AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shopping and little secrets between friends ft Lee Saejin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jang Hyun ShikavatarBehind the scene worker
Messages : 44
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 26
Emploi/loisirs : Backdancer à la StarE
Crédits : Vava: N9NE

MessageSujet: Shopping and little secrets between friends ft Lee Saejin   Jeu 25 Juin - 19:26


Shopping and little secrets


With Saejin

Quel mois de juin pourri, bien que le danseur ne s'était pas laissé abattre cette entorse lui avait quelque peu miné le moral. La danse est bien plus qu'une passion pour ceux qui en vivent, ce n'est pas l'argent qui les tient à flot, enfin si un peu dans ce monde matérialiste, mais bel et bien la pratique quotidienne de leur oxygène. Le mois dernier, alors que Jin-Sang était en tournée avec lui, Hyun Shik s'était blessé en pleins show mais avait tout de même tenu à continuer jusqu'au bout. Le concert terminé, le blond s'était retrouvé aux urgences. Bilan des courses ? Une entorse assez sévère qui n'avait pas apprécié d'être autant sollicitée lors de la représentation. Un danseur est avant tout un artiste, et un artiste œuvre toujours pour le beau, quitte à en pâtir. C'est ainsi que quelques semaines avant la fin de la tournée il était retourné en Corée afin de s'y reposer et de se soigner. Retrouvant par la même occasion son colocataire et ami Niran. Enfin ami... le terme était un peu plus compliqué que cela depuis que le sexe était venu s’immiscer dans leur relation. Enfin bon, il s'était assez torturé à ce sujet des jours durant, maintenant il laissait venir comme le dit si bien le thaïlandais.

Toujours en convalescence, son kiné lui avait suggéré l'idée de se remettre  à la marche sans chevillère. Cela tombait bien, il avait justement une sortie de prévue avec la leader des Ivory, ou tout simplement Saejin. Une véritable catastrophe pour la féminité mais un sacré bout de femme que l'originaire de Busan considérait presque comme une petite sœur. Après une dernière vérification dans le miroir, il était fin prêt pour sortir. Alors qu'il traverse le salon, une vision l'arrêta. Niran allongé sur le canapé en train de récupérer de l'une de ses longues nuits de garde à la StarE . C'est qu'il était mignon quand il voulait Tigrou, bien que restant résolument sexy avec son torse sculpturale s'abaissant et se soulevant au rythme de ses respirations. Sans s'en rendre vraiment compte, Hyun Shik s'était abaissé et avait embrassé son front le plus naturellement du monde. Ne pas se poser de question après ça hein ? Difficile, cette relation était résolument bien trop étrange pour le coréen qui pourtant peinait à la faire revenir dans des eaux moins troubles. Ah Kunteera Niran, tu es bien trop dangereux avait pensé le danseur avant de sortir de l'appartement.

Chose faite il s'était engouffré dans la première rame de métro afin de rejoindre celle qui devait déjà l'attendre, ça lui apprendra à espionner des beaux endormis ! Une fois arrivé au centre commercial COEX il s'était empressé d'envoyer un sms à la jeune femme afin de parvenir à la  localiser dans cette immense structure. Tient, le nom de la boutique lui disait quelque chose... Une boutique pour homme, bien évidement. Ah.. Sacrée Saejin, il allait falloir remédier à cela. Ni une ni deux, le plus vieux s'était empressé de prendre les sacs de sa cadette et de lui attraper le bras en faisant claquer plusieurs fois sa langue  contre son palais. «  Tutututu c'est pas ce qu'on avait dit hier melle hein ? Aujourd'hui on tente de féminiser ta garde robe si tu as subi une perte de mémoire subite. »

Il lui tira un peu la langue  et l’entraîna à sa suite en direction d'une boutique qu'il connaissait pour la qualité de ses articles.  Il eut une brève pensée pour son ex femme et secoua la tête avant de reprendre la parole. « Bon sinon tu as quoi de beau à me dire hein?Elle vient d'où cette envie de changer un peu ton armoire ? Aller avoue t'as rencontrer un beau gosse et tu veux le faire craquer. Il accompagna ses dires d'un petit coup de coude amical. Enfin bref ça fera pas de mal un peu de nouveautés, puis dis toi qu'un short c'est pas mal quand il fait lourd . Petit rire de la part du danseur. Sinon pour le moment tu t'en sors bien avec ce qu'il se passe à l'agence. Tu n'as pas peur de sortir avec tous les dingues qui pourraient te tracer ? Il soupira. Les gens sont dingues. Pour le coup Jin-Sang a eu de la chance que je sois là pour glisser moi-même sur cette fichue scène de merde. Hyo Jin aurait sévèrement tiré la tronche sinon.Nouveau rire de la part de Hyun Shik, ce n'était pas son genre de se laisser abattre. Tiens on est arrivés, je te propose un deal je fais une sélection et toi aussi. Rendez-vous dans 10 minutes! »

Après un dernier clin d’œil le plus vieux s'était retiré et avait choisi méthodiquement des articles correspondant le plus possible aux goûts de la jeune femme, bien qu'il le savait pertinemment, il allait essuyer nombre d'échecs. Il l'entendait déjà « Trop court », « Trop décolleté », « Pas assez ceci », « Non mais tu me prends pour une pute ? » et il en passe, mais là résidait tout le sel de ce challenge. Alors qu'il était en train de peaufiner sa sélection en se penchant sur une robe, oui n'ayons pas peur des mots, une vendeuse était venue tout sourire lui demander si il recherchait des articles pour sa petite-amie, espérant l'inverse bien évidemment. Il lui avait répondu poliment que oui, il n’était pas d'humeur à jouer les jolis cœur aujourd'hui, étant encore bien trop perturbé par le geste tendre qu'il avait eu aujourd'hui envers Niran.

Sélection faite il était revenu vers la plus jeune. « Alors qu'est-ce que ça a donné  de ton côté ? Et dis moi pas que tu as rien trouvé. » Bien que ça ne l'étonnerai pas, ah cette séance shopping s'annonçait sportive!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Shopping and little secrets between friends ft Lee Saejin   Mar 30 Juin - 17:51


Shopping & little secrets
AVEC SHIKI

Tenue De la pluie. De la pluie. Et encore de la pluie. Voilà qui résume bien le temps qu'il fait depuis déjà un mois. Je n'aime pas la pluie, elle oblige à rester à l'intérieur, puis c'est froid, ça trempe les vêtements et je déteste cette sensation. Surtout que ce ne sont pas des petites averses, non non, on reçoit la dose à chaque fois, il tombe même une grande partie des précipitations de l'année en un seul mois… Quand on rajoute à ça ce fichu virus et la folie qui règne à l'agence, la quiétude qui régnait auparavant s'est hélas envolée. J'essaie de rassurer les filles, de veiller encore davantage à leur sécurité et on s'arrange pour prendre le plus de précautions possibles lorsque l'on doit sortir. Mais comment lutter contre tout ce qu'il se passe au sein de la StarE? Ça devient vachement plus compliqué. Je continue de jouer les fortes afin de rassurer les plus jeunes du groupe, bien qu'au fond, je suis moi-même inquiète. Comment ne pas l'être après la disparition des Fantasy ? Je serre les fesses dès que je monte dans une voiture…

Il y a quelques jours, j'ai croisé Hyun Shik. Sa cheville commence à aller mieux, donc on a convenu d'aller faire un peu de shopping ensemble. Il passe toujours son temps à vouloir me donner des conseils dans mes relations, au sujet de mes fringues, alors que les premières me sont inconnues, à juste titre, et que les secondes, je les aime comme je les achète et les porte. M'imaginer dans des vêtements trop féminins, m'être vue en porter quelqu'un, j'ai surtout l'impression d'être ridicule. Et ne parlons pas de cette horreur dont les hommes raffolent, juste parce qu'ils n'ont jamais eu à en porter une, c'est facile de réclamer et de la ramener dans ces cas-là, la jupe. Il n'y en a pas une seule dans mon armoire et ce n'est pas prêt d'arriver… C'est de la torture de porter des trucs pareils, on ne peut pas bouger comme on veut, s'il y a du vent ça peut se soulever sans prévenir et, couplée à cette abomination inconfortable que l'on appelle escarpins, ça se transforme en cauchemar. C'est un miracle qu'il n'y aie pas plus souvent de filles qui se mangent le sol en marchant avec ça. Et je ne sais même pas comment font certaines pour courir avec… Quoi qu'il en soit, je préfère rester fidèle à moi-même en m'habillant comme je veux et rester seule, plutôt que de jouer à la belle juste pour se trouver un mec. S'il n'existe personne qui puisse m'accepter et m'aimer comme je suis, aux chiottes le romantisme et l'amour.

On avait rendez-vous en début d'après-midi et, pour ne pas changer, je suis en avance et lui à la bourre. Alors que je regarde ma montre puis arrange la casquette que j'ai sur la tête, mon masque me donne sacrément chaud, mais la prudence est de mise avec le MERS. Personne ne me reconnaît lorsque je sors en général, plein de gens me prennent pour un mec, donc j'ai aussi le droit à des regards de filles intéressées. Pourtant, j'aime seulement les hommes, dommage pour elles. Je finis par décider d'aller faire un tour dans un de mes magasins préférés en attendant qu'il me contacte et j'en ressors avec quelques paquets dans les mains, de nouvelles baskets trop classes notamment quand Hyun Shik m'envoie un message. On se rejoint et déjà il commence en voyant mes sacs et en me les prenant.

« C'est quoi cette arrivée sauvage ? Laisse donc la paix à mes sacs. Quand on voit quelqu'un, on commence par dire bonjour et dans ton cas de dire désolé, je suis à la bourre. » Un sourire sur les lèvres ensuite.

Le voir tirer la langue m'amuse, on se met à marcher dans la galerie. Sa question me fait hausser un sourcil et les mots fusent déjà de ma bouche, lui donnant aussi au passage un coup de coude plus fort.

« Rien à voir. Mon cousin se marie bientôt, ses parents et les miens ont assisté pour que je ne porte pas mes tenues habituelles et que je fasse un effort. C'est tout. » J'hausse les épaules à son histoire de short, c'est bien ce que je porte que je sache. « J'ai plus peur pour les filles que pour moi, comme je passe très souvent incognito et qu'on me prend pour un gars, je crains moins que les autres. Mais ça commence vraiment à faire suer tout ce qui se passe... » Je secoue un peu la tête à la suite de ce qu'il raconte. « C'est toi qui as eu de la chance, ça aurait pu être bien pire. Les scènes sont hautes du sol, imagine si tu étais tombé la tête la première... » Je ne peux m'empêcher de rajouter. « Quoi que, ça aurait pu être bénéfique, ça t'aurait peut-être remis le cerveau à l'endroit. » Je le regarde du coin de l'oeil tout en rigolant. Puis on arrive dans la boutique où il voulait m'emmener, ce qui me laisse sceptique. « Euh… ok. »

Durant les dix minutes données dans les règles du deal, je m'oblige donc à faire le tour. Il est évident que je ne suis pas dans mon élément. A un moment, je vois la vendeuse venir parler à Hyun Shik, ce qui arrive très souvent, après tout, il est plutôt beau mec. Mais le fait qu'il l'éconduise me laisse surprise, en général, il ne se gêne jamais de charmer les femmes. C'est sûr, il y un truc qui se cache là-dessous et je finirais bien par le savoir. Avec difficulté, je finis par revenir vers lui avec des articles dans les bras. C'est sobre dans les formes, moins dans les couleurs, après tout j'aime ce qui est coloré. Je jette un œil à ce qu'il a entre ses bras, craignant le pire.

« Si j'ai trouvé des trucs. Mais c'est pas terrible niveau choix ici. Enfin, laisse-moi plutôt voir les horreurs que tu m'as encore trouvé. » Je pose ce que j'avais dans les mains dans une étagère, et au premier truc, je fais une grimace. « Tu m'as pris pour une pute ou quoi ? Je vais à un mariage, je suis pas sensée racoler... » Ma tête se secoue un peu. « T'as vu le décolleté de cette chose ? Dois-je te rappeler que je n'ai pas de seins ? » Je soupire. « Je ne vois pas comment les filles peuvent aimer porter des trucs pareils. C'est facile pour les mecs de leur demander d'être féminine, ça se voit que ce ne sont pas eux qui doivent se faire chier à se maquiller et s'habiller comme une gravure de mode... » Mes yeux se rivent aux siens.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Jang Hyun ShikavatarBehind the scene worker
Messages : 44
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 26
Emploi/loisirs : Backdancer à la StarE
Crédits : Vava: N9NE

MessageSujet: Re: Shopping and little secrets between friends ft Lee Saejin   Lun 6 Juil - 9:11


Shopping and little secrets


With Saejin

Et merde avec ces conneries sentimentalistes le voilà qui était en retard, Kunteera Niran tu n'es qu'une plaie. Il s'était pressé comme il pouvait, ne voulant pas non plus mettre à mal sa cheville qui commençait seulement à être remise. La danse lui manquait bien assez comme ça, il n'allait pas non plus s'en priver un mois de plus par négligence. Toutefois il n'arriva pas non plus avec un retard monstre. Galant il avait prit les sacs de la jeune fille, mais ne refaisant pas le grand frère qui était en lui il n'avait pas pu s'empêcher de donner son avis, après tout ils étaient là pour des trucs un peu plus féminins non ? «  C'est quoi cette arrivée sauvage ? Laisse donc la paix à mes sacs. Quand on voit quelqu'un, on commence par dire bonjour et dans ton cas de dire désolé, je suis à la bourre. » Un petit sourire de la part de la jeune femme indiquant qu'elle ne lui en tenait pas rigueur, toutefois il fallait sauver son honneur pour le danseur. «  Il est normal que je porte vos sacs gente dame, je vous rappelle que je suis de l'ancienne école et que je porte les sacs des jeunes femmes et ne va pas me dire que t'en es pas une tu as des seins et des ovaires, tu es donc de genre féminin. Imparable n'est-ce pas ? Et pour le bonjour on se l'est dit au téléphone je veux bien être un vieux sénile mais quand même... Toutefois il se pencha au dessus de la leader des Ivory et lui embrassa le front après avoir enlevé son masque le temps de ce geste. Bonjour Saejin chérie, voilà tu es contente ? Et pour le retard, j'avais un Tigrou qui faisait dodo sur mon canapé,c'était tellement mignon à voir que je n'ai pas vu le temps passer, mais en effet désolé. Toutefois t'es dure Jina j'ai quand même une cheville folle ! »

Après cela il l'avait questionné quand à cette soudaine envie de faire les boutiques pour changer un peu son armoire, la réponse ne tarda pas à lui être fournie. « Rien à voir. Mon cousin se marie bientôt, ses parents et les miens ont insisté pour que je ne porte pas mes tenues habituelles et que je fasse un effort. C'est tout. » Quant à l'histoire du short la jeune femme haussa les épaules, Hyun Shik comprenant tout de suite où elle voulait en venir. «  Non ça Saejin ça s'appelle un bermuda, bon après j'avoue que certains short féminins tiennent plus de la petite culotte en denim plus qu'autre chose. » Il ri un peu et reporta à nouveau son attention aux paroles de sa cadette. « J'ai plus peur pour les filles que pour moi, comme je passe très souvent incognito et qu'on me prend pour un gars, je crains moins que les autres. Mais ça commence vraiment à faire suer tout ce qui se passe. » Ah ça... les Fantasy en étant hélas le plus funeste exemple. Et dire que Niran était suspecté, de quoi faire enrager l’habituellement si calme bouddhiste. Il volait bien que le thaïlandais ne soit pas tout blanc avec ses petits dossiers, mais de là à le discriminer par rapport à son passé... « C'est toi qui a eu de la chance, ça aurait pu être bien pire. Les scènes sont hautes du sol, imagine si tu étais tombé la tête la première... Quoique, ça aurait pu être bénéfique, ça t'aurait peut-être remit le cerveau à l'endroit. » À cela la jeune femme s'était prit une petite pichenette sur le front. «  Ou me connaissant j'aurais pu me prendre pour la réincarnation de Bouddha et je vous aurais tous fait chier plus que d'habitude. Ah finalement je regrette de ne pas m'être prit un coup à la tête tiens ! »

Mais trêve de bavardage, la boutique où il voulait emmener la rappeuse se dressait devant eux et ils avaient du shopping à faire. Toutefois la partie s'annonçait des plus difficiles avec ce «  Euh... ok. » Une partie de plaisir en perspective! Ils s'étaient ainsi séparés, partant chacun à la recherche de pièces pour la jeune femme. Hyun Shik avait déjà bien évidement prévu de côté un tailleur entre le masculin et le féminin qui siérait fort bien à la Ivory, mais pour le moment il tenait à un peu la réconcilier avec une part de féminité. Enfin tenter... Le temps imparti écoulé ils étaient revenus l'un vers l'autre, montrant au passage leurs trouvailles. «  Si j'ai trouvé des trucs. Mais c'est pas terrible niveau choix ici. Enfin, laisse-moi plutôt voir les horreurs que tu m'as encore trouvé. Ça commençait bien ! Tu m'as pris pour une pute ou quoi ? Je vais à un mariage je suis pas censée racoler... T'as vu le décolleté de cette chose ? Dois-je te rappeler que je n'ai pas de seins ? » Hyun Shik soupira en cœur avec la petite blonde. «  Justement les décolleté ça fait pas vulgaire sur une fille avec peu de poitrine, et tu exagères on voit à peine l'esquisse du décolleté avec ça. » Ah Saejin et la féminité tout un concept, c'était plus agréable de faire les boutiques avec elle dans les boutiques pour homme. «  Je ne vois pas comment les filles peuvent aimer porter des trucs pareils. C'est facile pour les mecs de leur demander d’être féminines, ça se voir que ce ne sont pas eux qui doivent se faire chier à se maquiller et s'habiller comme une gravure de mode... »

Bien c'était parti pour une tartine de la bonne vielle sagesse HyunShikienne « Et les autres filles se demandent de leur côté comment tu fais pour porter des choses aussi masculines. Tous les goûts sont dans la nature, puis bon tu peux parler la petite princesse avec tes serre-tête quand t'étais gamine t'avais l'air de bien aimer être pomponnée. Petit rire. Perso je pense que si j'étais une meuf je kifferais prendre du temps pour me transformer en bombass et faire tourner la tête de tous les gars que je croise, mais là je m'égare. Sinon je suis tout à fait d'accord avec toi sur le dernier point, un homme ne doit pas forcer une femme à changer pour lui plaire. Hélas on leur inculque bien trop ces idées machistes dès leur plus jeune âge. Enfin bref on va faire un deal Saejin. Tu essayes ce que j'ai sélectionné juste par curiosité, et moi de mon côté je te soutiens dans l'effort en enfilant moi-même des fringues vendues ici. Comme ça si tu te sens ridicule tu n'auras qu'à me regarder .Il lui offrit son plus beau sourire. Alors, deal ? » C'était un honnête marché non ? Et Niran risquait de bien se marrer si il lui envoyait les photos de l'horreur qui allait se produire. Ah qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour sa petit Saejin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Shopping and little secrets between friends ft Lee Saejin   Mar 14 Juil - 1:18


Shopping & little secrets
AVEC SHIKI

Bon, finalement, on n'aura pas mis trop longtemps à se retrouver, c'est déjà ça. Puis il ne va pas me reprocher longtemps d'avoir fait des achats, je ne suis venue ici que pour cette histoire de tenue pour le mariage de mon cousin, je ne compte pas refaire toute ma garde robe non plus. Je l'accueille comme il se doit, et, pendant qu'on se donne mutuellement de petits coups de coude. Shiki semble vouloir avoir le dernier mot, ce qui n'est vraiment pas prêt d'arriver. Ses lèvres se posent sur mon front pour le saluer, je lui fais un grand sourire pour lui montrer que oui je suis satisfaite, puisque j'ai eu gain de cause.

« Qu'est-ce que tu en sais ? Tu es allé vérifier peut-être ? » Dis-je, au sujet de la présence ou non de mes ovaires. Des seins, oui, c'est visible. Le reste… Ensuite, je reviens sur l'histoire de Niran sur son canapé. « Tu es sûr que tu n'étais qu'en train de le regarder ? Te connaissant, ce n'était pas vraiment le cas et c'est pour cela que tu es à la bourre, avoue !! » Je ris un peu avant de lâcher. « Tu prends un air attendri quand tu parles de lui, c'est trognon. On pourrait presque croire que tu es amoureux, » Venant de ma bouche, difficile de savoir si c'est sincère ou bien si je le charrie. Quoi qu'il en soit, le mystère reste entier.

Pendant qu'on marche, la discussion se poursuit. Il a voulu savoir pourquoi je voulais des vêtements plus féminins, il est courant à présent que c'est à l'occasion d'un mariage. C'est exactement ce que sont à mes yeux les morceaux de tissus que les stylistes essaient de faire passer pour des shorts, alors que ce n'est pas plus grand que des boxers. Autant se mettre en slip dans ces cas-là, ça va plus vite… Jamais je ne porterai un de ces trucs. De toute manière, c'est une close spéciale de mon contrat, il n'est pas question qu'on me demande de jouer les filles comme mes membres, ce n'est pas pour moi. Et puis c'est justement ma différence dans ce petit monde féminin qui fait qu'on m'apprécie. On se met alors à parler de ce qui se passe à l'agence, en gardant en tête le tragique accidents de Fantasy. Hyun Shik aussi a eu un souci sur scène, sa blessure l'a obligé à se reposer chez lui pendant un bon moment.

« Moi qui croyais que tu n'étais pas du genre à privilégier la facilité, il faut croire que ton esprit est déjà corrompu. Bouddha ne va pas être très content de toi sur ce coup. » Petit sourire amusé.

Après être rentrés dans la boutique, il me donne des consignes et on part chacun de notre côté. Plusieurs minutes s'écoulent avant qu'on ne revienne l'un vers l'autre avec ce qu'on a trouvé. Bien entendu, rien ne me plaît dans ce qu'il a ramené, même si j'ai fait un effort en ne revenant pas les mains vides non plus. Hyun Shik me sort que les décolletés ne sont pas vulgaires, ça reste à voir ça… Ah, ça y est, je sens se lever le vent du sermon. Bingo. A un moment, je lève les yeux au ciel, sur certaines choses, il n'a peut être pas tort, mais cela ne me bottera jamais de porter des vêtements féminins, ce serait bien qu'il arrête avec ça. Mes parents aussi. Je ne comptais pas débarquer un short et en basket non plus au mariage, les pantalons peuvent aussi être classes quand ils sont à pince par exemple. Bref, si je ne le fais pas, je risque d'énerver ma mère, ce dont je n'ai pas envie. Lorsqu'il parle de ma période parfaite petite fille, je lui donne un  coup dans l'épaule. Après j''écoute son marché, pesant le pour et le contre.

« Ça m'étonne même pas venant de toi, peu importe la version, tu aimes jouer le joli cœur. Est-ce réellement de cette manière que tu te sens exister ? » Puis je rajoute, tendant la main dans sa direction. « Promets que tu ne prendras pas une seule photo de moi peu importe ce que tu me fais mettre, ni que tu ne rigoleras, quand bien-même je vais avoir l'air de débarquer de ma banquise. » Je le fixe, il sait qu'il n'a pas le choix.

Puis je le connais, toujours le premier pour faire tourner les images compromettantes, ils se sont vraiment bien trouvés avec le gars de la sécurité pour ça. Bon, je vais dans la cabine avec ce qu'il m'a mis dans les mains. Il me faut un sacré moment afin de bien l'enfiler. Mon reflet dans le miroir me fait soupirer. Je ne me sens pas à l'aise du tout, seulement je ne peux pas me défiler et j'ai trop envie de voir le résultat, car je ne doute pas une seule seconde qu'il tiendra parole. C'est aussi parce que j'apprécie sa démarche, parce qu'il cherche à me mettre à l'aise, que, un peu hésitante, je me décide à sortir. En chaussettes, il n'est pas question de chaussures pour le moment. Mes cheveux ont bien poussé depuis la dernière fois où je les avais coupé, je devrais y retourner, je n'aime pas quand ça me tombe dans les yeux. Après avoir décalé une de mes mèches derrière l'oreille et aussi parce que j'entends des bruits de pas qui se rapprochent, je lève les yeux pour constater l'horreur. Je serre les dents pour ne pas me mettre à rigoler, alors que je ne veux pas qu'il le fasse.

« C'est… Magnifique. » Dis-je, toujours en essayant de ne pas me mettre à rire. « Ça te va tellement bien que tu me donnerais presque envie de devenir lesbienne. » Puis c'est trop dur, je me mets à rire sans aucune retenue, la main sur le ventre et un peu pliée en deux. Je ne suis pas prête d'oublier cette vision. De longues secondes passent, je me trouve à court de souffle. « My god, mais qu'est-ce que tu as fait... Je n'arrive plus à m'arrêter de rigoler !!! » J'en ai les larmes aux yeux.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shopping and little secrets between friends ft Lee Saejin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shopping and little secrets between friends ft Lee Saejin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Friends, we need your feedback
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Entertainement  :: Anciens rp-