourd'hui, il le mérite.

Baek Min Ki, souffre douleur personnel :

Jung Ki Seok, petit frère de cœur :



  / solitaire/ tendance à la mélancolie/ fort/ persévérant/ têtu/ cultivé/ cassant sur les bords/ pudique dans les 2 sens/  critique/ exigeant avec lui et les autres/ on pourrait le penser volage mais il ne l'est pas./pessimiste 

   
Histoire
Pour finir, c'est ici que tu vas nous raconter ton histoire. Fait toi plaisir et conte nous une belle histoire qu'elle soit joyeuse ou non. Ici les chiffres montent, ton histoire doit compter au minimum 500 mots.


   
Derrière l'écran, il y a un cœur qui bat
Hey! Moi c'est Kyûbi, j'ai 21  rouleaux de printemps =p, je fais du rpg depuis6 ans. Votre petit bijou je l'ai trouvé  par ... cher formulaire, je vais te rappeler gentiment que sans moi tu existerais pas :p. Je pense que le forum est une bombesque perfection 8DEt pour finir non, je n'ai pas oublié le code, pour qui me prenez-vous? C'est Validé par moi-même :p


   
fiche by snow sparrow.
   crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Han Jin-Sang ~ Titre supra badass en recherche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un titre avec écrit "Sang" dedans. Voilà.
» Flemme de trouver un titre badass comme j'aime le faire alors... Bonjour. 8D
» Un assassin recherche nettoyeur de sang
» Une histoire tracée dans le sang à la pointe d'une épée...
» A la recherche du pouvoir le plus BADASS [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Perso/ slash scéna perso-